Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 23:07

Juvenile Delinquents folder.JPGest une série de 10 compilations réalisé par le label Luxel en 2008. Chaque volume contient une moyenne de 30 titres tous sont du white rock ou du rockabilly et de préférence de tempo rapide voir sauvage. Ce qui est amusant c'est la présence sur chaque volume de titres d'artistes trés connus au côté d'autres plus obscures, mais sans vraiment de thématique précise sur chaque volume. Mais évidemment ce qui est le plus singulier est le concept esthétique des pochettes qui utilise de véritables photos de police des années 1950's de délinquent juvéniles.

Sur le volume 1 nous trouvons: Ronnie Allen - Juvenile Delinquent (un classique du white rock de circonstance!!), Ed Bruce - Sweet Woman (un rockab incontournable de chez Sun), Bobby Martin - There Ain't No Nothin' Tonight, Benny Joy - Wild, Wild Lover (un des r=artistes les plus sauvages du white rock avec un titre moins connu), Marv Benton - Worryin' Kind (une cover de Tommy Sands),  George Darro - Southern Twist, Al Ferrier - Honey Baby (une légende du rockabilly de louisiane),  Simon Scott - Move It (cover de Cliff Richard),  Elvis Presley - C'mon Everybody (le king avec un titre sixties n'ayant rien n'a voir avec le classique d'Eddie Cochran), Slim Dortch - Big Boy Rock,Gene Brown - Big Door, Dennis Herrold - Hip Hip Baby,  Lew Pryme - Tallahassie Lassie (cover du rock de Freddie Cannon), Don Ellis - Blue Fire, Steve Kingsmill - Well Come On,  Ralph - I've Got It, Gray Montgomery - Right Now, Jimmy Wages - folder-copie-1.JPGMiss Pearl (un autre classique du rockab sun records), Turner Moore - I'll Be Leavin' You,  Bob Luman - This Is The Night (le titre qu'interprette Bob dans le film Carnival Rock de 1957), Curtis Long - Koosie Coo, Jack Earls - Take Me To That Place (une légende de Sun records),  Bobby Fuller - Think It Over (le créateur de I fought the law dans une cover de son idole Buddy Holly), Joe South - I'm Snowed (face rare de cette future vedette country),  Deran Richie - Girl And A Hot Rod, Rich Roman - T.T.B., Bracey Everett - Lover's Curse,  Dick Dale - Jessie Pearl, Buddy Holly - Good Rockin' Tonight (Buddy dans une version rare de Roy Brown inspiré par la cover d'Elvis),  Tony Casanova - Showdown.

Sur le volume 2 nous trouvons: Sonny West - Rockola Ruby (un classique du white rock sauvage),  Bill Swing - Messed Up,  J.R. White & The Starbrites - Rock 'N' Roll twist, Bill Watkins - Big Guitar (légende du rockab), Eddie Cochran - Don't Bye Bye Baby Me (dans un titre rare), Spades - When I Get To Goin',Bob Edwards - What'll I Do, Los Locos Del Ritmo - Polvora (du rock 'n' roll en espagnol), Carl Perkins - Her Love Rubbed Off (le créateur de Blue suede shoes dans un autre de ses chef d'oeuvres), Lynn Pratt - They're Learning, Conway Twitty - Long Black Train (le fameux rockabilly de Conway trés proche de lonesome train de johnny Burnette & Rock 'n' roll trio), Robert Fort - So Good, Joe Poovey - Silence Baby (son génial médium rock),Hoyt Johnson - Standing In Your Window, Allen Page - Dateless Night, Rhythm Rockers - Thinking About You, folder-copie-2.JPGRed Sovine - Juke Joint Johnny (un trés bon rockab par une star country), Floyd Dakil Four - Kitty Kitty, Darrell Rhodes - Lou Lou, Wayne Williams - Red Hot Mama, Bill Davenport - Rock & Roll With Mom & Dad, Johnny Hallyday - Garden Of Love (eh oui le Johnny français dans un titre en anglais de 1962), Sonny Wilson - I' Ain't Givin Up Nothin', George Fleming - I'm Gonna Tell, Henry Levoy - Baggie Maggie, Reggie Perkins - High School Caesar, Big Bob - Your Line Was Busy, Shutdowns - Four In The Floor, Relyea's - Country Boy, Johnny Reed - Lost Love Blues.

Voilà avec ces deux volumes détaillés un avant goût de la série, une ambiance stylistique et musicale assez particulière qui raviera les amateurs de rock 'n'roll qui ne fait pas dans la dentelle.

Rapidement sur le volume 3 nous trouvons entre autres les Teen Kings (Roy Orbison chez Sun) avec A cat called Domino (le morceau Domino!!), Johnny Burnette avec Wampus Cat (un titre Rockab sans R 'n' r trio), Sanford Clark avec son white rock medium Modern Romance, Bobby Lee Trammell avec son boogie rock Shirley Lee, Rusty York (l'auteur de Sugaree) avec la cover de little Richard The girl can't help it, Charlie Feathers avec Rain, Al Ferrier avec What is thing called love ....

Sur le volume 4 nous trouvons entre autres le rockabilly classique et medium Eager Boy par the Lonesome Drifter, Jungle Rock par folder-copie-3.JPGHank Mizell, le rocker anglais Billy Fury avec Gonna type a letter, Hasil Adkins avec Truly ruly, Marvin Rainwater avec Mr Blues, Luke Mc Daniel (de chez Sun) avec Huh babe, Clyde Stacy (une légende du white rock) avec I'll be rockin', Billy Lee Riley (toujours Sun) avec Rock with me baby, Bob Luman avec le rare Buttercup, Jack Scott avec Stick around baby, Jackie Dee avec Buddy (un classique du rockab féminin sur Imperial records et premier titre de la chanteuse Pop Jackie De Shannon), Jesse Hector (un rocker anglais) avec Fast train to Memphis et Johnny Carroll avec Rockin' Maybelle (de la BO du film Rock baby rock it)....

Sur le volume 5 nous trouvons entre autres Peanut Wilson avec la cover des Bell Notes I've had it, Johnny Horton avec son medium rockab Lovers Rock, Ronnie Self avec une version live de son explosif Bop a lena, Tommy Roe (une teenage idol) avec Caveman, Dorsey Burnette ( le frère de Johnny avec une face sans le R 'n' r trio) avec Let's fall in love, Harold Jenkins (alias Conway Twitty) avec la cover du Rockhouse de Roy Orbison, Fabian (une autre Teenage idol) avec Got the feeling, Vince Everett un des chanteur les plus connu dans la lignée d'Elvis avec Don't go et le Rockabilly singer des 1970's Billy Zoom avec Bad boy (cover de Marty Wilde)...

Sur le volume 6 nous trouvons entre autres beaucoup de rockabilly singers de chez Sun comme Johnny Cash avec Big River,  Hayden Thompson avec une version alternative de folder-copie-4.JPGBlues blues blues, Tommy Blake avec aussi une version alt de Shake around, Ray Harris avec Where'd you stay last night, Dick Penner avec Move baby move, mais aussi d'autres artistes comme Al Ferrier avec No baby, Jack Scott avec le medium Midgie, Benny Joy avec I'm gonna move, David Houston ave One and only (de Eddie Fontaine) en live, le groupe sauvage indonesien the Tielman Brothers avec Record hop, Johnny Burnette avec Crazy Legs,  Buddy Holly avec Baby won't you come out tonight et le sauvage Love me de The Phantom....

Sur le volume 7 nous trouvons entre autres Jackie Lee Cochran avec le rare Bop town, Sonny West avec Sweet rockin' baby, Jimmy Wages (écurie Sun) avec Take me (Garden of evil), Bobby Fuller avec Rockhouse (de Roy Orbison), Hasil Adkins avec Jenny Lou, Jerry Reed (le chanteur de country de chez Capitol) avec une de ses faces rock You make it, they take it et le rocker anglais  Marty Wilde avec Jezebel (rendu célèbre par  Gene Vincent)....

Sur le volume 8 nous trouvons entre autres Charlie Feathers avec une version alt de One and loose, Bob luman avec Boston rocker, Jape Richardson (alias The Big Bopper) avec Crazy blues, Lou Josie avec son classique Vacation over,  Johnny Dollar avec Lovin' up a storm, Gene Summer avec son décapant Alabama shake, Elvis Presley avec Baby let's play house, Bil Allen avec son génial folder-copie-5.JPGPlease give me Something (Imperial) et Billy Zoom avec Say when...

Sur le volume 9 nous trouvons entre autres The Rhythm Rockets avec le sauvage The slide, Kenny Parchman (Sun records) avec Treat me right, Paul Peek (des Blue Caps de Gene Vincent) avec son trés bon rock en solo The Rock around, Al Ferrier avec My baby done gone away, Jett Powers (Futur chanteur Pop PJ Proby) avec son white rock explosif Go girl go, Johnny Burnette and Rock 'n' roll trio avec le génial et classique The train kept a rollin', Buddy Holly avec son splendide Rockin' around with olee vee, Elvis Presley avec Put a blame on me, Jodie Reynolds (créateur de Endless sleep) avec The Fire of love et Johnny Jano avec Oh baby...

Et pour terminer sur le volume 10 nous trouvons entre autres Elvis Presley avec Ain't that loving you baby, the Jiants qui reprennent Tornado de Dale Hawkins, Narvel Felts (Sun) avec Go go go ("Down the line" de Roy Orbison), Glenn Honeycutt avec Rock all night, Johnny Carroll avec Sugar baby (toujours du film Rock baby rock it), Sonny Fisher avec Sneacky pete, Harold Jenkins avec Give me some love en version alt, Glen Glenn avec Blue jeans and Boy shirt, l'incontournable classique de Johnny Powers Long blond hair, Bob Luman avec Guitar Picker, Jimmy Carroll avec son classique Big green car, Buddy Holly avec Dont come back knockin', le rocker anglaisfolder-copie-6.JPG Cliff Richard avec Move it!, Ray Harris (Sun) avec Come on little mama, Larry and the headliners avec la cover du Lotta lovin' de Gene Vincent et Jack Scott avec Go wild little Sadie...

Pour conclure, je n'ai évidement pas cité tout les titres des 8 autres albums, mais c'est une série contenant au total 300 titres mixant avec habileté les artistes connus avec des titres moins connus ou des prises alternatives de leurs classiques à des artistes moins connus mais avec des titres devenu classiques et avec des artistes carrément peu connu. Le résultat est là et plutôt convainquant.

folder-copie-7.JPG

 

 

 

folder-copie-8.JPGfolder-copie-9.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 16:07

Le passage au cd de la fin des 1980's et début 1990's a permisThat'll Flat Git It vol.1 front aux labels de rééditté leurs catalogues, des labels spécialisés dans la rééditions de rock n'roll fifties comme Ace (GB) et Bear Family (D) en profite pour mettre en place de nouvelles séries thématique, la série That 'll Git it de Bear Family est une réussite absolue. Cette série de 27 volumes au moment ou j'écris cet article réunie par label les titres de rockabilly et white rock les plus wild des Fifties et du début sixties, évidemment certains volumes reprennent la quasi totalité de titres présent sur des compilations vyniles des 1970's et 1980's mais ici le son est numérisé et les inédits trés nombreux le tout dans un packaging d'une grande qualité plaçant des images fifties sur un fond léopard.

 

Le That'll git it Vol 1 est consacré au label RCA, label évidemment connu pour avoir signer Elvis Presley en 1956 a parallèlement au king un trés bon catalogue d'artistes de rock n'roll comme la chanteuse Janis Martin présente ici avec Drugstore rock n'roll et Barefoot baby, le rocker Joe Clay avec Sixteen chicks et Duck tail, et une suite de titres allant du sauvage au medium nous trouvons Ric Cartey : Born To Love One Woman , David Houston : Sugar Sweet , Lee Denson : New Shoes, Hoyt Johnson : Little Boy Blue (petite perle du rockabilly medium), Dave Rich : Rosie Let's Get Cozy, Dick Glasser : Catty Town, Nan Castle : Star Light Star Bright, Morgan Twins : TV Hop (fabuleux rock), Tommy Blake : Honky Tonk Mind, The Sprouts : Teen Billy Baby, Milton Allen : Don't Bug Me Baby (autre rock classique),  Martha Carson : Now Stop, Jimmie Rogers : Milkcow Blues, Ric Cartey : Heart Throb, David Houston : One and Only (rockabilly sauvage), Jimmy Dell : I've Got A Dollar, Gene Morris : Lovin' Honey, Skeeter Bonn : Rock-a-Bye Baby, Joey Castle : That Ain't Nothing But Right, Autry Inman : Mary Nell, Art Wood : Hey Jibbo, Tommy Blake : All Night Long, The McCoys : Full Grown Cat, Ted Harris : Just Thought I'd Set You Straight, Ric Cartey : Ooh-wee, Frankie Dee : Shake It Up Baby et Gene Morris : Lovin' Honey. Le collectionneur de vynils aura vite fait le rapprochement avec la compilation vynil RCA Rock n'roller.


Morgan Twins - TV hop
Tommy Blake - All night long
Milton Allen - Don't Bug Me Baby

 

Le That'll git it Vol2 est de That-ll-Flat-Git-It-vol.02-Front.jpgson côté consacré aux enregistrement mis en boite pour Decca records  dans lesquels nous trouvons quelques un des rockabilly les plus géniaux de l'histoire  interpretté par des références comme JOHNNY CARROLL avec Hot Rock,  Wild Wild Women ,  Crazy Crazy Lovin', Tryin' To Get To You, Corrine Corrina et  Rock 'n' Roll Ruby, DON WOODY avec Barking Up The Wrong Tree, Bird Dog et Make Like A Rock And Roll,  ROY HALL avec Diggin' The Boogie See You Later Alligator,  Whole Lotta Shakin' Goin' On, Off Beat Boogie etThree Alley Cats, JACKIE LEE COCHRAN avec Mama Don´t You Think I Know et Ruby Pearl,  AUTRY INMAN avec Be Bop Baby et It Would Be A Doggone Lie et d'autres titres tout aussi incontournables comme WEBB PIERCE :Teenage Boogie,  TERRY NOLAND : Ten Little Women,  BUDDY COVELLE : Lorraine,  BILLY HARLAN : I Wanna Bop, JOHNNY BELL : Flip Flop & Fly,  PEANUTS WILSON : Cast Iron Arm, EDDIE FONTAINE : Cool It Baby,  GENE MALTAIS : Crazy Baby.
et JIMMY & JOHNNY : Sweet Love On My Mind et d'autres un peu moins connus comme CHUCK & BILL : Way Out There,  FIVE CHAVIS BROTHERS : Baby Don't Leave Me et JERRY KENNEDY : Teenage Love Is Misery. Le collectionneur de vynils reconnaitra de nombreux classiques présents sur les deux premiers voolumes des compilations vynils Rare rockabilly.

 

 Don Woody - You're barking up a wrong tree 

Peanuts Wilson - Cast iron arm

Buddy Covelle - Lorraine


Le That'll git it Vol 3 est consacré Folder.jpgaux rockabillys enregistrés sur Capitol  records (le label de Gene Vincent, wanda Jackson, Louis prima et Johnny Otis) ce volume fait un mix entre le lp Capitol rockabillies et la série de 3 double lp Rock n'roll at the Capitol tower, nous trouvons des vedettes de la scène country s'essayant avec réussite et talent  au rockabilly comme Skeets McDonalds avec You Ought A See Grandma Rock et Heart Breakin' Mama, les LOUVIN BROTHERS avec Cash On The Barrelhead et  Red Hen Hop, Jerry Reed avec When I Found You et I've Had Enough,  Faron YOUNG avec Alone With You et I Can't Dance, Ferlin  HUSKEY avec Slow Down Brother et Bop Cat Bop (enregistré sous le pseudo de Simon Crum) et Rose MADDOX avec  My Little Baby, des rockers confirmé comme Bob LUMAN avec Try Me, Tommy SANDS avec The Worryin' Kind  et Playin' The Field, Rudy GRAYZELL avec There's Gonna Be A Ball et Bobby Lee TRAMMELL avec You Mostest Girl des artistes qui sont rentré dans l'histoire essentiellement par les enregistrements présents ici comme Jimmy HEAP avec Sebbin' Come Elebbin et Go Ahead On, Dub DICKERSON avec My Gal Gertie, CHARLIE BOP TRIO avec Mr. Big Feet, FARMER BOYS avec Cool Down Mame et My Baby Done Left Me, Johnny FALLIN avec  Party Kiss et Party Line, Jean SHEPARD avec  Jeopardy et He's My Baby, Tommy COLLINS avec  Black Cat, Kenny LORAN avec I Chickened Out, Bobby NORRIS avec  I Went Rockin' et les RIO ROCKERS avec l'instrumental Mexicali Baby.

 

Skeets McDonalds - You Ought A See Grandma Rock  

 Jimmy HEAP - Go Ahead On 

Rose MADDOX -  My Little Baby

 

 Le That'll git it Vol 4 est consacré au label Festival iFolder-copie-1.jpgl est composé de titres que je ne connaissais pas datant des sixties donc sonnant plus modernes que ceux des volume précédents soit Billy BARRY avec   They Call Me Willie, The Wild One (1967), My Love Is True (1967) , Baby, I'm A King,  Weepin' And Wailin', Oh, No! et I Love You Now (que des inédits édité pour la première fois par Bear Family en 1994 pour cette compilation un ensemble de titre naviguant entre le white rock, le garage sixties et le teen rock à la Bobby Vee mais plutôt convainquant), Ronnie DIO avec  Do The Oop-Poo-Pah-Doo (un white rock twist de 1962 ) et Love Pains (un bon pop rocker de 1962), Billy  BALLS avec Motorcycle est un titre de hard rock teinté de garage (si si sympathique mais bien hard rock édité pour la première fois en 1994),  Charlie STARR est un chanteur interpretant 5 titres édité pour la première fois pour cette compilation soit les titres Till Time Stands Still (dans le style de Jack Scott ), Sick And Tired (rock 'n' roll sixties), You Ain't My Number One (un rockin' blues),  Black Jack Joey (un trés bon white rock dans le style de Cochran) et Christmas Twist (est comme son nom l'indique un twist typique) le disque se termine par un titre de  Otis Blackwell inédit One Broken Heart For Sale un rock n'roll  inédit génial dans le style des meilleurs Presley RCA). C'est sans doute par ce qu'il est différent stylistiquement des autres volumes que ce dernier ressort au départ déroutant la qualité des titres est là avec quelques petites perles.

 

Billy BARRY - They Call Me Willie, The Wild One

Charlie STARR - Black Jack Joey

Otis Blackwell - One Broken Heart For Sale

 

Le That'll git it Vol 5 sFolder-copie-2.jpge consacre aux enregistrements de rockabilly et rock n'roll les plus exitant mis en boite pour le label DOT (connu pour Pat Boone mais aussi grâce au génial The Fool  de Sanford Clark). Sanford Clark est évidemment présent sur ce volume avec un medium rock typique de son style Lonesome For A Letter au côté d'incontournables classiques du rockabilly et rock n'roll des fifties comme Lloyd COPAS avec  Circle Rock , The PHANTOM avec le déjanté Love Me (auquel se rajoute une version alternative), Mickey GILLEY avec Call Me Shorty,  Jimmy Dee avec  You're Late Miss Kate et  Henrietta, Bob DENTON avec   Skinny Minnie et Playboy, Dick LORY avec  

  Ballroom Baby, Ray SHARPE avec Oh My Baby's Gone et That's The Way I Feel et le génial It Ain't Me de et par Ray CAMPI,  le tout est accompagné d'autres rock également bien dynamique mais moins connus comme Jimmy 'C' NEWMAN avec Carry On,  Gene BROWN avec Big Door, Jimmy Spellman avec  Doggonit, Mac WISEMAN avec  Step It Up And Go, Pat FLOWERS avec  Rock-Sock The Boogie, Loy  CLINGMAN avec  I'm Low, Low, Low, Danny WOLFE avec Pucker Paint et Let's Flat Get It , Niki SULLIVAN avec  It's All Over, Billy Joe TUCKER avec  Boogie Woogie Bill, Billy ADAMS avec  You Heard Me Knocking, Lew BURDETTE avec Mary Lou, Jim RINGO avec Like This Kind Of Music, Keith COURVALE avec  Trapped Love, Leroy Van DYKE avec Chicken Shack, Kay Cee JONES avec  Johnny, Johnny, Johnny, Matt LUCAS avec  Put Me Down.

 

Lloyd COPAS -   Circle Rock

Ray SHARPE - That's The Way I Feel

Matt LUCAS -  Put Me Down

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 19:31

Le lp Rockabilly Shakeout ace records (CH 191) compile DSC05997.jpg16 titres de rockabilly 1950's  précédemment sur des 25 cm 33 tours Ace durant les 1970's sous la direction de Ray Topping (chroniqués sur ce blog).Ces titres sont en majorité sortis durant les fifties sur les labels Starday, D et Dixie.

De Starday records nous trouvons de 1955 Uranium fever par Ruddy Gaddis, de 1956 Shadow my baby par Glenn Barber, Chicken Bop par Truitt Forse, Cats just back in town de Bill Mack et Tennessee rock par Hoyt Scoggings, de 1957 All the time par Sleepy La Beef, I don't know when de Hal Harris (enregistré à la fin des 1950's et publié pour la première fois par Ace en 1978). De 'D' Records nous trouvons  de 1958 soit My little baby de Jimmy & Johnny, True affection de Byron Johnson, Hey hey little boy blue de Merle Lindsay et My big fat baby de Sonny Hall & the Echoes et de 1960 Hey hey little boy blue de Merle Lindsay. De Dixie records nous trouvons le célèbre white rock sauvage Spin the bottle de Benny Joy, de Lucky Seven records Prettiest girl at the dance de Gene Wyatt (1958), auquel se rajoute des inédits comme Slippin' 'n' slidin' sometime de Link Davis de 1957 et de 1955 Atom bomb de Glen Barber.

 

 

Rudy Gaddis-Uranium Fever

 

 

Glenn Barber - Shadow my baby


 


  TRUITT FORSE - Chicken bop

 


Hoyt Scoggins-
Tennessee Rock

 

 

 

Sleepy La Beef - All The Time

 

 

 

Hal Harris - I Don't Know When

 


  Sonny Hall & The Echoes - My Big Fat Baby

 


 


 Benny Joy - Spin The Bottle 
 

  Glenn Barber - Atom Bomb

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 00:23

La Compilation Memphis Rockabilly DSC06034.jpgde Ace Records (CH 167) est consacrée à des enregistrement 1950's de rockabilly réalisés dans les studios du label  Erwin records ( situés sur Chelsea Avenue à Memphis) dirigé par un ancien musicien professionnel Marshall E. Ellis. C'est devant le succés de Sun avec les simples Rockabilly d'Elvis Presley, que Ellis décide d'enregistrer des artistes dans ce nouveau style musical, nous trouvons sur ce disque The joint's really jumpin de Jimmy Evans (artiste qui fut en 1954 auditionné sans succés par Sam phillips) enregistré en 1955 avec Carl Simmons (le frère de Gene) et le Pianiste Jimmy Wilson (que l'on trouve sur de nombreuses sessions Sun records), et sort sur le label d'Evans Clearmont records. C'est avec le premier simple de Hoyt Johnson (Erwin 555) que Ellis met en boite un véritable chef d'oeuvre du rockabilly avec les titres Enie Meanie Minie Mo / Standing in your window. Nous trouvons aussi l'un des maitres du genre Eddie Bond avec Boo bop da caa caa de 1959 édité sur l'autre label d'Ellis Stompertime records et Here comes that train enregistré en 1965 pour Erwin records. On trouve également Ray Scotts avec son Boppin' wig wam willie (un rockabilly rapîde) qui sort sur Erwin et une version inédite de ce même titre, Ronnie Moore (le bassiste d'Eddie Bond) avec You have this and more titre qui sort sur Stompertime, les Monarchs IV et l'instrumental Weekend qui sort sur Erwin en 1963 et trés inspiré par le style du Bill Blacks Combo, Pat Ferguson une chanteuse de rock n'roll accompagné à la guitare par Scotty Moore (le légendaire guitariste d'Elvis) sur Fool i am qui sort sur Stompertime, Joel Hogan avec Look coming yonder qui est enregistré durant les 1970's et publié sur Unknown records, Hap Perry est son jusque là inédit Got you on my mind, Bobby Garret's et son synamique Short skirts  enregistré et publié en 1963 sur E & M records et Juke Box mama par Merdel Ford qui sort sur Erwin records.

 

Eddie Bond - HERE COMES THAT TRAIN

 

Jimmy Evans - The Joint's Really Jumpin'

 

Ronnie Moore ... You Have This And More


 

Ray Scott - Boppin' Wig Wam Willie

 

Hoyt Johnson-"Eenie Meenie Minie Mo"

 

Bobby Garrett - Short Skirts

 

Pat Ferguson - Fool I Am



 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 22:08

Comme nous l'avons vu dans des articles DSC06008.jpgantérieurs les majors voyant l'engouement pour le rockabilly au milieu des 1950's cherche des nouveaux jeunes chanteurs friand de ce nouveau style, ou font enregistré à certaines vedettes country de leur catalogue quelques titres rockabilly. MGM ne déroge pas à cette règle et les deux lps MGM Rockabilly Collection vol 1(M.G.M. Super 2315 394) et MGM Rockabilly Collection Volume 2 (M.GM. Mid price 2354 147) qui sont édité au début des 1980's compilent quelques perles rockabilly du label enregistrées essentiellement en 1956 et 1957.

Le volume 1 permet de découvrir des "stars" du genre comme Andy Starr avec 8 véritables perles rockabilly à la fois rapide agressive et quelques fois hargneuses comme Rockin' Rollin' Stone, I want-a go south, She's a going Jessie, Old deacon Jones, Give me a woman, Round and round, no room for your kind et One more time , Starr discute la vedette avec Buck Griffin' est dans un premier temps un chanteur à succés de hillbilly qui en 1956 se tourne vers le rockabilly pour notre plus grand plaisir avec Sutterin' papa, Watchin' the 7.10 Roll by, Bow my back, Old Bee Tree, You'll never come back et Jessie Lee, nous trouvons deux titres de Marvin Rainwater (dont un article est consacré sur ce blog) avec le fabuleux Mr blues et My brand of blues, Cecil Campbell est un artiste de country and western qui réalise de trés bonnes faces de rockabilly comme Dixieland rock et Rock and roll fever auquel s'ajoute Carlon Robison un chanteur de hillbilly qui ici signe un solide rockabilly Rockin' and rollin' whith granmaw et Bob Gallion avec son classique rockDSC06007.jpg My square dancin' mama (She done learned to rock n'roll).

Ce volume est tellement réussi que l'on peut se demander si la magie va être aussi forte sur le volume 2 et bien oui!!!!

Il faut dire qu'ils n'y vont pas de main morte avec d'autres perles de Marvin Rainwater comme Gamblin' man, Hot 'n' cold, I dig you baby, She's gone, Dance me daddy et Why did you have to go leave me?, nous retrouvons aussi Bob Gallion avec Baby love me et Cecil Campbell avec The Rockin' guitar, nous trouvons également le titre le plus rockabilly  de Conway Twitty Long black train (dans le style des faces Sun d'Elvis Presley), cela complété par des titres à la fois rares et irréprochables comme Drive in movie et Latch on de Ron Hargrave, Country cattin' de Jimmy Swan, Travelin' blues boy de Gary williams, Midnight line de Bob Riley, Long gone lonesome blues (cover de Hank Williams) par Jimmie Newsome, Rootie tootie des Berry Kids et Rollin' the Boogie, enfin deux titres rockabilly de deux monuments de la musique country I ain't a studyin' you, baby de Don Gibson et Who shot Willie? de Arthur Smith (le céateur de l'instrumental Guitar boogie)

 

 

 

Andy Starr - I want a go south
.
Andy Starr - Rockin' rollin' stone
.
Buck Griffin - Jessie Lee

 

Conway Twitty - Long black train 

 

 

Marvin Rainwatter - Mr Blues 

 

Andy Starr - One more time 

 

Cecil Campbell - Rock and roll fever 

 


  BOB GALLION My Square Dancin' Mama (She's Done Learned to Rock and Roll)

 

 

Buck Griffin - Stutterin' Papa 

 

Ron Hargrave - Latch On 

 

Berry Kids - Rootie Tootie 

 

Dick Hyman - Rollin' the boogie

 

 

Bernie Early - Rock Doll 

Arthur Smith - Who shot Willie? 


 

 


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 23:59

Le 25 cm Sleepy La Beef and friends de DSC05287.jpgAce records ( ACE 10 CH 16) compile quelques des faces fifties de La Beef une des légendes du rockabilly que nous aurons souvent l'occasion de revoir dans des articles de ce blog. Les 4 faces présentes ici ont été enregistrées en 1957 sur deux simples pour Starday records soit All the time / lonely (STARDAY 71119x45 ) et All alone / I'm through  (STARDAY 45-292) enregistrements dans lesquels on peut signaler la présence d'une autres légende du label à la guitare Hal Harris. Nous trouvons également d'autres artistes comme Danny Reeves et son simple  Bell hop blues (un rockabilly blues) / I'm a hobo (un rockabilly slappé juste se qu'il faut) mis en boite pour D records en 1961 (SP D 1206), Doug Sanford avec son Sadie également enregistrés pour D records, Dee & Patty est le fabuleux Gee whiz qui parait sur une filiale de Starday Dixie records (DIXIE 45-2006), Jimmy and Johnny avec le trés bon I can't find the Doorknob (un rockabilly à deux voix) mis en boite pour D records ( D 45-1004) et Benny Barnes avec sa cover de Johnny Cash I walk the line (titre qui était jusque là crédité à La Beef).

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 23:52

La compilation Charly records ( CR 30138)DSC06076 Rockabilly Rules Ok?  de 1978, avec une pochette représentant un fan de rockabilly pris en photos devant différents lieux mythiques de Londres, compilent du rockabilly fifties avec le maitre du rockabilly revival à la fin des seventies Crazy Cavan & the Rhythm Rockers.

Nous trouvons donc Crazy Cavan avec deux titres bien sauvage de 1977 dont il a le secretTeddy Jive et Saturday nite associé à Hank Mizzell qui est redécouvert et rentre au hit parade en 1977 avec son génial Jungle Rock qui est enregistré en 1957!!!, Charlie Feathers avec son incontournable chef d'oeuvre Tongue Tied Jill, deux titres de Carl Perkins Put Cat clothes on et Caldonia(cover complètement revue d'un titre de Louis Jordan)  tout deux de de 1957 ou il est accompagné par Jerry Lee lewis au piano, J.B. Perkins à la guitare, Clayton Perkins à la basse et W.S. holland à la batterie, deux titres de Jerry Lee Lewis Lovin' up a storm et Hillbilly Music tout deux de 1955 ou il est accompagné pour le premier par Roland Janes à la guitare, Billy Riley à la basse et Jimmy Van Eaton à la batterie et par Brad Suggs à la guitare, Cliff Acred à la basse, et Jimmy Van Eaton à la batterie pour le second, deux titres de Ray Harris Come on little mama de 1956 (ou il est accompagné par Wayne Cogswell à la guitare) et Joey Reisenberg à la batterie) et Lonely wolf de 1957 ou il est accompagné par Wayne Cogswell à la guitare, Billy Riley à la basse, deux titres de Sonny Burgess Redheaded womande 1957 (ou il est accompagné par Richard Nance à la guitare, Ray Kern Kennedy au piano, Joe Lewis à la guitare, Johnny Ray Hubbard à la basse et Russell Smith à la batterie) et Sadie's back in town de 1959 (ou il est accompagné par Ed Thomas au piano, Roland Janes à la guitare, Marvin Pepper à la basse et James Van Eaton à la batterie), Ubangui stomple chef d'oeuvre de Warren Smith de 1956 ou il est cacompagné par Roland Janes et Quinton Claunch aux guitares, Marshall Grant à la basse et Clyde Leopard à la basse et Red Hotde Billy Lee Riley  de 1957 ou il est accompagné au piano par Jerry Lee Lewis, Roland Janes à la guitare, Marvin Pepper à la basse et Jimmy Van Eaton à la batterie.

Une compilation de titres particulièrement sauvage qui raviera l'amateur de rockabilly qui remue les tripes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 22:03

 

La compilation Rabbit Action de Charly records (LP 1018) DSC06066.jpgpermet d'entendre le légendaire simple de Carl Perkins avec Blue Suede Shoes en face A et Honey Don't en face B qui sera le premier tube rockabilly à atteindre les premières places du hit parade national en Décembre 1955, et deux autres incontournables chef d'oeuvre de Carl comme Everybody's trying to be my baby et That don't move me le tout accompagné de versions inédites d'autres classiques du maitre comme Dixie fried, Everybody's trying to be my baby, you can't  make love somebody et Cat clothes.

A côté de Perkins nous trouvons un autre rocker moins connu du label le sauvage Junior Thompson originaire de l'Alabama, qui avant de mettre en boite ses faces Sun records présente sur ce lp enregistre en 1955 un simple devenu un classique du rockabilly sur le label Meteor Raw deal / Mama's little baby (Meteor 5029).  Ses faces Sun Rabbit Action, How come you do me, Rock-me-baby et Rhythm called rock and roll sont particulièrement réussies et pourtant sont étonnement  inédites.

 

 

 

 

 

Découvrez la playlist rabbit action avec Carl Perkins

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 13:50

Le label anglais Charly records se met à distribuer durant les 1970's et au début des 1980's les DSC06075.jpgenregistrements du label Sun records réalisés durant les fifties et le début des sixties. Ils choisissent de refaire découvrir toute ces petites perles des début du rock n'roll sous la forme de compilations rassemblées en série aux noms évocateurs dont Sun - The roots of rock est l'une d'entre elles.

 

Je ne possède pas la série complète mais quelques exemplaires, le premier d'entre eux Volume 5 Rebel rockabilly (CR 30105) compile 16 titres de rockabilly enregistré entre 1956 et 1960.

De 1956 nous trouvons une version inédite de Everybody's tryin' to be my baby par Carl Perkins mise en boite le 22 Mars  ou il est accompagné par Jay Perkins (guitare), Clayton perkins (basse) et W.S. Holland à la batterie et Crazy Woman par Gene Simmons un superbe rockabilly inédit jusque là avec Roland Janes à la guitare, Marvin Pepper à la basse et James Van Eaton à la batterie.

De 1957 nous trouvons Lonely Wolf de Ray Harris trés bon rockabilly inédit jusque là ou il est accompagné deWayne Cogswell à la guitare et Billy Riley à la basse, I Wanta rock de Patsy Holcomb un rockabilly féminin rapide avec Martin Willis au saxophone, Roland Janes àla guitare, Billy Riley à la basse, James Van Eaton à la batterie, Rakin' and Scrapin' de Dean Beard classique du rockabilly enregistré en Février, Flatfoot Sam de Tommy Blake, Pearly Lee de Billy Lee Riley enregistré en Janvier avec John "Ace" Cannon au saxophone, Jerry Lee lewis au pîano, Roland Janes à la guitare, Marvin Pepper à la basse et James Van Eaton à la batterie et Rock it de Johnny Carroll un rockabilly sauvage enregistré en Juin avec Bill Bustin au piano, George Jones à la guitare, Jay Salam à la basse et Bill Hennen à la batterie.

De Septembre 1958 nous trouvons I fell in love de Ken Cook avec Billy Riley à la guitare, Jack Clement à la basse et James Van Eaton à la batterie.

De 1959 Dear John de Warren Smith enregistré en Janvier avec Sidney Manker à la guitare, Billy Riley à la guitare, Cliff Acred à la basse et James Van Eaton à la batterie, Hillbilly Music de Jerry Lee Lewis enregistré en mars avec Brad Suggs à la guitare, Cliff Acred à la basse et James Van Eaton à la batterie, Betty and Dupree de Billy Lee Riley (cover de Chuck Willis) avec Martin Willis au sax, Roland Janes à la guitare, Brad suggs à la basse et James van Eaton à la batterie et Sadie's back in town de Sonny Burgess avec Ed Thomas au piano, Roland Janes à la guitare, J.C. Caughron à la basse et James Van Eaton à la batterie.

De 1960 nous trouvons Ubangi Stomp de Carl Mann (cover de Warren Smith) avec Eddie bush à la guitare, Roy Stevenson à la basse et W.S. Holland à la batterie.

Love is my Business de Cliff Gleaves est d'une date d'enregistrement inconnue.

 

Le Volume 6 Sunset soul compile 16 titres de Rythm DSC06072.jpgand Blues du début des sixties nous trouvons Frank Frost un ancien bluesman influencé par les bluesmens du delta est originaire d' Auvergne (Arkansas) il est ici présent avec 4 titres You're so kind, Pocket full of shells, Lucky to be living et So Tired living by Myself enregistrées en 1962 pèriode ou il obtiendra un véritable notoriété qui lui permet cette année là d'enregistré un album, De la même année nous trouvons deux titres de Frank Ballard Trouble down the road et You gotta learn to rock n'roll dans un style de Boogie Woogie rock,  Jeb Stuart avec Just walkin' in the rain et I bet you're gonna like it de 1961 fait deux titres de soul music, Arbree Stidman  qui enregistre depuis 1947, enregistre chez Sun à partir de 1965 de ces sessions nous trouvons ici Please let it be me, my heart belongs to you et You can't live this world by Yourself, Lucky Big Carter qui fait du jump blues au début des fifties ici avec Gonna breack that lock de 1960 nous fait plutôt un titre de soul, Tony Austin fait une version de soul de Blue suede shoes (le titre de Rockabilly de Carl Perkins!!) accompagné par Carl Mann au piano, Billy Adams originaire de Memphis  fait une cover du blues classique Rock me baby en Janvier 1966, The Climates avec James Thomas réalise avec son simple No you for me un classique de la musique soul de Memphis enregistré en 1967 et Brother James Anderson entre Gospel et Soul enregistre en 1962 I'm tired, my soul needs resting

 

Le Volume 9 - More Rebel RockabillyDSC06069.jpg compile 16 rockabilly et comme sur le volume 5 de trés nombreux inédits, les enregsitrement s'échelonnent entre 1955 et 1961.

De 1955/1956 date d'enregistrements exactes non connues nous trouvons de Joe Baugh She's a woman et Hula bop ou il est accompagné par Buddy Holobaugh à la guitare, clyde Leoppard à la batterie et Stan Kesler à la steel guitare et High high high de Luke mc Daniels,.

De 1957 nous trouvons All my sins are taken away de Sonny Burgess enregistré en Aout avec Kern Kennedy au piano,  Joe Lewis à la guitare, Jack Nance à la guitare, J.R. Hubbard à la basse et Russell Smith à la batterie, Move baby move de Dick Penner avec Don Gilliland à la guitare, Long time gone de Dean Beard et Your true Love de Carl Perkins (version inédite de son classique) mis en boite en Janvier avec Jerry Lee Lewis au piano, J.B. Perkins à la guitare, Clayton Perkins à la basse et W.S. Holland à la batterie.

De 1958 nous trouvons Don't be runnin' wild (problem child) une cover de Roy Orbison et I was a fool de Ken Cook avec Bill Justis au saxophone, Charlie Rich au piano, Jack Clement à la basse, James Van Eaton à la batterie et sur le second titre se rajoute Roy Orbison au choeur, You better believe it de Tommy Blake, Judy de Rudy Grayzell enregistré en Janvier avec Jimmy Smith au piano, Roland Janes à la guitare, Dick Ketner à la basse et Otis jett à la batterie et Leave it to me de Cliff Thomas enregistré en Septembre avec Ed Thomas au piano, Billy Riley à la guitare, Jack Clement à la basse et Jimmy Van Eaton à la batterie.

De 1959 nous trouvons Swanee River Rock  de Billy Lee Riley enregistré en Janvier avec Martin Willis au saxophone, Charlie Rich au piano, Pat O' Neil à la basse et James Van Eaton à la batterie.

De 1961 nous trouvons It won't happen with me de Jerry Lee lewis enregistré en Juin avec Kelton Herston à la guitare, Wayne Moss à la guitare, Bob Moore à la basse et Buddy Harman à la batterie.

De 1962 nous trouvons This old heart of mine d'Eddie Bond enregistré en Février avec John Hughey à la steel guitare, Jimmy Smith au piano, Gilbert Mickel au saxophone, Toomstone Hawkins à la basse et Morris Tarrant à la batterie.

Fool Proof de Mack Vickery  a été enregistré à une date et avec un personnel inconnu.

 

Le Volume 13 - Rockabilly Sundown contient DSC06073.jpgdes titres de rockabilly s'échelonant entre 1956 et 1970.

De 1956 nous trouvons I done told you par Gene Simmons accompagné de Roland Janes à la guitare, Marvin Ppper à la basse et Jimmy Van Eaton à la batterie, Give me some loving de Conway Twitty  accompagné par Jimmy Luke Pashman, Hey Slim de Jack Earls accompagné de Luther Perkins à la guitare, Bill Black à la basse et Billy Riler à la batterie et Take and ride de Slim Rhodes avec Sandy Brooks au chant, John Hughey à la steel guitare, Brad Suggs à la guitare, Spec Rhodes à la basse.

De 1957 nous trouvons Good lovin' de Dickey Lee accompagné de Marvin Pepper à la basse et Jimmy Van Eaton à la batterie, Vibrate de Mack Self accompagné de Roland Janes à la guitare et Linda et I'm lonesome de Ernie Chaffin accompagné sur le premier par Billy Riley à la basse, Roland Janes à la guitare et Jimmy Van Eaton à la batterie, et sur le second par Pee Wee Maddux à la steel guitare, Ernie Harvey à la guitare et Leo Lodner à la basse.

De 1958 nous trouvons You made a hit et So young de Ray Smith accompagné par Charlie Rich au piano, Stanley Walker et Dean Perkins aux guitares, James Webb à la basse et Gary Diamond à la batterie.

De 1959 nous trouvons Willie Brown de Mack Self avec Martin Willis au saxophone, Charlie Rich au piano, Billy Riley à la guitare, Brad Suggs à la basse et Jimmy Van Eaton à la batterie.

De 1962 nous trouvons Double duty lovin' d'Eddie Bond accompagné par John Hughey à la steel guitare, Toomstone Hawkins à la basse et Morris Tarrant à la batterie.

De 1970 nous trouvons Too much monkey business (cover de Chuck Berry) et Honey Hush (cover de Big Joe Turner et Johnny Burnette & Rock n'roll trio) de Sleepy La Beef accompagné par Jimmy Dempsey à la guitare.

De 1972 nous trouvons Blue moon of kentucky (cover d'Elvis Presley ches sun) avec Jimmy Dempsey à la guitare.

 

DSC06074.jpgLe Volume 10 - Sun Country (CR 30117) compile 16 faces de country rock et hillbilly bop entre 1954 et 1959.

De 1954 nous trouvons Drinkin' wine spo-dee-o-dee de Malcolm Yelvington accompagné par Miles Win à la steel guitare, Reece Fleming au piano, Gordon Mashburn à la guitare et Jake Ryles à la basse.

De 1955 nous trouvons Split personality de Clyde Leoppard Band avec Bill Taylor (Vocal), Joe Baugh (au piano), Stan Kesler (Steel guitare), buddy Holobaugh (guitare) et Clyde Leoppard (basse), Peepin' eyes de Charlie Feathers accompagné de Marcus van Story à la basse, Bill Cantrel au violon et Stan Kesler à la steel guitare, I'd never been so long du Slim Rhodes Band avec Dottie Moore au chant, Brad Suggs à la guitare, Slim Rhodes à la guitare, Spec Rhodes à la basse et Got you on my mind et Someday you will pay des Miller Sisters accompagnées de Stan Kesler à la steel guitare, Quinton Claunch à la guitare, joe Baugh au piano et Marcus Van Story à la basse et sur le second des titres on peut noter la présence de Bill Cantrell au violon et Charlie Feathers aux cuillières.

De 1956 nous trouvons Drunk! de J.R. and J.W. Brown.

De 1957 nous trouvons Two timin' woman de Johnny Cash avec Luther Perkins à la guitare, Marshall Grant à la basse,

Heart of me et Laughin' and Jokin' d'Ernie chaffin accompagné de Pee Wee Maddox à la steel guitare, Ernie Harvey à la guitare et Leo Lodner à la basse et  Settin' the woods on fire (cover de Hank Williams) de Jerry Lee Lewis accompagné par Roland Janes à la guitare et James Van Eaton à la batterie.

De 1958 nous trouvons Jenny de Ken Cook accompagné de Billy Riley à la guitare, Jack Clement à la basse et James Van Eaton à la batterie et Sweet William de Billy Riley.

De 1959 nous trouvons Tell' em off de Onie Wheeler accompagné de Sidney Manker et Billy Riley aux guitares, Cliff Acred à la basse et James Van Eaton à la batterie et Goodbye Mr.Love de Warren Smith accompagné de Billy Riley et Sidney Manker aux guitares, Cliff Acred à la basse et James Van Eaton à la batterie.

 

A l'écoute de ces 5 volumes il est impressionant de constater à quel point toutes ces faces (dont de trés nombreux inédits) sont de grande qualité, et comment Sun à un son est style typique reconnaissable dans des style différent comme le Rockabilly bien sur mais également dans le country rock ou la Soul music.

 

 

Découvrez la playlist 1Roots of rock avec Frank Frost
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 10:12

Le 25 cm Rockabilly party de Ace records (ACE 10 CH17) compilation-rockabilly05293.jpgcompile 10 fabuleux rockabilly fifties rapides et originaux quasiment tous des petits chef d'oeuvres enregsitré sur les labels Stardays et ses filiales. Hal Harris nous interprette Jitterbop baby et I don't know when (qui ont été mis en boite à la fin d'une session d'enregistrement de George Jones!!), de Les cole & the Echoes nous trouvons Rock little baby, Be boppin' daddy et de sonny Hall & the Echoes nous trouvons le rock trés Little Richard  My big fat mama, de Rock Rogers (pseudo d'un chanteur de country Leon Payne) nous trouvons Little rock rock et That ain't it, de Link Davis (une célébrité de la scène country de l'époque) Tucker from tennessee, de Royce porter (qui a eregistré pour les labels D, Look, Spade et Mercury nous trouvons Looking, et Benny Barnes (un autre chanteur de country ) interprette One of these days.

 

 

 

 

 

 

 

Link Davis - Tucker from Tennessee

 

Hal Harris - I don't know when
Les Coles & the echoes Be boppin' Daddy
Les Coles & the Echoes Rock little baby
Sonny Hall & the Echoes - My big fat mama
Rock Rogers Little rock rock
Benny Barnes - One of these days
Royce Porter - Looking
Hal Harris - Jitterbop baby
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article