Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 08:53

Pour ceux qui suivent assidument rockin' records nous avons pu voir deux TV des fifties au design spectaculaire:

 La Predicta (rien n'a voir avec le custom de Starbird) américaine avec son écran orientable placé sur un meuble et la Téléavia francaise véritable chef d'oeuvre de l'atomic design.

300392770_7e0cae2909_b.jpg

Nous allons dans cette article nous interresser à une Tv tout aussi extraordinaire (voir plus extravaguante que les deux précédentes) mais ici associée à un meuble contenant Radio et tourne disque.

Kuba4-500x364

 

Kuba5-500x391

La Kuba Corporation fabrique son modèle Komet entre 1957 et 1962 à Wolfenbuttel en Allemagne de l'Ouest.

Kuba1-500x397.jpg

Cette Tv meuble est de dimension généreuse soit 216 cm de long sur 171 cm de haut sur 75 cm de large.

Kuba.jpg

 

Son design assymétrique est en fait inspiré par les bateaux, en effet si on regarde plus attentivement on voit parfaitement se dégager la coque et la voile du navire.

kuba-komet_ad.jpg

 

Et comme sur la Predicta et la Teleavia l'écran est orientable, mais ici c'est toute la pièce triangulaire ("le mat avec sa voile") qui peut pivoter enmenant ecran et haut parleur.

KubaKometshowingtapedeck3.jpeg

La couleur beige claire de l'hébénisterie associée à du bois sombre est un jeux coloré habile qui rajoute à l'harmonie du meuble, ces essences de bois proviennent d'Afrique de l'Ouest.

0296590.jpg

Comme souvent sur les meubles combinant Radio et Pick up les éléments audio peuvent être "au repose cachés par une porte.

1957-58KubaKomet.jpg

 Sur les premiers modèles Komet les éléments la Tv comme la Radio et le Pick up sont fabriqués par Telefunken.

 

1959-60-20KUBAKomet.jpg

On peut noter que sur les modèles suivant se rajoute un petit bar, un rangement pour les disques vinyls et même un magnéto à bandes.

1960-61-20KUBAKomet.jpg

Le prix d'un modèle aussi exeptionnel équivalait à une année de salaires d'un ouvrier, ce qui explique la rareté des modèles aujourd'hui. On peut noter que la dernière série de 1962 sera importé aux USA.

Quelques liens:

http://www.kuba-museum.de/hauptseite.html

 

 

 

Repost 0
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 09:21

La Pontiac 58 de Floyd DeBore est pour moi une œuvre majeure du paneling. Réalisé évidement par le maitre Larry Watson , elle aurait été panelé a plusieurs reprise, son jeune propriétaire la ramenant chez Larry chaque fois que ses moyens le lui permettaient, les panels s'ajoutant sur les panels jusqu’à obtenir en quelques sorte le paroxysme du paneling...

p7181110.jpg

 

p7181111.jpg

 

p7181112.jpg

 

p7181113.jpg

Notez le rabaissement extréme encore accentué par les lake pipes . Notez egalement les enjoliveurs customisées au couleurs de la voiture de même que les dummys spotlight ...superbe ! la place occupé par la decoupe de couleur entre les baguettes de l'aile arriere sont maintenant occupé par un flaming semblant sortir d'une tuyére !

Bien que pratiquement stock, la grosse Pontiac ne devait pas passer inapercue.

 

Article rédigé par Zed

Fotki: http://public.fotki.com/Zedskustoms/

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 23:41

Los Boulevardos est un car club américain formé de jeunes fanatiques de custom et low rider traditionnels.

1960lincon.jpg

La Lincoln 1960 de Memo

memo-slincoln.jpg

 

34982_139755746036953_139747116037816_374621_867844_n.jpg

Leurs influences stylistiques sont aussi bien les low riders de la fin des sixties et début seventies que le customs de les mild customs aux peintures flamboyantes réalisées ou inspirées par Larry Watson.

Eryk-s-53-Olds.jpg

L'Oldsmobile 1953 d'Erik

36787_139780126034515_139747116037816_374864_3863005_n.jpg 

Ce club dynamique possède des voitures pour la plupart aux carrosseries quasi stocks, montées sur Air rides avec accessoires customs (spotlights, jantes cragars) et aux peintures fantastiques et complexes mélangeant teintes satinées, metallisées et pailletés.

tony-sgalaxie.jpg

La Ford Galaxie de Tony

34982_139755742703620_139747116037816_374620_6392906_n.jpg

 

59253_158298657515995_139747116037816_474905_5201049_n.jpg
Le Ford Ranchero d'Erik

Tyson-s-59-Parkwood.jpg

La 1959 Chevrolet Parwood de Tyson

Flaco-s-60-Olds-98.jpg

L'Oldsmobile 1960 de Falco

38063_144258275586700_139747116037816_399458_3444029_n.jpg

 

315.JPG

La T Bird de Mario

 

47157_154909531188241_139747116037816_457791_4119984_n.jpg

L'Oldsmobile Cuttlas 1967 d'Erik

Eryk-s-67-Cutlass.jpg

Bob-s-Buick.jpg 

La Buick 1962 de Bob

154761_175213989157795_139747116037816_570327_6560272_n.jpg

 

 Errol-s-Rivillac.jpg

Rivillac la Cadillac 1968 avec face Avant de Buick Riviera d'Errol

 

Harry-s-62-Pontiac-Catalina.jpg

La Pontiac 1962 de Harry

36926_139758319370029_139747116037816_374701_5277550_n.jpg

 

36926_139758316036696_139747116037816_374700_7162332_n.jpg

 

34928_144491065563421_139747116037816_400446_3129559_n.jpg

Plymouth d'Alex

34908_140527265959801_139747116037816_379895_392613_n.jpg

Ryan's (SlammedNFlaked's) '62 Coupe deVille

 

Brian-s-buick.jpg 

La Buick 1959 de Brian

travis-chevy2.jpg

La Chevy 2 de Travis

Stoney-s-64-Caddy.jpg

La Cadillac 1964 de Stoney's

36386_139757319370129_139747116037816_374659_2370376_n.jpg

 

 Scott-s-1959-Pontiac-Safari.jpg

La Pontiac Safari 1959 de Scott

 

Pour cause de place je n'ai pas pu vous présenter tout les véhicules des membres du club, mais pour en savoir plus sur eux voici quelques liens indispensables:

 

http://losboulevardos.blogspot.com/

http://www.losboulevardosmessageboard.com/

http://www.facebook.com/pages/Los-Boulevardos-Car-Club/139747116037816

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 21:32

Scoopy Doo est pour moi un véritable chef d'oeuvre des show car custom de la fin des fifties et début des sixties.

1-copie-1.jpg

On aime ou on déteste, mais cette véritable sculpture roulante est probablement le meilleur exemple de l'art custom poussé jusqu'au paroxisme par le génie de Joe Bailon.

2.jpg

La voiture citée comme référence du genre dans le livre The American Custom Car de Pat Ganahl et dans Cool cars, hight art: the rise of kustom kulture de John Dewitt.  

3.jpg

C'est pour Frank Caraway que Joe Bailon réalise Scoopy Doo à partir d'un coupé Chevrolet Impala 1958.

--KGrHqF--iME3TIktyGhBOF-TYDuZ---0_3.jpg

La volonté de son client est qu'il réalise un custom  de concours le plus sauvage possible (en résumé un show car).

DSCN1105-vi.jpg

La voila aujourd'hui dans sa version actuelle

 

 Bailon fait un premier croquis incluant plus de 30 Scoops (prises d'air) sur l'ensemble de la carrosserie.

 

g922-vi.jpg

Le projet est accepté et la voiture customisée, elle est ensuite présentée lors de show dont le Oakland Roadster show, elle est bien acceuilli mais ne remporte pas de premier prix. Caraway revient alors voir Bailon et lui demande de la customiser encore plus radicalement, il n'en faut pas plus à Bailon pour réaliser un custom radical.

 

g921-vi-copie-1.jpg

 

Il sculpte à la main des casquettes de parebrise au dessus des parebrise avant et arrière, moule des sidepipes qui partent depuis les ailes avant au dessus des roues pour se terminer au niveau des ailes arrières, mais ce sont les faces avant et arrière qui sont les plus exubérantes de formes ovales avec des calandres et des pare chocs réalisées à la main à partir de tubes chromés.

g926-vi.jpg

 

C'est cette seconde version qui est la plus célèbre, elle permet à la voiture d'être chroniquée dans des revues spécialisées et de remporter l eprix de l'élégance au Oakland show.

joe_bailon_5-copie-1.jpg

 

La voiture disparait aprés s'être accidentée cotre un mur, mais dans les années 2010's la voiture revient dans les shows pour le plaisir du public mais malheureusement avec une face avant et arrière plus sage et classique.

 

g932-vi-copie-2.jpg 

 

g920-vi.jpg

 

joe_bailon_2-copie-1.jpg

 

g925-vi-copie-1.jpg

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 00:04
Woodoo Larry (Grobe)  est pour moi l'un des customizeurs contemporain qui possède le plus grand talents, et ce n'est pas par ce qu'il est également contrebassiste de Néo Rockabilly!!!
 39551_1584577384754_1545348601_1403926_2486712_n.jpg
 L'une de ses plus célèbre est la Woodoo Idol "Gene Winfield Tribute"  un custom dans le style des plus beau show car custom de la fin des fifties et du début des sixties réalisé en 2007 à partir d'un Coupe Ford Deluxe 1946.   voodoo-idol-0043-vi.jpg
 
La voiture est Choppée, Channelé, sectionnée, est monté sur des suspension airride sur un chassis Camaro, on peut noter aussi des pare chocs de Cadillac 1947, une calandre Studebaker, des feux arrières Plymouth et des ailes arrières de Buick.
46356_1584578144773_1545348601_1403933_1717050_n.jpg
33704_1584577264751_1545348601_1403925_256094_n.jpg
164561_181359965218567_180578538630043_542759_8301259_n.jpg
183523_209002032446463_154062281273772_934323_3892389_n.jpg
184676_1819742608978_1102536264_3034303_54395_n.jpg
voodoo-idol-06862.jpg
voodoo-idol-06822.jpg
la voiture au côté de son créateur

 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 23:00

The Outlaw est le premier véhicule réalisé par Ed Roth avec une carrosserie en fibre de verre.

881527289_PU5tK-XL.jpg

La voiture à été pour la première fois dessiné par Roth sur un weirdo destiné à être imprimé sur un sweetshirt.

881526750_qdcdC-XL-1.jpg

C'est en 1956 que Ed commence la construction de la voiture.

881527219_AKCgp-M.jpg

La carrosserie et la face avant sont moulées en fibre de verre, le parebrise et son entourage proviennent d'une Dodge 1922 avec des verres teintés en bleu, les feux arrières sont l'association des entourages chromées des feux des Chevrolet 1958 entourant des feux de Chevy 56, le tout protégé par une "nerf bar" chromée.

db_Outlaw_built_by_Ed_Roth1.jpg

 Le chassis est celui d'un Ford A de 1929, a l'avant nous trouvons un train roulant de Ford 1937 et à l'arrière il provient d'une Ford 1948 le tout est entièrement chromé.

outlaws.jpg,

Le moteur est un V8 Cadillac modifié par Fritz Voight qui place 4 carburateur Stromberg  sur une tubulure d'admission Cragar,  associé à un radiateur DKW et à une transmission de Ford 1939.

Ed-roth-outlaw-gnrs.jpg

L'intèrieur est dessiné par Roth est réalisé par Eddie Martinez, on trouve sur le tableau de bord des compteurs Stewart-Warner et le un volant est celui d'un Chevy Impala 1958.

Ed-roth-outlaw.jpg

 La peinture avec son patern caractéristique est  l'oeuvre de Larry Watson.

772px-Ed-big-daddy-roth-outlaw.jpg

La voiture sera dans un premier temps baptisé The Excaliber et présenté au public en 1959 au Disneyland Car Club Day et à l'Autocad Show du 5 Septembre.

outlaw.jpg 

C'est en 1960 que la voiture change de nom pour The Outlaw.

bigoutlaw.jpgRapidement Revell commercialise un model kit de la voiture (designé par Kim Keeler qui réalisera les autres voitures de Roth produite en kit par Revell).

cccover.jpg

L'original est aujourd'hui la propriété de Robert Williams, mais on peut noter l'existence de deux clônes également célèbre celui de Marlk Moriatity et celui de Fritz Schenck la carrosserie du Outlaw en fibre de verre est commercialisée.

cover.jpg

La voiture apparait à l'époque dans de nombreuses revues spécialisées:  Car Craft de Janvier 1960, Custom Cars de Juillet 1960, Car Speed and Style de Juillet 1961, Rodding and Restyling de Novembre 1961 et Custom Rodder de Février 1962.

Quelques liens:

http://www.ratfink.org/outlawproject/index.html

http://www.mrgasser.com/outlaw.htm

http://www.ratfink.com/ed-roth-outlaw.php

http://www.museumofamericanspeed.com/Ed-Roths-Outlaw-Recreation,14314.html

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 19:35

Nous avons déjas vu le Beatnik Bandit (classique Ultime de Ed Roth), maintenant nous allons nous interressé à son Mysterion.

 2894019133_27d21f5606.jpg

C'est en 1962 que Roth réalise avec l'aide de "Dirty" Doug Kinney sa show car avec une carrosserie en fibre de verre dont l'esthétique (à l'instar du Beatnik Bandit s'inspire des films de Science Fiction de Serie B) par exemple la face avant assymétrique à un phare est directement inspiré par les vaisseaux des extra terrestres du film La Guerre des Mondes.

0601rc_shuten_2_z.jpg

 Les trains roulant, le chassis comme les deux moteurs Ford associé à deux transmissions réunis sur un même train roulant sont directement empruntés à certains Dragsters.

0601rc_shuten_3_z.jpg

Le jaune Candy sera l'oeuvre de Larry Watson. Enfin l'habitacle de conduite est recouvert d'un cockpit de plexiglass.

0601rc_shuten_4_z.jpg

En Septembre 1963 la voiture fait la couverture du Rod and Custom de septembre 1963 de même qu'un article détaillé.

0601rc_shuten_7_z.jpg

La célébrité de l'auto sera également agrémenté d'une maquette au 1/25 eme commercialisé par Revell.

 0601rc_shuten_8_z.jpg

L'original ayant disparu un clône est réalisé durant les 2000's

 

mysterion.jpg

Edition limitée des 1990's du kit Revell reprenant les peintures du kit des sixties.

  0601rc_shuten_1_z.jpg

 

 

5242583944_870c0acd5d.jpg

Voir l'article duquel sont tiré certaines photos illustrant mon article:

http://www.rodandcustommagazine.com/featuredvehicles/0601rc_ed_roth_custom_hot_rod/index.html

 

5242935993_69d290bc77.jpg

 

5242935985_b0170b9c85.jpg

 

5243540122_1ed80bc5db.jpg

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 18:15

The Rock-A-Teens 1-copie-2.jpgest une formation de white rock incontournable, non seulement pour leur immense classique du genre Woo-Hoo mais pour l'ensemble de leur titre dans la même veine qui compose leur album du même nom. Les Rock-A-Teens sont originaire de Richmond (Virginie) et sont formé de Vic Mizelle (chant et guitare, Bobby "Boo Walke (guitare solo), Bill Cook (seconde guitare), Eddie Robinson (saxopone, Paul Dixon (basse) et Bill Smith (Batterie). C'est en 1959 qu'il sont repérer par George Donald McGraw de Mart Records qui voit dans leur Rock-A-Teen boogie un tube, il les enregistresur la filiale de Mart Doran, le titre sort sur le simple Doran 3515 en le rebaptisé tout simplement Woo-Hoo avec en face B Untrue (Aout 1959). Même si le titre est un succés c'est surtout lorsque Morris Levy de Roulette Records (label majeur de New York)  rachète le titre et le publie sur le simple Roulette 4192, que Woo-Hoo rentre au Bilboard en Octobre 1959, restant 12 semaine atteignant la 16 ème place. Et c'est en Novembre 1959, que Roulette fait enregistré au groupe son album, puis au début de 1960. En Décembre sort un second simple Roulette couplant Twangy (un instrumental) et Doggone it Baby un white rock chanté. C'est durant l'été que le lp Woo- Hoo (Roulette SR-25109 sort, mais étonnemant les ventes ne sont pas aux rendez vous, probablement trop rock pour le grand public enthousiasmé par le Twist et le Teen Rock.

Evidemment je suis loin d'être le seul à reconnaitre la grande qualité de cette album, ce dernier étant réédité à de nombreuses reprises, et faisant de ce dernier une référence pour l'amateur de rock sans chichi.

Il se compose des titres Woo-Hoo (évidemment avec ses paroles minimales et ses cris sauvages), Doggone It Baby un white rock sauvage avec sax, guitare et chant hurleurs, I'm Not Afraid un instrumental qui n'est pas sans rappeller ce que feront les Shadows plus tard, That's My Mama un autre trés bon white rock rapide, Dance To The Bop cover original et plus rude du classique de Gene Vincent and the Blue Caps, The Story Of A Woman un fabuleux white rock teinté de rockabilly,  Twangy un instrumental teinté de country, Janis Will Rock un rock 'n' roll en hommage à la chanteuse Janis Martin, Pagan un medium rock , Lotta Boppin' un white rock sauvage, Oh, My Nerves un instrumental white rock avec sax et I Was Born To Rock un rock 'n' roll avec une bonne mélodie.

The Rock-A-Teens - Janis Will Rock

 

The Rock-A-Teens - Doggone It Baby

The Rock-A-Teens - Woo-hoo

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans White Rocker
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 12:50

C'est entre 1957 et 1960 que cette Ford 1954 s'est transformé en kustom de show radical le plus souvent dénomé The Parisienne, grâce au talent de Richard Korkes (Korky's kustoms dans le New Jersey,  ce dernier rejoint l'équipe de George Barris en 1964 et travaille alors sur la première Batmobile).

La voiture optiendra une trés grande célébrité au début des sixties faisant l'objet de couvertures et d'articles dans la presse spécialisée. Puis disparait, durant les 2000's Jo Supply réalise un clone fidèle de la belle et peu de temps aprés arrive à retrouver l'auto originelle à Tucson, depuis l'original et son clône font des apparitions dans de nombreux show comme le Spring National Show de 2010.

20100314160837_sulpy1.jpg

Voici le clône permettant de donner une idée assez juste de l'auto durant sa splendeur

25592391522_large.jpg

Son profil sans fioritures (avant que soit poser sa baguette "homemade" 

131_3121.JPG

La fameuse face arrière concave absolument délirante qui fera la célébrité du modèle

131_3120.JPG

Son intèrieur étonement sage avec console centrale

131_3119.JPG

 

25592391523_large.jpg

 

102108-01THEPARISIENNE.jpg

Photo d'époque de l'originale

102108-05THEPARISIENNE.jpg

Voici une photo d'époque interressante qui nous montre sa face avant avant qu'elle ne subissent son relifting à la mode sixties, faisant alors ressembler la voiture à l'Aztec (voir l'article consacré à cette création Barris sur ce blog)

102108-02THEPARISIENNE.jpg

Enfin voici l'originale tel qu'elle a été retrouvé

102108-03THEPARISIENNE.jpg

 

102108-04THEPARISIENNE.jpg

 

25592391524_large.jpg

La voici sur la couverture du numéro de Mars 1960 de la revue Cars.

25592391519_large.jpg

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 09:49

Bo Porter est musicien 1.jpgdepuis une cinquantaine d'année lorsqu'il enregistre en 2005 l'album Bo Porter & The Dixie Rockits, aprés avoir fait une pause musicale de 10 ans. essentiellement composée de compositions originales et de covers l'album est plutôt réussi.

Il commence par Tennessee Saturday Night (classique du hillbilly et western swing popularisé dans les 1950's par Red Foley et Billy Hughes en 1949) ici dans une bonne version boogie rock 'n' roll, Must Be Jelly est un rockabilly medium dans le style de Carl Perkins,  Are You Lonely Little Girl est un bon medium jump rock 'n' roll, Walk On Boy cover rockabilly de Doc Watson, Chattanooga Shoe Shine Boy western swing de Red Foley,  Bite Your Tongue est un bon rockabilly medium,  Smoke Smoke Smoke cover rockabilly de Merle Travis,  Lovesick Blues une des meilleurs covers de ce classique de Hank Williams ici avec un rythme rockabilly soutenu,  Need Me une ballade dans le style de certains titres d'Elvis fifties, Walking The Floor cover rockabilly d'Ernest Tubb, Shotgun Boogie est une cover rockabilly de ce classique de Tennessee Ernie Ford,  I Don't Blame You est un rockabilly rapide et Have I Told You Lately That I Love You est une ballade de Scotty Wiseman reprise durant les 1950's entre autre par Eddie Cochran.

En résumé un album réussi, faisant un pont astucieux entre la country le hillbilly et le rockabilly et le boogie rock.

 

Bo Porter and the Dixie Rockits - I don't blame you

 

Bo Porter and the Dixie Rockits - Are you lonely little girl

Bo Porter and the Dixie Rockits - Must be Jelly

Repost 0