Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 19:38

Anthony Esmond DSC06296.jpgSheridan McGinnity est comme souvent la plupart des jeunes anglais fan de musique de l'époque fasciné par les rockers américains et particulièrement Buddy Holly, il apprend la guitare et rejoint les formations de jeunes rockers anglais comme Marty Wilde, Vince Taylor mais aussi Cliff Richard.

A 18 ans il joue de la guitare pour des show tv de la télévision britanique comme par exemple derrière Eddie Cochran.

Ensuite Tony part pour l'Allemagne ou il se produit avec succés dans des clubs, son groupe de l'époque Tony Sheridan and the Jets se fait un nom grâce à leurs prestations régulières au Kaiserkeller d'Hambourg.

C'est à cette même pèriode qu'une autre jeune formation se fait remarquer par ses prestations en Allemagne the Beatles. Et c'est à partir de 1961 que Bert Kaempfert les remarque lors de leurs passages au Top Ten club et leur propose de jouer derrière Tony Sheridan. Les 22 et 23 Juin Tony et les Beatles font des sessions d'enregistrements pour Polidor records. Seront mis en boite  My Bonnie (Lies over the Ocean), The saints (When the saints go marching in) deux traditionnels adaptés en rock par Tony, Why (une composition de Tony),  Cry for the Shadow (une composition de George Harrisson et John Lennon), Ain't she sweet (un titre de 1927 et popularisé par de trés nombreuses reprises dont en 1956 par Gene Vincent), Take out some insurance on me baby et Nobody's childSweet Georgia brown (un classique de Ray Charles deux versions existe), What d'i say (le tube de Ray Charles), Ruby baby (des Drifters et tube pour Dion), If you love me baby (écrit par C. Singleton et W. Hall) , Yaya le rythm and blues twist énorme succés de Lee dorsey) et Nobody's child (un traditionnel arrangé en rock par Tony).

Le premier simple qui sortira est le "My Bonnie"/"The Saints" (Polydor NH 24-673) qui sortira en Octobre 1961 sous le nom "Rock" et en Janvier 1962 sous "Twist". C'est Brian Epstein le mananger du groupe en Octobre 1961qui  vendra le stock de 100 premières copies du simple. Suite à la réédition du simple Tony obtient un tube, ce qui lui permet de sortir en Juin 1962 son premier album de Tony My Bonnie (as Polydor LPHM 46-612 [mono] and Polydor SLPHM 237-112 [stereo]). En Avril 1962 Decca est interressé par la formation et édite le simple My Bonnie sous leur marque et le distribue aux USA sous le nom de Tony Sheridan and the Beat Brothers (Decca 31382), mais le succés ne sera pas au rendez vous avec seulement 600 exemplaires réalisés. Il sort également un autre 45 tours Polydor avec Ya-ya et Sweet Georgie Brown  et le simple My Bonnie reddort en 1963 devant le succés des Beatles en solo qui viennent de signer chez Parlophone. Ce ep sortira alors sous différentes formes en Allemagne et en France.

Avec le méga succés  des Beatles avec I Want to Hold Your Hand MGM rachète les bandes et édite My Bonnie, The SaintsWhy et Cry For a Shadow. Peu à peu  les titres de ses sessions de Tony Sheridan et les Beatles sortent sous différentes formes. Je possède l'album The Beatles first de Triumph records (distribué par Polydor (240011) avec Ain't she sweet, Cry for a shadow, Let's Dance (Succés de Chris Montez), My bonnie, If you love me, baby, What'd i say, Sweet georgie brown, The saint's (when the saints go marching in), Ruby baby, Why, Nobody's child et Ya ya.

 

.

 

Un article trés complet sur ces enregistrements

http://www.friktech.com/btls/tony/tony.htm

 

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Sixties Rock n' roll
commenter cet article

commentaires