Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 21:30

The Capris est la formation phare du folder-copie-52.jpglabel Gotham, dont la spécificité principale vient de la belle voix de son ténor féminin.  Le label Collectable consacre un album à leurs faces Gotham en tout 22 titres beaucoup de doo wop  lents et mélancoliques  God Only Knows, He Still Loves Me, You're Mine Again, It's A Miracle, Bless You, It Was Moonglow (titre présent aussi en Outtake), She Still Loves Me, Just A Fool et Please Believe Me, des rhythm and blues vocaux mediums comme How Long (teinté de cha cha cha), Let's Linger Awhile ( teinté de calypso présent également en outtake), Yes, My Baby Please  (présent aussi en outtake)et des plus rapides comme That's What You're Doing To Me (avec des harmonies gospels présent aussi avec une outtake) ,Milk And Gin et Too Poor To Love (vraiment superbe avec son rythme boogie woogie vitaminé), des doo wop medium My Weakness (trés bon titre présent en outtake), I Miss Your Love,

Un album contenant une majorité de titres lents, c’est bien dommage car la formation est encore meilleure dans les titres rythmés probablement la raison qui a poussé à augmenter leur nombre en proposantr des outtake des titres rapides et mediums)

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 20:47

The Charades est une formation de Doo wop qui se forme en 1957 sous le nom de the Latin Knights dans la région de Tulane (Californie), il est formé de Johnny T Johnson (leader Tenor), Syl Grigsby (falseto , bariton),  Alex Pilkinton (Basse, Bariton),  Levem Butler (bariton) et Ray Barradat (Tenor, bariton). Ils enregistrent pour les labels Swingin’ records et  Weber records, mais ils sont malheureusement perdus. En 1960 ils changent de nom pour The charades et entre 1962 et 1965 ils enregistrent pour le producteur Anthony J Hilder et sont édités sur des labels comme Del-Fi, Ava, Original sound, Northridge et Impact. C’est en 1962 qu’il senregistrent leur classique Please be my love tonight. L’album Please be my love tonight de Collectable compile les titres de cette époque soit 13 titres sortie à l’époque et 5 prises alternatives.le style est varié nous trouvons du doo wop classique  a tempo lent et medium( Please Be My Love Tonight , Turn Him Dow, Close To Me, Take A Chance, Promise Me Everything, Open Up Your Heart  et For You ), du doo wop stroll (Surf & Stomp, Endless Love ), du surf vocal (Delano Soul Beat, Funny Papers , The Soul, Women , Surf Bird) de la ballade sentimentale Treasure Of Love, du twist Shake Shout & Soul et de la soul Bright Star. Un disque dans l’ensemble plutôt agréable.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 18:45

Don Julian & the Meadowlarks est une formation doo wop qui enregistre entre 1954 et 1958 sur Dootone records puis Original sound. Le label anglais Ace records leur consacre un album Heaven and Paradise en 1995.folder-copie-16.jpg
On trouve de 1954 Love Only You un bon doo wop rapide dans le style de Geedes Crows, Pass The Gin  est un rhythm and blues vocal medium, L F M S T Blues une ballade blues vocale et Real Pretty Mama un ryhythm and blues vocal rapide, de 1955 Heaven & Paradise , This Must Be Paradise et Always And Alwaysdes ballades doo wop,I Got Tore Up un rock ‘n’roll vocal rapide de bonne facture (présent sur le disque en 2 versions), Embarrassing Moments un rhyhtm and blues vocal rapide et Mine All Mine un rock dans le style de Bobby Day,  de 1956 Oop Boopy Oop un rhythm and blues vocal rapide dans le style des Cadillacs, Boogie Woogie Teenage un rock ‘n’roll rapide, Thrill Me Night And Day un doo wop rapide, Please Love A Fool et I Am A Believer des ballades mélancoliques,  de 1957 Untrue une ballade mélancolique, Blue Moon la fameuse ballade reprise et Big Mama Wants To Rock un superbe rock ‘n’ roll rapide,  entre autres par Elvis Presley chez Sun et en Doo wop effréné au début des sixties par The Marcels, et de 1958 sur Original sound ayant quitté Dootone records Doin' The Cha-Cha  un doo wop cha cha cha medium et un peu kitch, Please (Say You Love Me) un ballade doo wop classique,  et des inédit comme Devil or Angel un doo wop medium des Clovers et enregistré à l’époque pour Original Sound.
Un disque plutôt réussi jamais ennuyeux dans les ballades et vraiment remarquable au niveau des titres rapides, pour un groupe se plaçant dans la lignées stylistique de formation comme the Cadillacs ou the Eldorados.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 00:24

The Echoes est un trio masculin de teen rock  61MPSA4KZNL__SL500_AA300_.jpget Doo wop formé par Boyle, Duffy et McRory qui enregistre entre 1961 et 1965 sur différents labels Segway, Smash et Ascot, je dois reconnaitre que c’est grâce à la compilation Baby-Blue sur BL records que je découvre cette formation. Ce disque compile l’ensemble de ses enregistrements studios associés à quelques inédits.
Le disque débute par les 3 simples enregistrés pour Segway records en 1961 soit  Baby Blue / Boomerang  (Segway 103) de 1961 2 titres vraiment très bon de teen rock à la fois inspiré par les Everly Brothers et Jan and Dean le premier titre n’a rien n’a voir avec le classique de Gene vincent and the Blue Caps,  Sad Eyes/ It's Rainin'   (Segway 106) le premier titre est un teenrock à la bonne mélodie avec violons et harmonies vocales doo wop, le second est une bonne ballade doo wop,  et  Gee Oh Gee/Angel Of My Heart (Segway 1002) le premier est une ballade Teenrock dans le style de Dion and Belmonts et le second un bon doo wop medium, les deux titres suivants sont des démo de 1960 soit Think It Over une bonne cover bien rock de Buddy Holly et Every Dream I Dream une splendide ballade doo wop , In A Little Spanish Town est de son côté un teen rock variété inédit de leur période Segway. En 1962 ils signent pour Smash records et réalisent  1 simples soit Bluebirds Over The Mountain/ A Chicken Ain't Nothin' But A Bird (Smash 1766) le premier est une cover originale du classique de Ersel Hickey, et le second est un bon surf rock rapide, en 1963 ils sortent deux simples  A Million Miles From Nowhere/ Keep And Eye On Her (Smash 1807) le premier est un teen rock dans le style de Jay and the Americans et le second un rock sixties rapide avec chœurs féminins !!,  If Love Is/ Annabelle Lee (Smash 1850) ce sont des ballades teenrock pop avec harmonies vocales dans le style des Everly Brothers . En 1964 ils ne sortent pas de disques officiels mais enregistre ce titre inédit   I Just Can't Help Myself (une ballade doo wop), l’année suivante ils signe pour Ascot records pour qui ils enregistrent leur dernier simple  I Love CandyPaper Roses (Ascot 2188) le premier est un doo wop medium dans le style des Elegants avec une production Spectorienne et le second est un teenrock medium, le dernier titre du groupe de la décennie est un inédit de 1969 A Rose And A Baby Ruth un medium country rock avec mélodie teen rock.
Il faut attendre 1984 pour les retrouver en studio pour le label Crystall Ball sur une compilation (Chrystal Ball lp 115) avec un medley contenant deux titres des Elegants et leur classique soit  Little Star - Hushabye - Baby Blue même si l’intérêt artistique de ce genre de medley n’est pas important il faut reconnaître que c’est bigrement bien fait,  suivent quatre inédits enregistrés par le groupe en 1983 Maybe Tonight et  Let's Go To Angelos  2 très bon doo wop rapide, I Flunked est un surf rock ‘n’roll plutôt réussi et surtout  It's Party Time un rockabilly doo wop dans le style des Jets merci d’avoir réédité ces 4 petites perles qui aurait du être sorti en disque à l’époque !!!. En 1985 ils enregsitrent 1 ep pour Chrystal Ball  (Chrystal Ball 150 EP) contenant les titres  One Night Too Late un twist rapide dans le style des titres de Chubby Checker de 1960 et 61,  Waiting For The Ultimate Tan un excellent rock ‘n’ roll doo wop à la production moderne,  Asexual  est un doo wop rapide dans le style des Coasters et Land Of Rock 'n' Roll un bon doo wop rock n’ roll dans le style des Jets, le disque s’achève par une démo de 1960 de leur classique Baby Blue.
Ce groupe et cet album sont une très bonne surprise pour moi, en effet on ne pense pas être encore subjuguer par des groupes méconnus, mais je dis reconnaitre que c’est le cas pour ce trio et le plus amusant ce sont leurs faces des 1980’s qui m’ont le plus emballé comme quoi il faut toujours être curieux et on n’aura quelques fois vraiment du plaisir et que le rock ‘n’roll est véritablement une musique éternelle qui sauf pour les imbéciles sera toujours aussi fraiche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 20:31

Le label Apollo records folder-copie-13.jpgest une maison de disque newyorkaise fondée  en 1944 par Bess Berman et son fils Isaac “Ike” Berman, il deviendra célèbre grâce à ses enregistrements de formations Doo wop et d’artistes de Blues et gospel (Champion Jack Dupree et Mahalia Jackson). Au niveau du doop wop , ont peut noter quelques formations légendaires des origines du style comme the Orioles, the Larks (qui classe à la 5 eme place du hit parade R & B de 1951 le titre Eyesight to the Blind) et the Five Royales, devant le succès rencontrer par ces formations qu’en 1954 il est créé une filiale du label, Lloyd’s records entièrement consacré au style ; Le label disparait en 1962.

Le grand nombre d’enregistrement doo wop sorti sur le label va demander à Relic de produire 4 volumes de sa série Golden Era of doo wop consacré à Apollo records.

Le Volume 1 nous présente 8 simples pour 6 groupes, the Jumping Jacks avec Don't Let That Dream Come True (ballade vocal assez lente mais superbe au nveau des harmonies)/Long Head Leggy Rascal (un jump rock vocal) et Why Oh Why ( ballade lente ) Julocka Jolly (un jive rapide), the  Gentlemen avec  Something To Remember You By (un rock n’ roll doo wop dans le style des Eldorados) /Don't Leave Me Baby (une ballade R & B avec un beau riff de guitare) folder2.jpget Baby Don't Go (un jive rapide) / Tired Of You ( ballade blues vocale lente présente aussi avec une version inédite), Billy Austin & The Hearts avec Angel Baby (rock ‘n’ roll vocal rapide) / Night Has Come (ballade  doo wop lente), the Five Royales avec Courage To Love  (balladeR & B (lente) Baby Don't Do It ( doo wop medium aux melodies gospel), Lydia Larson & The River Rovers avec I Just Love You So (un blues vocal medium) Bald Headed Daddy (un rock ‘n’roll vocal medium), the Opals avec Oh But She Did (un jive rapide) /My Heart's Desir (une ballade doo wop),auquel se rajoute 3 prises inédites de titres des Larks soit My Lost Love (ballade jazzy), I Don't Believe In Tomorrow (ballade variétée) et Darlin' (ballade jazz)..

Ce premier volume se compose d’enregistrements aux sonorités du début des 1950’s c'est-à-dire proche du Rhythm and blues, Gospel, Jazz et black rock ‘n’ roll.

Le volume 2 nous présente 5 formations the Romeos avec  Love Me (R & B vocal), Somebody's Been Plowing My Mule (jive medium assez fabuleux), Oh Baby Oh (un blues vocal) et I Beg You Please (un R & B vocal medium), the Night Riders avec  Rags (un rock n’ roll vocal assez sauvage), Keep It A Secret (doo wop medium), folder-copie-14.jpgWomen & Cadillacs (un rock n’ roll rapide assez genial dans le style de Rocket 88 de Jackie Brenston), Doctor Velvet (un rock ‘n’ roll medium déjanté) et  Say Hey (un jive medium), Barbara Gale & The Larks avec Who Walks In When I Walk Out (jazz vocal medium feminin), You're Gonna Lose Your Girl (un jive rapide), When You're Near (belle ballade jazz) et  Johnny Darling (ballade variété), the Dovers (seconde formation avec une chanteuse leadeur) avec  Please Squeeze (un rock ‘n’ roll medium), My Angel (ballade doo wop) et My Love.(bonne ballade vocale) et the Sparks Of Rhythm avec  Stars In The Sky (un trés bon jump rapide), Hurry Home (ballade variétée), Women Women Women (un rhythm and blues vocal rapide) et Don't Love You Anymore (un R & B medium).

Ce volume est à mon goût plus exitant que le précédent car faisant la part plus importante à des titres aux rythme soutenu avec un faible pour les sauvages Night Riders.

Le Volume 3 nous présente 8 formations the Vocaltones avec Darling (un génial rapide doo wop classique), Please Don't Leave Me (un rock n’ roll vocal inédit), My Girl (ballade doo wop), I'm Gonna Get That Girl (un jive rapide), Three Kinds Of People (une ballade blues vocale)  et  My Version Of Love (une ballade vocale) , the Keynotes avec  I Don't Know (un doo wop rapide véritable petit chef d’œuvre), the Inspirations avec  Raindrops (ballade doo wop), Maggie (un jump medium très bon) et Pretty Mama (ballade blues inédite), Lillian Leachfolder-copie-15.jpg & The Mellows avec 2 inédits  So Strange (belle ballade doowop avec chanteuse) et Be Mine (un jive medium), Sparks Of Rhythm (déjas présent dans le volume précédent) avec Cry On My Shoulder (ballade doo wop inédite), Somewhere (ballade lente inédite), Everybody Rock And Go (bon rock ‘n’ roll rapide) et Handy Man (un R & B vocal), the Casanovas avec That's All (ballade doo wop), Claremonts avec Rockabye Baby (un génial doo wop rapide en accapella étant en réalité un enregistrement d’audition !!), Brenda Lee & The Vocaltones un groupe avec leadeur vocal féminin avec I Ain't Gonna Give Nobody (un rock n’ roll rapide) et  My Last Goodbye To You (ballade Rhythm and blues),

Ce volume d’une bonne qualité semblable aux précédent contient quelques petites perles comme cette audition tape des Claremonts.

Le Volume 4 et dernier consacré au label par Collectible nous permet d’écouter les enregistrements de 12 formations.the Delroys avec Bermuda Shorts (un petit chef d’œuvre du doo wop rapide) et Time (ballade mélancolique doo wop), the Vocaltones que nous retrouvons sur ce 4 eme volume avec  I'll Never Let You Go (très bon jump doo wop), My Version Of Love (ballade melancolique) et Darling (très bon doow op classique rapide), the Tonettes un girls group avec  Howie (superbe ballade medium) et Oh What A Baby (encore meilleur rockin’ doo wop dans le style des Bobbettes avec un solo de guitare killer), the Cellos avec Rang Tang Ding Dong ( rockin’ doo wop rapide) et Girlie That I Love (génial doo wop rapide), La Fets & Kitty avec Christmas Letter (une ballade doo wop), the Chesters avec Fires Burn No More (belle ballade doo wop) et  Lift Up Your Head (un doo wop stroll magnifique), the Casanovas (que nus retrouvons ici) avec Please Be Mine (ballade doo wop), the Claremonts girl’s group que nous retrouvons ici avec des titres édter par appollo comme Angel Of Romance (medium doo wop) et Why Keep Me Dreaming (ballade doo wop avec des passages de sax très originaux), Vince Castro & The Claremonts avec  Bong Bong (un petit chef d’œuvre de doo wop rapide), Ann Ford avec The Fool (une ballade variété), Armanda & The Jays avec Present Of Love (jive medium), the Brochures avec They Lied (doo wop stroll) et the Admirations avec My Baby (un doo wop dans le style des Belmonts avec beau solo de guitare).

Ce quatrième album consacré aux enregistrements doo wop du label Appollo est le meilleur des 4 et sans doute aussi l’un des meilleurs de la série The golden Era of Doo wop de Collectible.

 


 

 

 


 
 

 

 


 

 

 

 


 
 

 

 


 

 


 

 


 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 17:27

A thousand Star in the Sky estfolder-copie-12.jpg l’une des ballades mélancoliques du début des 1960’s les plus réussies, le style et les harmonies vocales étant proches des formations Doo Wop de la décennie précédente. 

Kathy Young est originaire du Sud de la Californie, c'est grâce au flair du producteur Jim Lee de Indigo Records qui fait passer en 1960 Kathy agé de 15 ans au côté du groupe vocal masculin The Innocents au Wink Martindale's Pop Music TV Show, ils font une cover d'un succés des Rivileers datant de 1954 A Thousand Stars.

En Décembre le titre atteind la 3 eme place du Billboard Hot 100 et la 6 eme des charts Rhythm and Blues. Les succés s'enchainent alors Happy Birthday blues (30 au top 100 en 1961) et Magic is the night et The great pretendre rentrent dans le top 40. Devant ce succés le groupe enregistre un album.

On peut noter en 1961que le groupe fera partie du New American road show d'Alan Freed au côté de Etta James, Brenda lee, The Ventures, Gene Mc Daniels, Clarence Frogman Henry, The Shirelles, The Fleetwoods, Bobby Vee et Jerry Lee Lewis.

 

Le label indépendant Black Tulip reprend le recto de l’album pour la couverture de son cd compilation 24 All Time favorites. En toute logique le disque débute par A thousand  Star in the Sky que l’on retrouve en deux prises diférentes en fin d’album, le reste du disque se compose de ballades doo wop jouant harmoniquement entre la voix féminine de Kathy Young et les chœurs masculins des Innocents comme Eddie My Darling un doo wop lent dans le style de Heart Angel des Peinguins dont on reconnait certaines harmonies de A thousand Star inthe Sky, Baby Oh Baby plus intéressant au niveau mélodique car différent de leur tube, Magic Is The Night un peu plus medium avec une présence plus marquée des chœurs masculins des Innocents, Happy Birthday Baby assez mélancolique et classique, Lonely Blue Nights est trop proche harmoniquement  de leur tube, et  You're The One et  All You Had To Do Was Tell Me qui sont deux petite perles  avec des mélodies particulièrement brillantes, on peut mettre à part Gee Whiz un slow doo wop dont la voix leader est masculine donc plus un titre des Innocents.

Nous trouvons de bons doo wop plus rapide comme  Sparkle And Shine dans le style des Chantels mais avec chœurs masculins, Du Du'nt Du plus medium  et Shoot That Girl qui se rapproche du rock sixties avec des influences vocales proche des Beach Boys.

Des covers personnelles et réussies les rendant singulières comme Great Pretender le tube des Platters, Angel Baby classique de la formation concurrente Rosie and the Originals et Will You Love Me Tomorrow le tube des Shirelles .

Comme souvent pour les formations doo wop blanches certains titres se rapproche du teen rock comme It Takes Two avec son jeu de réponses entre deux voix,  Someone To Love et Dream Awhile au rythme medium et Angel On My Shoulder.

Mais certains titres sont quelques peu décevant voir ennuyeux comme Our Parents Talked It Over, Just As Though You Were Here, Please Love Me Forever  et  Send Her Away qui est  quand même bien kitch.

Cette compilation permet de faire découvrir une formation doo wop mixte dans des titres moins connus mais très réussis.

 

..........................................................................................................;

 

 


 

 


 


 


 


 

 


 

 


 

 


 

 


 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 21:39

Herald records est folder-copie-7.jpgde ces labels indépendants qui ont su réalisé quelques classiques du l’histoire du doo wop se classant même dans les hit parades nationaux, pour cette raison relic lui consacre 2 volumes. De ces tubes incontournable nous trouvons  Stay de Maurice Williams & The Zodiacs  seul titre présent du groupe sur le volume 1, mais  deux autres sont présents sur le volume 2 soit Come Along dans la même veine que le précédent et le medium teen rock The Winds, Story Untold des Nutmegs couplé sur le volume 1 avec la ballade Whispering Sorrows,  nous retrouvons the Nutmegs sur le volume 2 avec le très bon doo wop medium My Story et la ballade Ship Of Love, Tonite Tonite  des Mello Kings couplé au medium Love At First Sight, et présent sur le volume 2 avec des versions inédites de Chapel On The Hill et du rapide Chip Chip enregistré en stéréo, When You Dance des Turbans –cette fois si présent sur le volume 2 avec l’original The Wadda-Do aux sonorité rumba, et dont la ballade doo wop Farewell To Arms et le doo wop rapide Sister Sookey sont sur le volume 1 Rien que ces quelques titres suffisent à l’achat des disques mais herald  à d’autres petits classiques en réserve comme le trés original doo wop medium Gee Oh Gee des Premiers couplé sur le m^me simple avec le slow doo wop  Diary Of Our Love, le rock ‘n’ roll vocal Vip-A-Dip des Mint Juleps couplé à la belle ballade doo wop Bells Of Love. Le génial doo wop rapide  Teenage Bells des Loungers couplé à la décevante ballade Remember The Night et la plus convaincante quoique classique Dizzy Spell et de l’inédit et pourtant génial doo wop rapide Wedding Bells,  les 4 faces de doo wop rapides dans le style de Frankie Lymon de Little Butchie Saunders & The Buddies  soit  I Wanna Holler, Lindy Lou, Rock & Roll Indian Dance (un rock ‘n’ roll aux sonorités indiennes) folder-copie-8.jpget Great Big Heart. Les autres formations n’ont souvent mis en boite qu’un unique simple pour le label nous trouvons the Sunbeams avec la ballade doo wop  Tell Me Why et le jive rapide Come Back Baby, the Smart Tones avec le doo wop stroll Ginny associé à la ballade  Bob-O-Link, the Heralds font du rhythm and blues vocal medium avec  Gonna Love You Everyday et un blues vocal lent  quelque peu ennuyeux avec Eternal Love, the Desires est un groupe vocal féminin qui font un assez réussi medium teen rock  Bobby You associé à une toute aussi bonne ballade teen rock Cold Lonely Heart,  relic nous permet de découvrir deux inédits de ce groupe la ballade  Next Spring et le teen rock stroll Shoop, the Debonaires font un excellent doo wop jive rapide avec Darling associé à Whispering Blues une sorte d’instrumental dont les voix sont utilisé comme des instruments présent sur le volume 2, the Cashmeres font un rhythm and blues vocal plutôt rapide avec  Do I Upset You associé à la ballade medium Little Dream Girl,  5 Willows  avec un rhyhm and blues vocal plutôt rapide Lay Your Head On My Shoulder et une ballade So Help Me, the Thrillers font une ballade blues plutôt pénible avec Please Talk To Me heureusement associé à un bon rhythm and blues vocal Lizabeth et  the Royal Holidays qui font un rock ‘n’ roll aux accent gospel plutôt bien fait avec  Dancin' At The Bandstand associé à un doo wop medium  Down In Cuba. Pour terminer Relic nous présente   groupes présent avec un titre unique comme the Dynamics et le bon teen rock rapide Betty My Own, the Concords avec le medium  Marlene, the Rocketeers avec la ballade blues dispensable Foolish One, the Sonnets font au contraire une perle de doo wop rapide avec Why Should We Break Up et the Vocal-Aires font un teen rock medium avec Dance Dance.
Il est intéressant de constater comment le label Herald a pu non seulement enregistrer autant de classique, mais également posséder un catalogue doo wop aussi intéressant et varié.

 

 



 
 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 21:38

Tous les enregistrements folder-copie-9.jpgdu petit label Atlas records seront l’œuvre du talentueux producteur Thomas Robinson, même si aucune des 11 formations doo wop du label n’obtient de tube national, la qualité de ces dernières est indéniable.
Certaines d’entre elle enregistrent 2 simples pour le label comme the Four Haven Knights avec les 3 ballades la medium  I'm Just A Dreamer, Why Go On Pretending (au style Platters et accompagnement blues) et Just To Be In Love plus classique  (avec accompagnement blues)et  le bon doo wop rapide  In My Lonely Room, the Parakeets  avec l’original doo wop medium  et efficace Rain Starts To Fall, le très bon jive rapide My Heart Tells Me, la ballades bluesy  moins excitantes Yvonne et la ballade doo wop classique I Have A Love, Vic Donna & The Parakeets avec leur rock ‘n’ roll jive medium Silly And Sappy  ont probablement mis en boite le titre classique du label , ils enregistrent aussi un bon doo wop medium Count The Tears couplés à des ballades blues lentes Teenage Rose et Love Was A Stranger To Me.
Les autres formations se contenteront d’un simple unique comme the Caverliers avec l’efficace rhythm and blues vocal medium  Dynaflow et la très belle ballade bluesy You Thrill Me So, the Five Dukes  avec le rock ‘n’roll vocal rapide aux solos de guitare blues Wheel Baby Wheel et la ballade mélancolique I Cross My Fingers, the  Gypsies avec le rock ‘n’roll vocal Young Girl To Calypso très réussi avec son solo de sax et la ballade doo wop à la mélodie classique mais efficace émotionnellement  Why , the Revels avec la ballade mélancolique My Lost Love mais surtout avec le doo wop medium aux accents de gospel Love My Baby, the Travelers  avec le splendide doo wop rapide Lenora couplé  à la ballade rhythm and blues Betty Jean  et une mention spéciale pour le très bon doo wop rapide pourtant inéditLove Is All I Crave, Roscoe Thorne  avec ses ballade rhythm and blues Dolores  et Peddler Of Dreams quelques peu enuyeuses en comparaison au reste du disque enfin the Fi Tones interprette deux  ballades  plutôt réussies la blues It Wasn't A Lie et l’inédite doo wop Let's Talk It Over.

Dans l’ensemble ce disque Relic est aussi une belle réussite en sachant habillement placé les titres lents avec ceux au rythme plus relevé.

 


 

 

 

 


 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 21:37

Winley Records folder-copie-10.jpgest un petit label qui a pourtant permis de faire voir le jour à un classiques incontournable du doo wop le génial Zoom Zoom Zoom des Collegians.

C’est évidemment ce titre qui débute le disque il est accompagné par deux autres titres de the Collegians  le medium Tonite Oh Tonite dans le style de Zoom Zoom Zoom et la ballade doo wop medium classique mais plutôt réussie On Your Merry Way,  the Paragons est une autre formation connu du label avec 4 simples contenant 6 ballades Kneel And Pray (aux style proche des Five Satins) Don't Cry (à la mélodie maitrisé avec de belles envolées vocale aigues soutenu à la fois par les chœurs gospels et le piano blues), So You Will Know (dans le style des Moonglows), Just A Mémoire (plus inspiré par the Platters) et les deux titres nous faisant partager un même amour avec ses joies et ses peines  soit Florence  et Florence, Don't Leave Me, deux  bon rock ‘n’ roll vocal comme le medium Give Me Love, et le plus rapide Doll Baby, the Jesters  enregitrent trois simple contenant des ballade de rhythm and blues vocal The Wind qui se caractérise par interprétation déchirante qui saura toucher le cœur des plus insensible, That's How It Goes plus medium mais tout aussi époustouflant vocalement et Come Let Me Show You au style proche de the Spaniels,  le rock ‘n’ roll vocal « très Coasters » Sally Green,  le doo wop rapide Uncle Henry's Basement, et la cover très très originale du classique de Little Richard Tutti Frutti.

Les autres formations n’enregistreront qu’un unique simple comme the Quinns avec leur dynamique rock ‘n’ roll vocal dans le style de the Eldorados Hong Kong couplé à la ballade Oh Starlight, the Persuaders avec le génial doo wop rapide Tears et le médium et amusant What Will It Be, Little Anthony & The Duponts avec la ballade medium You dans le style de the Penguins, et  le très bon  rhyhtm and blues vocal rapide Must Be Fallin' In Love, Charlie White & Group avec  le blues medium Nobody's Fault But Mine et la ballade blues aux accents gospel Dearest To Me, the Callenders  avec le très bon doo wop rapide What Are You Gonna Be couplé à la ballade  If I Could Hold Your Hand et nous trouvons un titre de Tommy Collins accompagné par The Paragons interprétant la ballade rhythm and blues Darlin' I Love You.

Ce disque vous envoutera par le son si particulier de ces formations toutes influencé par les bases de blues et gospel de la musique noire américaine.

 

 

 


 
 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 21:35

Flash records est un label folder-copie-5indépendant qui donne durant les années 1950 à cinq formations de mettre en boite un  ou plusieurs simples.

La formation phare du label est the Jayhawks  qui enregistre 3 simples composés de 6 titres les trés belles ballades mélancoliques Counting My Teardrops (titre présent également dans une prise différente), My Only Darling, le dynamique jive Love Train, et deux très bon rock ‘n’ roll vocal The Devil's Cousin (présent également dans une prise différente) et la cover du classique de Kip Tyler Stranded In The Jungle.
Les autres formations du label n’enregistreront qu’un seul simple comme The Cubans  avec le rapide You've Been Gone So Long aux sonorités gospels  avec un beau solo de guitare blues et la ballade dans le style des Spaniels Tell Me, le disque rajoute trois inédits Can't You See (une ballade mélancolique superbe quoique de conception classique), Don't Go Baby (une ballade rhythm and blues)et  surtout Oh Miss Dolly (un rock ‘n’ roll vocal dynamique aux accents gospel),the Poets  avec le doo wop jive rapide Vowels Of Love et Dead un medium doo wop amusant dans le style de Three cool cats des Coasters (les deux titres sont également présents avec une prise alternative chacun), the Emanon four  font Oh That Girl un jive rhythm and blues  superbement interprété couplé à la ballade blues  Blues For Monday et the Hornets avec la belle ballade rhythm and blues vocale Crying Over You dans le style des Spaniels (présent également sur le disue dans une prise alternative) et le surprenant Tango Moon au rythme de tango !!!

Ce disque même s’il ne contient aucun classique n’est d’un style plutôt homogène ( doo wop teinté de rhythm and blues) des plus agréable avec aucun titre ennuyeux.


 

 


 

 


 

 


 

 



Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article