Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 22:04

Les Chaussettes Noires avec son DSC07524chanteur Eddy Mitchell est incontestablement le groupe majeur du rock français du début des années 1960's. Le groupe est fondé en 1960 par Claude Moine (Alias Eddy Mitchell) et Jean Pierre Chichportich (à la batterie) tout deux passionnés de rock et travaillant dans la compagnie d'assurances Phoenix. Il sont rejoint par William Benaïm (originaire d'Alger à la guitare solo), Tony D'Arpa (né en Tunisie à la Guitare rythmique) et Aldo Martinez ( à la basse). Ils s'appellent tout d'abord Eddy Dan et les Danners puis les Five Rocks.

En Novembre 1960 ils signet chez Barclay, et c'est à cause d'un accord publicitaires entre Braclay et la marque de Chausettes Stemm (qui veut lancer la mode des Chaussettes Noires) qu'il deviennent les Chaussettes Noires . Le succés du premier eps 45 tours (contenant la cover du Be bop a lula de Gene Vincent ) sort en Janvier 1961 est le succés est immense et trés rapide, suivit en Mars d'un second contenant le maintenant classique Daniela qui sera un des plus gros tubes du groupe (800 000 exemplaires du Eps sont vendus). Ils triomphe au côté de Johnny Hallyday au premier festival de rock n'roll DSC06133du Palais des Sports.

Jean Pierre Chchportich quitte le groupe pour le service militaire, il est remplacé par Gilbert Bastelica. En 1962 le saxophoniste Mick Picard rejoint le groupe qui particippe à deux films Comment réussir en amour et Les Parisiennes.

En Mars 1962 Eddy Mitchell part à son tour sous les drapeaux, suivit d'autres membres. Mais le groupe continu à enregistrer et à faire des concerts dont en octobre un mythique concert à la Mutualité. En Octobre Eddy Mitchell enregistre son premier Eps 45 tours Solo (Mais reviens-moi)Jusqu'en décembre 1962, les disques des Chaussettes Noires sortent à une vitesse effrénée et les tubes s'enchaînent Dactylo rock, Le twist, Volage , Le twist du canotier (avec Maurice Chevalier) et le groupe fête leur 2 millionième disque vendu.

Début 1963, les Chaussettes Noires enregistrent un disque instrumental Pow Wow et un dernier 45 tours avec Eddy Mitchell Ne délaisse pas.

Fin 1963 Eddy quitte le groupe, début 1964 Aldo, William,  Paul, Gilbert Bastelica (batterie) et Michel Gaucher (saxophone) continuent le groupe avecDSC07454 deux Eps 45 tours mais le groupe se séparre à la fin de l'année.

 

Je possède les deux premiers 25 cm du groupe de 1961 soit:
100% Rock (Barclay 80147) contenant les titres: Hey Pony (cover du Pony time de Chubby Checker), DanièlaFou d'elleBetty (cover de Baby Blue de Gene Vincent),  Tu parles trop (Cover du You talk to much de Joe Jones), Be bop a lula (Cover de Gene Vincent),  La bamba rockOh Mary-LouJe t'aime trop (Cover de I gotta know d'Elvis Presley)  et  Eddie sois bon (cover de Johnny Be good de Chuck Berry).

Rock n' Twist (Barclay 80160) contenant les titres Le twist  (cover de The Twist de Hank Ballard), Vivre sa vie, Rock des karts, C'est tout comme (cover de A mess of blues d'Elvis Presley), Chérie oh chérie, Quand je te vois (Cover de Pretty Little angel eyes de Curtis Lee), Dactylo rock, Madam' madam',Trop jaloux (cover de Lloyd Price) et  Petite Sheila (cover de She she little Sheila de Gene Vincent).

J'ai également quelques 45 tours Eps comme le Barclay 70378 avec Daniela, Je t'aime trop,DSC07457 Eddie soit bon et Betty  le Barclay 70392 avec Madame! Madame!, Dactylo rock, Cherie oh cherie (cover de Sugaree de Marty Robbins) et Trop Jaloux, le Barclay 70427 avec La leçon de twist, Infidèle et Peppermint twist (Cover de Joey Dee), Le Barclay 70458 avec Je reviendrai bientot (cover de Johnny Otis), Shout shout (cover de Ernie Maresca), Roly Poly (cover de Joey Dee)   et Hey Let's twist (Cover de Joey Dee), le Barclay 70470 avec Parce que tu sais , Le temps est lent, Toi quand tu me quittes et C'est la nuit (Cover de The night is so lonely de Gene Vincent) et le Barclay 70529 Ne delisse pas (cover de Gonna get home some how d'Elvis Presley), I revient (cover de Say Mama de Gene Vincent), Jezebel (cover de Gene Vincent) et Ceci est mon histoire (cover de A big fat saturday night de Gene Vincent).

Grâce à une annonce du site web de petites annonces Le Bon Coin je me suis procurer des compilations du groupe soit:

Le double lp Barclay Les Chaussettes Noires Story Vol 1 et Vol 2 ( BA-613) contenant les titres Be bop a lula, Betty, Eddie sois bon, La bamba rockDSC07455, Fou d'elle, Daniela, Le twist, Quand je te vois, C'est la nuit, Peppermint twist, Je reviendrai, La leçon de twist, Tu parles trop, Volage, Hey! pony, Le chemin de la joi, Oui chef... bien chef, Roly poly, Cherie! oh chérie!, Ceci est mon histoire, Parce que tu le sais, Ne délaisse pas et Ca ne peut plus durer comme ça.

Le double lp Barclay Les chaussettes noires volumes 3 et 4  (Barclay 920473/74) contenant les titres Il revient, Jezebel, Vivre sa vie, Les enchainés (cover de Unchained melody), C'est tout comme, Petite sheila, Le twist du père Noël, Hey, let's twist, je t'aime trop, Si seulement (cover de Dirty dirty feeling d'Elvis Presley), Le twist du canotier, Tans pis pour toi (cover de Wildcat de Gene Vincent), Noël de l'An dernier, Petite soeur d'amour (cover de Little sister d'Elvis Presley), Madam, madam, Trop jaloux, O, Mary lou (cover de Going home to Mary Lou de Neil Sedaka), Le temps est lent, Non, ne lui dis pas, Shout! shout!, Peppermint twist N°2, Oublie moi (BO du film Comment réussir en amour), Toi quand tu me quittes (Bo du film Comment réussir en amour), Crois-moi, mon coeur (Bo du film Cherchez l'idole),

DSC07456

Boing boing (Bo du film Comment réussir en amour), C'est bien mieux comme ça (accompagné par Gillian Hills dans la BO du film Les Parisiennes), Rock des karts (BO du film Rock des karts) et Noël de France.

Le lp 33 tours Le disque d'or Les

Chaussettes Noires Barclay (BA-215 90.388) contenant les titres Be bop a lula

, Eddie soit bon,

Fou d'elle, Dactylo rock, Parce que tu le sais, Il revient, Daniela, Jezebel, Les enchaînés, Petit Sheila, Le twist du canotier et O, Mary Lou et le 33 tours Barclay distribution Impact Les Chaussettes Noires ( IM 01) contenant les titres Be-bop a lula, Betty, Ne delaisse pas, Volage, La bamba rock, Oui chef... bien chef, Ceci est mon histoire, C'est la nuit, Le chemin de la joie, Quand je te vois, Ca ne pe

ut plus durer comme ça et Rolly polly.

 

 

 

 

 

DSC07537 DSC07536

DSC07535 DSC07534

DSC07533 DSC07532

 

Les Chaussettes Noires - Be bop a lula

 

 


Les Chaussettes Noires - Daniela (1962)

 

 


Les Chaussettes noires je t'aime trop

 

 


Les Chaussettes Noires Quand je te vois

 

 


Les Chaussettes Noires - Oublie moi

 

 


Eddy Mitchell et Les Chaussettes Noires

 

 


Les Chaussettes Noires - Le Twist (1961)

 

 


Eddy Mitchell Les Chaussettes Noires - Dactylo Rock

 

 


Les Chaussettes Noires - Be Bop A Lula

 

 

Découvrez la playlist 1chaussettes noires avec Les Chaussettes Noires
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 22:44

La compilation du DSC06340.jpglabel Born Bad French Rock n'roll 1956-1957 (BB022)  permet de découvrir quelques enregistrements français de rock n'roll antèrieur à l'explosion du genre vers 1960 mené entre autre par Johnny Halliday. Nous trouvons Dick Rasurel et ses Berlurons avec Tu m'as laissé tombé (orchestre de jazz qui s'essaye au rock), Rockin' Harry and his Bros avec Faut pas m'énerver, Edmont Taillet avec Taillé dans le rock, Ferry "Rock" Barenose avec Rock n'roll mops (cover d'Henry Cording alias Henri Salvador) et T'as le bonjour d'Alfred, Andre Fandrel avec Madmoiselle Rock n' Roll, Hazy Ostherwald (un accordéoniste) avec Solid man, Charles Vertraëte avec Rock rock, Catherine Caps avec C'est daccord ok tu gagnes (cover de Big Maybelle), Les Six Trognes avec Rockabilly (cover de Guy Mitchell), Chou Rave Hageur avec Rock Aïe, Jesus Ramirez avec Rock and roll, Amy Anahid avec Rock c'est un rock (femme du compositeur Armand Canfora), Georges Richard avec Hound dog (cover Big Maybelle / Elvis Presley) l'album 33 tour de l'artiste est chroniqué sur ce blog et Taps miller avec Ferme la bouche. Dans l'ensemble les titres sonnent le plus souvent comme les légendaires faces d'Henry Cording (écrite par Boris Vian) avec une instrumentation se plaçant entre Jazz et Jump rock à la Bill Haley, on peut également remarquer sur certains d'entre eux un style en décendance dirtecte du swing Zazou des 1940's, on peu ajouter que  Hazy Osterwald est l'artiste qui soit le plus proche du Rock n'roll américain (de Bill Haley comme référence). Ce qui est assez amusant sur ce disque c'est le côté décalé jusqu'à devenir délirant du chant et des choeurs sur certains et la bizarrerie quoique assez convaincante du Rock rock de Charles Vertraëte qui fait un rock instrumental à l'accordéon!!

 

Dick Rasurel & ses Berlurons - Tu m'as laissé tombé

 

 

Rockin' Harry and his Bros - Faut pas m'énerver 

 

Ferry "Rock" Barenose - Rock n'roll mops

 

 

 



 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 10:24

Lorsqu'on est français difficile DSC06438.jpgde passer à côté de ce personnage de la culture populaire, à tel point que je ne suis pas sur que les jeunes générations réalise son importance dans la naissance du rock en France. Evidemment comme pour d'autres chanteurs comme Cliff Richard par exemple je ne m'interresserai qu'à ses faces du début des 1960's, pèriode durant laquelle il enregistre du rock n'roll Jean Philippe Smet est né le 15 Juin 1943 à la cité Malherbe (Paris). A 11 ans il est confronté à la scène grâce au duos des "Hallidays" composé de ses cousines (fille de la tante qui l'élève) et du mari de l'une d'entre elle du nom de scène de Lee Halliday. On peut noter en 1955 son apparition dans le film  de Georges Clouzot Les Diaboliques.  Lee Halliday sera le père spirituel du jeune Jean Philippe, ce dernier qui habite le quartier de la trinité prend des cours de chant et d'art dramatique. Il a une révélation lorsqu'il voit Elvis Presley dans le film Loving you (Amour frénétique en français).

Il se met à fréquenter le Golf Drouot (lieu mytique des débuts du rock en France) , ou il fait des covers de titres américains. Il passe pendant 1 an au Dancing du moulin rouge accompagné de Philippe Duval à la guitare.

Le 30 décembre 1959, il participe à l'émission radio Paris Cocktailet le 18 Avril 1960 passe à la télévision parrainé pâr Line Renaud. Il y interprette un titre de son premier disque chez Vogue Laisse les filles.DSC06349.jpg Sa popularité commence alors à monter et c'est avec son second 45 tours et du titre Souvenirs, souvenirsqu'il devient une immense vedette. Il sera rappidement l'"idole des jeunes" (titre emprunté à un autre de ses tubes qui est l'adaptation française d'un succés américain de Ricky Nelson Teenage Idol) de la pèriode rock puis yéyé. Ensuite Halliday suit l'évolution du rock, faisant de la soul, du hippie, de la pop et du spsychédélique on peut noter qu'en 1966 il découvre Jimmy hendrix qui l'accompagne dans ses tournées, et le groupe Ange qu'il lance avec sa tournée Johnny Circusde 1972. Jimmy Page (guitariste de led Zeppelin joue sur 2 de ses albums de la fin des sixties). Je ne m'éttend pas sur le reste de sa carrière, d'autres sites et blogs spécialisé le feront bien mieux que moi n'ayant pas trop d'affinité avec d'autres styles musicaux que le rock n'roll.

Au niveau des disques je possède des compilations de ses titres du début des 1960's le double album Double disque d'Or de Johnny Hallyday (Vogue VG 304) compile des faces de 1960 comme Je cherche une fille, Pourquoi cet amour, Laisse les filles, J'suis mordu (cover d'Elvis Presley), Le petit clown de mon coeur(cover des Everly Brothers) , Oh oh baby, T'aimer follement(cover d'Elvis Presley), J'étais fou et Ce serait bien et de 1961 Nous les gars nous les filles, Ce n'est pas méchant, Ton fétiche d'amour, Depuis que ma mome, A new Orleans (cover de Gary Us Bonds), Mon vieux copain, Tu m'plais, 24 000 baisers (cover d'Adriano Celentano) et Mon septième ciel. DSC06351.jpgL'écoute de ces faces studios sont étonnante car quelques fois réellement sauvage ce qui explique pourquoi certains artistes de punk et de garage français se réclament d'Halliday (comme Didier Wampas par exemple qui le place par provocation dans la même veine que les Cramps), mais je trouve personnellement que Halliday à une voix et un style plus adapté à l'interprétation des titres rapides que des titres plus médiums. Evidemment la face A composée de 6 titres lives enregistrés en 1961 au Palais des Sports,  sont évidemment assez explosifs comme Souvenirs souvenirs, Kili watch, Oui mon cher(cover de Billy Crash craddock), Oui j'ai, Bien trop timide et Tutti Frutti(cover de Little Richard).

Des titres comme Laisse les filles ou Depuis qu'ma momepar exemple sont de véritables classiques du rock n'roll.

Je possède ce double album dans une autre édition Les 24 premiers succés de Johnny Halliday (Vogue SLVLX. 555).

J'ai complété ce double album par un autre consacré à des lives à l'Olympia le premier disque consacré à l'Olympia 1962 avec Laissez nous twistez(cover de chubby Checker), Elle est terrible(cover d'Eddie cochran), L'idole des jeunes(cover de Ricky Nelson), C'est une fille comme toi, Dans un jardin d'amour(cover de Gene Pitney), Serre la main d'un fou(cover Cody Breman & the Tempatations), Pas cette chanson(cover de Ben E King), Retiens la nuit(titre écrit par Aznavour et appartenant à la bande du film Les Parisiennes), La bagarre(cover d'Elvis Presley), C'est le mashed potatoes(cover de Bobby day), Comme l'été dernier(cover de Chubby Checker), Viens danser le twist(cover de Chubby Checker), Tout bas, tout bas, tout bas(cover de Cliff Richard) et C'est tellement bon(cover de Ray Charles). DSC06350.jpgQuoique assez réussi on entend déjas que les temps ont changé et l'accompagnement plus minimaliste et plus rock des enregistrements précédents c'est étoffé. Le disque 2 est de son côté est consacré au live à l'Olympia de 1964 il est assez rock mais évidemment le disque sonne assez sixties on y trouve les titres Oh cette nuit(cover d'Elvis Presley), Les guitares jouent(cover de Al Casey), Quand je l'ai vue devant moi(cover des Beatles), Je t'écris souvent, J'abandonne mes amours(cover de dusty Springfield), Rien que huit jours(cover de chuck Berry), Tu n'as rien de tout ça(cover d'Elvis Presley), Non, non, non, non je ne veux plus te blesser(cover de James Brown), Excuse moi partenaire(cover de Johnny Guitar Watson), Memphis(cover de Chuck Berry), Pour moi la vie va commencer (écrit par Jean Jacques Debout pour le film D'ou viens-tu Johnny), Ma guitare, Do dou ron ron (cover des Chrystals), Shout(cover des Isley Brothers).

Au niveau des enregistrements studios postèrieurs à 1962 j'ai le double lp Super Hits Le penitencier- Philips (6680 261) qui contient en fait certains des titres les plus connus des débuts du chanteur mais ici une bonne partie des titres ne sont plus vraiment du rock n'roll. Au niveau des rocks mais avec un son trés sixties je citerais Le Pennitencier(cover des Animals), Rock n'roll musique(cover de Chuck Berry), Les monts prés du ciel(cover de Harold Dorman),  Reviens donc chez nous(cover de Sam Cooke), Quand je l'ai vu devant moi(cover des Beatles), Pour moi la vie va commencer, Susie-Lou (cover de Dale Hawkins), Excuse moi partenaire(cover de Johnny Guitar Watson), Les mauvais garçons (qui est un morceaux assez réussi), O Carole(cover de Chuck Berry plutôt repris dans le style des Rolling Stones), Ma guitare, Plus je te regarde(cover de Tommy Tucker) et Lucille(cover de Little Richard).

Je pense que les inconditionnels du chanteur restent sur leur faim, mais mon sujet  sur ce blog est le rock n'roll sous sa forme originelle est Johnny Halliday enregistre du pur rock n'roll jusqu'en 1962 (ce que Johnny dit lui même à juste titre dans certaines interwiews).

 

Johnny Hallyday - Une Boum Chez John

 

Johnny Hallyday Laisse Les filles 1960

 

Johnny hallyday -Oui j'ai 1960

 

 
Johnny Halliday - Oh oh baby 1961

 

Johnny Hallyday - Depuis que ma mome est partie

 

Johnny hallyday - J'suis Mordu ( live à Juan-les-pins 1961 )

 

Johnny halliday - Souvenirs souvenirs

 

Johnny Halliday - Souvenirs souvenirs (TV show 1961)

 

Johnny halliday TV show 1961 - Kili Watch 

 

Johnny Halliday - Mashed potatoes

 

 
Johnny Halliday - Le petit clown de ton coeur

 

Johnny hallyday - Tutti Frutti (live 1961)

 

 

Johnny halliday - Elle est terrible (cover Somethin' else d'Eddie Cochran)

 

Johnny Halliday - retiens la nuit (du film les Parisiennes) avec Catherine Deneuve

 

  Johnny Hallyday Olympia 62

 

Johnny hallyday -danser le twist 1961

 

Découvrez la playlist johnny hallyday avec Johnny Hallyday
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 11:12

Les Surfs n'est pas comme son nom pourrait le DSC07451.jpglaissé penser un groupe de surf music, mais plutôt la première formation de rhythm and blues vocal (Doo wop) et de soul française. Ils sont formés de 4 frères et deux soeurs issus d'une même famille malgache (Rocky, Coco, Pat, Dave, Monykia  et Nicole ). L'histoire commence en 1958 losqu'ils forment Les Béryls une formation de Doo wop. Le 8 Septembre 1963 ils représentent le Madagascar à l'émission d'inauguration de la seconde chaine de rélévision française. Roger Marouani (responsable des disques festival) les signe sous le nom des Surfs.

Ils enregistrent pour ce label de nombreux Eps en 1963 Reviens vite et oublie / Ce garçon / Dum Dum Dee Dum / Pas si simple que ça (Festival FX 1363) et  Si j'avais un marteau / Écoute cet air-là / T'en va pas comme ça / Uh Uh (Festival FX 1367), en 1964 À présent tu peux t'en aller / Je sais qu'un jour / Je te pardonne / Ça n'a pas d'importance extrait du film Cherchez l'idole (Festival 1378), Shoop Shoop... Va l'embrasser / Je ne suis pas trop jeune / Adieu chagrin / Avec toi je ne sais plus (Festival FX 1380) et Chaque nuit / Tu n'iras pas au ciel / Un toit ne suffit pas / Sacré Josh ( Festival FX 1410),  en 1965 Le Printemps sur la colline / Tu verras / Café, Vanille ou Chocolat / Pour une rose ( Festival FX 1432), Tant que tu seras / Clac tape / Pour une pomme / Partager tous tes rêves ( Festival FX 1442), Scandale dans la famille / Défense de toucher à mon amour / Ton souvenir / Stop ( Festival FX 1459) et Reviens Sloopy / Les hommes n'auront plus de peurs / If You Please / Pourquoi pas moi ( Festival FX 1470), en 1966 Par amour pour toi / Les Mouches au plafond / Va où tu veux / Sur tous les murs ( Festival FX 1480), Alors / Mon chat qui s'appelle Médor / Longtemps / Pulchérie chérie ( Festival FX 1496)  et Une rose de Vienne / Si loin d'Angleterre / Les Troubadours de notre temps / Un jour se lève (Festival FX 1513) et en 1967 Mon pays est bien loin / Drôle de fille / C'est grâce à toi / J'ai tant de joie ( Festival FX 1533) et Les Noces d'argent / Toi seul / Une tête dure / Aime-moi comme je t'aime ( Festival FX 1562)

En grande majorité le groupe chantera des covers de hits anglo saxons, en 1973 ils se séparent et s'installent à Montréal. Malgrés quelques comeback de certains membres du groupe ils ne retrouvent jamais la popularité du début des 1960's.

Etant trés loin d'être un spécialiste du rock sixties français je trouve trés bon marché la compilation musidisc de 1974 Les Surfs Grands succés. Je suis à l'écoute du lp assez impressionné par la qualité vocal du groupe mais aussi par la réussite de l'accompagnement musical qui est trés réussi.Probablement  à cause des dates d'enregistrements de ces titres (à partir de 1963) il sagit plus de rhythm and blues sixties et de soul que de doo wop, la qualité artistique est à mon goût  supèrieure aux covers de vedettes yéyé contemporaines des Surfs.  Sur cet album nous trouvons Si j'avais un marteau (If i had a hammer de Trini Lopez), T'en vas pas comme ça  (Don't make me over de Dionne Warwick), A présent tu peux t'en aller (I only want to be with you de Dusty Springfield), Je sais qu'un jour (Somewhere des The Tyme's), Pour une rose (composition originale), If you please (Pitty please titre dont je n'ai pas trouvé l'original) , Scandale dans la famille (Shame and scandal in the family popularisé par Shawn Elliot et Lance Percival), Reviens vite et oublie (Be my baby des Ronettes), Shoop... shoop va l'embrasser (Shoop shoop song de Betty Everett), Adieu Chagrin (There's a place des Beatles), Toi tu m'as tout donné (composition originale pour la bande du film Dernier tiercé), Alors (composition originale) et Reviens Sloupy (Hang on Sloupy des McCoys).

 

Je me suis également procurer dans des vides greniers 5 Ep 45 tours du groupe: Le Festival FX 45 1363 M avec Reviens vite et oublie (Be my baby) (des Ronettes), Ce Garçon, Dum-dum-dee-dum et Pas si simple que ça (cover de Easier said than done The Essex) , le Festival FX 1378 M avec A présent tu peux t'en aller (cover de I only want to be with you rendu célèbre par Dusty Springfield), Je sais qu'un jour (cover de Somewhere par The Tymes), Je te pardonne (cover de Baby i love you des Ronettes) et Ca n'a pas d'importance (de la BO du film Cherchez l'Idole), le Festival FX 1380 avec Shoop Shoop... Va l'embrasser, Je ne suis pas trop jeune (Not too young to get married (écrit par Phil Spector pour Bob.B Sox and the Bluejeans), Adieu chagrinAvec toi je ne sais plus (Fool's errand par Billy Fury) , le Festival FX 1410 M avec chaque nuit, Tu n'iras pas au ciel (cover de You'll never get to heaven de Dione Warwick), Un toit ne suffit pas (cover de A house is not a home de Dione Warwick) et Sacré Josh,  et le Festival FX 1459 Scandale dans la famille / Défense de toucher à mon amour (Keep your fool hands off - a my baby de Little Eva)  / Ton souvenir (Chained a memory écrit par Kenny Rodgers repris par Everly Brothers, Betty Everett et Skeeter Davis) / Stop (écrit par John Byers et chanté par Elvis).

 

DSC07452 DSC07453

 

DSC07557.jpg DSC07559.jpg

 

DSC07558.jpg

 

 

 


 

 


 


 

 

 


 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 00:46

Les Pirates est un DSC06131.jpgdes groupes de Rock français les plus populaires du début des sixties au côté des Chaussettes noires et des chats sauvages. Ils enregistrent sur Bel-Air une filiale de Barclay. Les membres du groupes sont Dany Logan de son vrais nom Daniel Deshayes (au chant), Jean-Pierre Malléjac (guitare solo), Jean-Pierre Orfino (guitare rythmique), Jean Veidly (basse) et Michel Oks (batterie).

C'est  en 1961 que sort leur premier ep 45T avec Oublie Larry (cover de Hats off to Larry de Del Shannon),  Le jet (cover de The Jet de Chubby Checker), Je bois du lait  (cover de Let's talk about us de Jerry Lee Lewis) le titre comme les paroles sont étranges car patronné par le Comité français du lait et Tu mets le feu (une cover de Great balls of fire de Jerry Lee Lewis), suivi la même année d'un second ep contenant les titres Cutie pie, mon petit ange, Ding dong et tchouga tchouga et comme un fou.

En 1962 ils sortent 5 nouveaux eps le premier contient les titres Dany (version française d'un titre chanté entre autre par Fabian),  Je te dis merciTwist twist Baby et  Caroline (étonante version du Geraldine de Jack Scott) le second contient les titres Twist de Paris, Spring twist,  La route du twist et  Oh ! Donne-moi ton cœur le troisième contient les titres Laissez-nous twister (cover de Twistin' the night away de Sam Cooke), Cri de ma vie, Le Slow twist et Danse un twist, le quatrième DSC06339.jpgcontient les titres Madison time, P'tit wap, Sur ma plage et  De tout mon cœur (cover de Hard Headed woman d'Elvis Presley) et le cinquième contient les titres Le Loco-motion (cover de Little Eva), Sheila, Dancin' party (Comme l'été dernier) et Milk shake.

En avril 1962, ils passent à l'Olympia de Paris pendant trois jours en vedette des Milk Shake Shows (pour entrer il faut se présenter muni de capsules de bouteilles de lait) et par la suite il décroche un contrat à l' A.B.C.

En 1963 Dany Logan quitte le groupe et est remplacé en son sein par Tony Morgan le temps d'un 45 tours contenant les titres C'est elle, Je pleure aussi, Joli cœur et Cherie ce s'ra moi avant de se séparrer.

On peut également citer leur deux 25 cm de 1962 compilant leurs 45 tours Salut les amis et Milk Shake.

Des Pirates je possède leur 1er 25 cm Salut les amis (Bel-Air 311 022 S) contenant les titres Oublie Larry, Cutie Pie (une cover d'un titre de Johnny Tillotson), Tu mets le feu, Je bois du lait, Twist twist baby, Dany, Je te dis merci, Comme un fou, Caroline et Le Jet, qui est un disque trés agréable et réussie.

Je possède également le lp 33 tours Le Rock des années 60 2 Pathé Marconi (SCO 9006 MU 209) qui contient les titres du 25 cm moins Twist twist baby et plus Un jour sans toi (cover de Fats Domino), De tout mon coeur et Le loco-motion

 

 

Dany Logan et les Pirates - Comme un fou
Dany Logan & Les Pirates - De tout mon coeur
Dany Logan et les Pirates - Oublie Larry

 

 

 

 

 


 


 

 

 


 

 


 

 


 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 00:56

Les Fantômes DSC07239.jpgest un groupe de rock instrumental français qui enregistre pour Vogue huit 45 tours EP et un album 33 tours 25 cm entre 1962 et 1963. Le groupe est formé de Dean Noton (guitare solo), Dany Maranne (guitare basse), Jacques Pasut (guitare rythmique) et charles Benarroch. On peut noter qu'ils accompagnent Eddy Mitchell (ayant quitté les Chaussettes noires) et Danyel Gérard.

Le style n'est pas s'en rappeller celui des Shadows, qui sont pour eux la référence musicale ultime.

Au niveau des albums je me suis procurer le 33 tours A la Mode Retro 4 Les Fantomes sur Vogue (CLD.899) qui compile 12 de leurs titres soit la totalité de leur premier et excellent premier Ep de 1962 contenant les titres Le diable en personne (cover de Shakin' all over de Johnny Kidd), Golden Earring , Fort Chabrol (titre qui deviendra en version chanté le temps de l'amour par Françoise Hardy) et Original twist guitarShazam (cover de Duane Eddy issu de leur second ep 1962), Twist 33 et Walk don't run (cover des Ventures) issus de leur 3 eme Ep de 1962, Watch your step et Mustang (2 titres de leur 4 eme ep de 1962), Reflexion présent sur leur 5 eme Ep de 1963 et  Loop de loop et Bastic (deux titres de leur 6 eme Ep de 1963)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 07:12

Le double lp 33 tours Les années folles du Rock DSC06915.jpgde chez Festival (Album 193) compile entre 5 et 6 titres de 5 groupes de rock français du début des sixties.

Chacun de ses groupes à fait l'objet sur ce label d'un 33 tours solo à la même époque, la chronique de ces derniers fera l'objet d'une petite biographie sur ces derniers (à l'écriture de cet article, il n'y a que le lp des Vautours qui est chroniqué).

Les Cousins est un groupe de rock qui est complètement dans le style est le son du rock et twist du début des sixties reprenant (en anglais) New-orleans de Gary Us Bonds, The house of rising sun (le traditionnel rendu populaire en rock par The Animals et par Johnny Halliday en Français sous le nom du Penitencier), Dansevise (cover rock du titre qui gagne l'Eurovision 1963) et Hey Mae (titre de Rusty et Doug Kershaw de 1958) et surtout Kili Watch qui deviendra un des titres phare du rock français des sixties par la version plagiat qui sera interpretté par Johnny Halliday qui par son incroyable succés fera connaître l'originale.

Les Surfs est un exemple de Rhythm and blues et pré soul français d'une grande qualité ils reprennent en français I only want to be with you popularisé par Dusty Springfield (A présent tu peux t'en aller), Shoop shoop song popularisé par Betty Everett (Shoop shoop va l'embrasser), T'en va pas comme ça (le gros succés de Nancy Holloway en 1963 écrit par Pierre Delanoé), If i had a hammer de Trini Lopez (Si j'avais un marteau cover en français supèrieure à celle de  Claude François) Be my baby des Ronettes (Reviens vite et oublie) et Shame and scandal in the family chanson classique de calypso popularisée en 1960 par Trini Lopez (Scandale dans la famille).

Les Champions un autre bon groupe français de l'époque avec des titres comme Petit Gonzales (d'aprés la cover française de Daniel Gerard du Speedy Gonzales de Pat Boone), Sa grande passion (une cover en français du tube d'Elvis début sixties His latest flame), Le rock du Bagne (Jailhouse rock d'Elvis presley), Bye bye mon amour (Hello mary Lou de Ricky Nelson) Ne me dis pas non (cover de Trouble d'Elvis Presley) et la composition originale Pardonne moi.

Les Pirates (avec leur chanteur Danny Logan) est probablement le troisième groupe de rock français majeur du début des sixties avec les Chats Sauvages et les Chaussettes noires. Le répertoire est plus souvent issue du rock n'roll que du teen rock ou twist, nous trouvons ici Cutie Pie (cover de Kioutie Paie de Johnny Tillotson),  Le slow twist ( cover du Slow twisting des Marvelettes) et des compositions originales comme Ding dong et Tchouga tchouga, Mon petit ange (super rock!!) et Twist twist baby (autre solide rock à découvrir).

Les Vautours interprette eux aussi beaucoup de bon rock associé à quelques twists comme tu peint ton visage (cover en français également chanté à l'époque par les Chats Sauvages du trés bon War paint de Bary Mann), Le coup de charme (Good luck charm d'Elvis Presley), Ya ya twist (Yaya de Lee Dorsey) , Oncle John (Long tall Sally de Little Richard), Pas sincère (Runaround Sue de Dion) et Hey Little Angel (cover de Johnny Delvin) 

Ce double lp s'avère être assez agréable et fait découvrir aux personnes ne connaissant de cette époque que les titres yéyé français que la France à eut de trés bonnes formations de vrais rock n'roll

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 09:20

Vous vous dites, "Il est fou il met Georges Jouvin sur un blog sur le Rock n'roll !!!" mais ce cher George à fait de nombreuses versions de titresDSC06138.jpg de rocks américains 1950's et début 1960's avec sa trompette d'or et son orchestre dans un style trés original.

Georges Jouvin n'est pas du tout un musicien qui n'a jamais connu la célébrité, en effet avec son orchestre il a vendu plus de 25 millions de disques dans le monde. Il a à parcouru en large et en travers toute la France pour y faire des concerts et cela durant plusieurs decennie. 

Bon au niveau des enregistrements que je possède j'ai  deux 25 cm  le premier Rocks Twists George Jouvin  ...mène la danse n°2 ( La voix de son maitre FFLP 1152) avec les titres  Il faut savoir,  Avec une poignée de terre, The twist (Hank Ballard), Twist twist, Hey Pony ( titre popularisé par Chubby Checker) et le clou de ce disque la cover du rock Tutti Frutti de Little Richard (les autres titres du disque non cités sont du calypso ou du cha-cha-cha),

On pourrait croire que cela est kitsch à mourir et étonnement cela tient bien la route quoique vraiment trés particulier mais pas si éloigné de certains du style de certains orchestres qui ont enregsitrés des titres de rock n'roll aux USA durant les fifties.

 Le second 25 cm Rocks Musique pour garçonnière N°9 ( La voix de son maitre FFLP 1142) contient des covers du classique You are my sunshineDSC06137.jpg (popularisé entre autres par Gene Vincent), Hallelujah i love her so (Ray Charles), Une boom chez John (un titre bien violent de Johnny Halliday), Je t'aime trop (I gotta know d'Elvis Presley déjas repris en France sous ce titre par les Chaussettes Noires) et Ouacadou rock (composition originale) la seconde face  contient du cha-cha-cha, du calypso mais aussi La Bamba (mais plus proche du traditionnel que de Ritchie Valens) et Nuits d'Espagne (en fait Spanish Harlem de Ben E King) Ici aussi les titres du disque cités sont plutôt sympathiques est loin du easy listening et sont même assez rock dans le traitement et le rythma, aprés c'est de la trompette en instrument solo donc assez rare dans le rock.

Au niveau des LP 33 t  j'ai le George Jouvin Ballade en trompette avec en titre au verso vous invite à danser le MADISON, avec les pas de la danse shématisé!! on trouve les cover de Hey! baby! (de Bruce Channell), Le Vagabond (The Wanderer de Dion), Le lion est mort ce soir (The lion is sleep tonight des Tokens repris également en rance sous ce titre par Henri Salvador), le petit gonzales (Speedy Gonzalesde Pat Boone repris sous ce titre en France par Daniel Gerard)et Stranger on the Shore (un magnifique instrumental d'Alker Bilk qui du coup colle parfaitement au style de Jouvin) , on peut aussi noter Alleluia et Spring twist des twists instrumentaux composés par Charles Aznavour.DSC06353.jpg

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 16:01

Billy Bridge (Jean Marc brige) DSC07193.jpgest originaire de Cherbourg (Manche), au début des 1960's Kurt Mohr des disques Odéon le remarque. En 1962 il enregistre avec son groupe les Mustangs 12 titres pour le label qui sorte sous la forme de 4 ep 45 tours et 6 simples ce sont les titres Surboum, Triple twist,  Viens twister avec moi, Mon coeur est dans votre main, Le grand M (1ère et 2ème partie), Ça, c'est l'madison, En twistant le madison, Madison flirt, Ce qui me vient de vous, Quand je suis loin de toi, Petite Catherine, La main du diable,  Rinky dink,  Sur la plage et 1-2-3-4 (Les Mustangs). Dans ses enregistrements on peut noter la présence du guitariste Mickey Baker, son plus grand succés sera Le grand M qui importe la danse américaine le madison en France, cela lui vaudra le surnom de "Petit prince du madison". on peut noter que Billy & les Mustangs font  première partie en 1962 des Shadows à l'Olympia, et l'année suivantye il apparait dans le film américain Just for fun. En 1963 il sort 3 ep chez CBS et en 1964 2 nouveaux Ep.

Il disparait ensuite de la scène jusqu'à 1971 ou il réapparait sous le nom de Black Swan pseudo avec lequel il obtient au gros tube au hit parade anglais avec Echoes of Rainbow.

Il finit sa vie en chantant sous son premier pseudo des succés du début de sa carrière.

 

Le lp Billy Bridge Rock twist et Madison (CBS 80556) est un assez bon disque de rock sixties français avec quelques titres vraiment bon comme Surboom par exemple, la qualité musicale n'est sans doute pas étrangère à la présence sur la majorité des titres du guitariste américain Mickey Baker. On trouve des titres de 1962 sortis sur Odéon comme SurboomViens twister avec moi (deux titres trés rock présent sur son premier ep, ) Ca c'est le madison,  En twistant le madison et Le Grand M (les trois titres de son second ep) associés à des titres CBS Un lettre pour vous , Fachée , Ne la fait pas souffrir et Donne moi cette nuit soit son avant dernier ep CBS de 1964  Quand tu danse contre moi , Bye bye Johnny  et Demain tu pars en vacance trois titres de son dernier ep CBs de 1964.

 

 

Billy Bridge & the Mustang - Le Grand M
Billy Bride & the Mustang - Surboom
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 23:30

Merci au label Born bad DSC06342.jpgd'avoir réédité sur un même lp Special rock - Les blousons noirs (Born bad BB 006)les deux eps trés rares du groupe bordelais Les Blousons noirs. Le premier, édité en 1961 "Special rock "contient  des covers de Be bop a lula (Gene Vincent), Eddie sois bon (Chaussettes noires), Depuis que ma mome (Johnny Halliday) et Hey Pony (Chaussettes noires), le second édité en 1962 "Spécial twist" contient Twist again, Cherie oh cherie (Chaussettes noires), Twist à St tropez (Chats Sauvages) et une composition Les fous du twist. Ces titres sont exeptionnels par leur côté primitif sauvage et approximatifs sorte de disque pionnier du garage ou comme le c'est écrit au verso du lp du punk. Le groupe est édité à l'époque sur Ghislain label de leur producteur Claude Ghislain qui compse le véritablement ultra délirant titre les fous du twist et est composé de Clod à la guitare solo, Jo à la guitare rythmique, Did à la batterie et Sammy au chant.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article