Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 08:33

 The Sunmakers est une formation Surf / white rock/ twist bordelaise formé par Billy, Jimmy et Dolly.

L'album Viens twister ce soir Recto-Vinyle.jpg( qui sort sur le label VIOLENT LOVERS) commence par Starfire un titre de surf white rock chanté en anglais avec choeurs avec bruit de motos un titre bien speed, efficace et surtout vraiment réussi, le Rail du jugement dernier est un surf instrumental à la production parfaite, le twist des sunmakers est un bon rock 'n' roll avec riffs de guitares surfs chanté en français pas trés éloigné de l'esprit du premier 45 tours des Wampas, Waïia est un instrumental surf white rock avec gémissements féminins avec des riffs de guitares bien vues on croirait la réédition d'un titre obscure du début 1960's, Surboom chez John est un bon rock 'n' roll en français pas si éloigné de certains groupes du rockabilly et rock 'n'roll chantant en français au début des 1980's avec un son plus "sale", Back to you est un bon white rock surf avec choeurs "Beach Boys", Welcome to the surfin horror show est un surf instrumental qui par son côté film d'horreur et ses cris est assez proche du psychobilly et de certains instrumentaux des Meteors,  Crazy Legs est un white rock rapide vraiment bon avec une mélodie et d'un structure proche des rocks rapides de Little Richard, Spanish surf est un surf instrumental aux sonorités espagnoles, Un twist cette nuit et demain je t'oublie un surf saturé chanté en français dont le style se rapproche du garage, Jimmy's Hawaiian sword part II est un surf instrumental au son clair scandé de cris, Cette fille là est un rock 'n' roll convainquant dans le style des  formations rock 'n' roll françaises début 1960's comme les Chaussettes Noires et Yakitori est un surf punk speed avec vocal féminin.

Avant d'écouter ce disque j'avais lu la critique de ce dernier sur le magazine Powerglide qui m'avais fait craindre soit le disque de surf revival trop instrumental et chiant ou le néo "yéyé twist" au 50 eme degrés.

En fait c'est un vrais disque de rock 'n' roll dont les influences sont plus large que le surf.

Le myspace du groupe: http://www.myspace.com/billydoradosthesunmakers

http://www.reverbnation.com/billydoradosandthesunmakers

 

 

 

 

 

Repost 0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 23:11

The  Jumpin’ Wheels folder-copie-13.jpgest in trio de rockabilly Estonien formé de Garik à la contrebasse, Arthur à la guitare et au chant et Peter à la batterie, qui se fait rapidement un nom sur la scène rock ‘n’roll de l’Europe de l’Est, avant de se faire découvrir par les fans de l’ouest à la fin des 1990’s et début des 2000’s. En 2003 le label espagnol CAB records produit leur album Hot Rod Mama. Il commence par l’excellente composition de rockabilly rapide et authentique Hot Rod Mama dont la production a su mettre en avant la qualité musicale du groupe et particulièrement la subtilité de la guitare, suit une belle cover du rockabilly Decca Make like a Rock ‘n’ roll de Don Woody, ils s’essayent ensuite avec talent au rock ‘n’ roll anglais avec une cover du Move it de Cliff Richard, Flat feet un très bon et tout aussi subtil rock ‘n’roll à la guitare jazzy, Make With The Lovin' est une reprise assez personnelle du rockabilly de Dub Dickerson, Five Feet Of Lovin' est une cover au son rockabilly de Gene Vincent, le rockabilly de Hall Harris Jitterbop baby est repris avec énergie, Some Like It Hot est un jump rock dans l’esprit de Bill Haley and the Comets toujours avec de magnifiques passages de guitares, le classique Dixie Fried de Carl Perkins est repris avec une grande liberté tout en restant du pur rockabilly,  Slipping Out And Sneaking In est un très bon rockabilly rapide et la cover Woman Love est absolument subjuguante  par son style rockabilly très éloigné de l'originale chantée par Gene Vincent.

Cet album n’est pas seulement un album de rockabilly authentique, mais bien l’œuvre de musiciens très doués, au style déjà mature et reconnaissable. Ils arrivent avec beaucoup de talent aussi bien à composer de bon titres de rockabilly qu'à s’approprier des classiques du genre.

 

The Jumpin’ Wheels - Flat Feet 

 

The Jumpin’ Wheels - Make With The Lovin'

 

 

The Jumpin’ Wheels - Hot Rod Mama

Repost 0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 22:35

Jake & the Spitfires folder-copie-12.jpgest une formation country rockabilly qui sort en 2001 l’album Birthday Presence pour le label Box. Il est presque entièrement composé de titres originaux comme  Gotta Love You Tonight un country rock rapide qui n’est pas s’en rappeler Rockpile et Dave Edmunds, I Sure Get Blue par contre est un country pop medium trop country pour moi, No Help From Below même si on peut noter un véritable talent pour la mélodie ce country rock sonne encore trop country pour mon goût, There's Song A Wild est une ballade country plutôt ennuyeuse, Hear That Blowin' est un country pop possédant une bonne mélodie, Like A Thief Need Stealin' est un country rock  qui ne m’a pas subjugué, A Stranger's Hand est un assez bon folk dans l’esprit de Bob Dylan ou Woody Guttrie,   Lookin' For My Runaway Girl est un country rock assez bien vu dans le style de Dave Edmunds, Round In Circles est un néo rockabilly à la mélodie presque new wave un petit peu pénible, I'll Be There (If You Ever Want Me) est le meilleur titre de l’album alliant avec talent rock ‘n’ roll medium et leur instrumentation rock et Trick Up My Sleeve est une ballade country teinté de blues.

En résumé un disque qui raviera plus l’amateur de country que celui de rock ‘n’roll, même si certains titres se rapproche du rock ‘n’roll.

 

 

Jake & the Spitfires - Lookin' For My Runaway Girl

 

Jake & the Spitfires - I'll Be There (If You Ever Want Me) 

 

  

The Hi-Fly Ranger - Old Moss Back

 
Repost 0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 18:31

Hi-Fly Ranger est un trio de rockabillyfolder-copie-11.jpg finlandais formé en 2006  par Vesa Haaja  (membre des Barnshakers et Whistle  bait) chant et batterie, Kari Kunnas à la guitare (membre aussi de Daryl Haywood Combo et Phantom 409) et  Jake Lähdeniemi à la contrebasse (membre également du Daryl Haywood Combo.

En 2006 ils sortent l’album Hot Rod ride to The Moon pour Goofin’ records. Nous trouvons quelques covers de titres 1950’s comme  I'm Through de Hall Harris un medium rockabilly traité ici dans le style de Johnny Cash, Born to Sing the Blues fabuleuse cover du medium rock de Conway Twitty,  I'm Left, You're Right, She's Gone un classique d’Elvis chez Sun ici complètement revue  en white rock medium, How About Me? Pretty Baby un rockabilly primitif bien rythmé, Can't Hardly Stand It bel homage à ce classique de Charlie Feathers, Burning the Wind le rockabilly de Billy Wallace dans une version nerveuse et sans bavures, Old Moss Back un rockabilly sauvage, Love Left Over est une cover du classique hillbilly de Bill Browning dont le traitement est plutôt  rockabilly primitif,  le rockabilly Sun de Dick Penner Move Baby Move est ici repris dans une version au style personnel qui donne un titre vraiment exeptionnel la dernière cover est le rockabilly medium Eager Beaver Baby repris dans un style white rock qui n’est pas sans rappeller la sonorité des premiers enregistrements de Gene Vincent & The Blue Cats.

Le plus étonnant avec cet album c’est la qualité des compositions toute parfaite au niveau musical et d’une bonne inventivité mélodique, nous trouvons le rockabilly medium  Hot Rod Ride to the moon qui est pour moi un petit chef d’œuvre, My Little Mama est un rockabilly rapide également trés réussi, I Will Be Gone est un rockabilly plus lent qui parait moins excitant par rapport aux 2 précédents, Hello Good Times, Goodbye Blues est de son côté un titre teinté de western swing,  Johnny's Bar est un rockabilly rapide beaucoup plus intéressant en effet il s’agit d’une authentique perle,  Backwood Boy (Ode to Mr. C.F.) est un hommage très réussi à Charlie Feathers dans le style des titres les plus déjantés du maître et Blow My Fuse est un rockabilly sauvage.

En résumé, comme vous avez du le comprendre cet album est pour moi une référence du rockabilly authentique aussi bien pour ses covers que pour ses compositions originales.

Le site web: http://www.hi-flyrangers.com/web_hi-flyrangers/index.htm

 

The Hi-Fly Ranger - Old Moss Back

The Hi-Fly Ranger - Move Baby Move

Hi-Fly Rangers - Johnny's bar


 

 

 

 


 

 

 
Repost 0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 09:50

Joseph MaherFolder-copie-23.jpg (alias "Big Joe" Maher ) est un chanteur / batteur passionné de Jazz et de Blues, son premier groupe date du collège The Starliners, une fois le collège terminé il part sur les routes avec son propre trio de jazz, il joue alors avec quelques légendes du blues comme Jimmy Witherspoon, Bullmoose Jackson, James "Thunderbird " Davis, Nappy Brown, Otis Rush, Earl King etc... 

Fin 1980's il fait partie d'une formation swing The Uptown Rhythm Kings et tourne ensuite avec The Tom Principato Band,

C'est au début des 1990's qu'il forme The Dynaflows (nom en hommage aux boites automatiques des Buicks des 1950's).

Le premier album du groupe Good Rockin' Daddy sort sur le label Powerhouse suivi de Cool dynaflow, l'album de 1994 Layin' in the Alley (Black top records) et celui de 1998 I'm still swingin' (sur Severn Records) reçoivent le prix du meilleur album de blues par Wama (Washington Aera Music Association) qui sera suivi en 2000 d'un autre All night long sur le même label. Pour avoir plus d'infos allez sur leur site web:

http://www.bigjoem.com

L'album dont nous allons parler ici est son premier Good Rockin' Daddy qui sort en 1991 sur Powerhouse records, les Dynaflows sont Tom Principato à la guitare et à la basse, Jeff Sarli à la contrebasse et basse, Little Kevin McKendree, , Deanna Bogart et Daryl Davis au piano, Bruce Ewan à l'harmonica, Joe Stanley et Jerry Queen au saxophone tenor et Derek Huston au saxophone barriton. 

Le premier titre est Good Rockin' Daddy un vraiment trés trés bon rock n'roll boogie à la Jerry Lee lewis,  Cat Scratchin est un medium rhythm and blues au son fifties,  Let's Go Jumpin' est un jump rock semblable aux titre fifties du label Alladin, Hook, Line And Sinker est un rhythm and blues stroll semblable au rock noir début 1960's,  No Good Woman Blues est un blues lent classique, Okeshemokeshepop est un blues au tempo un peu plus rapide,  Handclapin' est un instrumental rhythm and blues au son fin 1940's et début 1950's, You Know Yeah est un rock noir medium au son fifties, Don't Send Me Flowers est un medium rock boogie vraiment superbe,  Blow, Man, Blow est un medium rhythm and blues 1950's et Dynaflow un instrumental blues.

Cet album n'est pas un album de blues, mais plutôt un véritable album de rock 'n'roll primitif tel que les artistes noirs l'ont inventé avec un peu de blues, de jump, de jive et de boogie, à conseiller aux fans de musique noir et de pur rock 'n'roll. 

 

Big Joe and The Dynaflows - Good Rockin' Daddy

 

Big Joe and The Dynaflows - Let's Go Jumpin'

 

 

Big Joe and The Dynaflows - Don't Send Me Flowers

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 12:04

Deuce Of Spades est le film évènement de l'année 2011, il est réalisé, joué et interpretté Maimage r 15718238381par Faith Granger.

Ce film est un hymne aux Hot Rods des 1940's et 1950's et à la culture rockabilly associé à  un scénario bien vu, un montage parfait et des images d'une esthétique incroyable nous donne un petit chef d'oeuvre.

La musique est elle aussi made in fifties en majorité avec quelques titres de néo rockabilly contemporain. Que dire si ce n'est qu'il raviera les purs amateurs de Hot Rods et remet en avant la véritable culture Kustom et Hot rod bien loin du côté "mode gothico punk rockabilly" que les médias ont tendance à véhiculer, au point de voir des punks habillés en Greasers!!!! paradoxe quand tu nous tiens.

Enfin pour en revenir à l'auteur, actrice etc... de ce film Faith Granger, elle est né en France (

 

Cocorico!!) a grandi au Liban et vit en Californie. Elle réalises de nombreux courts metrages et vidéos et passe au long métrage lorsqu'elle achète son Roadster Ford 32 qui devient le personnage central du film.

L'histoire raconte la recherche du propriétaire originelle de la voiture un certain James Callaway le plus rapide de son état en 1953 avec sa machine. Un jeu de va et vien entre les 1950's et les 2000's qui nous transporte aussi bien à Paso Robles aujourd'hui , que dans les courses sur le lac asséché El mirage durant les fifties, ont peut également y voir les kustomiseurs légendaires Bill Hines et Gene Winfield.


N'hésitez pas à aller aussi voir le site trés bien fait sur le film:
http://www.deuceofspadesmovie.com/

 

 Deuce_03.jpg

 

Deuce_10.jpg

 

Deuce_14.jpg

 

Deuce_17.jpg

 

Deuce_19.jpg

 

Deuce_29.jpg

 

FrankFaithJordan3.jpg

 

hotrod-20girl4.jpg

 

story__deuce_of_spades.jpg

 

 

 

 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Cinema
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 10:11

Je vais maintenant vous faire un petit cours d'histoire avec une Ford 55 venue tout droit de la fin des années 50, avec un style trés particulier dents Cette voiture, c'est celle de Sy Gregorich Very Happy Confiée aux bons soins des fréres Alexander, Mike et Larry par trois fois, ce mild custom a l'avant et l’arrière radicalement modifié a remporté des trophées partout ou elle passait  :cool:
pc290011

 

Sy-gregorich-1955-ford-victorian2.jpg

Pour apprécier ce genre de design un peu particulier, il faut replacer la voiture dans son contexte : a la fin des année 50 il y a effectivement une école sage qui consiste a se contenter de rabaisser des voiture déjà bien dessinée, et il y les shows, et des voitures de plus en plus modifiées pour glaner un maximum de points. quand on sais que ces points sont attribué en fonction de nombre de modifs, et non de leur harmonies, on comprend mieux les atrocités ayant été commise a l’époque , et l'on est mieux a même d’apprécier ce genre de remodelage radical mais qui garde une esthétique . Esthétique particulière certes, mais esthétique quand même :cool:

A ses débuts The Victorian (c'est le nom que lui a donné Sy, pas trés original puisque la voiture est une victoria!) est plutot sobre , a l'avant en tout cas puisque la calandre est remplacé par celle d'une Plymouth 56. Un échange qui va particulièrement bien a ces Ford, surtout combiné comme ici avec des phares d'Oldsmobile 55 comme en témoigne cette photo d’époque dribble

 

 a-bros10

L’arrière fait dans le classique lui aussi puisque les feux sont remplacés par des Mercury 55 qui parait il s'adaptent parfaitement... Very Happy Par contre, au lieu de garder le pare choc d'origine comme a l'avant, ou même de le remplacer, Sy ne résiste pas a l'envie de céder a la folie roll pan en en faisant fabriquer un aux frères Alexander a partir de deux splash pan ( la partie sous le pare choc avant ) de studebaker 53, la pièces en vogue a l’époque puisqu'on la retrouve sur pas mal de kustom de l’époque, l'Aztec et le kopper kart par exemple) . on en place un de façon conventionnelle, l'autre a l'envers au dessus et on obtiens un roll pan bien kool avec une cavité qui permet de mettre une calandre a l'avant, ou une grille a l’arrière super

 

a-bros11

 

Une combinaison de roll pan a l’arrière mais pas a l'avant un peu étrange et peu harmonieuse a mon gout, mais qui ne lui pas empêché d’être publié dans Rodding et Restyling .notez le montant central chromé et les lake pipes qui sortent d'un fuselage moulé a l'avant.

 

victor10

 

heureusement pour mon gout personnel (puisque je trouve qu'un roll pan est plus joli s'il est accompagné , autrement dit : roll pan avant ET arrière ou rien  :innocent:  ) Detroit est une ville ou il fait bon...neiger, et la Ford fit un jour une glissade qui eu pour but de défoncer l'avant Shocked Tant qu'a refaire l'avant, autant le refaire bien, et Sy décida de le faire assortir a l’arrière de sa Ford. C'est donc deux splash pans de Stude de plus qui furent utilisés. Ces articles se trouvais en neuf dans n'importe quelle concession Stude bien sur Wink Un pare choc de chevy 59 modifié est utilisé en guise de calandre au milieu de cette bouche vorace. Les coins de capot sont roundés, et la carrosserie cette fois peinte en blanc se pare de scallops au dessin pour le moins inventif et élaboré love

 

23012910

 

23012911

 

23012912

 

Encore une fois Pour Sy c'est la moisson de trophée malgré un design qui reste sobre pour l’époque . Preuve que les mathématique n'ont pas totalement zombifié l'esprit des juges des shows. A l'instar de certains puristes du kustom qui refusent d'exhiber leur voiture capot, coffre et porte ouverte en show pour ne pas briser les lignes de la voiture et raflent quand même les récompenses les plus prestigieuses oui Merci a ces saints hommes qui nous permettent de récolter sur le net de superbes photos! oui quoi de plus frustrant en effet que de découvrir les photos de ce qui a l'air d'un nouveau et superbe kustom mais dont le capot ouvert sur un moteur chromé totalement hors sujet ( et dont on a absolument rien a carrer) brise totalement les lignes et ne permet pas de se donner une idée de l'harmonie des modifs ou des proportions ! (j’écris "photos" car je ne me rend pas personnellement sur les show américains, je découvre donc ces kustoms sur la toile dents )

ceci étant dit , voyez vous même les ravages de la présentation " salon de l'auto" sur cette voiture... Crying or Very sad

p3280010

 

alors qu'en fait... dents

 

pb200010

 

Heureusement Sy n’était pas vraiment un hérétique, comme en témoigne cette photo! ouf ! lol!

 

abros010

 

Une troisième fois The Victorian subit un lifting, mais moins radical a l’extérieur puisque c'est un changement de baguettes, réalisée avec des éléments de Ford 57, et de couleur . Le morceaux de choix se situant cette fois a l’intérieur avec 4 sièges séparés et pivotant à l'avant oui

 

55 vic10

 

retour au noir me direz vous ? Very Happy et c'est exprès que je vous ai laissé dans la confusion, car on a souvent le tord de regarder ces photos noir et blanc avec nos yeux de 2011, des yeux habitués au photos couleurs qui cataloguent toutes ces voitures en noir, blanc ou nuance de gris...et c'est compréhensible dents pourtant cette voiture etait rouge :cool:

abros510

 

prenez garde a ces experts autoproclamés qui réinterprètent l'histoire en affirmant que les couleurs vives,le rouge, le jaune par exemple n’étaient pas utilisée a cette époque ou même plus tôt : un gris clair sur une photo d’époque peut bien être un jaune pétant Wink

et après ? et bien après, c'est la fin de vie d'un kustom qui suit comme il peut les modes avant de se rendre compte qu'il a cessé de plaire bah

des radirs

p2080010

 

quelques timides panels comme on semble voir ici

 

p6280010

 

et puis ...c'est la fin ... Crying or Very sad

Que devienne ces voitures ensuite ? confused certaines célébrités de l’époque furent reliftés au fur et a mesure des modes et/ou revendues a des quidam qui les détruisirent dans des accidents, les usèrent jusqu’à la corde , les modifièrent pour leur faire faire du drag ou... les entreposèrent a l’abri pour qu'on les redécouvre presque intacte des décennies plus tard .... et The Victorian fait partie de ces chanceuses drunken

elle a récemment été retrouvé en relatif bon état... mais sans son capot Very Happy

hpim2810

 

un objet perdu vite remplacé comme on peu voir sur cette photo avec Mike et Larry Alexander ( manque encore les louvers )

hpim3510

 

sur ces photos on voit mieux le spectaculaire intérieur :

 

hpim5010

 

hpim5011

Y a plus qu'a attendre qu'elle ressorte restaurée dans sa version blanche a scallops dents en espérant ne pas vous avoir trop barbé a ce cours d'histoire , j'ai senti la barbe collier me pousser en rédigeant cet article :innocent:

Article rédigé par Zed

Fotki: http://public.fotki.com/Zedskustoms/

 

Juste en complèment à cette article fantastique de Zed Les Alexander' Brothers  comme George Barris ont travaillé pour le fabriquant de maquette Amt et certains des kits de la marque s'inspirent de leurs véhicules réels, le kit Amt de la Ford 1956 contient des pièces optionnelles afin de monter la version custom qui rappellent étrangement The Victorian:

56fairlaneamtab8.jpg

 

56fairlaneamt2sy4.jpg

 

Voici quelques photos couleurs rares de l'auto

 Victorian '55 Crown Front

 

 Victorian'55 Vicky Rear

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 22:59

The Fly Right Trio Folder-copie-22.jpgn'est pas de cas le groupe de l'américain Big Sandy, mais un trio de néo rockabilly Hollandais, formé de Hans Van Der Velde à la contrebasse et au chant, Eric Van Ginkel à la guitare et Hans Van Asch à la batterie. En 1992 ils enregistrent un album dans les studios hollandais "The Hague Holland" l'album Wild about you baby (à la pochette inspirée par les peintures du peintre Us Lichenstein) pour Nightmare production. On peut noter la présence de Erwin "Tailgator"  au Sax sur 3 titres.

L'album débute par Gean genie un medium néo rockabilly moderne réalisé à partir d'un titre de David Bowie!!, Yeah yeah yeah est un néo rockabilly moderne et rapide, Wild about you baby est un rockin' blues moderne avec rythmique de slap trés présente, Brand new Cadillac cover  moderne du classique de Vince Taylor, With your love trés bonne version rhythm and blues du white rock de Johnny Powers, Real bad news est un rockin' blues à la mélodie Rolling Stones, Suzie Q cover trés originale et moderne du rockabilly de Dale Hawkins, Make it splendide rockabilly sauvage, Hot red néo rockabilly qui frise avec le psychobilly oldschool,  All these nights trés beau blues classique, It's all over now belle reprise rockabilly de ce titre de Bobby Womack avec ses Valentinos et qui fut un énorme succés par The Rollng Stones,  Tornado cover néo rockabilly et sauvage du classique de Dale Hawkins et Wipe off un instrumental inspiré de  Duane Eddy et Link Wray.

Cet album ne s'embarasse pas d'un son authentique lui préférenat d'un style radicalement moderne (typique du néo rockabilly du début 1990's) et bigrement efficace et qui enchantera les fans de slap bass rockabilly. 

 

Fly right trio - Make it

 

Fly right trio - Yeah yeah yeah

 

Fly right trio - With your love

Repost 0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 10:12

Eager Beavers est un trio anglais 02-20December-202010-20-7-.jpgde rock 'n' roll et rockabilly formé par Dave James à la guitare et au chant, Stuart Bates à la contrebasse et Darren Webb à la batterie. En 1993, sort leur album Dam 'n' Blast sur Rockhouse records.

L'album se compose de 15 titres en grande majorité des compositions originales que nous allons détaillé maintenant, We Start Rockin est un bon néo rockabilly rapide, Sea Of Gin est un medium rock dans l'esprit de Glen Glenn, Starry Nights est une ballade rock 'n' roll avec une bonne mélodie, Sometimes I Realise est un néo rockabilly bien composé, Feel The Pain est un néo rockabilly medium à la mélodie moderne, Cat In Disguise est un néo rockabilly moderne et rapide,  Brand New Cadillac (cover du classique de Vince Taylor), One Remedy est un néo rockabilly rapide assez original, Midnite Train est un néo rockabilly à sonrités western,   Justified est un rockin' blues medium, interceptor est un instrumental néo rockabilly moderne,  Brand New Dry est un excellent medium néo rockabilly, Built To Last est un rockabilly rapide, Eager To Please est un rockabilly jive aux sonorités jazzy et Red Red Sweater est un bon néo rockabilly rapide.

Un album personnel, inventif et plutôt moderne mais sans jamais trahir le  rockabilly et le rock 'n' roll des fifties.

http://www.eagerbeavers.co.uk

 

Eager Beavers - Brand New Dry

 

Eager Beavers - Starry Nights

 

Eager Beavers - Red Red Sweater

 

Repost 0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 09:52

Le Rockabilly est comme nous Folder-copie-21.jpgavons pu le voir au grès des articles une musique internationale, nous trouvons des groupe de pays tel que les USA, le Mexique, la Grande Bretagne, l'Allemagne, L'Espagne, La France, Le Japon, la Hollande, la Suède etc... The Blue Jeans est une formation Grecque formée de Alex "Boogie boy" (chant et guitare), de Steve Double "Trouble" Bass (basse et contrebasse) , Jeff (batterie et percussions) et Angelos Mihalopoulos au Saxophone. En 1992 ils enregistrent un album pour le label Studio 2 records que nous allons maintenant détaillé.

Nous trouvons quelques covers comme I'm Going Home (célèbre par Gene Vincent), Wild Saxophone (classique du rhythm and blues repris par The Stray Cats), Lonesome Train (du Johnny Burnette Rock 'n' roll trio), Not Fade Away (de Buddy Holly and the Crickets) et Baby Please Don't Go (l'énorme classique Rockin' blues de Big Joe Williams) et surtout des compositions originales comme You Better Watch Out un bon néo rocakbilly medium inspiré par The Stray Cats 1er album et Johnny Burnette R 'n' Roll trio,  Ain't Gonna Cry un néo rockabilly rapide assez réussi, I Lost My Mind est un néo rockabilly plutôt lent dans l'esprit  de FeverHot Rockabilly Stuff est un sympathique néo rockabilly rapide et The Motorcycle Boy est un instrumental avec des bruits de motos.

Un album réussi, efficace et sans prétentions qui mérite d'être écouté.

 

The Blue Jeans - You Better Watch Out

 

The Blue Jeans - Ain't Gonna Cry

 

The Blue Jeans - Hot Rockabilly Stuff

 

 

Repost 0