Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 12:23

Je ne sais pas grand chose DSC06934.jpgsur ce chanteur français qui réalise en 1985 un ep 45 tours assez bien ficelé de Néo rockabilly sur le label aussi peu connu Grenadine (853121 E). La production moderne typique de l'époque est particulièrement bien faite 3 cool cats est une sorte de Rockabilly jive dans le style de Roman Holiday, Bonnie est une ballade bluesy teinté de country avec vocaux féminins plutôt original, Pretty Little mama est un néo rockabilly médium qui est pour moi le meilleur titre du ep.

Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 12:10

Les Bopkats est un groupe français DSC06927.jpgoriginaire de la Franche Comté  (France) composé de Patrick Raynaud au chant, Charles Markarian (guitare solo), Norbert Raynaud (guitare basse) et Pierre Laffont à la batterie qui enregistre un simple de néo rocakbilly particulièrement réussie sur Swamp rock records (SR 501).

Il contient deux composition du guitariste  Charles Markarian Fight tonight (Rockabilly rapide avec influence teddy boy) et I wanna rock i wanna roll (médium néo rockabilly).

 

In 1981 the rockabilly band "BOPKATS" gives a concert that follows the registration of a 45 rpm record.
The Bopcats - Fight Tonight

Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 11:33

Buddy Chessman (alias Michel Rose)DSC06928.jpg est un grand fan de rock n'roll et rockabilly écrivant des bibles sur le sujet Les pionniers du Rock n'roll, Rockabilly fever et l'Encyclopedie de la country et du rockabilly (qui ont été pour moi des livres de chevet qui furent trés important pour moi dans ma quette du vrais rock n'roll) et des articles sur des revues françaises aujourd'hui légendaire comme Big beat et Jazz blues and co. C'est en 1981 qu'il commence à passer la barrière en faisant ses premiers concerts, devant les réactions favorables du public il continu dans cette voie. En Avril 1982 il met en boite un ep ou il reprend avec originalité Rock n'roll Ruby (de Johnny Cash repris par Warren smith) avec un style inspirré de Charlie Feathers, You are my sunshine (ballade de Gene Autry et reprise par Gene vincent) et You're heartbreacker (hommage aux légendaires faces sun records d'Elvis Presley) on y trouve aussi une composition Dream Movie en référence à son idole Buddy Holly.

Ce ep est étonnement particulièrement bien enregistré et pourtant autoproduit (Rose records Company inc RR 100) et d'une qualité musicale époustouflante.

 

 

 

 

 

 
Buddy Chessman: Charlie Feathers - "Tongue Tied Jill" live 2009

Buddy Chessman: Your Cheating Heart - Hank Williams live 2009
Buddy Chessman - Rock n'roll ruby
Buddy Chessman - Dream movie

Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 11:13

The King Size est un groupeDSC06932.jpg de Rockabilly et White rock originaire de Toulouse composé de S. Celotto (chant et guitare rythmique), B. Longo (guitare solo), J.N Longo (contrebasse) et F. Lebon à la batterie. Le groupe qui joue avec un son particulièrement authentique enregistre dans les années 1990's un ep sur le label SFAX (EP001 du magasin Rocket records) contenant deux trés bonnes compositions de rockabilly énregiques Little green man et Strange little Linda (dans le style des titres de Wildfire Willie and the Ramblers) associé à une cover de You gotta leave those other guys alone (d'Autrey Inman plus western swing proche de certaines faces de Don Cavalli) et d'un traditionnel Dark eyes (instrumental dans un style proche du jazz manouche).

 

 

 

 

 

Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 11:05

Red Teddy enregistre à la fin des 1980's DSC06931.jpgun trés bon simple autoproduit Yodel records ( Y 100) de rockabilly aux influences british (teddy boy) sur lequel il joue avec talent de tout les instruments. On trouve deux belles compositions She left me alone and blue et Rock-a-billy wave.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Red Teddy - Rockabilly wave

 

Red Teddy en 2007 en accoustique  Waiting For A Train


Red Teddy - Tu Le Ton Son Ton / Drinkin' Wine Spo Dee Oo Dee
(Live 2009)
Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 10:55

Teddy Best (alias Hervé Loison) eDSC06930.jpgst bassiste dans le groupe instrumental The Corals (déjas chroniqué), sort en solo un ep autoproduit The First wild boppin' of Teddy best Hurricane label (H. EP 001)  de rockabilly sauvage et authentique dans lequel il joue de tout les instruments. Afin d'obtenir un EP le plus vivant possible, naturel et explosant il ne fait pour l'enregistrement qu'une seule prise de chaque instrument et le résultat est vraiment convainquant. Ce ep contient 3 compositions déjantés ultra rapide et sauvage plein de cris et de hurlements à connaître absolument I'm crazy rockabilly man, Cat' n' dog boogie et And bop, and bop, and bop.

Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 10:41

Little Buddy and the Kids DSC06929.jpgest l'un des groupe pionnier du revival Rock n'roll/Rockabilly en France le groupe est formé de Little Buddy mais également de Ritchie Ginnaro, Peanuts Parker, Buck Luciani, Francky Morales, chris Mood, Abe Slomolski et Sonny Rizzo. A la sortie de leur premier (et à ma connaissance unique) trés bon single  autoproduit sur Honeymon production (H 575) ils eurent les honneurs d'articles dans la presse Rock de l'époque (Best et Rock n' folk). Ce simple contient deux belle cover au style personnel sur la face A un Doo wop At My front door (des Eldorados) et sur la face B un médium rockabilly des Collin' Kids Rock boppin' baby un disque rare mais qui mérite d'être présent écouter car un élément important de l'histoire du rock n'roll en France.

Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 09:52

Jerry Dixie (alias Gérard Sublard)DSC07155.jpg est un des pionnier du rockabilly français dans ce qu'il ya de plus puriste fleurtant sur ceratines faces avec le hillbilly bop et le western swing mais en gardant toujours la fièvre du rock n'roll. Il est originaire de Sartrouville (Yvelines France) ou il voit le jour en 1949 et à neuf ans il découvre le rock n'roll qui est la révélation de sa vie, il travaille dans un premier temps avec Jack Dumery chez qui il compose et enregistre des "démos" de titres qu'ils proposent à des artistes du genre américains comme Johnny Carroll et Mac Curtis.

De compositeur il devient interprette, il est au départ accompagné par les Rockin' rebels. L'album Jerry Dixie Originals (Savas 30001) de 1980 est un magnifique album de rockabilly puriste composé de 10 trés bonnes compositions de Jerry comme Hey, Mister songwriter, A little bit of your time, Don't let the bad times get you down!, You're my woman, Turn away from me, A wall of coldness, Sweet woman blues, how long will it take?, Ramlin blues et Teenage sweetie.

Nous trouvons sur ces sessions produites par Jerry,  Patrick Verbeke à la guitare solo, Frederic Lussiez à la steel guitare et au banjo, Jacky Guérard au piano, Bernerd Weber à la basse, Alain Briaux à la batterie et tambourin et Lény Ibarra au cashboard.

Sur son label Savas il édite également trois 45 toursDSC06888.jpg

le simple Rockin' at the '93' / It's lovin' time (SAVAS S 170002) en 1982 une véritable perle du rockabilly des années 1980's dont l'influence hillbilly est moins présente et correpondant à son second lp que je ne possède pas et ou Jerry joue de tout les instruments, la même année parait un second simple ou il est accompagné en studio par les Rockin' Rebels Don't let the bad time get you down / Jambalaya ( SAVAS 170009 avec une cover de Hank Williams une des grandes références musicales de Jerry) trés réussi égalment, le Eps Savas Jerry Dixie VOL.1 contenant un medley Johnny B.Goode/Blue suede shoes (cover Chuck Berry et Carl Perkins), Blue Moon of Kentucky (cover de la cover d'Elvis du titre de Bill Monroe) et Be bop a lula (cover du classique de Gene Vincent) qui parait en 1983 est sympathique mais infèrieur à mon goût à tout ses autres enregistrements

 

 

 

 

 

DSC06887.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.DSC06886.jpg

 

 

 

Jerry Dixie - Rockin' at the 93

Jerry Dixie & Rockin' Rebels - Jambalaya
Jerry Dixie - It's Lovin' Time
Jerry Dixie and the Hot Rocks - Jambalaya live 2008
 
Jerry Dixie & Hot Rocks - That Ain't Nothing But Right 2009


Jerry Dixie 1990's live
 
Jerry Dixie + Hot Rocks - Miss Froggie

 
THE HOT ROCK ET JERRY DIXIE live 2000's
Jerry Dixie and the Hot Rocks - Let's go boppin' tonight
Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 01:58

Dans cette article je vais DSC06456m'interresser à trois 33 tours  25 cm d'Elvis Presley sorties durant les années 1950 par RCA records. Le premier est un pressage français Good Rockin' tonight RCA 130.252) la pochette est superbe et contient 8 titres de la pèriode Sun records d'Elvis c'est à dire enregistré entre 1954 et 1955 soit du pur rockabilly à partir de titre qu'Elvis et ses deux compère Scotty Moore (guitare) et bill Black (Contrebasse) refont à leur sauce jusqu'a n'avoir que peu de rapport avec les originaux comme Good rockin' tonight (de Roy Brown), That's all right  ( d'Arthur Crudup), Blue Moon of Kentucky (de Bill Monroe), Baby let's play house (d'Arthur Gunter), Milcow blues boogie (de Kokomo Arnold), You're a heartbreacker (de Jack Sallee), I'm left, you're right, she's gone (écrit par S. Kesler - W. Taylor), et I don't care if the sun don't shine (écrit par Mack David). En conclusion ces huit titre nous montre comment Elvis transforme indifferemment des traditionnels de la musique noire et blanche en un nouveau son le Rockabilly.

Le second est The Best Of Elvis qui est un pressage anglais RCA London (130250) contenant quatre titres plutôt lents dont deux de sa pèriode Sun comme la magnifique cover de la ballade Blue Moon, et I don't care if the sun don't shine et deux autres sont de sa pèriode RCA Any way you want me et Playin' for keeps, le reste est rempli de splendide et incontournables morceaux d'anthologie du Rock n'roll avec Heartbreack hotel (1956), Tutti Frutti (cover de Little Richard de 1956), All shook up (1957), Hound dog (cover méconnaissable de Big Mama Thorton de 1956) Too much (1957) et Don't be cruel (1956) .

Le troisième DSC06455.jpgest un pressage Espagnol Elvis Presley RCA (NJ 89821) qui étonnement à traduit sur la pochette tout les titre anglais du disque en Espagnol et donne comme style musical à certains titres Foxtrot!!!!.

Nous trouvons des rock rapide comme Money Honey (Amor interesado) une cover trés différentes de la version doo wop des Drifters, Hound dog (que nous retrouvons ici sous le nom Perro sabueso), just because (un splendide rockabilly sous le nom Porque), Don't be cruel qui devient (No sea's cruel), Blue Moon of Kentucky (qui devient Luna triste de Kentucky) et My baby left me (un rockabilly pèriode sun a partir d'un titre d'Arthur Cruddup cmplètement revue sous le nom Mi nena me dejo), des titres plus médiums comme Milkcow blues boogie (sous le nom Tristezas de la Vaca Lechera), Heartbreack hotel (sous le nom Hotel Nostalgico ) et d'autres plus lent comme l'ncontournable Love me tender (sous le nom Amame tiernamente) et I forget remember to forget (sous le titre Olvide Olvidar)

 

 

 

DSC05295.jpg  

 

Découvrez la playlist elvis 25 cm avec Studio Sound Group

 

 


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans White Rocker
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 22:16

American Hot WaxDSC06097 est un film hommage au légendaire disc Jockey Alan Freed réalisé par Floyd Mutrux en 1978. La bande originale est sur un double lp A&M records (LC 0485) se partage en deux lp spécifiques le premier contient un concert live réalisé pour le film (et visible dans ce dernier) enregistré dans le légendaire Paramount Theatre de Brooklyn, le second quelques classiques du rock n'roll de l'époque.

Le premier disque contient deux titres live de Chuck Berry Reelin' and Rockin' et Roll Over Beetoven, deux titres live de Jerry Lee Lewis Whole lotta shakin' goin' on et Great balls of fire, un titre live de Screamin' Jay Hawkins I put a spell on you,  2 classiques du Doo wop féminin noir Mr Lee (des Bobbettes) et Maybe (des Shirelles) repris en live par un girls group black de qualité les Delights (formé par Brenda Russell, Stephanie Spruill, Joyce King et Yolanda Howard), le doo wop rock blanc Rock n'roll is her to stay est repris par une bonne formation Doo wop blanche Prof Laplano & the Planotones (formé par Kenny Vance, Joe Esposito, Bruce Sudano et Ed Hokenson), les deux doo wop noir Why do you fools fall in love (de Frankie Lymon and the Teenagers) et That is rock n'roll (des Coasters) est repris avec talent en live par la formation de doo wop noire The Chesterfield (formé de Carl Earl Weaver, Sam Harkness, Arnold McCuller et Al Chalk), Mister blue (la ballade classique de teenage rock vocal des Fleetwoods) et interpretté en live par Timmy & the Tulips (formé par Charles Irwin, Jaennie Sheffield et Joan Harris), Clark Otis (Charles Green) chante Hey Little Girl (de Dee Clark) et le Hot Wax Theme un instrumental est interprétté par the Big Beat Band (en hommage à l'orchestre de Alan Freed).

Le second lp compile des enregistrements originaux d'époque de différents style du Doo wop avec Sincerely des Moonglows, There goes my baby des Drifters, Hushabye des Mystics, Zoom des Cadillacs, Little star des Elegants, When you dance des Turbans et Goodnight sweetheart goodnight des Spaniels, du black rock n'roll avec Sweet little sixteen de Chuck Berry, That's why de Jackie Wilson et Tutti Frutti de Little Richard et du rock blanc avec Splish splash de Bobby Darin et Sea cruise de Frankie Ford.

 

 

Planotones - rock n'roll is her to stay

The Delights - Mr Lee
The Chesterfields - Book of love (accapella)
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article