Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 11:32

Ce Pick up Ford de 1932 contruit par Ray Farhner et Doug thompson est connu sous le nom de Blue Angel et Eclipse. Il s'agit de la combinaison d'un hot rod et d'un custom. C'est doug Thompson qui dessine la voiture et commence sa fabrication en 1959, la carrosserie du Ford 1932 est channelé de 6 pouces, les suspensions sont raccourcies de 3 pouces et les trains de roulement comme l'axe de transmission sont chromés

La calandre est faite maison à partir des calandres d'une ford et d'une Cadillac de 1958 avec l'inclusion de 4 phares tout cela inclus dans une même face avant avec un nouveau capot, la face arrière est elle aussi etièrement réalisée à la main et redesignée à partir d'une grille de Cadillac 1958 et de feux decadillac 1959, les tubes d'échappement sortent en haut de la benne arrière.

Le volant vient d'une Oldsmobile 1959 et les instruments du tableau de bord d'une De soto 1956.

Son moteur est un v8 emprunté à une cadillac 1954gonflé par avec des pièces performances Edelbrock et trois carburateurs Stromberg, la trnasmission vient d'une 1939 Ford, Les enjoliveurs proviennet d'une Chrysler 1956 et la carrosserie peinte de 22 couches du bleu "Moon Glow Blue Pearl lacquer".

L'auto sera présentée au National Roadster Show de 1960 et au NHRA show de la même année. En 1979 elle est racheté par Ray Farhner qui la restaure entièrement.

Ray-fahrner-1932-ford-eclipse.jpg

 

Ray-fahrner-1932-ford-eclipse2.jpg

 

Ray-fahrner-1932-ford-eclipse3.jpg

 

611px-Ray-farhner-1932-ford-eclipse-24.jpg


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 11:10

Le X Sonic est un custom de show réalisé à partir d'une Chevrolet corvette 1956 en 1959 par Ron Aquire.

Ce custom est célèbre car il est un des premier kustom à utiliser des suspensions hydrauliques sur ses suspensions avants.

 490px-Xsonic2

 

Elle est présenté en Novembre 1959 au Bakerfield motor & boat show, en Juin 1960 au national roadster show dans cette version la voiture reçoit 4 phares de Dodge 1958 et une calandre d'Opel, les emblèmes sont suprimés,  deux prises d'air sont moulé à l'arrière du toit, et une peinture rac en ciel recouvre la carrosserie, le x sonic rçoit un 327 V8 Chevrolet entièrement chromée.

 X-sonic1960

XSonic en 1960

 X-sonic-1960no2

Version visible dans le magazine Motor Trend de Juin 1960

xsonic001BigPoppa-vi.jpg

 

En 1962, le X sonic reçoit des modifications radicales dont un incroyable bubble top, et une face avant moulé faisant disparaître les phares avec une calandre faite de 58 barre verticales.

 P9100011-vi.jpg

En 1963 il fait la couverture du magazine Custom rodder. (Il reçoit alors une peinture de Larry Watson)

 xsonicCoverBigPoppa-vi.jpg 

X sonic version 1962

 Watsonimg950XSonic-vi.jpg

X sonic en 1963

XSonicc03-vi.jpg

 

PC290079-vi.jpg

 

 

 

  Voir + de photos:

http://public.fotki.com/Rikster/11_car_photos/customcars_i_like/60s_custom_show_cars/x-sonic_vette/

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 15:23

Wild Rooster est unewildrooster.JPG formation de néorockabilly avec influence teddy boy suédoise. Le ledaeur est Stefan Jâgermyr (Steve Riot) qui auparavant faisait partie des groupes Snakebite et Crossfire, mais également joue sur l'album de son ami Wild Bob burgos A lifetime of rockin'.

Les autres membres du groupe sont Lars Wermlund (membre des Snakebite et des Dreadnoughts), Kim Amberg (qui joue avec The Blue Eagles et The Rockin' wildcats et David Sundqvist  (qui joue auparavent avec Hailstone).

Ils sortent en 2008 l'album Riot sur Old rock records en 2008 (orr 2008-1), ce dernier contient 12 compositions sur les 14 titres présent ssur le disque. Ces 12 compositions sont l'oeuvre de Stephan Jagermyr nous trouvons: Rock n'roll pills (un bon rockabilly type Crazy Cavan), Riot (un medium néo rockabilly au son teddy boy avec également une influence psychobilly dans les vocaux), Mans ruin (un Rock n'roll type Rock n'roll britisch 1970's avec piano), Rockabilly life (un rockabilly rapide teddy boy), Rampage (un rockabilly psychotique entre Crazy Cavan et les Meteors), Pink little rambler(du rockabilly rapide à la Crazy Cavan avec trés bel accompagnement piano), Get Ready (un rock n'roll à la Chuck Berry), Rockabilly music (un rockabilly rapide avec influence Stray Cats), Run Boy (un néorockabilly medium et psychotique), Long black train (un néorockabilly rapide avec influence Crazy Cavan), et Victoria (génial néo rockabilly mélodique dans le style des Black knights), The return of the Ghostrider est un rock n'roll instrumental bien mené composé par le groupe, au niveau covers nous trouvons: Stompin' With The Wildcats  de Johnny and the Roccos et South's Gonna Rise Again  de Jesse James.

L'ensemble fait un album de Rock n'roll et Rockabilly particulièrement original et vraiment réussi à découvrir.

 

 

Wild Rooster - Rockabilly life

 


Wild Rooster - Victoria


wild rooster live at the real gone weekender 2009 finland


wild rooster riot

 

 


Wild Rooster Riot in live

 

.

Repost 0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 09:35

Le mouvement Teddy Boy commence e1513web lgn Grande Bretagne dans les années cinquantes représentant l'une des première culture de la jeunesse britannique. On l'associe en général avec l'arrivée du rock américain sur les Iles britanniques, mais en réalité il semble que les teddy boys coïncident plutôt avec l'arrivée d'un style musical qui fait fureur au milieu des 1950's en Grande Bretagne le Skiffle (style qui musicalement est un cousin  du rockabilly américain, mais sans avoir aucun lien avec ce dernier (voir les articles sur le sujet).

Le look des Teddy boys est ce que l'on appelle Edwardian style soit un drape jacket (veste longue), suede Gibson shoes avec des semelles crêpes (qui seront remplacées par les Creepers), des pantalons "drainpipe', des chemises extravagantes (quelques fois chemises à jabots) quelques fois avec un gilet par dessus, et autour du col de la chemise une cravate lacets. L'arme préférée des Teds était le rasoir à main des barbiers, et

quelques fois placé des lames de rasoirs derrière leurs cols lorsqu'un adversaire tentait de l'attraper par là.

Les Teddy girls ch 5 Teddy Boys (2)ont le look typiques des femmes des années 1950 soit des pantalons  corsaire ou des jupes ou robes de types parapluie qui tourne en cercle lors de rock n'roll endiablés faisant apparaître les jambes. Au niveau de la coiffure les tedy girls ont souvent des queue de cheval et les teddy boys des Pompadours (bananes en gfrançais) avec une ducktails (les cheveux qui se croisent derrière la tête (coiffure typique des rockers américains à partir de 1958)

Bien évidemment les Teddy Boys adoptent le rock n'roll américains dés son arrivée en Grande Bretagne.

Le mouvement qui né à Londres envahit rapidement la grande Bretagne, de nombreux gangs se forment ayant quelques fois des  détails de reconnaissance la couleur des drapes jackets ou des chaussettes.

Quelques actes de vandalismes furent exagérer par les médias et le Teddy boys devient synonyme de délinquants, quoiqu'il y eut de grosses altercations entre gangs.

Au contraire de certaines idées reçues il n'y a pas d'idéologies politiques ci ce n'est un culte au rock n'roll, même si on peut noter des gang Teddy boys avec des tendances anarchistes qui se battent violemment avec des jeunes néo nazis au milieu des 

1950's et d'autres  s'affrontèrent avec des personnes de races noires lors des émeutes de Nothing hill en 1958. Mais n1475870386 327260 561593cela reste anegdotique à Nothing Hill il s'agit dans ce cas de batailles rangées entre des gangs habitant des quartiers populaires dont certains étaient des teddy boys et d'autres des noires mais aucune idéologie derrière.

Mais un essai de récupération des faits d'un côté politique comme de l'autre (ce qui est toujours le cas de nos jours). 

Durant les sixties les Teddy boys sont remplacé par les Rockers (dont j'évoquerais dans ce blog l'histoire) qui roulent en motos anglaises coursifiées en Cafe racer et portent jean et blousons de cuir noir se rapprochant de leurs cousins américains roulant en Harley Davidson. 

Et c'est à la fin des sixties et début des seventies que le mouvement revient sur le devant avec un retour du rock n'roll originel (voir les films sur le London Rock n'roll show) et c'est le début d'un nouveau style musical le tEddy Boy rock n'roll et rockabilly avec des groupes comme Crazy Cavan, Matchbox, Riot Rockers, Flyin' saucers et  Wild Angels pour les plus célèbres.

Dans les années 80, c'est le "rockabilly boom" lancé à la fin de la

decennie précédente par les groupes teddy boys en Europe, voit l'arrivée de nouveau style de fans de rock n'roll les Rockabilly Rebels qui naissent grâce essentiellement au x tubes de teds1962Matchbvox du même nom ils adoptent les blousons teddy et les Creepers, sortent de pont entre le look des jeunes américains des fifties vu dans des films comme Américan graffiti et les teddy boys, et les néo rockabillys qui soutiennent les nouvelles formations comme les Stray Cats, Polecats, Phantom rockers sharks, Restless et Meteors ont un look a mi- chemin entre les fifties et le punk qui débouchent pour certains par le Psychobilly.

Dans les années 90 les Teddy boys deviennent une antitée autonome au niveau du rock n'roll international avec ses festivals, ses labels et ses groupes (dont on peut citer 2 des plus célèbres les Teencats et les black knights), avec au niveau du monde du rock n'roll un retour au rock n'roll et rockabilly authentique et de la culture hot rod vintage.

Aujourd'hui le mouvement se porte trés bien, perpétuant ses codes et sa culture jusqu'à nos jours avec de nouvelles générations de fans.

 




teddy boys 1955

39295669 teddy boys 70s 400

4981 1159664599884 1475870386 390196 5731679 n

gd6783642a-teddy-boy-shows-off-2980

hh3212-001

pair2

rockindevils

teddy-boy-main1

tedsaaventine

tedy-boy-2

1617368203Furiouspromo

TeddyBoys

b0wrcua3.jpg

teddyboys2.jpg

l_254efae3780946d1b9ef723ceca155b7.jpg

2643537106_small_1.jpg

Quelques liens:
http://theteddyboys.co.uk/
http://www.teddyboysreunited.co.uk/index.html





Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 01:00
Les guitares Eko de part leurs couleurs et leurs formes sont de véritables icônes du design du début des sixties, nous faisant tdirectement replonger dans le début des sixties.
C'est Oliviero Pigini qui fonde la marque Eko en 1959, qui deviendra en 1964 le plus grand fabriquant d'instrument de musique d'Italie et cela jusqu'a sa fermeture en 1970.

1960 4v   1960 eko400
Eko 4 V 1960                                                            Eko 400 1960


dallas 4 v
Eko Dallas 4 v

eko
Eko Florentine 1964


eko 1960  eko 400 2
Eko 1960                                                             Eko 400


eko ekomaster 400 1960
Eko Ekomaster 400 de 1960

eko400 1961
Eko 400 1961

eko700v4 ekov4
Eko 700  V 4                                                       2 Eko V 4


redek' v 1961 auriga02.jpg
Eko Redek V 1961                                           Eko Auriga 1969 1971

ekocobra66.jpg   kadett07.jpg
Eko Cobra 600 3 V                                     Eko Kadett 1967 - 1969
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 00:21

AlFred Leslie Buell est né en 1910 à Hiawanta (Kansas), il fait ses études au Chicago Art Institute puis part à New York vivre de son art. En 1935 il rejoint le Steven/Hall/Biondi studio ou il fait ses premières armes, avant d'ouvrir son propre studio en 1940. Il travaille pour les galeries Glamour du magazine Esquire, mais aussi dans d'autres revues américaines, et pour des publicités de marques comme Coca Cola.

A partir de 1965 il se consacre aux portraits et aux paysages, et disparait en 1993


 


buell16

Spring beauty 1960


buell17

Woman In Purple On Stool 1955


 

 


buell2000

Brunette In Harem Pyjamas 1959

 


buellvari19

Best Date 1959

 


f-ab05

Summertime Sweetheart 1957


 


f-ab16

I'm For You 1959


 


kabarlbuell50

Al Buell's Beauties 1961


 


kabarlbuell51

Al Buell's Beauties 1961


 


kabarlbuell52

Blonde In Black Sheath Formal And Red Stole 1959


 

o-ab012
Real Cute 1958

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Pin up
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 17:20

Deuces Wild est un trio de néo rockabilly du DSC06534.jpgNord Ouest de l'Angleterre (Blackpool et Manchester) formé par Pete Hague à la guitare et chant, Si Roth à la batterie et Ray Walmsey à la contrebasse. C'est en 1986 que commence l'histoire commence lorsque le groupe s'appelait Way out west et enregistre un album pour Fury records She's just rockin'. C'est en 1989 qu'ils changent de nom pour Deuces Wild et enregistre en  pour Fury l'album Brutal Purity, en 1992 ils enregistrent un second album cd pour Raucous records Johnny Rider.
Je possède Brutal Purity en  réédition cd de 2006 pour Vampirette (Vampcd 106) qui contient que des compositions de néo rockabilly avec une forte influence stylistique des Stray Cats nous trouvons Just alright (néo rockabilly au style moderne), Diamonds at her feet (super rockabilly électro aucoustique), What the colour is the sky  "on your planet " (un néo rockabilly carrément Stray Cats),  Make that date (Néo rockabilly au style moderne manquant de mélodie), Never came back ( rock à la Stray Cats), Decision on love (Country Rock n'roll à la Dave Edmunds), Am i wrong ( Néo rockabilly à sonoritées blues), Look that looks good (un rockin' blues à la Baby please don't go avec une pointe de néo rockabilly), Sweet love from you (un bon rockabilly qui balance ),  Deuce Wild # 2 ( un néo rockabilly énergique ), Blues so bad (une ballade bluesy particulièrement réussie à écouter), Brutal Purity est un instrumental particulièrement violent qui frise avec le Psychobilly. Ensuite sur cette édition se place 3 bonus tracks: Radiation ranch (un néo rockabilly trés interressant cxar sans l'influence des Stray Cats) Deuces Wild DSC06514(une autre version du titre homonyme mais en plus soft et supèrieure à mon goût)  et City bound est un rockabilly médium électro accoustique trés réussi.
l'album cd Johnny Rider qui sort en 1992 sur Raucous CD (RAUCD 004) est composé de compositions et de covers au niveau des compositions de Hague nous trouvons Cadillac rust (un néo rockabilly interressant), Out on my own (une trés bonne ballade rock n'roll dans le style des Stray Cats de l'album Sexy's and 17), No time for that (un néo rock n'roll à sonorité bluesy), Johnny Rider (un néo médium rockabilly à mon goût le meilleur titre de l'album avec bonne une mélodie et un style personnel parfaitement rmaitrisé), I'll be right here (un trés bon néo rockabilly plus personnel)  ensuite nous trouvons des covers Completely sweet d'Eddie Cochran, Cool shake,  Tear it up un rockabilly de Johnny Burnette and Rock n'roll trio, Sugar in my coffee et Lodi de John Fogerty dans les Creedence Clearwater Revival.

En conclusion Deuces Wild est un groupe de néo rockabilly de qualité mais qui surtout dans son premier album à du mal à sortir de son influence stray Cats et c'est dommage, les meilleurs titres étant souvent ceux dont le style est plus personnel. Pour cela à mon goût l'album Raucous est plus interressant.


Deuces Wild


Cadillac Rust


Am I Wrong


Completely Sweet


Deuces Wild Play "Johnny Rider" Live In Chester 16 06 09
Deuces wild - Tear it up
Repost 0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 16:40

Big Rumble est une formation britaniqueDSC06494.jpg de Rockabilly authentique de la fin des 1990's et du début des 2000's avec Graham Carter au chant et guitare rythmmique, Adie Bishop à la  guitare solo, Rod Mills à la batterie et Alan Saxby à la contrebasse.Ils publie en 1999 le cd album How come it sur Valvemobile (br - pb002).
Il contient que de l'excellent Rockabilly authentique rapide nerveux et sauvage, avec quelques compositions comme Hiway cop (un petit chef d'oeuvre de rockabilly sauvage)  et spaceship girl (un bon néo rockabilly) de Miles, Carter de son côté compose Ooh ooh my head (un rockabilly médium parfaitement réussie rien n'a voir avec le titre de Ritchie Valens) et Rock n'roll hepcat (un super rockabilly rapide), et Bishop compose Hot rod girl (un white rock médium et psychotique de toute beauté) et  Be nice to me baby (un rockin blues avec harmonica décapant et super sauvage) et de tous ensemble on peut enfin noter le Tom kat daddy un rockabilly rapide de toute beauté.
Les covers sont également trés réussies bien sauvages et roots, que du bons nous trouvons How come it (un rockabilly sauvage de George Jones),  I'm gonna love my baby now (un rockabilly de Lloyd Arnold), Long black train (rockabilly de Jimmy Farmer, Domino (rockabilly sauvage de Roy Orbison chez Sun records), Mr Blues ( rockabilly de Marvin Rainwatter), Let's rock tonite (rockabilly de Jimmy Grubbs), Rock pretty mama (rockabilly sauvage de Billy Adams), Crash the party (un white rock décapant de Benny Joy)

 

 

Big Rumble - I ' M GONNA LOVE MY BABY NOW
Big Rumble - BE NICE TO ME BABY
Repost 0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 16:02

The Baltimores est un triopepcd116.jpg de rockabilly britannique qui enregistre en 1996 le cd album Booze, Battle & Women pour Pollytone records (PEPCD116).  On peut noter un grand nombre de composition de J. Miles le leadeur du groupe (chant et guitare) comme Leopard man (un white rock avec un beau slapping bass) , Hot Brunette (Rockabilly authentIque et sauvage), Honey Bun, Booze Battle and women (un rockin blues recommandé) , Lend me the car (un rock médium psychotique), Coldheart baby (un rockabilly rapide un peu déjanté avec une rythmique de guitare  hypnotique type série b 1950's de science fiction), How long (très belle ballade dans le style de Gene Vincent), Jay's blues (Rockabilly rapide), Desperate (Un rock à sonorité garage fifties mais à l'instrumentation rockabilly), End of the line (ballade country rockabilly bien ficelée avec une belle mélodie), Meltdown ( instrumental surf ) et Baby you're so bad (un white rock sauvage)  M. Hehir le contrebassiste  compose Shotthrough the heart (néo rockabilly trés réussi), The grim heaper (un rock fifties aux ambiance de film d'horreur à la manière de Screaming Lord Sutch), Pretty green eyed Dolly (trés bon rockabilly authentique à la Mac Curtis), Devastating love (Néo rockabilly manquant d'un vrais mélodie),  et   The Baltimore Walk est de l'humour anglais il s'agit des membres du groupe en registré entrain de marché aprés le crise deTarzan . Au niveau cover nous trouvons des versions très personnelle de Honey bun un rock 1950's de Larry Donn, The right string baby but the wrong yoyo de Carl Perkins, Miserlou le surf white rock de Dick Dale, Ting a ling de Buddy Holly  et Ready Teddy de Litle Richard.

Repost 0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 00:12

Hot rod Lincoln est un trio de Rockabilly originaire Sans-titre-15.jpgde San Diego (Californie) qui est produit depuis ses débuts par Lee Rocker (le Bassiste des Stray cats) et de ce fait est souvent en première partie de ce dernier mais aussi en accompagnement. Ils sont formé de Buzz Campbell (leadeur voval et guitare), Johnny G. D'artenay (leadeur vocal et contrebasse) et "Ty" Cox à la batterie. En 1997 le groupe sort un trés bon cd Blue café produit par Lee Rocker.
Nous trouvons des compositions de Campbell comme le bon néo Rockabilly One more time, Cattin' around une ballade jazzy rock n'roll du style de Fever, Saddle shoe stomp un médium rockabilly trés Stray Cats, Drink you off my mind un trés bon rockabilly rapide, Five bucks and a pack of cigarettes est un country rockabilly dans le style de Johnny Cash,  The Worst you'll do is cry est une ballade country, Just three words est un slow rock, Cool cat rock est un néo rockabilly trés energique avec une rythmique et une structure typique de  Bo Diddley,  nous trouvons aussi des compositions d'artenay (le contrebassiste avec Please please please un jump and jive rock qui balance avec saxophone, That means you love him une trés bonne ballade country rythmée, Trouble on my mind un hillbilly bop, on peu également noter la composition de Brian Setzer ( leadeur des Stray Cats et du Setzer orchestra) Blue cafe qui est un trés original néo rockabilly qui est sans doute le meilleur titre de l'album,  enfin des covers le Flyin' saucer rock n'roll le sauvage rock de Billy Lee Riley chez Sun records, True love ways de Buddy holly et Lonesome train rockabilly classique du Johnny Burnette rock n'roll trio chez Coral.
Quoique inégal (surtout au niveau des titres country et hillbilly), cet album est dans l'ensemble plutôt trés bon et se laisse écouter en boucle sans lassitude.


Buzz Campbell & Hot Rod Lincoln " Runaway Girl "


HOT ROD LINCOLN - VIVA LAS VEGAS 08


Buzz Campbell & Hot Rod Lincoln - Live in Concert 2008 (Blue Cafe)


Buzz Campbell and Hot Rod Lincoln European Tour '08
Repost 0