Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 19:38

Anthony Esmond DSC06296.jpgSheridan McGinnity est comme souvent la plupart des jeunes anglais fan de musique de l'époque fasciné par les rockers américains et particulièrement Buddy Holly, il apprend la guitare et rejoint les formations de jeunes rockers anglais comme Marty Wilde, Vince Taylor mais aussi Cliff Richard.

A 18 ans il joue de la guitare pour des show tv de la télévision britanique comme par exemple derrière Eddie Cochran.

Ensuite Tony part pour l'Allemagne ou il se produit avec succés dans des clubs, son groupe de l'époque Tony Sheridan and the Jets se fait un nom grâce à leurs prestations régulières au Kaiserkeller d'Hambourg.

C'est à cette même pèriode qu'une autre jeune formation se fait remarquer par ses prestations en Allemagne the Beatles. Et c'est à partir de 1961 que Bert Kaempfert les remarque lors de leurs passages au Top Ten club et leur propose de jouer derrière Tony Sheridan. Les 22 et 23 Juin Tony et les Beatles font des sessions d'enregistrements pour Polidor records. Seront mis en boite  My Bonnie (Lies over the Ocean), The saints (When the saints go marching in) deux traditionnels adaptés en rock par Tony, Why (une composition de Tony),  Cry for the Shadow (une composition de George Harrisson et John Lennon), Ain't she sweet (un titre de 1927 et popularisé par de trés nombreuses reprises dont en 1956 par Gene Vincent), Take out some insurance on me baby et Nobody's childSweet Georgia brown (un classique de Ray Charles deux versions existe), What d'i say (le tube de Ray Charles), Ruby baby (des Drifters et tube pour Dion), If you love me baby (écrit par C. Singleton et W. Hall) , Yaya le rythm and blues twist énorme succés de Lee dorsey) et Nobody's child (un traditionnel arrangé en rock par Tony).

Le premier simple qui sortira est le "My Bonnie"/"The Saints" (Polydor NH 24-673) qui sortira en Octobre 1961 sous le nom "Rock" et en Janvier 1962 sous "Twist". C'est Brian Epstein le mananger du groupe en Octobre 1961qui  vendra le stock de 100 premières copies du simple. Suite à la réédition du simple Tony obtient un tube, ce qui lui permet de sortir en Juin 1962 son premier album de Tony My Bonnie (as Polydor LPHM 46-612 [mono] and Polydor SLPHM 237-112 [stereo]). En Avril 1962 Decca est interressé par la formation et édite le simple My Bonnie sous leur marque et le distribue aux USA sous le nom de Tony Sheridan and the Beat Brothers (Decca 31382), mais le succés ne sera pas au rendez vous avec seulement 600 exemplaires réalisés. Il sort également un autre 45 tours Polydor avec Ya-ya et Sweet Georgie Brown  et le simple My Bonnie reddort en 1963 devant le succés des Beatles en solo qui viennent de signer chez Parlophone. Ce ep sortira alors sous différentes formes en Allemagne et en France.

Avec le méga succés  des Beatles avec I Want to Hold Your Hand MGM rachète les bandes et édite My Bonnie, The SaintsWhy et Cry For a Shadow. Peu à peu  les titres de ses sessions de Tony Sheridan et les Beatles sortent sous différentes formes. Je possède l'album The Beatles first de Triumph records (distribué par Polydor (240011) avec Ain't she sweet, Cry for a shadow, Let's Dance (Succés de Chris Montez), My bonnie, If you love me, baby, What'd i say, Sweet georgie brown, The saint's (when the saints go marching in), Ruby baby, Why, Nobody's child et Ya ya.

 

.

 

Un article trés complet sur ces enregistrements

http://www.friktech.com/btls/tony/tony.htm

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Sixties Rock n' roll
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 17:59

En 1982, la France DSC05769.jpgest en plein dans le Rockabilly Boom au point que la chaine de télévision française  Antenne 2 (qui deviendra France 2 ) réalise en 1982 le Bop n' Roll PARTY un fabuleux live de Rockabilly pour son émission du Samedi soir les Enfants du Rock. L'émission de TV présenté par Antoine De Caunes met en scène des pionniers du genre et des groupes de Revival et se trouve immortalisés par un double album Big beat records (BBR 1004/1005) le tout se déroule au Studio Davoux le 25 et 26 Janvier 1982. Le premier disque commence par le Memphis Rockabilly Band une excellente formation rockabilly américaine contemporaine (déjas chroniqué sur ce blog à propos de leur 25 cm Big Beat records) qui interprette deux compositions pleine de vigueurs et de talent Tongue-tied love et leur classique Lindy rock associées à Down the line (un titre rockabilly de Roy Orbison chez Sun records), Bertha lou (rockabilly rapide popularisé par Johnny Fair en 1957) et Sixteen chicks (white rock rendu célèbre par Joe Clay). Ensuite nous trouvons l'un des pionniers du rockabilly qui gravera en 1955 sur Starday quelques perles du genre il est redécouvert à la fin des 1970's tout d'abord par le label anglais ACE records qui lui fait enregistré un excellent ep, puis  par le label français Big Beat Records qui lui fait enregistré un trés bon 25 cm (chroniqué aussi sur ce blog) ici il interprette ses classiqies des fifties Rockin Daddy, I can't Loose et Sneaky Pete et des titres de son dernier 25 cm If you leave me tonight, I'll cry et Mathilda, le premier album se termine sur Freddie Fingers Lee qui est une figure emblématique du Rock n'roll revival anglais des 1970's qui est un pianiste dans le style de Jerry Lee lewis mais en plus déjanté, l'homme est borgne et arrive souvent sur scène avec un Stetson qu'il lui arrive d'enflammer et de jouer avec des flammes sur la tête, et comme il fera pour l'émission de TV Bop n' Roll Party il détruit un piano à la dynamite et l'achève à la hache durant sa prestation sans pour autant arrêter d'interpretter son titre!!!! un gars plus sauvage quoi!! Ce dernier au début des 1980's aprés avoir mis en boite deux fantastiques albums enregistre un 25 cm pour Big beat records nous trouvons 2 compos de Jerry You can run et One eye's back et une cover de Little Richard Long tall Sally.

Le second disque commence par le rocker Jack Scott (dont Big Beat Records sort un 25 cm de ses face légendaires des fifties du label Carlton) il interprette une partie de ses tubes des fifties entre fabuleuse ballade rock n'roll et rockabilly rapide Baby's she's gone, Strange desire, What in the world's come over you, Geraldine, My true love et  Leroy associé à un medley  deux titres de Little Richard Long tall Sally et Tutti Frutti et un titre popularisé par Jerry Lee Lewis Whole lotta shakin' goin' on, il est suivi du groupe le plus populaires auprés des fans de rockabilly Crazy Cavan and the Rhythm Rockers, une formation du Pays de Galles qui a su s'imposer comme étandard du revival rockabilly dans toute l'Europe depuis les 1970's qui a enregistré des albums pour Big beat Records (chroniqués sur ce blog) nous trouvons quelques un des petit chef d'oeuvres de Cavan Crogan que du rockabilly rapide comme Rockabilly rules Ok!, Are you still crazy et l'incontournable Teddy boy boogie puis des covers de titres fifties dans le style si particulier du groupe comme Send me some lovin' de Little Richard (une des grande idôle de Cavan Crogan), Alabama Shake (un white rock de Gene Summers), Big blon baby (un rock rapide chanté durant les fifties par Ronnie Self, Jerry Lee Lewis et Vince Taylor) et Rockin by myself (un rockabilly 1950 de Sammy master sur Imperial) le second disque se termine sur la formation de rockabilly française absolument incontournable du début des 1980's (qui enregistrera le premier 25 cm du label Big beat Records) Les Alligators qui interprette Who shot Sam (un rockabilly rapide de George Jones et chanté également par Wanda Jackson), I'm Going home (un titre trancendé par Gene Vincent durant les fifties) et le white rock Nervous breackdown d'Eddie Cochran.

En conclusion ce double album permet de se replonger dans cette émission légendaire de la télé française des 1980's, heureusement il est également possible de ce procurer cette émission TV sur DVD qui est réédité par Big Beat Records.

 

 

Jack Scott - Leroy

Crazy Cavan - Big Blond Baby

The Alligators - Nervous breackdown

Freddie finger's lee - one eyed boogie woogie

Sonny Fisher - rockin' daddy
Repost 0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 23:29

Les Juke box les plus célèbres sont en grande majorité des modèles américains, pourtant il a existé des fabriquant français qui ont fabriqué des machines au design trés réussi et à la mécanique plus simple que les modèles d'outre atlantique. Une de ces marques est Ema (dont le nom  vient du prénom de la femme du créateur de la marque). par le bias de la société Marchant ets de Levalois Perret  fabrique des flippers, et des modèles de juke box "Emaphone" entre 1955 et 1967.

 

Le premier modèle l'Emaphone 100 de 1955 posséde 100 sélections

100-1955.jpg

 

L'Emaphone 100 M 1956

100M-1956.jpg

 

Emaphone 96 1957 (1er modèle)

96-1957.jpg

 

L'Emaphone 160 1957

160-1957.jpg

 

1954.jpg

 

Emaphone 96 1957 - 1959 (second modèle)

96-1959.jpg

 

Emaphone 96 1958

96-1958.jpg

 

Emaphone 72 1959

emaphone-720-1959.jpg

 

DSC03829.JPG

 

720.jpg

 

Emaphone 72 sur pied 1959

emaphone-72-1959.jpg

 

Emaphone 112 1959

112M-1959.jpg

 

emaphone.jpg

 

Emaphone 140 1961

140.jpg

 

Avec ses automates synchronisés

687700408_L.jpg

687700420_L.jpg

 

687700427_L.jpg

 

687700428_L.jpg

Repost 0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 22:41

L'exposition 31440-large.jpguniverselle de 1958 et Internationale de Bruxelles se tient du 17 avril au 19 octobre 1958 sur le plateau du Heysel et attire près de 42 millions de visiteurs. Initialement prévue pour l’année 1955 et reportée en raison de la Guerre de Corée et des tensions internationales, l’exposition est inaugurée, à l’issue de trois ans de travaux. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

atomium.jpgAtomium
Architecte(s) : A. et J. Polak, Inventeur : A. Waterkeyn

L'Atomium figure un cristal élémentaire de métal, grossi 150 milliards de fois. Les 9 sphères forment un cube centré, posé sur l'un de ses angles. La construction atteint 102 m. de hauteur.
Les sphères, de 18 m. de diamètre, sont reliées entre elles par des tubes de 3 m. de diamètre et de 29 m. de longueur. L'ossature des sphères et les tubes sont en acier spécial à haute limite élastique. Le revêtement brillant des sphères est un alliage d'aluminium.
Le bipode soutenant l'édifice pèsent chacun 100 tonnes. L'ensemble de la construction pèse 2.400 tonne.
Les sphères. contiennent de larges salles air conditionnées. Le soir, des points lumineux tournent autour des sphères pour figurer le mouvement des électrons autour du noyau de l'atome.

 

 

 

 

 

 

Atomium1.jpg

 

atonium.jpg

 

La porte de l'Esplanade
porteesplanade.jpg

 

La porte du Benelux
portebenelux.jpg

Porte des Attractions

porteattractions.jpg

 

Le Pavillon Philips
pavillon-philips.jpg

 

philips3.jpg

philips.jpg

 

 

 

 

ptt.jpg

Pavillon des Postes et Télécommunication
Architecte(s) : Schmidt et Fourmanoit
L'élément architectural principal était une rotonde réalisée techniquement par une structure en forme de tente avec mât central supportant, à l'aide de haubans. la couverture suspendue.

 

 

petrole.jpg
Pavillon du Petrole

Architecte(s) : L. Stynen


panamerica.jpg
Pavillon Pan America

Architecte(s) : L. Delalieux
Enorme ballon de 16 m. de diamètre, réalisé en nylon et vinyl bleu, le pavillon de la Pan American World Airways figurait le

monde que sillonnent les lignes aériennes de cette compagnie 

 

bell.jpg
Pavillon Bell
Architecte(s) : M. Brunfaut

 

ceca.jpg
Pavillon de la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier
Architecte(s) : E. Delatte, R. Maquestieau

 

ceoece.jpg
Pavillon de
Conseil de l'Europe et Organisation Européennne de Coopération Economique

Architecte(s) : K. Schwanzer

eglisesoecumeniques.jpg
Pavillon du
Conseil oecuménique des églises protestantes

ceramiques.jpg
Le Pavillon des Industries du Verre de la Céramique et de la Terre Cuite
Architecte(s) : V. Cols , J. De Roeck

 

cocacola.jpg
Le pavillon de Coca-Cola Export Corporation
Architecte(s) : Ch. De Meutter, M. J. Koning

 

chocolatjacques.jpg
Pavillon du Chocolat Jacque
s
Architecte(s) : E. Fettweiss

 

comptoirtulier.jpg
Pavillon duComptoir Tulier
Architecte(s) : G. Bontinck
Le pavillon se composait d’un socle recouvert de plaques de terre cuite émaillée. Ce socle était surmonté d’une toiture en forme de dôme tronqué couvert de tuiles plates émaillées blanc.

 

cooperationinternationale.jpg
Le Palais de la Coopération Internationale
Architecte(s) : H. Van Kuyck

 

eternit.jpg
La tour Eternit

Architecte(s) : V. Bourgeois
La tour Eternit s'appuyait sur -la plate-forme reliant les deux emplacements du groupe de l'Urbanisme, D'une conception très audacieuse, elle était formée d'une succession de tuyaux en amiante-ciment de diamètres dégressifs, s'élevant vers le ciel sous la forme d'une rampe hélicoïdale.

 

benelux.jpg
Le Pavillon du Benelux
Architecte(s) : F. Bonaert
En forme de triangle équilatéral, le pavillon Benelux comportait trois parois de verre. Il symbolisait ainsi l'unité des trois pays, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, chacun d'eux formant un angle particulier du même ensemble.

 

bresil.jpg
Le Pavillon du brésil

Architecte(s) : S. Bernardes

 

canada.jpg
Le Pavillon du Canada
Architecte(s) : Ch. Greenberg

 

Expo_58_3.jpg

Le Pavillon d'IBM

Architecte(s) : E. Noyes et A. et J. Polak

 etatsarabes.jpg
Pavillon des Pays Arabes
(Arabie Saoudite, Egypte, Irak, Liban, Syrie)
Architecte(s) : Dr. Sayed Kerim

kodak.jpg
Le Pavillon Kodak
Architecte(s) : J.Howe

1958_expo10.jpg
Le Pavillon Français
Architecte(s) : G. Gillet, P. Sonrel
autriche.jpg
Le Pavillon d'Autriche
Architecte(s) : Dr. K. Schwanzer
grandebretagne.jpg
Pavillon de Grande Bretagne

Architecte(s) : H. Lobb et Partners, John Ratcliff, E. Mills

Le pavillon du Gouvernement britannique qui se reconnaissait à ses trois curieuses tours en forme de prisme, vous présentait, d'une part, les fastes de traditions glorieuses, et de l'autre, les aspects étranges de l'ère atomique.

 

librairiehachette.jpg
Le Pavillon Hachette
Architecte(s) : N. Hutchison

 

liechtenstein.jpg

Le Pavillon du Liechtenstein

Architecte(s) : B. Ospelt et H. Rheinberger

 

nationsunies.jpg
Pavillon des Organisation des Nations Unies
Architecte(s) : H. van Kuyck

 


 

Des vues générales de l'exposition:

Atomium_5.jpg

Atomium_9.jpg


ETHBIB.Bildarchiv_Ans_04144_9745.jpg

 

Expo_58_5.jpg

 

Pour en savoir sur l'Expo 58 plus voici quelques liens

http://worldfairs.free.fr/expopavillonslist.php?expo_id=14

http://www.expo58.com/

 

Quelques Vidéos:

 

 
La Construction de l'Atomium

Expo 58 Part 1

Expo 58 part 2
Expo 58 film amateur

 

 

 

 



Repost 0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 12:37

Nelson Carrera DSC06889.jpgest une figure du rockabilly authentique français (dont j'ai déjas parlé dans l'article sur la compilation Rock frenesy), d'origine portuguaise c'est à Nogent sur Marne qu'il découvre le Rock n' roll, il commence sa carrière musicale avec deux groupe les Winckle pickers et les Hooligans  qui se produisent au Golf Drouot. Et c'est en solo qu'il grave en 1983 le rare et exeptionnel  premier EP sur Savas (SA 17.8301) contenant 3 fantastique médium rockabilly Proud of you, Bad but pretty et Rock n'roll school associé à une cover de Baby let's play house (une des face rockabilly classique d'Elvis chez Sun), il est suivi d'un second en 1987 avec les Hooligans ( CARIOCA CR 4210) que je ne possède pas avec 4 titres Modern Robin Hood , I wonder , Crazy black cat  et  Train for Jackson.

Nous reviendrons sur Nelson Carrera et sa carrière pour les groupes des années 2000's accompagné par les Hot Rocks.

 

 

 

 

 

 

 

Nelson Carrera - Proud of you

 

 

 

 
Rockabilly-the Hot Rocks - Rockin' Around Tonight - liveTV 2005

Nelson Carrera & Hot Rocks - Crazy Black Cat live 2009 
Repost 0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 12:25

Rocky ChagalouDSC06896.jpg malgrés un nom de groupe faisant un peu orchestre de bal s'avère être une excellente formation de rockabilly française (originaire de Nevers) composé de Shenne (au chant), Aldo et Laurent aux guitare, Bou'd'Fil à la contrebasse et Raymond à la batterie, en 1985 ils enregsitre pour le label Chags un ep Rock me (Chags 1915) qui contient deux rockabilly énergiques composés par Sheene (le chanteur)  Rock me (un rockabilly ultra énergique) et Put your sweet lips to mine (dans le style du Lonesome train de Johnny Burnette and the rock n'roll trio) et une reprise du rockabilly 1950's classique de Roy hall Diggin' the boogie, sur ce disque on peut noter la présence de Ramon au piano.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rocky Chagalou - Rock me

Repost 0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 10:01

The Stylbop est uDSC06895.jpgne formation Rockabilly française formé de Jean Marc (chant), Manuel (guitare rythmique), Frederic (guitare solo), nicolas (batterie) et Patrick (Basse), en 1983 ils enregistrent un simple sur Caban (CA 940089) contenant les titres The Stylbop bop (un trés bon rockabilly medium écrit par le guitariste Frederic Beltran devenu dessinateur de bande dessinée) et Last cry for you (une balade rock n'roll tout aussi réussie qui est également une composition originale.)

Repost 0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 00:02

Que ce soit pour ranger ses livres, disques ou mettre en expositions ses bibelots préférés les étagères qu'elles soient murales ou sous forme de meubles bibliothèque ou living sont incontournable dans la décoration des maisons des années 1950, voici quelques exemples souvent avec les lignes pures  du design suédois.

-BTW58og-mk---KGrHgoOKiQEjlLmEZt-BKIBHS0oOg--_3.jpg

 

-BY4EfdQBGk---KGrHgoH-CsEjlLlvGm7BKj7Gn38tw--_3.jpg

 

-BY7huOQB2k---KGrHgoH-DIEjlLlul7eBKkN6k0w6Q--_3.jpg

 

-BY7iON-B2k---KGrHgoH-DkEjlLl0KttBKkO-5ys2w--_3.jpg

 

-BYBLBC-BGk---KGrHgoH-DkEjlLl0KttBKf-cFmvB---_3.jpg

 

-BYk0-5QCGk---KGrHgoH-EYEjlLly8E-BKiUYBfLJ---_3.jpg

 

-BYk-qn-CGk---KGrHgoOKjsEjlLmVqugBKiUHvy8SQ--_3.jpg

 

-B-bN4nQ-2k---KGrHgoOKigEjlLmJg8nBKcL-R3oRw--_3.jpg

 

895b_12.jpg

 

0eb0_1_sbl.jpg

 

3105085436.jpg

 

7486936819.jpg

 

2128_1_sbl.jpg

 

c8cc_1.jpg

 

d41b_3.jpg

 

jeanprouve2.jpg

 

Repost 0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 23:21

The Wildcats est un groupe Finlandais de Rockabilly Teddy boys  formé de Spider (guitare et chant), Razor (basse) De Prins (Guitare rythmique) et The slug (batterie). Enq 1986 sorte un véritable petit chef d'oeuvre du genre en enreDSC07017gistrant pour Goofin records le ep Behind bars (GO 45/01) la première face contient deux morceaux ultra rapide et absolument classique Wildcats et Rockabilly beat, la face B contre toute attente fait deux même avec deux trés bons roackbilly teddy boys dont I found a friend in alcohol avec une structure à deux style des versets avec un style ballade teddy boys (avec un riff de guitare proche du Big Fool de Ronnie Self complété par des versets de rockabilly teddy boys bien rapide et Mean mean baby (rockabilly dans le style de Crazy Cavan). En conclusion un 45 tours contenant 4 véritables perles du rockabilly des 1980's).

Par la suite ils deviennent les Del Rios.

 

 

Wildcats Boogie Bopdam

 


Wildcats - I Found A friend in Alcohol

Wildcats - Let's talk about us au RealGone Weekender 2008 Live, Finland

Repost 0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 23:09

Ce groupe homonymeDSC07014.jpg de la légendaire formation française n'a rien n'a voir stylistiquement avec cette dernière. Il s'agit d'un groupe de Néo rockabilly américain du sud de la Californie formé par Eddie Hill (guitare accoustique et électrique et chant), Mark Liddell (guitare solo et chant), andy Mc Clure (contrebasse) et Jerry Prefontaine (batterie) sorte un 45 tours de Néo rockabilly sur Dice records en 1981,il contient les titres Let's bop s'avèrent être un petit chef d'oeuvre qui est d'une qualité comparable aux meilleurs Stray Cats ou Rockats contemporain il s'agit d'un néo roackbilly trés pêchu, Untamed Youth est un autre néo rockabilly rapide, ( Lovin' You) On my mind est également un trés bon néo rockabilly qui aurait également mérité de devenir  un tube.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Rockin' Rebels - Untamed Youth


Repost 0