Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 10:51

Les lecteurs de Rockin' records ont bien folder-copie-30.jpgcompris que le rock 'n'roll n'est pas seulement une musique américaine, voir même anglo saxonne, elle est jouée dans de trés nombreux pays dans le monde (encore plus en 2010 probablement grâce à internet), toujours est il que durant les 1970's parallèlement au retour du rock 'n'roll aux usa grâce à Ronnie Weiser et son label Rollin' Rock ou en Angleterre grâce aux Wild Angels, Esa Pakarinen lui fait du rock'n'roll en Pologne ce qui n'est déjas pas banal et en plus chanté en polonais. Artistiquement et stylistiquement nous sommes plutôt face à un équivalent ce qu'il se faisait en France, Espagne, Allemagne ou Italie au début des années 1960's c'est à dire des covers de rock US mais chantées dans la langue nationale, le résultat est surprenant et assez amusant. 

L'album cd 20 Suosikkia compile 20 titres enregistré par Esa entre 1974 et 1977.

De 1974 nous trouvons Rokki On Poikaa cover de Cradle Of Love un rock 'n'roll de Johnny Preston, Köyhä Mä Oon une version assez réussi de Poor Little Fool de Ricky Nelson, Härmä Rokkaa une cover du jump rock Happy Baby de Bill Haley & the Comets, Niin Vaikeaa On Teinirakkaus cover du doo wop A Teenager Of Love de Dion & the Belmonts, Noin Se Onnistuu cover du teen rock I Saw Linda Yesterday de Dickey Lee, Kalsarit Vain cover du classique Runaround Sue de Dion en solo, Rock On Tullut Jäädäkseen trés étonnantes version du Rock 'n' Roll Is Here To Say de Danny & Juniors, Antaa Mennä Vaan cover du It Doesn't Matter Any More de Buddy Holly, de 1976 nous trouvons Hullu Mies Hullu cover trés amusante de Crazy Man Crazy de Bill Haley & Comets, et R-O-C-K cover du titre du même nom de Bill Haley, Tahdon Naida Armin cover de I'm Gonna Get Married de Lloyd Price, Tolkuton Tunne version trés kitch du déjas bien kitch de Crazy Love de Paul Anka,  Vieläkin Uudestaan cover du Over And Over de Bobby Day et Anssi Kulta, Tanssi Rock 'n' Roll cover du Rock 'n' Roll Ruby de Johnny Cash qui savère être un des titres les plus interressant et de 1977 Koivu Ja Sydän semble être une composition dans un style crooner rock, Anna Pois  cover du traditionnel Skiffle Hand Me Down à noter le bon solo, Nuori Rytmi est une composition trés inspiré de Bill Haley,  Oli Kuu, Oli Ilta cover du Tintarella Di Luna de Mina, Diivaillen cover de Puttin' On The Style l'un des classique skiffle de Lonnie Donegan et Nykyään On Mälsää est une composition rock 'n'roll assez bien vue.

Personnellement je trouve se disque plus interressant d'un point de vue historique et humoristique que réellement artistique, même si dans l'ensemble cela reste écoutable et bien joué, Esa semble plus à son aise sur du Jump rock ou du skiffle que sur du doo wop ou teen rock.

 

Esa Pakarinen - Rokki On Poikaa

Esa Pakarinen - Nuori Rytmi

 

 

Esa Pakarinen - Nykyään On Mälsää

 

 

Repost 0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 14:14

DSC07632.jpgAl Roberts Jr. est comme Hank C Burnette un artiste compositeur et interprète de rockabilly qui joue de tout les instruments et s'enregistre dans son studio personnel qui met en place à son domicile à Stantmore (UK).  Son unique  lp Rockabilly Guitar Man enregistré en Avril et Juin 1978  (Frog records Frog 001) contenant 15 titres écrit par  Robert  est non seulement réussi au niveau instrumental et de la production,  mais également composé en grande partie de rock et rockabilly rapides ce qui ne gache rien bien au contraire.

On n'y trouve les titres Telephone rock, Too N..n..n.. nervous rock, Rock 'n'roll is oh so fine, First high school love, Too wrecked to rock, Jailbat, Crazy rock, My Gran' pappy don' smoke no grass, U.F.O. Rock 'n' roll, Rhythm and rock, Walkin' the cat (Instrumental), She put the hurt on me, rockabilly guitar man et Rockin' in egypt.

Le style n'est pas sans rappeller le son des groupes teddy boys UK (Crazy Cavan, Flying Saucers) , mais avec en plus une belle pincée de rockab américain de chez Rollin' rock ou  de Hank Mizzell.

 

 

 

 

 

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 17:42

LesRockin' Rebels est une desDSC06940.jpg premières formations de rockabilly française, qui se forme en 1977 avec Gérard Toubeau (alias Tony Marlow) à la batterie qui a joué avec Victor Leed, se joint à lui Eric Rice au chant, Jean Mac Tomi à la guitare et Nono à la basse.  Marc Zermatti de la boutique Open market aime les maquettes du groupe qui lui son proposé et publie un simple 45 t sur son label Skydog  (SGRB 16) Western /Ravin sound un trés bon simple dans le style Rockabilly Teddy boy trés populaire à l'époque. Le succès est immédiat et le disque reçoit de bo,nnes critiques , ils passent au Gibus puis font de nombreuses tournées. Mais le chanteur les quitte, ils continuent sans lui et ajoute le pianiste Ramon Rocces au groupe. 

En 1979 sort le lp Rockin Rebels sur Skydog avec distribution CBS ce qui donne une idée de la popularité du groupe (CBS83930) il contient de trés bonnes compositions rockabilly de  pêchu comme il faut comme avec Dynamite (composé par Toubeau le batteur ) et Train hit the tracks, My girl Janis (en hommage à Janis Martin), Hot jive, Rebel's special, Wild red boogie, Leopard skin jacket et Hound bush tous composés par Tomi le guitariste associé à des covers de One hand loose (rockabilly 1950's de Charlie Feathers) , Leapin' guitar (instrumental white rock des Chapparals), Put cat clothes on (cover de Carl Perkins) et Gonna rock tonight (cover de Roy Loney), ce disque à encore une importante influence stylistique des groupe de rockabilly britannique de l'époque.

Dans les années 1980's changement de style.

DSC07433


Rockin Rebels - Ravin' sound

 

 



Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 18:32

Hank C Burnette est la légende du rock n'roll suédoisDSC07440.jpg, il est né le 12 décembre 1944, il commence la musique en jouant de l'accordéon sous l'influence du grand maître suédois Carl Jularbo. Ce n'est qu'en 1958, avec l'achat de sa première guitare et qu'il se met à jouer du rock n'roll avec son groupe Teddy & the Teddy Bears. Il obtient une grosse popûlarité dans son pays à l'époque et devient le King of Rock n'roll suédois. C'est avec sa seconde formation The Little Johnny Combo qu'il enregistre ses véritables premiers titres. En 1960 il part pour le nord de la suède, et c'est durant les années soixante qu'il commence à acheter ses premiers éléments qui formeront son studio d'enregistrement personnel. En 1967 son équipement est complet. En 1967 il signe son premier contract avec le label Blue Horizon et réalise le simple Hank's guitar boogie / Hambone shuffle puis il enregistre un grand nombre de simples de rock n'roll distribué sur  différents petits  labels en europe et aux USA entre la fin des 1960's et le début des 1970's. En effet Hank C Burnette s'enregistre chez lui , mais il joue de tout les instruments sur ses disques ce qui donne à ses enregistrements une forte originalité. C'est en 1973, qu'il enregistre son premier lp sur United rock records.

Ce lp Listen to it and love it (united rock records 501) contient 14 titres dont deux compositions The sun is shining et I'm not worth the tears et un titre dont je ne connais ni l'auteur ni la version originale Rock n'roll grandpa,  les 1é autres titres sont des covers particulièrement DSC07439.jpgoriginales et étonnantes Bottle to the baby (Charlie Feathers), You're a heartbreacker (Elvis Presley chez Sun), Red hot (Kid Emerson / Billy Lee Riley), Too much (Evis Presley), Rockin' rollin' stone (Andy Starr), Hillbilly Wolf (Bill Carlisle), Blues stay away from me ( Delmore brothers, Johnny Burnette and rock n'roll trio), Ubangui stomp (Warren Smith), Hot Rock (Johnny Carroll), Oakie boogie (Hank Swatley) et I wanna play house with you (Elvis Presley) le style de l'artiste est déjas présent avec sa grosse voix à la Sleepy La Beef ou Johnny Cash et son gros son et typique du rock n'roll teddy boys des seventies. Je possède également la réédition de ce disque (collection quand tu nous tiens!!) sur Rock and country records  (R &C 1013 mono) sous le nom The United album.

De la même pèriode je possède la compilation Star club records Hank C Burnette N°1 rock-a-billy contenant 16 titres sortis entre 1968 et 1974 mais jamais encore édité  de 1968 Heebie jebie blues, de 1971 N°1 Sue et Sugaree sugaree, de 1972 Havin' me a whole lot of fun, Rock n'roll boogie (cover de Big Al Downing), Draggin' (cover de curtis Gordon) et Go! go! go! (cover de roy Orbison chez Sun), de 1973 Rockin' rollin' stone (prise alternative de sa cover d'Andy Starr) et Red Hot (cover de sa cover de Emerson / Riley) et de 1974 Look out heart, Latch on (cover de Eddie Cochran), Telephone baby (cover de Johnny Otis), Wild little Willie (cover de Ronnie Hawkins), Country cattin, How about me, pretty baby (cover de Jimmy Johnson)  et Did we have a party (cover de   Billy Brown).

De chez Jan / Star club je possède aussi le lp Spinin' rock boogieDSC07441.jpg (Jan 33-8013) qui compile des faces anciennes de l'ariste dont certaines des sixties comme Fury (cover des Nu-notes) de 1962, Driftin' (cover des Shadows) de 1964, Hank's guitar boogie special de 1965, I'll be around (cover de Glenn Honeycutt) et Hand off de 1966, Here comes that train (cover de Eddie Bond) de 1969, Spinnin' rock boogie, Is it wrong? et Rakin & scrapin' (cover de Dean Beard) de 1971 et Pink and black (cover de Sonny Fisher) Everybody's movin' (cover de Glen Glenn), I've got the blues (cover de Hound Dog Taylor), Ain't got that thing (cover de Sonny Burgess) et Rock me (cover de Billy Adams) .

C'est en 1976 avec son album Don't mess with my ducktail qui sort chhez Sonet records (VG 404 528104) qu'il obtient une trés grosse popularité en europe ses disques se trouvant même distribué par des labels locaux comme Vogue pour la france, la son et la production est plus complexe sque sur ses enregistrements précédent tout en restant quand même trés rock, on retrouve son classique Spinning rock boogie et d'autres compos de hank comme Your driving me please, Hank's 97 et Rock ola jive le reste est formé de cover toujours aussi originales de Don't mess with my ducktail (de Ruddy Grayzell), Fools like me (de Jerry Lee Lewis), Gold in the morning sun (de Sonny James), Rocking daddy (de Sonny Fisher), Peggy Sue (de Buddy Holly), Riders in the sky (de Stan Jones) Blue Moon (de Richard Rodgers et Lorenz hart de 1934 repris par Elvis chez Sun, et les MarcelDSC07438.jpgs en Doo wop au début des 1960's) et Come on little mama (rockabilly sun de Ray  Harris).

Son album suivant Rockabilly Grasseroonie de 1978 sur Sonet  (DL B 8172 -1978) est également une assez grosse vente ici aussi la production est particulièrement recherché et brillante, nous trouvons les titres Dirty boogie (cover de Roy Hall), Pony tail girl (cover de Glenn Garrison) , Guitar Nellie (un des gros classique de Hank), Red Cadillac and the black Mustache (cover de Warren Smith / Bob Luman), Sweet skinny Jenny, Patsy (cover de Jack Scott), Good, good lovin', Connie Lou (cover de Ray Taylor), Too much (cover d'Elvis Presley), Rackin and Scrapin' (cover de Dean Beard), Over the Rainbow (cover de Judy Garland / Gene Vincent), Sneaky Pete (cover de sonny Fisher), Rocky Road blues (cover de Bill Monroe / Gene Vincent) et Miss Froggie (cover de Warren Smith).

Enfin son troisième lp sur Sonet Hot licks and fancy tricks (SNTF - 792) est trés étonnant surtout au niveau des instrumentaux dont la production et les sonorités sont vraiments étonnantes!! comme par exemple sur ces versions instrumentales de titres de Buddy Holly comme Maybe baby et Well ...all right, au niveau des covers on peut aussi citer Boppin' the Blues deDSC05842.jpg Carl Perkins et That's All right (Arthur Cruddup / Elvis Presley) le reste est composé que de compositions de Hank comme I' a king bee, baby, B. D.'S back in town, Sugaree, sugaree, Clawdy, Beach slide, Hot rock Sally, J. T. starry-eyed, The king of rock n'roll et  I ain't fakin'.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC05843.jpg

 

DSC07437.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Hank C Burnette - Too much
Repost 0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 09:05

The Flying Saucers est un des groupes légendairesDSC05878.jpg de la scène Teddy Boys des années 1970's et début 1980's.

C'est en 1972 que se forme le groupe avec Pete Pritchard (Basse), Terry Earl (batterie), Nigel "Niggsy" Owen (guitare) et Jacko Buddin (Saxophone). Le chanteur est à l'époque Alan Jones qui en 1975 est remplacé par le légendaire Sandy Ford.

Le groupe jouera lors de la légendaire Marche des Teddy Boys en 1976 à Londres pour obtenir une radio consacrée au rock n'roll des fifties sur la BBC. Ils font des prestations live pendant plusieurs années dans le show radiophonique "It's Rock n'roll" du Samedi aprés midi présenté par les DJ's Stuart Colman et  Geoff Baker. Ils passent lors du concert de Mai 1976 au Picketts Lock Sports Centre qui est immortalisé par le lp Rock n'roll is still alive (déjas chroniquer) et un 25 cm live du groupe (également chroniqué).

Ils obtiennent un énorme succés en Grande Bretagne mais également en Europe. Leurs premier Lp Planet of the Drapes rentrera au hit parade Allemand durant plusieurs semaines, et sa sortie coincide avec une tournée en Allemagne dans tout les clubs majeurs du pays qui leur permettra d'obtenir une trés grande popularité dans le pays.

Je possède évidemment cet album capital dans l'histoire du rock n'roll mais en pressage français sur Stil records (distribution Sonepresse LP 114) il est composé de 17 titres dont une majorité de covers de titres des 1950's repris avec talent et beaucoup d'originalité: My Babe (un rock de ron Holden), Diggin the boogie (rockabilly de roy Hall), Sugaree (un médium rockabilly de Marty Robbins), Oakie Boogie (un titre western swing de Johnny Tyler qui sera repris par Ella mae Morse et rockabillisé DSC05877.jpgdurant les fifties par Hank Swatley), Rockabilly boogie (de Johnny Burnette & the Rock n'roll trio), Mean little mama (Rockabilly de Roy Orbison chez Sun records), Wildcat (Gene Vincent ), Rocky road blues (de Bill Monroe mais plus influencer par la version rock n'roll de Gene Vincent) et Alabama shake (rock sauvage de Gene Summers), au niveau des compositions c'est particulièrement bon aussi nous trouvons Be bop a boogie girl, Letter of boogie et What will be done, will be done composés par Sandy Ford,  Rockin' chair rock et Adam et Eve composés par Pete Pritchard, Get it all screwed on et Motivatin' composé par Jacko Buddin et Rock with the sugar composé par Terry earl. Je me suis également procurer la réédition du disque sur Rockhouse (LP 8703) qui à une nouvelle pochette photo mais est emputé des deux compositions de Pete Pritchard donc ne contenant que 15 titres!!!.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sandy ford sans le reste du groupe interprétant en 2010 Wildcat titre présent sur le lp Planet of the Drapes.

 

 

 

 

 

Repost 0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 21:07

Derrière ce titrebestofrest.jpg passe partout The best of & the rest of Rock n'roll de 1991 (Action replay records) qui est un nice price de l'époque se cache un disque particulièrement pour l'amateur de rock n'roll teddy boys des 1970's. On trouve Shakin' steven's & the Sunsets qui interprette All by myself (cover de Johnny Burnette & the Rock n'roll trio), deux belles faces de Gene vincent accompagné par the Houseshakers (1er groupe de Graham Fenton, il ya un article sur le groupe sur ce blog!!) I'm movin' on et Say mama, et nous retrouvons The Houseshakers en solo avec le titre Right behind you baby (cover bien sauvage du titre de Ray Smith popularisé aussi par Vince Taylor), dans les groupes incontournable de la scène rock n'roll des 1970's nous trouvons aussi The Wild Angels avec Odessa (qui est un titre instrumental quand même un peu particulier) , Dave Travis & Bad river qui fait une cover de Lucille de Little Richard, et de nombreuses formations que je ne connaissais pas mais qui ont bien le son de l'époque comme Carol Grimes & the Red Price band avec Don't wanna discuss it (qui est plutôt du rock à la Janis Joplin que du  rock n'roll), Lee Tracy & the Tributes qui chante My babe (une belle version de Little Walter qui sonne comme les Pirates de Johnny Kidd) , Memphis Index qui font une cover splendide de Lovin' up a storm de Jerry Lee lewis (dans le style des Wild Angels), the Impalas (probablement rien à voir avec le groupe des 1950's) qui reprend sauvagement Lotta lovin' de Gene Vincent, The Rock n'roll allstars font une version sympathique du I'm Walking de Fats Domino  et enfin nous trouvons également une face de l'époque du pionnier du boogie woogie rock n'roll des fifties Merril Moore avec une cover speed du Let the good time roll de Shirley and Lee,

En résumé derrière ces allure de disque sans intérêt cet album cahe en fait des petites perles rares du rock n'roll made in UK durant les 1970's. 

Repost 0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 10:03

Mr. Bigfeet and the Donuts mrbigffet.jpgest une formation de Rockabilly Teddy Boys des Pays Bas de la fin des 1970's formé par 2 guitariste, un batteur et une bassiste. Evidemment Mr Big feet and the Donuts ne révolutionne pas le rockabilly, mais l'écoute de l'album CD Rockabilly Rules O.K. (Rarity records C192519) la qualité musicale est indéniable, même sur les titres lives, nous trouvons 31 titres variées (dont certains sont présents dans des versions différentes)  comme  Rockabilly Rules Ok (Crazy Cavan & the Rhythm rockers), Black Slacks (Sparkletones / Matchbox), Washmashine boogie (Bill browning / Rock Island line), Rockin' daddy (Sonny Fisher), Tore apart (Whirlwind), Unchained melody (Jimmy Young), Baby let's play house ( Elvis Presley chez Sun records), I sure Miss you (Gene vincent & the Blue Caps), Make like a rock n'roll (Jackie Lee Cochran), Sheila (Tommy Roe), Baby i don't care (Elvis Presley), That's all right mama (Arthur Cruddup / Elvis Presley), Leroy & Geraldine (Jack Scott), Pipeline (The Chantays), My advice (Billy Fury), Goodnight, sweetheart goodnight (The Spaniels) l'instrumental Ghost rider in the sky, What will be done (Flying Saucers), Whatcha gonna do ( Vince Taylor), Bop a lena (Ronnie Self), Tore Up (Hank Ballard / Ray Campi), Red Hot (Billy the kid Emerson / Billy Lee Riley), Rockabilly Guy (The Polecats) et même des compositions comme Hot Rock (ce n'est pas le titre de Johnny Carroll), That's all right et Pile driver bop . Ce disque est également étonnant par la variété de style allant du rockabilly fifties, au surf en passant par le rock n'roll fin fifties et début sixties cela en gardant leur son teddy boys. 

 

 

 

Repost 0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 23:59

Crazy Cavan 'n' the Rhythm Rockers est une formationDSC05896.jpg de Rockabilly originaire du Pays de Galles formée par Cavan Crogan au chant, Lyndon Needs à la guitare solo, Terry Walley à la guitare rhythmique, Graham Price à la guitare basse et Mike Coffey à la batterie que j'apprécie particulièrement.

Ce groupe pour l'avoir vu à mainte reprise est assez incroyable en live, et du coup les lp enregistrés en public sont aussi de véritables perles, les lives du groupe At the Picket Lock sont déjas chroniqués de même que celui lors du Bop n'roll party, ici un autre live légendaire du groupe enregistré au Rainbow (à Londres) le 30 Avril 1977 edité en 33 tours par Charly records (CR 30139) il permet d'entendre quelques classique du rockabilly teddy boy du groupe comme Teddy boy boogie, My little sister's gonna motorbike, She's the one to blame, Teddy Boy rock n'roll, Stompin' shoes et Bop pretty baby, associé à des covers complètement restylisé pour devenir des titres typique du groupe comme Okie Boogie (écrit par Jack Gutrie, et chanté par Speedy West , Ella Mae Morse entre autre), Rock around with ollie vee (de Buddy Holly durant sa pèriode rockabilly), Tongue tied jill (de Charlie Feathers), Ol' black Joe (un traditionnel écrit par Stephen Foster en 1860) et chanté par Paul Robeson durant les 1930's devient un véritable chef d'oeuvre du rockabilly teddy boy par Cavan et sa bande) et Real gone lover (écrit par Dave Bartolemew pour Fats Domino ).

 

Crazy Cavan - Okie boogie
Repost 0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 23:28

La compilation The Best of British RockabillyDSC05758.jpg de Sonet records  (VG 407 - 508574) est une véritable référence de la scène rockabilly de Grande bretagne des années 1970's compilant 20 titres absolument fabuleux.

Nous y trouvons le groupe Crepes 'n' Drapes de Gloucester, qui fait deux titres de Rockabilly teddy boys Boogie Bop Dame et Big black Chevrolet, Hogshead est un groupe formé par Richie Bull à la guitare dobro 5 cordes, D.G. Elvin à la guitare, Dave Vaughan à l'harmonica, Vince Lee à la guitare solo, Jerry Alsford au violon, Dave Hatfield à la contrebasse et Colin Davidson au chant est une formation rockabilly au son plus authentique qui ne possède pas de batterie leur Gonna bop on back to Memphis est un hillbilly rock et Black Cadillac est un trés bon rockabilly,  Jim Carlisle dans son titre Rockin' dreams joue de tout les instruments qu'il remixe ensuite, Johnny and the Jailbird qui enregistre un trés bon lp pour Rockhouse (chroniqué sur ce blog) est ici présent avec Eileen d'un style  doo wop rock fin 1950's et un rock solide Too much wine, Mike Berry qui obtient en 1961 un gros tube national avec son chef d'oeuvre A tribute to Buddy Holly est présent avec son titre contemporain au lp Rockabilly et une cover du Jambalaya de Hank Williams,  Vic Maile & the Faders font une bonne cover de Baby let's Play house de Arthur Gunter popularisé par Elvis Presley chez Sun records, Bobby Clifford chante son Rollin' rock rock (en hommage au légendaire label américain de Ronnie Weiser) et une cover de Guitar Nelly (de Hank C Burnette), Sunstroke formé par Big Lew Bernard au chant et piano, Mick Sweeney à la guitare solo, Ray Bailey à la basse et Wally Doyle à la batterie font une cover de Oakie Boogie un rockabilly fifties de Hank Swatley et de I'm out des Surfriders, The Jets de Londres un des groupes incontournables de la scène rockabilly et doo wop britanique des 1970's et 1980's chante leur de leur premier titre le génial Rockabilly baby, Mr. C & the Hep Cats font une cover du rockabilly fifties de Bill Flag Guitar Rock, Sav & the Rhythm Cats interprette Rebel rock une composition de Bill Carlisle (présent à la guitare sur ce titre) accompagné de Bob Burgos à la batterie et Sav au chant, Al Robert Jr de New Malden ( Surrey) est une légende du rockabilly des 1970's qui jouait de tout les instruments sur ses titres, il interprette ici sont Smokey Joe's enfin Cadillac est un groupe qui à accompagné Chuck Berry lors d'une tournée européenne interprette un classique du rockabilly des fifties The south's gonna rise again de Jesse James.

 

Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 17:23

Les Blue Cats est DSC05844.jpgun des groupes phare du revival rockabilly britannique, ayant un style ni Néo rockabilly (comme les Polecats) ni Teddy boy rockabilly (comme Crazy Cavan & Rhythm Rockers) mais bien avec un son authentique trés inspiré par les premières faces de Gene Vincent and the Blue Caps.

Cette article est consacré aux premières faces des futurs membres des Blue Caps dans différentes formations antèrieurs dont les disques sont des collectors mais qui ont été compilé sur deux lp 33 t Rockhouse en 1984 The Blue Caps Early Days VOL.1 (LP 8404) et The Blue Cats Early Days Vol.2 (LP 8405).

L'histoire commence en 1977 lorsque Carlo Edwards rejoint comme guitare solo une formation rockabilly The South Rebels dans laquelle son frère Stef est batteur et ou Norman Doig tient la basse électrique qui enregistre un ep avec les titres Matchbox (Carl Perkins), Rockin' daddy (Sony Fisher),  Tennessee Border (Hank Williams), Rock Therapy (Johnny Burnette & Rock n'roll trio) et la composition South rebel boogie. En 1978, Carlo quitte les Rebels pour Shazam un autre groupe de rock n'roll/rockabilly. Fin 1978, Carlo rejoint un nouveau groupe avec son frère steff à la batterie et au chant et à la contrebasse Dave Phillips, c'est ainsi que nait le Blue Cat Trio, Fin 1979 et début 1980, ils enregistrent des titres qui sortent en Eps  avec un son déjas trés fifties pour l'époque soit Dancing Doll (Art Adams),  Well, i knocked (Gene Vincent), Goofin' around (Bill Haley),  DSC05845.jpgRockabilly Boogie (Johnny Burnette & Rock n'roll trio), I flipped (Gene Vincent), I sure miss you (Gene Vincent), Pink and Black (Sonny Fisher), Sitting in the top of the world (popularisé par Bob Wills) et B-I-Bickey-Bi (Gene Vincent).

 En Janvier 1980,  le groupe au style Teddy Boys rock n' roll Little Tony and the Tennessee Rebels formé par Clint Bradley au chant (ancien membre des Chevys),  Bruce 'Hog' Hobbs à la guitare solo, Mitch Caws à la basse et contrebasse et danny Kelly à la batterie enregistre en Janvier 1980 plusieurs titres dont certains sortent en ep, et c'est en Septembre 1980 que Clint rejoint le Blue cat trio qui devient alors les Blue Cats. Les tennessee rebels enregistrent de nombreuses titres (dont de nombreuses compositions originales) qui ravieront les amateurs de rockabilly teddy Boys soit Slap that bass (présent en 2 versions) , The turkey song, Frankfurt special (Elvis Presley) , Sweet caroline, Crazy catfish, Foll on baby, Baby's number one, Honey Hush (Johnny Burnette, Big Joe Turner), Ten Little women (Terry Noland), Blue Moon (Elvis Presley), Rock the barn, Crawhad Hole (Jack Earls)  et Idle on parade. L'ensemble de ses titres sont présent sur les deux lps Rockhouse.

 

 

 

 

 

 


 
Repost 0