Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 01:08

Merci à  Andre Bette qui m'a fait parvenir une copie d'un article de Cine revue de Mai 1958 sur le film de Alan Freed Mister Rock n'roll afin de le partager avec vous.

Cliquer sur l'article pour l'avoir en grande taille.

20101106151245720

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 22:18

Le film Blackboard JungleDSC07289.jpg (litéralement la jungle du tableau noir) qui sortira en France sous le nom Graine de violence  est un film sur la délinquance à l’école datant de 1955. Une des raisons de sa célébrité est d’avoir au générique le Morceaux Rock around the clock que Bill Haley and the Comets enregistrent  en 1954.

C’est grâce à ce film et surtout aux différents disques de BO contenant le titre que la musique de Bill Haley se repend dans le monde entier et tout particulièrement en Europe.  Bill Haley est pour de nombreux européen le symbole de cette nouvelle ère musicale qui vient d’Amérique, le Rock n’roll.

Le ep 45 tours CID Rock around the clock du film Graine de Violence (CID 105512 import Decca et plus précisément de Brunswick) est un des disques de rock les plus vendu en France à l’époque, pour moi il représente ma première approche personnelle du genre, en effet ma mère alors jeune adolescente l’avait acheté pour apprendre à danser le rock n’roll dans les bals. Il contient le fameux Rock around the clock par Bill Haley and his Comets  qui sort aussi en simple (US 90504), DSC07285.jpgqui est en réalité le seul titre de Bill Haley de la BO du film. Sur le simple il apparaît avec en face B Thirteen Women, sur le Ep qui nous interresse nous trouvons les deux titres précédent avec en plus Rock a beatin’ boogie et Burn that candle. On peut apprécier le dessin de pochette stylisé dans le style des couvertures des séries noires qui étaient vendues à l’époque dans les gares.

Devant l’incroyable succès du ep sort un album 33 tours 25 cm  baptisé du même nom que le ep Rock around the clock du film Graine de violence  (CID US 223 596).la pochette est elle aussi particulièrement belle avec un dessin  avec une magnifique stylisation géométrique typique du design graphique des fifties de Jean Cavré représentant une Pin up rousse (probablement la professeur) et des personnes  (probablement les élèves) se battant  au couteau dans une classe lieu que l’on situe grâce à des détails comme les bureaux et la corbeille à papiers.

Il contient évidemment Rock around the clock mais aussi DSC07291.jpgShake rattle and roll, A.B.C boogie, Two Hound Dogs, Dim dim the lights, Razzle , dazzle, Birth of the boogie et Mambo rock titres faisant parties (comme ceux du Ep)  du légendaire 33 tours us de Bill Haley and the comets Rock around the clock.

Grande intelligence des importateur de chez Deccad’avoir évité les doublons entre le EP et le 25 cm (si ce n’est évidemment le titre phare Rock around the clock.).

On peut également noter un autre Ep plus récent de chz Brunswick  (10 027) mettant en avant sur la pochette Bill Haley and the Comets  (avec une photo de l’artiste) et en petit marqué Rock around the clock, qui contient d’autres titres que ceux du légendaire ep CID soit Shake rattle and roll, Dim dim the light et Happy baby (les trois premiers sont présent sur le 25 cm CID).

Il existe également le Ep BarclayDSC07287.jpg Graine de violence qui a sur la pochette une scène du film (70015) ou nous trouvons  Peter Allen and his rocking group qui fait une assez bonne version de Rock around the clock associé à un titre sans grand intêret Amour, Castagnette et tango, et Les Blue Stars avec deux titres de variété La danse du baiser et Avec ces yeux -la.

Enfin un ep MGM (EPF mgm 71) Bandes Sonores Originales des films MGM qui contient les titres de deux films  joués par Charles Wolcott avec le MGM studio orchestra Graine de violence avec Rock around the clock et Love theme (un titre de Wolcot) et le Tèmoin silencieux avec Ruby duby du et Leather jacket cowboy (2 compositions de Wolcott) dont on peut noter la pochette assez sympas représentant deux couples entrain de danser devant un Juke Box Seeburg de 1954.

DSC07288

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 23:33

Le double album de la BO du film classique DSC06090.jpgde George Lucas 41 Original Hits from the Sound Track Of  American Graffiti  (MCA 410 089/90)est probablement l'une des compilation de Rock n'roll en format lp la plus vendu et cela dans le monde entier. Les 41 titres de cette compilation fait un tour assez juste de la musique qui passait sur les radios à la fin des 1950's et début 1960's mélangeant commer le fairait un programme radio du Rock n'roll avec des artistes comme Bill Haley & the Comets avec Rock around the clock, Buddy holly avec That'll be the day et Maybe baby , Chuck Berry avec Almost Grown et Johnny B.Goode, Fats Domino avec Ain't that a shame, Bobby Freeman avec Do you wanna dance, Buddy knox avec Party doll, The Big Bopper avec Chantilly lace et Buster Brown avec Fanny Mae du doo wop avec des artistes comme The Crests avec Sixteen Candles, Frankie Lymon & the Teenagers avec Why do fools fall in love, The Diamonds avec The stroll et Little darlin', The Tempos avec See your in September, The Platters avec Smoke get in your eyes, The Great Pretender et Only You, The Regents avec Barbara Anne, The Monotones avec Book of love, The Flamingoes avec I only have eyes for you, The Silhouettes avec Get a Job, The Five Satins avec To the Aisle, The Del-Vikings avec Come go with me, The Clovers avec Love potion N°9, The Skyliners avec Since i don't have you, Sonny Till & the Orioles avec Crying in the chapel, The Heartbeats avec Heart and Soul et The Spaniels avec Goodnight, well it's time to go style largement majoritaire dans cette compilation et enfin du Teen rock du Surf et du rock début 1960's  comme Del Shannon avec Runaway,  The Beach Boys avec Surfin' safari et All summer long, Joey Dee and the Starlighters avec Peppermint twist, Lee Dorsey avec Ya Ya, Johnny Burnette avec You're sixteen- you're beautiful, The Fleetwoods avec He's the great imposter, Mark Dinning avec Teen Angel et Booker T & the M.G's avec Green Onions, nous trouvons également deux titres du groupe de Rock n'rollDSC06091.jpg revival présent en prestation live dans le film Flash Cadillac & the Continental Kids avec At the hop (cover de Danny & the Juniors) et leur composition He's so fine. Ce disque est incontestablement l'une des meilleures approches du son de la fin des fifties. Tout ces titres sont réellement présent en fon dans le film de George Lucas.

Devant l'immense succés de la compilation MCA sort deux autres double lp dans le même genre le premier  More American Graffiti (MCA 410039/040) contient d'autres titres incontournables de l'age d'or du rock n'roll que du classique rarement réuni sur un même disque. Comme Rock n'roll nous retrouvons Bill haley & the Comets avec See your later alligator et Buddy Holly avec Peggy Sue et Oh Boy, mais aussi Larry Williams avec Bony Maronie, Lloyd Price avec Stagger lee, Little Richard avec Ready teddy et Tutti Frutti, en doo wop nous trouvons The Chantels avec Maybe, Dion and the Belmonts avec Teenager in love, The Crows avec Gee, The Tune weavers avec Happy happy birthday baby, The Platters avec Twilight time, The Shirelles avec Will you still love me tomorrow, The Dubs avec Could this be magic, The Coasters avec Poison Ivy, The Cadillacs avec Speedo et The Danleers avec One summer night, en Teen Rock et rock début 1960's nous trouvons Betty Everett avec Shoop shoop song (It's in the kiss), Carl Dobkins Jr avec My Heart is an open book, The Kingmen avec Louie louie, Carole King avec It might as well rain until September, Little Eva avec Locomotion, Jerry Butler avec He will breack your heart, Brenda Lee avec I'm sorry et Gene Chandler avec Duke of Earl.

MCA sort son troisième et dernier volume de la série le double lp American Graffiti VOL.3 (300 907AE202), qui contient  majoritairement du du rock n'roll avec des artistes DSC06092.jpgcomme Little Richard avec Lucille et Good Golley Miss Molley, Jody Reynolds avec Endless sleep, les Everly Brothers avec Wake up little Suzie et Bye bye love, Joe Jones avec You talk to much, Ronnie Hawkins avec Mary Lou, Ritchie Valens avec Donna et La Bamba, Buddy Holly avec Rave on, Jimmy Rodgers avec Honeycomb, Wilbur Harrison avec Kansas city et The Fendermen avec Mule skinner blues, il contient biensur du doo wop avec des artistes comme The El Dorados avec At my front door, The Hollywood Hargyles avec Alley-oop, Little Anthony and the Imperials avec Shimmy shimmy ko ko bop et  The Olympics avec Western movies et du teen rock et rock début 1960's avec des artistes comme Jerry Butler avec For your precious love, Johnny Tillotson avec Poetry in motion, Lenny Welch avec Since i fell for you, The Beach Boys avec Surfin', Dorsey Burnette avec Hey little one, The Teddy Bears avec To know him is love to him, Kathy Young and the Innocents avec A thousand stars, Jewell Atkins avec The birds and the bees, Chris Montez avec Let's dance, Bobby helms avec My special angel, Harold Dorman avec Mountain of love, Jimmy Reed avec Baby, what you want me to do et Toni Fisher avec The big heart. Ce dernier volume est également une réussite permettant à l'amateur de posséder quelques grands classiques de l'époque qui sont malheureusement trés peu réédités.

 

 

Découvrez la playlist american graffiti avec Buddy Holly

 


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 22:16

American Hot WaxDSC06097 est un film hommage au légendaire disc Jockey Alan Freed réalisé par Floyd Mutrux en 1978. La bande originale est sur un double lp A&M records (LC 0485) se partage en deux lp spécifiques le premier contient un concert live réalisé pour le film (et visible dans ce dernier) enregistré dans le légendaire Paramount Theatre de Brooklyn, le second quelques classiques du rock n'roll de l'époque.

Le premier disque contient deux titres live de Chuck Berry Reelin' and Rockin' et Roll Over Beetoven, deux titres live de Jerry Lee Lewis Whole lotta shakin' goin' on et Great balls of fire, un titre live de Screamin' Jay Hawkins I put a spell on you,  2 classiques du Doo wop féminin noir Mr Lee (des Bobbettes) et Maybe (des Shirelles) repris en live par un girls group black de qualité les Delights (formé par Brenda Russell, Stephanie Spruill, Joyce King et Yolanda Howard), le doo wop rock blanc Rock n'roll is her to stay est repris par une bonne formation Doo wop blanche Prof Laplano & the Planotones (formé par Kenny Vance, Joe Esposito, Bruce Sudano et Ed Hokenson), les deux doo wop noir Why do you fools fall in love (de Frankie Lymon and the Teenagers) et That is rock n'roll (des Coasters) est repris avec talent en live par la formation de doo wop noire The Chesterfield (formé de Carl Earl Weaver, Sam Harkness, Arnold McCuller et Al Chalk), Mister blue (la ballade classique de teenage rock vocal des Fleetwoods) et interpretté en live par Timmy & the Tulips (formé par Charles Irwin, Jaennie Sheffield et Joan Harris), Clark Otis (Charles Green) chante Hey Little Girl (de Dee Clark) et le Hot Wax Theme un instrumental est interprétté par the Big Beat Band (en hommage à l'orchestre de Alan Freed).

Le second lp compile des enregistrements originaux d'époque de différents style du Doo wop avec Sincerely des Moonglows, There goes my baby des Drifters, Hushabye des Mystics, Zoom des Cadillacs, Little star des Elegants, When you dance des Turbans et Goodnight sweetheart goodnight des Spaniels, du black rock n'roll avec Sweet little sixteen de Chuck Berry, That's why de Jackie Wilson et Tutti Frutti de Little Richard et du rock blanc avec Splish splash de Bobby Darin et Sea cruise de Frankie Ford.

 

 

Planotones - rock n'roll is her to stay

The Delights - Mr Lee
The Chesterfields - Book of love (accapella)
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 11:19

Rock all night! est un film de Rock n'roll DSC06084.jpgde 1956 réalisé par Roger Corman (un des grand maître de la série B d'épouvante, polards et films de délinquance juvenile), l'intrigue est plutôt réussie se déroulant exclusivement dans un cabaret comme la bande originale. Le lp Mercury (MG 20293) compile les titres présent dans le film soit deux titres des Platters I'm Sorry et He's mine, 3 titres des Blockbusters une formation rockabilly et Rock n'roll méconnue de grande qualité avec Rock all nifht, Rock n'roll guitar (Part 1 et Part 2) et I wanna rock now, la chanteuse rythm and blues Nora Hayes qui reprend magnifiquement The Great Pretender (des Platters) et I guess i won't hang around anymore (2 titres interprettés en playbach par une actrice du film, Eddie Beal Combo est une formation Jazzy qui interprette des titres jazz instrumentaux comme Pussy Foot, Honey  Buggin' et Leadfoot.

Un Bande Originale qui s'avère être réussie et variée sans jamais être ennuyeuse.

 

 

 

 

 

 

 

 


 
the blockbusters, play this rock n roll guitar



Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 08:59

Rock Rock Rock est un des premiers filmsDSC06083.jpg de Rock n'roll réalisé par le disc jockey Alan Freed, film indispensable à tout amateur de rock n'roll car on peut y voir Johnny Burnette et son Rock n'roll trio , Lavern Baker, Frankie Lymon and The Teenagers, Chuck Berry, The Moonglows, Jimmy Cavello and the Houserockers etc...

La bande original du film est prosuite par le label Chess, et en toute logique se contente des artistes appartenant au label ce qui résume à troit soit le guitariste rocker de légende Chuck Berry et deux formations doo wop The Monglows et The Flamingoes, nous trouvons donc que 4 titres réellement présents dans le film soit You can't catch me (1955)  par Chuck Berry, I knew from the start  (1956) et Over and over again (1956) par The Moonglows et Would i be crying (1956) de The Flamingoes. Le disque se voit ensuite complété par des titres de ces 3 artistes non présent sur d'autres albums de l'époque (seulement sortis en 45 tours) soit les titres de Chuck Berry Mabellene (1955) (premier hit majeur du chanteur), Roll Over Beetoven (1956) et Thirty days (1955), des Moonglows nous trouvons leur gros hit  Sincerely (1954) et See Saw (1956) et des Flamingoes The Vow (1956) , A kiss from your lips (1956) et leur  tube I'll be home (1955). En résumé une bonne compilation des premiers classiques de Chuck Berry et des deux formations de Doo wop du label Chess records. Je possède une réédition Chess Mca de l'album (CH-9254)

 

 


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 00:08

Cry Baby est un film de John Waters particulièrement réussieDSC06089.jpg au niveau du délire, du look et de la bande originale de 1990. Le rôle principale est tenu par un formidable johnny Deep dans le rôle d'un Greaser de la ville de Baltimore durant les fifties, à noter aussi la présence des chanteurs de rock Iggy Pop (The Stooges) et Debbie Harry (Blondie) et de Traci Lords (actrice porno). Le film met en évidence la culture Hepcat qui se développera durant les 1990's dans les festivals de Rockabilly et rock n'roll (du type d' Hemsby Rock n'roll festival) dans le monde entier sorte de retour au fifties en réaction au Psychobillies et au Teddy Boys. Le film est réalisé sous la forme d'une comédie musicale. Une partie de cette BO est donc composé de titres chantés par les acteurs dans le film, ceux  chantés (en Playbach) par Johnny Deep dans le film sont en réalité interpréttés par James Intfield (le fils de Ricky Nelson) nous trouvons quattre néorockabilly superbes  King Cry-baby, Doin' time from bein' young et High school hellcats et un trés bon Doo wop Teardrops are falling les titres chantés par la petit amie de Cry Baby sont interpretté par Rachel Sweet on trouve une belle ballade teenrock A Teenage Prayer et un rhythm and blues au style début sixties Please mr Jailer, le groupe vocal formé par des garçons issus des beaux quartiers (les méchants) interprette deux trés belles covers de doo wop fifties (en réalité chanté par Baldwin and the Wiffles) Sh boom (des Chords) et Mister Sandman (popularisé par les Chordettes).

Au niveau des titres des fifties nous trouvons du rythm and blues et Rock noir fifties comme Bad Boy des Jive Bombers, the Flirt de Shirley & Lee, Nosey Joe de Bull Moose Jackson, (My heart goes) Piddily patter, patter de Nappy Brown, i'm a bad, bad, girl de Little Ester et 3 doo wop fifties I'm so young des Students, Cherry par les Jive Bombers et Rubber Biscuit des Chips.

 


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 19:21

Rock Baby rock it est un desDSC06095.jpg films les plus rock n'roll des fifties il permet de voir sur scène des chanteurs géniaux comme Johnny Carroll et Rosco Gordon associés à d'autres moins connus mais également rock, ici pas de chansons variété que du rock.

L'album de la Bande Original du film date des années 80 et coincide par la réédition en cassette VHS par le label Magnum force qui en toute logique édite le lp Rock Baby rock it (MFLP 040). Cela nous permet d'avoir d'entendre les titres de rockabilly bien sauvages de Johnny Carroll Wild wild women, Crazy crazy lovin', Sugar baby et Rockin' Maybelle, associé à des rhythm and blues boogie de Rosco Gordon and the Deacons Chicken in the Rough et Bop it et de Preacher Smith and the Deacons Eat your heart out, à du Doo wop rock n'roll rapide des Five Stars Your love as all i need et Hey Juanita, du rock blanc de Don Coats and the Bon-aires Stop the world et Love never forgets (une ballade ), du rock dans l'esprit des Everly brothers avec les talentueux Belew Twins avec Lonesome et Love me Baby enfin The Cell Block Seven font Jazz New Orleans teinté de rock reprenant deux fois Hot Rock  (titre de Johnny Carroll) et The saint song (qui n'est autre que le traditionnel When the Saints go Marchin' in).

Un film et un disque absolument indispensable pour les prestations musicales parfaites et particulièrement réussies.

 

 

 

 


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 17:55

Grease est une comédie DSC06094.jpgmusicale de 1978 avec John Travolta et Olivia Newton -John dont l'action se déroule durant les années 1950's, cependant la Bande Originale ne contient pas de titre de l'époque mais des compositions écrite pour l'occasion associé à des covers de rocks de l'époque interpretté par le groupe Sha-na-na. le double lp RSO records (2658 125). Les covers de sha-na-na sont d'assez bonne facture à cela rien d'étonnant le groupe à déjas depuis 10 ans enregistrent des covers de titres fin fifties et début sixties. De Sha-na-na nous trouvons Blue Moon (d'aprés la version Doo wop des Marcels), Rock n'roll is her to stay (des Danny and the Juniors), Hound dog (d'aprés la version d'Elvis Presley)et Tears on my pillow (de Little Anthony and the Imperials) nous trouvons aussi deux compositions du groupe Those magic moment  (une belle ballade teen rock oldies à sonorités doo  wop)et born to hand-jive (par contre est une sorte de titre dans le style du Willie and the Hand jive de Johnnie Otis mais avec une production Funky 1970's assez désagréable). Au niveau des interprettes nous trouvons Louis St Louis & Cindy Bullens qui chantent Mooning (une ballade Doo wop sympathique) , Cindy Bullens chante en solo Freddy my love (une ballade teen rock variété, typique du début 1960's) et It's raining  on Prom night (titre dans le même esprit que lle précédent mais encore plus guimauve que ce dernier) et Louis St Louis chante de son côté Rock n'roll party queen (un rock oldies assez réussi), Stockard Channing interprette deux titres mélancoliques assez insuportables Look at me, I'm Sandra Dee et There are worse things i could do, Frankie Valli (leader des Four Seasons (un groupe de doo wop italo américain du début des sixties) interprette Grease la chanson du générique du film assez pénible, le titre est totalement ancré dans les 1970's avec une production funky rappellant les musiques de fond  des séries policière des 1970's comme Starsky et Hutch, Frankie Avalon (grand chanteur de Teen rock fin 1950's et début 1960's) interprette de son côté la ballade Beauty school dropout qui est assez ennuyeuse mais heureusement un peu sauvée par sa production oldies, nous trouvons deux duos réunissant les deux vedettes du film John Travolta et Olivia newton John le premier Summer night est étonnament réussi avec une bonne mélodie par contre le kitschissime You're the one that i want à la production disco est vraiment hyper dur à écouter plus de quelques secondes enfin We go together est un rock aux sonorité doo wop stroll assez réussi,  John Travolta interprette également deux titres en solo Sandy (un slow mélancolique variété sans grand intérêt) et Greased Lightnin' (un rock oldies assez réussi rappellant la structure et la mélodie du The girl can't help it de Little Richard), Olivia Newton -John interprette deux titres solos Hopelessly devoted to you et Look at me , I'm Sandra dee deux slows guimauve variété sans grand intérêt, on peut enfin noter deux instrumentaux Alone at a drive -in movie (pas un chef d'oeuvre mais écoutable)et Love is a many splendored thing (est par contre horripilant).

Ce disque est pour moi loin d'être indispensable, mais reste amusant et plaisant dans la majorité des titres, par contre certains sont plutôt à éviter.

 

Découvrez la playlist Grease soundtracks avec Louis St. Louis
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 12:05

Le film Juke box est un film italien de 1978 racontant les DSC06963aventures de teenagers durant la fin des années 1950's et début 1960's, la bande originale qui sort sur CBS (CBS 83350) contient 25 titres dont du rock n'roll classique Long tall sally et Tutti Frutti de Little Richard, Rock around the clock et Shake rattle and roll de Bill Haley & Comets, Chantilly lace du Big Bopper et l'instrumental Apache des Shadows, du Doo wop avec Lollipop des Chordettes et At the hop de Danny & the Juniors, beaucoup de teen rock avec Put your hear on my shoulder, Puppy love, You are my destiny et Diana de Paul Anka, Hey Baby! de Bruce Channel, Witch doctor et To know him is love him par John Morris, Sealed with a kiss par Brian Hyland, Seven little girl (sitting in the back seat) de Paul Evans and the curls, Hey Paula! de Paul and Paula et Mr Lonely par Bobby Vinton, enfin quelques titres pop et variété de l'époque le folk Green fields de The Brothers four, les italiens Volare (Nel blu di pinto di blu) et Ciao ciao Bambina de Domenico Modugno et Come Prima par Marino Marini, Que sera, sera (Whatever will be will be) par Rosemary Squires, My little one par Frankie Laine. Cette compilation est assez cohérente pour quelqu'un qui aimerait connaître le hit parade italien à l'aube des sixties.

 

 

Découvrez la playlist Juke box soundtracks avec The Chordettes
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article