Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 23:44

Voici un trés original et rare model kit en bois

hotrod7.jpg

 

hotrod2.jpg

 

hotrod3.jpg

 

hotrod5.jpg

 

hotrod6.jpg

 

hotrod4.jpg

 

hotrod9.jpg

 

hotrod10.jpg

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Vintage toys
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 13:57

The Flatfoot Shakers est une formationflatffot-shakers.jpg de Rockabilly authentique originaire de Melbourne (Australie) qui se forme en Avril 1997 et sort son premier album Chicka boom en Septembre 1999 pour l'incontournable label spacialisé dans ce style Preston Records. Nous trouvons dans le groupe Kieron McDonald (vocal et guitare rythmique), Phil Jones (guitare solo), Jamie Vancam (batterie) et Carl Baker (contrebasse), plus tard Peter Baylor  (Guitare solo) remplace Jones et  Andy Scott (Contrebasse) remplace Carl.

Ils font en 2000 une tournée en Europe (dont la Rockabilly Rave en Angleterre) et en 2001 et 2005 ils participent au festival  Viva Las Vegas.

L'album assez époustouflant que je possède du groupe est Flatfoot Shakers (PEP 5071) qui compile des trés bonnes compositions originales de McDonald My Little baby's (Goin' boppin' tonight), Heart breackin' mama, Chicka boom, Younder comes the devil (trés Western swing), You ain't so big (to be littlin' me) (ballade rockabilly), Lonesome (ballade rock n'roll géniale!!) et Bad luck blues, la qualité est toujours présente sur les covers comme Whenever your ready  (Dorsey Burnette), Jitter bop baby (de Hal Harris), I wonder if (Jimmy Kirkland),  Tag along (Rocket Morgan) et Phil's boogie (The Phil Goodman Trio)

Myspace du groupe:

http://www.myspace.com/flatfootshakers

 

THE FRENTREE GULLY HOTEL 2008
Vivaz Las Vegas 2005
Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 13:02

The Bop Pills est une formation Devil_Girl_From_Mars-cz_Front.JPGde Rockabilly authentique (originaire de Barcelone) espagnole formé par Jorge Nunes (chant et guitare rythmique) Mario Cobo (guitare solo) et Daniel nunes ( contrebasse). En 2000 parait un ep Plan Nine from Outer Space, suivi d'un album CD en 2001Devil Girl From Mars sur Hayride records (RACD03) album particulièrement réussi qui contient 14 titres dont 13 compositions originales de Rockabilly rapide et puriste sans batterie avec juste un slapping bass pour le rythme. Nous y trouvons donc les titres Empty bottle blues, Big mouth'd baby, Burn baby burn, I'll never let you go, A place to stay, Trouble baby, More more, Devil girl from Mars (rockabilly bien sauvage), Red Headed tailor, I'be a richman tonight, Bad bad news, Plan 9 from outer place (dans le style de Billy Lee Riley chez Sun records), T.N.T. love et Never felt like this (une cover de Jack Scott). La qualité des composition est tel qu'on croirait entendre des obscures rockabilly  enregistré sur un tout aussi obscure label du Sud des USA durant les 1950's.

En 2002 ils sortent un second album Gun Crazy toujours sur Hayride records (HRCD 1003), mais cette fois ci avec un batteur, cela ne nuit pas au caractèreb puriste des enregistrements ni aux rythmes soutenus de chacun des titres, sur cet album également nous ne trouvons que des compositions originales dans des styles plus variés tel que Cat food, Walkin' home again (rockabilly medium rappelant Johnny Horton), Tren Solitario (version espagnol du  Lonesome train de  Johnny Burnette & rock n'roll trio), Gun_Crazy-cz_Front.jpgBop Pills (rock n'roll avec choeurs), Gun crazy (hillbilly skiffle), Everybody but me (rockabilly avec intro jazzy), The flu (white rock), Melodia de Arrabal (un titre en espagnol trés "jazz gitan" assez surprenant), Turnaround boogie (instrumental dans le style de Chet Atkins), I'm still rockin' but i'm sad and blue (rockabilly médium avec une trés bonne mélodie), Tears of happiness, You only need me et Bad luck, heartaches and trouble (3 rockabilly rapides).

 

 

Bop Pills - Bop pills

Bop Pills - I'll never let you go

Bop Pills - Come Back

Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 11:06

Cave Catt Sammy estcave-catt-sammy.jpgune formation de rockabilly authentique originaire de San Antonio (Texas - USA), qui se forme en 1997 de Beau Sammy Sample (chant et contrebasse), Stephen Scott (guitare électrique), Dustin 'Ol' Smokey (guitare accoustique) et Paul Ward (batterie). Leurs influences sont évidemment Johnny Burnette and the Rock n'roll trio, mais également The Sparkletones, Glen Glenn, Sleepy Labeef ou le country blues ou le western swing. En 1999 ils sortent un premier album pour Big Bellied Records qui s'accompagne d'une tournée au travers des USA. Rapidement la qualité de leurs prestations scénique leur donne une solide réputation.  L'album suivant (que je possède)  Love me like crazy de 2002 sur Rubric records (rub40) est une petite perle du rockabilly authentique d'outre atlantique, qui contient 11 compositions originales sur 14 titres contenu dans l'album. Dans l'ensemble ces compositions sont du rockabilly pur souche avec des riffs de guitares particulièrement virtuoses et un chant aux sonorités 1950's à souhaits comme Gonna Rock and roll, Doggone She's gone, She loves her man, No no girl, Second hand lover, Your made your bed (plutôt White rock), Everybody loves my gal (trés Sun records), Jumpin' jack (dans le style des Sparkletones) mais nous trouvons également du blues avec Sticky fingers du jazz jive  avec le trés réussi Brown eyed girl (avec Carl Sonny Leyland au piano)et du western swing avec Raining honey (avec Chris Miller à la steel guitare), au niveau cover nous trouvons No love in you( Harmon Boazeman) , Love me like crazy (Doc Starkes) et l'instrumental Firewater (de Rusty Isabell), malgrés des participations remarquées à des festivals rockabilly aux USA le groupe se séparre en 2003.

 

 

Cave Catt Sammy - Love Me Like Crazy

Cave Catt Sammy-Ducktail

Cave Catt Sammy - Supersonic Mania

Cave Catt Sammy - Little Turttle



Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 10:15

King Kerosene Sans-titre-76.jpgest une formation de néo rockabilly originaire du New Jersey  (USA) qui se forme en 1995. Nous y trouvons Scott Murphy (chant et guitare), Anthony Saporito (Contrebasse) et Mike Saporito (batterie), en 1999 ils enregistrent pour Kero Scene records (K9901) un fabuleux album Just warmin' up... composé de 10 compositions originales de Scott.

Ce qui est bluffant à l'écoute de cet album, c'est tout d'abord le style à la fois moderne et plein de subtilité loin du psycho, du style Teddy boys, du Rockabilly authentique ou des Stray Cats et qui quelques part à su prendre un peu à chaque style pour créér réellement un style trés originale. Ensuite c'est la qualité de chacun des 10 titres qui sont des tubes en puissances, chacun ayant une mélodie ne ressemblant à aucun titres ayant existé.

Nous trouvons donc les titres Another drink (magnifique) , This old truck, Five more minutes, Right to know (quelques sonorités ici rappellent quand même les Stray Cats), Fifteen seconds (assez néo rockabilly classique), Totally Crazy (Rockabilly pop fantastique avec trés belle rythmique de Slapping basse), Evil twin (néo rockabilly au son moderne), Veronica (encore une véritable perle de néo rockabilly avec une mélodie géniale), Stay with me (petit chef d'oeuvre  qui paraîtra sur la compilation Rockabilly hall of fame vol 1)

J'adorre ce disque mais il ne conviendra pas à un amateur exclusif de Rockabilly authentique.

 

 

 

 

Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 09:01

The Jive Romeros est une formations jive-romeros-front.jpgde Jump and Jive britanique formé en 2000 par Martin Clarke (chant), Dragan Zac Zdravkocvic (guitare solo), Richard Crabtree (contrebasse), Matt Foundling (piano) et Bam Bam Beresford (batterie)

Le style est du pur jump rock comme ont pu en faire Bill Haley and the Comets  et Freddie Bell and the Bellboys aux Etats Unis ou Tony Crombie en Grande Bretagne, le style est ici authentique un  véritable exercice de style réalisé par des experts, différents des groupes de néo swing des 1990's comme le Brian Setzer Orchestra par exemple.

Je possède le Cd album Bim Bam édité chez Raucous records (RAUCD 098) qui contient 13 titres . Soda Shop Rock (Jimmy Cavallo & Houserockers), Can't Stop Me From Dreaming (Bill Haley and the Comets), London rock (Tony Crombie), Big Bad Wolf, Red For Danger (Tony Crombie), Giddy Up A Ding Dong (cover du classique de freddie Bell and the Bellboys), The Big Beat (De Jimmy Cavallo and the Houserockers), Elevator Rock (de Tommy Steele), Jump Jive 'n' Wail (de Louis Prima), You Bug Me Baby (original version jump du rock rapide de Larry Williams) ,Rock 'n' Roller Coaster (Tony Crombie) , Bim Bam (Sam Butera), Teenagers Mother (Bill Haley and the Comets). Ce disque est fait pour danser des rock n'roll endiablés avec un son et un style fifties.

 

 

The Jive Romeros + Maria Vincent - Jump Jive n' Wail

The Jive Romeros - Giddy Up A Ding Dong

The Jive Romeros - Rock Shuffle Boogie

The Jive Romeros - Elevator Rock
Repost 0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 07:28

The Ballroom Rocket estAtomic--cz-Front.jpg une formation de Rockabilly d'Essen en allemagne de style plutôt authentique formé par Fabian Rosmaity chant et contrebasse,  Christoph Rosmaity à la guitare et René Lieutenant à la batterie qui en Septembre 2005 ils enregistrent  l' album Atomic pour le label allemand Rhythm bomb, qui parait en Février 2006 (RBD 7044).

Le disque se compose de 18 titres particulièrement brillant dont deux compositions du batteur Tiki Twister (un rock instrumental) et La love with Jezebel (un médium rockabilly dans le style de certains titres de Johnny Burnette and rock n'roll trio), au niveau des covers l'interprétation est parfaite avec une véritable réinterprétations des titres dans le style propre, carré et incisif du groupe. On n'y trouve du rock n'roll classique comme Keep a knockin' de Little Richard (une des meilleurs et originales reprises que j'ai entendu) Good Rockin' tonight vraiment superbe reprise en néo rockabilly rapide (Roy Brown repris chez Sun par Elvis Presley) et Great balls of fire en version white rock (Jerry Lee Lewis) , des ballade rock comme le magnifique Teardrops on your letter (de Hank ballard and Midnighters), du rockabilly comme Rock n'roll ruby (Johnny Cash), Sweet sweet girl (Don Gibson), Honky tonk man (Johnny Horton), Standing on a Rock (titre contemporain de Rodney Crowell), Red Cadillac and the Black Moustache ( Warren Smith et Bob Luman), Let's Go, Slow down (Jack Earls) c'est dans ce style que le groupe excelle le plus, de la country avec le classique Folsom prison blues (Johnny cash)  mais également du rockin blues de manière brillante comme Roll, roll, roll (titres du groupe de blues The Fabulous Thunderbirds) et Sugar coated love ( Steve Ray Vaughan) on peut noter aussi la trés originale cover du I'm a lover not a fighter des Kinks repris ici dans un style rockabilly avec des influences de Bo Diddley.

 

 

Ain't That Lovin You Baby - The Ballroom Rockets

I'm a Honky Tonk Man, Johnny Horton by The Ballroom Rockets

The Ballroom Rockets - Standing on a Rock

Ballroom Rockets "Red Cadillac and a Black Moustache"

The Ballroom Rockets - Thirty days
L'adresse de leur site web:
http://www.ballroom-rockets.de/
l'adresse de leur Myspace:
http://www.myspace.com/ballroomrockets



Repost 0
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 00:23

 

Une tranche de vie des années 80 à Tournai en Belgique !!! Le rock n' roll & rockabilly, des voitures style américaines, de la dans, des filles, de la bière !!!!

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 00:18

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 23:27

L'histoire commence en 1883 lorqu'un immigrant allemand Fiedrich Gretsch fonde sa société à Brooklyn qui fabrique des Banjos, Tombourins et batteries. La société est rapidement prospère mais Fiedrich Gretsch décède à 39 ans en 1895. La société est reprise par son fils Fred alors agé de 15 ans. En 1916 il déplace l'entreprise à Broadway qui devient la plus grande entreprise américaine d'importation et de fabrication d'instruments de musique des USA.

C'est durant cette pèriode que la société fabrique ses premières guitares (mais trés peu c'est encore le Banjo qui reigne sur le marché des instruments à cordes).

En 1942 William le fils de Fred le remplace à la tête de l'entreprise qui commence à s'imposer trés sèrieusement sur le marché américain des fabriquants de guitares.

12 Gretsch6120

Gretsch 6120

 

1950s-gretsch-corvette-guitar b
Gretsch modèle Corvette (1950's)

 

big gretsch 6122 58DSCN0316

Gretsch 6122 (1958)

 

 

L'age d'or de la marque commence en 1954 -1955 avec la sortie des séries Electromatic à doubles micros comme la 6120 Country club Chet Atkins et la white Falcon. Elles se caractérise non seulement par leurs lignes uniquesde demi et trois quart de caisse, mais aussi par leurs deux rangés de  micros DeArmond et le vibrato Bigsby. L'une des premières légendes du rock n'roll à utiliser ce type de guitare est évidemment Eddie Cochran mais également d'autres pointures de la six cordes comme Duane Eddy.

 

convertible

Gretsch convertible

G 6128 fla duo jet

Gretsch 6128 Fla Duo-Jet

 

gretsch6130 round up
Gretsch 6130 Round Up

On peut également citer comme modèle à demi caisse à une seule rangée de micros les modèles Convertible, Corvette (1er version en 3 quart de caisse et une rangée de micro rien n'a voir avec les modèles Solid Bodie qui suivront) et Streamliner, et comme solid bodies à deux rangées de micros les Black Duo-Jet, les Jet Fire Bird, les Silver Jet et les Round-up.

gretsch 6131 firebird

Gretsch 6131 Firebird

 

gretsch chet atkins g6121-1959

Gretsch 6121 Chet Atkins

 

En 1958 on peut noter que la gamme Chet Atkins devant son succés passe à 4 modèles la 6120, la 6121, la 6122 Country Gentleman et la 6119 Tennesseean et l'arrivé des modèles Sal Salvador et Clipper.  Gretsch devient à cette époque le plus grand fabriquant de guitare aux USA. En 1967 la société est vendue à Baldwin Pianos, qui déplace en 1972 les bureaux de Gretsch à Chicago.

 

gretsch country club

Gretsch Country Club

 

GRETSCH G 31 36 T the White Falcon

Gretsch White Falcon

 

Aprés quelques décennies particulièrement difficiles la société Gretsch ressuscite en 1988 et recommence à vendre de manière conséquente diminuant les coûts en fabriquant ls guitares au Japon à partir d'éléments fabriqués aux USA et en Europe sans pour autant perdre en qualité.

 

silver jet 6129

Gretsch 6129 Silver Jet

 

streamliner

Gretsch Streamliner

 

Dans les années 1990's Gretsch met sur le marché des modèles encore plus accessibles à partir de 1500 $ avec en 1999 la série d'Electromatic.

Vintage 1964 Gretsch Chet Atkins 6119 Tennessean Guitar

Gretsch 6119 Tennesseean

 

Au début du nouveau siècle, la marque réédite des modèles anciens et des nouvelles créations la  White Falcon Rancher, la 6120 en basse et 6114 New jet (typé hot rod).

gretschbasse.jpg

Gretsch 6119 en basse

 

Début 2003 Gretsch rentre dans une nouvelle ère en se rapprochant de la sciété Fender Musical Instruments, ce qui améliore la distribution des modèles auprés des revendeurs.

374807

La gamme Brian Setzer Hot Rod 6120 sh

 

11547.01.jpg

 

11596.01.jpg

 Gretsch G5120 Electromatic avec dessin fait par JimmyC, un spécialiste du hot rod...

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article