Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 21:00

Les Rockers sont né à la fin des années 1950 et se développe surtout au début des sixties en Grande Bretagne, ils sont (comme les blousons noirs en France) les descendants des motard hors la loi (les Futurs Hells Angels) de l'amérique qui font rêver un grand nombre de mauvais garçons avec le film l'Equipée Sauvage (The wild one) avec Marlon Brando.

L'histoire commence donc aux Etats Unis par le retour de militaires démobilisés de la seconde guerre mondiale qui se trouvant désorienté dans la vie civile se réunissent en gangs de motard et font régner la terreur durant la fin des années 1940 et la début des années 1950 aux Etats Unis comme dans la ville de Hollister en Juillet 1947

h1.jpg

hollister47.jpg

 

Image d'Hollister d'époque lorsqu'elle est envahie par des gangs de motards

 

Depuis 1937 existe aux usa des clubs de motard comme le 13 Rebel MC qui n'a rien n'a voir avec les motards hors la loie du film. 

13_rebel_members1.jpg

les membres du 13 Rebels MC

arden_van_scykle.jpg
Arden Van Scykle membre des 13 Rebels 

elmo_looper_pic.jpg

Je ne détaille pas ce sujet mais plus de détails sur ce blog:

http://www.falconmotorcycles.com/blog/falcon-blog/1-motorcycles/181-13-rebels-mc-the-real-wild-ones.html


 

C'est donc aprés la diffusion du film The Wild One avec Marlon Brando (qui s'inspire des évènement de Hollister qui depuis étaient quelques peu oublié) que le phénomène des motards en blousons de cuir noir commence à réellement se développer aux USA, et tout naturellement comme le rock n'roll commence à exploser aux USA les nouveaux motards rajoutent cette musique à leur culture. (Dans The Wild One la musique est encore du Jazz!!)

image001.jpg

 

image021.jpg

 

image030.jpg

Voici quelques photos de bikers 1950 dont l'histoire est racontée sur ce blog

http://www.5points.ws/Biking%20OLD%20School%201950s.htm

 

motorcycle_gang_poster_01.jpg

L'affiche du film des 1950's Motorcycle gang qui raconte l'histoire de motards hors la loie.

3026144157_28541894e4_o.jpg

 

img_5675.jpg

 

stringfield2.jpg
Bessie Stringfield agé de 19 ans durant les 1950's

2873066671_c49265ba07_b.jpg

Photos du club des Black Chrom durant les fifties

Un blog pour en savoir plus sur l'histoire des clubs de motards Black:

http://theselvedgeyard.wordpress.com/2009/05/02/soul-on-bikes-black-chrome-the-history-of-black-america-motorcycle-culture/

 

TFC.jpg

La fameuse photo du magazine Life qui montre un gang de Rockers durant la seconde moitier des fifties aux USA

DSC06025.jpg

 

DSC06015.jpg

Les fameuses pochettes de disques de Doo wop du début 1960's avec des Rockers

img_3691-500x498.jpg

 

img_3695-500x494.jpg

 

img_3698-491x500.jpg

 

Les années 60 arrivent et les motos commençent à se tranformer de plus en plus en chopper radical

life_hells_angels_044.jpg

 

13.jpg

 

a2.jpg

 

1x.jpg

 

a3.jpg

 

a5.jpg

 

a6.jpg

 

j1-copie-1.jpg

Les Hells Angels au début des sixties

 

Parallèlement en grande Bretagne se développe le phénomène des Rockers sorte qui succédent alors aux Teddy Boys des 1950's pour la défense du rock n'roll pur et dur en Grande Bretagne.

rockers5.jpg

 

rockerreunion1.jpg  rockers2.jpg

 

rockers3.jpg rockers4.jpg

Les Rockers Anglais se caractérisent par la revendication de leur classe sociale (le prolétariat et la culture ouvrière), c'est surtout en cela qu'ils s'opposent idéologiquement au Mods avec lesquels ils s'opposeront viollement à Brighton les 18 et 19 Mai 1964.

 

rockershangout.jpg

 

mods-rockers_brighton1.jpg

Les Rockers à Brighton

Le rocker se reconnait à son blouson de cuir noir (avec clouts trés souvent) au jean et aux bottes de motos, mais surtout grâce à sa moto ici pas de harley avec longue fourche, sissi bar, guidon chopper et pots d'échappement se relevant vers l'arrière comme les bikers américains, mais des motos anglaises Triumph, Norton ou BSA coursifiées en café racer c'est à dire modifiées pour faire des courses sauvages d'un cafe à un autre (d'ou le nom!!!)  

L'un de ces cafés légendaires des rockers est le Ace Cafe

dont voici le site web:

http://www.ace-cafe-london.com/history.aspx

Depuis le début des sixties jusqu'à nos jours les Rockers anglais sont toujours là, semblables à leurs prédécesseurs des sixties

 

Voici une série de photos de rockers des années 2000's lors de réunion en Grande Bretagne

acr-rockers.jpg

 

Rockers-Reunited-03.jpg

 

Rockers-Reunited-19.jpg

 

Rockers-Reunited-02.jpg

 

Rockers-Reunited-27.jpg

 

Rockers-Reunited-21.jpg

 

Rockers-Reunited-29.jpg

D'autres photos de cette réunion de rocker sur ce site web:

http://tonysleep.co.uk/rockers

 

Aux USA retour des Rockers sur motos semblables à ceux des fifties sur des motos Bobbers ou Chopper Old School.

greaser2.jpg

 

2_08025_Hasselblad_Mike_118.jpg

 

ekarock.jpg

Rocker Japoànais années 2000's

 

alex_thomson.jpg

 

2177508155_e732f63166.jpg

Rockabilly Pin up 2000's and Chopper old school

2412176733_945acfa17d.jpg

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 00:09

Pour illustrer Blueberry Hill vDSC07181.jpgoici le ep Polidor (27 710) disque ou l'on trouve également les titres So long, I'm walkin' et Blue monday.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Blueberry hill (Lewis - stock - Rose)

 Artist: Fats Domino



F
I found my thrill
C
On Blueberry Hill
G7
On Blueberry Hill
C
Where I found you

The moon stood still
On Blueberry Hill
And lingered till
My dreams came true

G C
The wind in the willow played
G7 C
Love's sweet melody
B7 Em B7 Em
But all of those vows we made
B7 E G7
Were never to be

N.C. F
Tho' we're apart
C
You're part of me still
G7
For you were my thrill
C
On BlueBerry Hill

Vidéo
 
Repost 0
Published by beatnick bandit
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 00:26

Pour Illustrer Rock around the Clock DSC07177voici le ep Brunswick (10 027) avec également les titres Shake rattle and roll, Dim, dim the lights et Happy baby.

 

 

Rock around the clock (De knight - Freedman) Lyrics and chords


tab transcribed by Collins Crapo <roxtar@srv.net>

1, 2, 3 o'clock, 4 o'clock, rock!
5, 6, 7 o'clock, 8 o'clock, rock!
9, 10, 11 o'clock, 12 o'clock, rock
E7
We're gonna rock around the clock tonight

Verse 1:
A
Put your glad rags on, join me, hon'
We'll have some fun when the clock strikes 1

CHORUS:
D
We're gonna rock around the clock tonight
A
We're gonna rock, rock, rock till broad daylight
E7                                                                                  A
We're gonna rock, gonna rock around the clock tonight

Verse 2:
When the clock strikes 2, 3 and 4
If the band stops now we'll yell for more

(chorus)

(instrumental, in pattern of verse then chorus)

Verse 3:
When the chimes ring 5, 6 and 7
We'll be right in 7th heaven

(chorus)

Verse 4:
When it's 8, 9, 10, 11 too
I'll be goin' strong and so will you

(chorus)

(instrumental, in pattern of verse then chorus)

Verse 5:
When the clock strikes 12, we'll cool off then
Start rockin' round the clock again

(chorus)

 

La vidéo

 

Repost 0
Published by beatnick bandit
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 00:20

Pour illustrer Hello Mary LouDSC07172 voici le ep Polydor (27 729) avec également les titres Travelin' man, You are the only one et Milk cow blues.

 

 

 

~Hello Mary Lou  (Gene Pitney) Lyrics and chords

(the rhythm is A and A suspended ... A - A+ - A - A+ - A - A+ - A ...)

(A) (D)
Hello Mary Lou, Good-bye heart,
(A) (E)
Sweet Mary Lou I’m so in love with you,
(A) (C#) (F#Minor)
I knew Mary Lou We’d never part,
(B) (E) (A) - (D) - (A) - (A+)
So hello Mary Lou, Good-bye heart,
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

(A)
She passed me by one sunny day,
(D)
Flashed those big brown eyes my way,
(A) (E)
And ooo I wanted you forever more,
(A)
Now I’m not one who gets around,
(D)
Swear my feet stuck to the ground,
(A) (E) (A) - (D) - (A)
And though I never did meet you before,

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

I said Hello Mary Lou, Good-bye heart,
Sweet Mary Lou I’m so in love with you,
I knew Mary Lou,We’d never part,
So hello Mary Lou, Good-bye heart,

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
guitar solo
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

I saw your face I heard your voice
believe me I just had no choice
wild horses couldn’t make me stay away
I thought about a moon lit night
arms around you good and tight
thats all I had to see for me to say

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Well Hello Mary Lou, Good-bye heart,
Sweet Mary Lou I’m so in love with you,
I knew Mary Lou,We’d never part,
So hello Mary Lou, Good-bye heart,
(B) (E) (A)
So hello Mary Lou, Good-bye heart,
(B) (E) (A - A+ - A - A+ - A - A+ - A-A)
So hello Mary Lou, Good-bye heart,

Vidéo

 

Repost 0
Published by beatnick bandit
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 00:14

Pour Illustrer What d'i say voiciDSC07183.jpgle ep 45 tours Atlantic records (212013 M) avec également les titres Blackjack et Heartbreacker.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

What d'i say (Charles) Lyrics and chords)

 Intro:
E A
e | ------------------------- | | ------------------------- |
B | ------------------------- | | ------------------------- |
G | ------------------------- | | ------------------------- |
D | ------------------------- | x4 | --------------5---7------ | x2
A | --------------5---7------ | | ---------7--------------- |
E | -----0---7--------------- | | -----5------------------- |

E B A
e | ------------------------- | | ------------------------- | ------------------------- |
B | ------------------------- | | ------------------------- | ------------------------- |
G | ------------------------- | | ------------------------- | ------------------------- |
D | ------------------------- | x2 | --------------7---(b9)----- | --------------5---7------ |
A | --------------5---7------ | | ---------(b9)-------------- | ---------7--------------- |
E | -----0---7--------------- | | -----7------------------- | -----5------------------- |

Este riffizinho se repete várias vezes...
O resto da música fica alternando entre estas três notas... escutando a música você pega melhor o tempo.

E5 A5 E5 ( B5 A5 ) E5

E5
Hey mama, don't you treat me wrong
E5
Come and love your daddy all night long
A5 E5 ( B5 A5 ) E5
All right now, hey hey, all right

(e assim vai o resto da música...)

See the girl with the diamond ring
She knows how to shake that thing
All right now now now, hey hey, hey hey
Tell your mama, tell your pa
I'm gonna send you back to Arkansas
Oh yes, ma'm , you don't do right, don't do right
Aw, play it boy
When you see me in misery
Come on baby, see about me
Now yeah, all right, all right, aw play it, boy
When you see me in misery
Come on baby, see about me
Now yeah, hey hey, all right
See the girl with the red dress on
She can do the Birdland all night long

Yeah yeah, what'd I say, all right
Well, tell me what'd I say, yeah
Tell me what'd I say right now
Tell me what'd I say
Tell me what'd I say right now
Tell me what'd I say
Tell me what'd I say yeah

And I wanna know
Baby I wanna know right now
And-a I wanna know
And I wanna know right now yeah
And-a I wanna know
Said I wanna know yeah

[Spoken:] Hey, don't quit now! (c'mon honey)
Naw, I got, I uh-uh-uh, I'm changing (stop! stop! we'll do it again)
Wait a minute, wait a minute, oh hold it! Hold it! Hold it!
Hey (hey) ho (ho) hey (hey) ho (ho) hey (hey) ho (ho) hey
Oh one more time (just one more time)
Say it one more time right now (just one more time)
Say it one more time now (just one more time)
Say it one more time yeah (just one more time)
Say it one more time (just one more time)
Say it one more time yeah (just one more time)

Hey (hey) ho (ho) hey (hey) ho (ho) hey (hey) ho (ho) hey
Ah! Make me feel so good (make me feel so good)
Make me feel so good now yeah (make me feel so good)
Woah! Baby (make me feel so good)
Make me feel so good yeah (make me feel so good)
Make me feel so good (make me feel so good)
Make me feel so good yeah (make me feel so good)
Huh (huh) ho (ho) huh (huh) ho (ho) huh (huh) ho (ho) huh
Awh it's all right (baby it's all right)
Said that it's all right right now (baby it's all right)
Said that it's all right (baby it's all right)
Said that it's all right yeah (baby it's all right)
Said that it's all right (baby it's all right)
Said that it's all right (baby it's all right)

Woah! Shake that thing now (baby shake that thing)
Baby shake that thing now now (baby shake that thing)
Baby shake that thing (baby shake that thing)
Baby shake that thing right now (baby shake that thing)
Baby shake that thing (baby shake that thing)
Baby shake that thing (baby shake that thing)
Woah! I feel all right now yeah (make me feel all right)
Said I feel all right now (make me feel all right)
Woooah! (make me feel all right)
Tell you I feel all right (make me feel all right)
Said I feel all right (make me feel all right)
Baby I feel all right (make me feel all right)

La vidéo:
Repost 0
Published by beatnick bandit
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 00:03

Pour illustrer The Wanderer voici le ep Vogue (de la bande originale du film Twist around the clock EPL. 7924) DSC07169.jpgavec également les titres The Majectic, Little Star et Kansas city.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

THE WANDERER Lyrics and chords
written by E. Maresca

tab transcribed by Collins Crapo <roxtar@srv.net>

D / / / 2 / / / 3 / / / 4 / / /
I'm the type of guy who never settles down
Where pretty girls are, you'll know that I'm around
            G
I kiss 'em and I love 'em 'cause to me they're all the same
              D
I hug 'em and I squeeze 'em, they don't even know my name
                               A                                     G
They call me the Wanderer, yeah, Wanderer
                    D
I roam round and round and round and round

Verse 2:
There's Flo on my left and there's Mary on my right
And Janie is the girl that I'll be with tonight
And when she asks me which one I love the best
I tear open my shirt and show Rosie on my chest
'Cause I'm the Wanderer, yeah, Wanderer
I roam round and round and round and round

Bridge:
                        A
Well, I roam from town to town
Live life without a care
I'm as happy as a clown
                       B7                                             A7
With my 2 fists of iron but I'm goin' nowhere

Verse 3:
I'm the type of guy that likes to roam around
I'm never in one place; I roam from town to town
And when I find myself a-fallin' for some girl
I hop right into that car of mine and drive around the world
'Cause I'm the Wanderer, yeah, Wanderer
I roam round and round and round and round

(instrumental; same pattern as verses)

(repeat verse 3, then repeat last 2 lines and fade)

 

 

La vidéo

 

Repost 0
Published by beatnick bandit
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 23:55

Pour illustrer C'mon Everybody DSC07168voici le Ep 45 tours de chez Liberty records (LEP 2198 F) avec Pocketful of Hearts, Long tall Sally et Three steps to Heaven.

 









C'mon everybody. (Cochran - Capehart) lyrics and chords
Intro

E / / / A / / / B / A / E
E / / / A / / / B / A / E


E
Well c'mon everybody and let's get together tonight.
I've got some money in my jeans and I'm really going to spend it right.
A B
Well I've been doing my homework all week long,
A B
But now the house is empty and my folks have gone....
Hoo!
C'mon everybody.

E / / / A / / / B / A / E
E / / / A / / / B / A / E


Well my baby's' number one but I'm gonna dance with three or four.
And the house will be a shaking from the bare feet a slapping on the floor.
Well when you hear the music you just can't sit still.
If your brother wont rock then your sister will.
Hoo!
C'mon everybody!

Well, we'll really have a party but we got to put a guard outside.
If my folks come home I'm afraid they're gonna have my hide.
They'll be no more movies for a week or two
No more running around with the usual crew.
Who cares?
C'mon everybody.


C'mon everybody.



Vidéo

Repost 0
Published by beatnick bandit
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 13:48

Rock n'roll est un double DSC06378album édité sur le label Carabine (490511/512)qui sur 4 faces compile les titres de deux groupes sur la première nous trouvonsCarl Wax and his Waxmen qui reprennent Rock around the clock (classique de 1954 -55 pour Bill Haley) d'un manière assez convainquante avec accompagnement de contrebasse slappée pas trés courante sur les enregistrements datant des 1970's, Money (succés de Barrett Strong) avec son plus seventies et guitare un peu saturée, Somethin' else (d'Eddie Cochran) est repris avec des courts passages de piano et des riffs de guitare avec des petites intonations 1970's, Rave On (de Buddy Holly and the Crickets) est une bonne reprise avec des riffs de guitare et des breaks de batterie différents, Walk the track  (un instrumental début 1960's de John Smith) et Hi heel sneakers (de Tommy Tucker ) belle cover au son 1970's, nous retrouvons le groupe étrangement sur la face D (soit la seconde face du second disque) avec True Fine mama (de Little Richard) une reprise bien mené mais plus soft que l'original, Matchbox (de Carl Perkins) cover trés originale absolument pas rockabilly mais dans le style boogie woogie avec piano, C. C Rider de Chuck Willis est ici repris avec une productio nétement 1970's mais sans que cela ne nuise au titre on peut noter deux passages de la chanson proche du medley ou ils reprennent Jenny Jenny de Little Richard donnant un aspect live assez sympathique,  Sweet Little Sixteen (de Chuck Berry) est repris avec une bonne pêche est une guitare aux sonorités 1970's, Shakin' all over (de Johnny Kidd and the Pirates) reprise sympathique est assez proche de l'original et Ain't nothin' but a house party un classique de la soul music repris avec intelligence dans un style rock rappelant le style des Blues Brothers. Le second groupe James Everett and the Flashmen qui apparait sur la seconde face du premier disque chante sur cette dernière  Good Golley Miss Molley, Tutti Frutti et Long tall Sally (de Little Richard) rappelant le style des covers du Dave Clark Five, Shake rattle and roll (de Big Joe Turner) est assez bien mené avec un ensemble de cuivre sonnant Rhyhm and blues,  One night with you (de Fats Domino) belle cover avec un chant particulièrement brillant et termine leur première face par Blue suede shoes (de Carl Perkins) dans une cover plutôt inspiré par la version d'Elvis Presley à noter le solo de guitare assez brillant. La première face du second disque qui leur est entièrement consacré commence par See your later Alligator (de Bobby Charles) reprise avec l'influence de la version qu'en fit Bill Haley avec succés, Memphis tennessee (de Chuck Berry) reprise plutôt soft, Be bop a lula (de Gene Vincent) est repris de manière assez peu commune avec un son de guitare carrément bluesy, Rip it up (de Little Richard) cover bien mené avec un solo fde saxophone assez original, At the hop (de Danny and the Juniors) version plus rock et moins doo wop que l'originale, Kansas city (rock popularisé par Wilbert Harrison) version assez soft, et la face se termine par What d'i say (de Ray Charles) une reprise sympas qui semble être plus influencé par Jerry Lee lewis que par Ray.

Je terminerai par un détail amusant au milieu de la pochette nous trouvons des photos aussi différentes mais toujours teinte "d'Oldies" que Marlon Brando et sa bande de bikers dans le film l'Equipée Sauvage, neil Sedaka à côté d'une boite de soupe Campbell peinte par Andy Warhol, un couple du film American Graffitie entrain de danser un slow la grenouille et la grande blonde dans la chevy 1958 toujours du film American Graffitie associé à la peinture d'Andy Warhol représentant Elvis Presley, le groupe américain Sha na na, un article de presse d'époque sur le concert de Bill Haley à Berlin  (ce qui me ferait penser à deux groupe allemand mais sans certitudes) et Eddie Cochran en concert.

Repost 0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 13:15

Le lp Rock 'n roll qui sort DSC07164.jpgsur Afa (20 806) du groupe inconnu Rock for two est plutôt original, contre toute attente que deux covers le Tutti Frutti de Little Richard et le Rock around the clock popularisé par Bill Haley et dans des styles complètement différents des originaux, plus orchestré et sans guitares!!!. le reste est fait de compositions original d'un certain D.P. ou d'un tout aussi peu connu J.Spranger (personne qui semble aprés des recherches être à la tête d'une formation de musicien de studio mais sans certitudes) quelques fois proche du Western swing comme Samoa -rock et  I feel, I Say Yeah est proche du rhythm and blues et du stroll début 1960's,  Eye-shining sonne plutôt Funk rock 1970's!!! Go, go, go with me  qui cloture la première face est plutôt réussi il sonne western swing avec influence Jump et vocal rappelant Louis Prima. La seconde face commence par Don't tell me why est un titre rappelant le rythm and blues féminin début sixties avec solo de saxophone Jazzy, Don't tell me why est un rock jump avec chanteuse d'ou un style qui n'est pas s'en rappeller les andrew sisters mais avec un étrange break plus pop dans le genre des Beatles 1970's au milieu !!!, What will happen est un morceau entre le rock progressif avec ses contre temps et ses breaks étranges et le Rock psychédélique le tout avec un duo de deux voix féminines plutôt Soul accompagnées par une guitare funky si si je ne plaisante pas, Don't look at est un rock psychédélique assez dur à écouter ou il faut être dans un état second....Enfin Hiawata est un rock progressif avec guitare wawa et sax free jazz absolument, comment dire.... insuportable ou il faut être allé plus loin que l'état second.

En conclusion un disque au son particulier qui possède certains titres plutôt interressant et d'autres que l'on peut écouter et apprécier sans doute à condition seulement d'avoir passé et réussi un stage d'initiation pour entrer dans la secte Rock for two des Gouroux D.P. et Jackie Spranger (c'est pour ça que le nom est étrange c'est pas un groupe mais une secte).

Repost 0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 11:53

Le lp Four Rock n'roll LegendsDSC05768.jpg recorded live in London April 1977 qui parait sur Emi records  (Harvest HERITAGE SHSM 2024) immortalise un exeptionnel concert qui se déroula au Rainbow Theatre de Londres le 30 Avril 1977. Il réuni les prestations de 4 légendes du Rock n'roll des fifties Warren Smith (qui a gravé quelques chef d'oeuvre du rockabilly pour Sun records) qui interprette son immortel classique Ubangui stomp (2 fois), Rock n'roll ruby (un autre de ses classiques écrit par Johnny Cash), Blue Suede shoes (de Carl Perkins) et I'm moving on (de Hank Snow), il est suivi de Buddy Knox un rocker qui obtient deux énormes tubes durant les fifties avec Party Doll et Hula love lorsqu'il était chez Roulette records puis avec I think gonna think myself lorsqu'il passe chez Liberty records, durant ce live il interprette ces trois titres plus un autre de ses classiques Lovey dovey (cover rock n'roll du groupe doo wop The Clovers) ainsi que des classiques du rock de Buddy holly and the Crickets comme That'll be the day (2 fois) , Oh boy et Peggy Sue, ensuite arrive le légendaire et sauvage Charlie Feathers qui interprette ses incpontournables standard du rockabilly qu'il met en boite durant les fifties pour King records comme Everybody's lovin' my baby et One hand loose pour Meteor records comme Tongue tied jill et pour Sun comme I forget to remember to forget et Peepin' eyes suivi d'une cover du Good rockin' tonight de Roy Brown avec lequel il obtient un succé"s durant cette decennie et pour terminer le rocker Jack Scott aussi à l'aise pour les ballade langoureuse que les rock bien solides ici nous interprette quelques uns de ses rocks les plus marquant comme My baby's gone, Leroy, Geraldine, The way i walk, Go wild little Sadie et Midgie. Sur ce llive nous trouvons en accompagnement Dave Travis à la guitare rythmique, Roger James à la guitare solo, Dopug Perry à la basse et Howard Tibble à la batterie, se rajoute avec Charlie Feathers son fils Bubba Feathers à la guitare solo et pour Jack Scott Vern à la guitare solo et un saxophoniste Eric sur certains titres. Sans aucun doute l'un des meilleurs live du genre de la decennie.

Repost 0