Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 17:59

En 1982, la France DSC05769.jpgest en plein dans le Rockabilly Boom au point que la chaine de télévision française  Antenne 2 (qui deviendra France 2 ) réalise en 1982 le Bop n' Roll PARTY un fabuleux live de Rockabilly pour son émission du Samedi soir les Enfants du Rock. L'émission de TV présenté par Antoine De Caunes met en scène des pionniers du genre et des groupes de Revival et se trouve immortalisés par un double album Big beat records (BBR 1004/1005) le tout se déroule au Studio Davoux le 25 et 26 Janvier 1982. Le premier disque commence par le Memphis Rockabilly Band une excellente formation rockabilly américaine contemporaine (déjas chroniqué sur ce blog à propos de leur 25 cm Big Beat records) qui interprette deux compositions pleine de vigueurs et de talent Tongue-tied love et leur classique Lindy rock associées à Down the line (un titre rockabilly de Roy Orbison chez Sun records), Bertha lou (rockabilly rapide popularisé par Johnny Fair en 1957) et Sixteen chicks (white rock rendu célèbre par Joe Clay). Ensuite nous trouvons l'un des pionniers du rockabilly qui gravera en 1955 sur Starday quelques perles du genre il est redécouvert à la fin des 1970's tout d'abord par le label anglais ACE records qui lui fait enregistré un excellent ep, puis  par le label français Big Beat Records qui lui fait enregistré un trés bon 25 cm (chroniqué aussi sur ce blog) ici il interprette ses classiqies des fifties Rockin Daddy, I can't Loose et Sneaky Pete et des titres de son dernier 25 cm If you leave me tonight, I'll cry et Mathilda, le premier album se termine sur Freddie Fingers Lee qui est une figure emblématique du Rock n'roll revival anglais des 1970's qui est un pianiste dans le style de Jerry Lee lewis mais en plus déjanté, l'homme est borgne et arrive souvent sur scène avec un Stetson qu'il lui arrive d'enflammer et de jouer avec des flammes sur la tête, et comme il fera pour l'émission de TV Bop n' Roll Party il détruit un piano à la dynamite et l'achève à la hache durant sa prestation sans pour autant arrêter d'interpretter son titre!!!! un gars plus sauvage quoi!! Ce dernier au début des 1980's aprés avoir mis en boite deux fantastiques albums enregistre un 25 cm pour Big beat records nous trouvons 2 compos de Jerry You can run et One eye's back et une cover de Little Richard Long tall Sally.

Le second disque commence par le rocker Jack Scott (dont Big Beat Records sort un 25 cm de ses face légendaires des fifties du label Carlton) il interprette une partie de ses tubes des fifties entre fabuleuse ballade rock n'roll et rockabilly rapide Baby's she's gone, Strange desire, What in the world's come over you, Geraldine, My true love et  Leroy associé à un medley  deux titres de Little Richard Long tall Sally et Tutti Frutti et un titre popularisé par Jerry Lee Lewis Whole lotta shakin' goin' on, il est suivi du groupe le plus populaires auprés des fans de rockabilly Crazy Cavan and the Rhythm Rockers, une formation du Pays de Galles qui a su s'imposer comme étandard du revival rockabilly dans toute l'Europe depuis les 1970's qui a enregistré des albums pour Big beat Records (chroniqués sur ce blog) nous trouvons quelques un des petit chef d'oeuvres de Cavan Crogan que du rockabilly rapide comme Rockabilly rules Ok!, Are you still crazy et l'incontournable Teddy boy boogie puis des covers de titres fifties dans le style si particulier du groupe comme Send me some lovin' de Little Richard (une des grande idôle de Cavan Crogan), Alabama Shake (un white rock de Gene Summers), Big blon baby (un rock rapide chanté durant les fifties par Ronnie Self, Jerry Lee Lewis et Vince Taylor) et Rockin by myself (un rockabilly 1950 de Sammy master sur Imperial) le second disque se termine sur la formation de rockabilly française absolument incontournable du début des 1980's (qui enregistrera le premier 25 cm du label Big beat Records) Les Alligators qui interprette Who shot Sam (un rockabilly rapide de George Jones et chanté également par Wanda Jackson), I'm Going home (un titre trancendé par Gene Vincent durant les fifties) et le white rock Nervous breackdown d'Eddie Cochran.

En conclusion ce double album permet de se replonger dans cette émission légendaire de la télé française des 1980's, heureusement il est également possible de ce procurer cette émission TV sur DVD qui est réédité par Big Beat Records.

 

 

Jack Scott - Leroy

Crazy Cavan - Big Blond Baby

The Alligators - Nervous breackdown

Freddie finger's lee - one eyed boogie woogie

Sonny Fisher - rockin' daddy

Partager cet article

Repost 0

commentaires

drouet 20/01/2017 09:34

bonjour
j'ai un juke boxe emaphone marchand levallois de 1959 en etat de marche pourriez-vous me dire son prix approximatif svp
merci bonne journee

drouet 20/01/2017 09:33

bonjour
j'ai un juke boxe emaphone marchand levallois de 1959 en etat de marche pourriez-vous me dire son prix approximatif svp
merci bonne journee