Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 14:59

Sonny Fisher est un des chanteur de rockabilly les plus important des débuts du rockabilly et portant il ne sortira que 4 single sur starday records. Dés son plus jeune age Sonny fut au contact de la musique, son père chantant des Cow boy songs (Hank Williams, Roy Accuff ou Ernest Tubb). Il est né dans la petite ville de Tacoma, mais dés qu'il en a l'occasion il part pour Houston (Texas). 
En 1951 il forme son premier groupe avec Paul Vaughan (Fiddler), Red Leonie (Steel guitare), Léonard Curry (Contrebasse) et Darrell Newsome (Batterie). Par la suite ils sont rejoint par la guitare électrique de Joey Long.
Le groupe peu à peu voit sion réprtoire passer de la country au rhythm and blues.
Mais c'est en 1954 lors du passage fin 1954 d'Elvis Presley au Houston Texas Korral, que Sonny à la révélation et se tourne vers le Rockabilly. Comme la formation d'Elvis, il forme son nouveau groupe The Rocking boys avec Joey Long à la guitare solo, Leonard Curry à la contrebasse, Darrell Newsome à la batterie et  lui même au chant et à la guitare rythmique.
Aprés quelques show au Houston Cosy Corner, le groupe signe un contrat chez Starday records.
En Mars 1955 ils enregistrent le splendide simple Starday 179 Rockin' daddy / Hold me Baby, puis en Mai un second simple tout aussi fabuleux qu'efficace Sneaky Pete / Hey Mama Starday 45-190. Ils finissent l'année en enregistrant en Septembre encore un trés bon simple de rockabilly radical Rockin' & rollin'/ I can't loose Starday 207.
En  Juin 1956   ils mettront en boite leur dernier splendide simple des années 1950 : Pink and black / Little red wagon Starday 45-244. Sonny Fisher reviendra avec autant de talent en studio durant les années 1970's et 1980's , mais je détaillerais cela dans un autre article.
Evidemment le prix des 4 simple est exorbitant heureusement quoique relativement rare Ace à sortie un 25 cm contenant les 4 single Starday Snny Fisher - Texas Rockabilly Ace 10 CH 14

 

Sonny Fisher - Little red wagon
.

Sonny Fisher - Sneaky Pete


Sonny Fisher - I Can't Lose


Sonny Fisher - Rockin' Daddy


Sonny Fisher - Pink and black

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Rockabilly
commenter cet article
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 09:32

Le rock n'roll noir à ces stars Little Richard, Bo Diddley, Fats Domino et biensur chuck Berry. Pour donner une idée de l'influence de chuck sur le Rock, John Lennon dira de lui: "Si on devait donner un autre nom au Rock n'roll on l'appellerait Chuck Berry".
De la même manière lorsque la nasa envoya dans l'espace Voyager 2 ils ont inclu de la musique dont des enregistrements de Bach, Beetoven, de Louis Armstrong et de Chuck Berry.
Chuck berry de son vrais nom Charles Eward Anderson Berry est originaire de Saint Louis dans le Missouri.

Comme la plupart des pionniers du rock il est influencé dans sa jeunesse par le Gospel, mais aussi le blues (deux des grosses influences du rock n'roll. 
Durant sa jeunesse il passe trois années en maison de correction pour des chapardages.
C'est en 1952 qu' Il forme son premier groupe avec le pianiste Johnny Johnson et le batteur Ebby Harding. Rapidement il se fait une solide réputation de showmen dans les clubs de St Louis, devenant la grose vedette du «Cosmopolitan Club».
A l'époque il interprette plutôt le répertoire d'artistes de rhythm and blues comme louis Jordan ou de Jazz comme Charlie Christian. Préférant le blues il forme le «Chuck Berry Combo», avec lequel il joue ses chansons avec son style avec tout autant de succés.

En 1955, il rencontre Muddy Waters qui à l'époque est une des plus grande vedette du blues, qui le présente au producteur Leonard Chess de Chess Record. C'est à ce moment que commence la grande assenscion de Chuck Berry. 
Comme nous allons le voir il composera une incroyable suite de tube et de classiques indémodable de la musique populaire mondiale. En  Juillet 1955 il  enregistre Maybellene (un blues teinté de Rockabilly) qui sera un immense succés  5 eme place au hot 100 du Bilboard, 5 eme place au casbox et 1 er place au Charts Rhythm and blues. Ce single  Chess 1604 aura en seconde face le blues Wee Wee hours. En Septembre il enregistre  le simple Chess 1610 Thirty day / Together we will be (8 eme place des charts R & B). En Décembre No Money Down qui se classe à la 11 eme place des charts r & b, il est issu du single Chess 1615 avec Down bound train en seconde face. Sur ces sessions il est accompagné de Johnny Johnson au piano, Willie Dixon à la contrebasse, Jasper Thomas (ou Eddie Hardy) à la batterie et Jerome Green aux maracas.
En 1956 Il enregistre 3 nouveaux singles, en mai Roll over beethoven / Drifting blues Chess 1626,  en Septembre Too much monkey business/ Brown eyed a handsome man Chess 1635, en Novembre You can't catch me /  Havana blues Chess 1645. Roll Over Beethoven se classe au Cashbox et dans les Charts R & B, et Too musch monkey business comme Brown eyed a handsome man dans le hit parade rhythm and blues, Nous retrouvons dans ces sessions Johnny Johnson au piano, L C Davis au saxophone et Willie Dixon à la contrebasse mais c'est Fred Below qui est à la batterie, On peut noter sur Havana moon la présence De Jimmy Rodgers (le bluesmen) en seconde guitare.
Et il apparait en Décembre dans le film d'Alan Freed Rock rock rock  au côté de Lavern Baker, Johnny Burnette and rock n'roll trio, Franky lymon and teenagers et Jimmy Cavello and house rockers entre autres. puis sur le lp du film  Chess lp 1425 dans lequel n'apparaissent que les chanteurs  du film  appartenant au label Chess (soit Chuck Berry, et les deux fomations doo wop The Flamingoes et The Moonglows. En Mars 1957, il enregistre School Days qui se classe 5 eme au Bilboard, 3 eme au Cashbox et 1er des charts rhythm and blues avec Deep feeling sur la seconde face de ce single Chess 1653. En Mai il enregistre enfin son 1 er LP After School Session  Chess lp 1426 avec Schoolday, Deep feeling, Too much monkey business, Wee wee hours, Roly Poly, No money down, Brown eyed a handsome man, Berry Pickin' Together we will always be, Havana moon, Down bound train et Drifting heart. En Juin sort le Chess 1664 Oh Baby doll / La juanda et en Septembre le Chess 1671 Rock n'roll/ Blue Feeling. Oh Baby doll se classe au Billboard et Cashbox, et Rock and roll (music) à la 8 eme place du Billboard, à la 14 eme du Cashbox et à la 6 eme des charts R & B. On peut noter  enfin son passage dans le  film d'Alan Freed Mr Rock n'roll. Sur ces sessions on trouve Johnny Johnson au piano, Willie Dixon à la contrebasse et fRed Below à la batterie.
Il commence trés fort l'année 1958 en enregistrant l'extraordinaire Chess 1683 Sweet little sixteen / Reelin' and rockin' en Janvier, l'autre incroyable simple Johnny be goode / around and around Chess 1691. Sweet little sixteen se place à la seconde place du billboard et cashbox et première place des charts rhythm and blues, johnny be goode à la 8 du billboard, 11 eme du Cashbox et 5 eme des charts R & B. En Mars sort son second lp tout aussi fantastique que le précédent One dozen berrys Chess LP -1432 avec Sweet little sixteen/Blue Feeling/ La jaunda/ Guitar boogie/ In-GO / Rock at the Philarmonic / Oh baby doll / Rock n'roll music / It don't take a few minutes / loxw feeling / Reelin' and rockin'  et  How you've changed. En Juin il enregistre le Chess 1697 Beautiful Delilah / Vacation time, en Aout le Chess 1700 Carol / Hey Pedro , en Octobre le Chess 1709 Sweet little rock n'roller / Jo jo gunne et en décembre le Chess 1714 Merry christmass baby / Run rudolph runCarol et Sweet little Rock n'roller se classe à la fois au Billboard, Cashbox et charts rhythm and blues et Merry Christmas baby au Billboard et Cassbox.
Sur les sessions de 1958 nous trouvons Johnny Johnson au piano, G Smith à la contrebasse et Eddie Hardy à la batterie.
En Janvier 1959 il enregistre le Chess 1716 Anthony boy/ That's my desire, en Mars le Chess 1722 Almost grown / Little Queenie, en Juin le Chess 1729 Back in the USA / Memphis Tennessee, En Septembre le Chess 1737 Broken arrow / Childhood sweetheart, et en Novembre l'Argo 5353 Say you'll be mine / let me Sleep. Il place Almost grown et Back in the usa dans le Billborad, le  Cashbox et les r & B charts, Anthony boy et Little queenie dans le Billboard et Cashbox, Memphis Tennessee dans le cashbox et Broken arrow dans le Casbox. En Avril il apparait au côté d'Eddie Cochran, Ritchie valens et Jackie Wilson entre autres dans le film d'Alan Freed Go Johnny Go et dans un autre film Jazz on Summer's day.  En Juillet sort son lp Chuck berry is on the top Chess lp - 1435. on y trouve Almost grown / Carol / Maybellene / Sweet little Rock n'roller / Anthony boy / Johnny b goode / Little queenie, Jo jo gun / Roll over beetoven / Around and around / Hey Pedro / et Blues for Hawaiians. Sur ces sessions on trouve (ou retrouve Johnny Johnson au Piano, Willie Dixon à la contrebasse, LC Davis au saxophone et Fred Below à la basse et pour certain titres avec deux guitare  Bo Diddley.
En Janvier 1960 il enregistre Too pooped to pop /Let it rock Chess 1747, en Avril Bye bye Johnny / Worried life Blues Chess 1754, en Aout I got to find my baby / Mad Lad Chess 1763 et en octobre Jaguar and thunderbirds / Our little rendez vous Chess 1767.  Too pooped to pop se classe dans les 3 hit parade, Le it Rock et Jaguar and thunderbirds dans le Billborad et Cashbox et Bye bye Johnny que dans le Cashbox. En Juillet parait le lp Chess LP- 1448 Rockin at the hops avec Bye bye Jihnny / Worried life blues / Down a road a piece / Confessin the blues / Too pooped to pop / Mad lad / I got find my baby / Betty Jean / Childwood sweetheart / Broken arrow / Driftin' blues  et Let it rock. Sur ces sessions nous trouvons Lc Davis au saxophone, Johnny Johnson au piano, Willie Dixon à la contrebasse, Matt Murphy en seconde guitare et Eddie Hardy à la batterie.
En Février 1961 il enregistre I'm talin' about you / Little star Chess 1779 et en Octobre Come On / Go go go Chess 1799. En Septembre parait l'album New juke box hits avec I'm talkin about you / Diploma for two, Thirteen question method, Away from you, Don't you lie me / The way it was before / Little star / route 66 / Sweet sixteen / Run around / Stop and listen et Rip it up. Sur ces sessions nous trouvons LC Davis au saxophone, Eddie Hardy à la batterie, Johnny Johnson au piano et Martha Berry aux choeurs.
En 1962, il enregistre moins en effet il brave une loi américaine interdisant de faire passer les frontières d'un état  à un mineur uil est condamné à une peine de prison. Sort cette année là le lp Chuck berry Twist  Chess LP - 1465(sans aucune nouveauté pour cause)
En Avril 1963 il enregistre le Chess 1853 Diploma for two / I'm talking about you, et en Aout le lp Chuck berry On Stage Chess KLP - 1480 contenant Brown eyed a handsome man, All abroad, rocking at the railroad, surfin' steel, I still got the blues, I just want to make love you, The man and the donkey, Trick or treat et How high the moon.
En 1964 Chuck revient sur le devant de la scène avec en Février le Chess 1883 Nadine / Rangutang, en  Avril le Chess 1898 No particular place to go / You two, en Juillet le Chess 1906 You never can tell / Brenda Lee, en Septembre le Chess 1912 Little Marie / Go booby soxer et en Novembre le Chess 1916 Promised land / Thing i used to do. Chuck redevient une vedette en effet Nadine, No particular place to go, You never can tell, Little Marie et Promised land sont des tubes qui se classent dans le Billboard et le Cashbox.
En Mai parait le lp The Latest and Greatest LP-1485, en Aout le lp  Two great guitars (avec Bo Diddley)  Checker LP - 2991, en Septembre You never can tell  PYE Lp- 28039 et en Novembre St Louis to liverpool Chess LP- 1488.
Sur ses session sont présents  Odie Payne à la batterie  et  Johnny Johnson au piano (sur les sessions de Janvier), qui en février est remplacé par Lafayette Leake lui même remplacé en Mars et Aout par Paul Williams.
En 1965 il classe au Billboard et Cashbox son Dear dad issu du simple Chess 1926 avec en face B Lonely school days. Il participe en avril au film the T A M I show et en Mai enregistre l'album Chuck berry In London ou il est accompagné par le groupe The five dimensions. En Septembre il enregistre le Chess - 1943 If wasn't me / Welcome back, pretty baby et en Novembre le lp Fresh Berrys Chess LP- 1498.
En 1966 dernière années chez Chess avant son retour sur le label en 1970, avec en Juin le Chess 1963 Ramona say yes /lonely school days.
En 1967 il passe chez Mercury , mais cela méritera un autre article.
Il est clair que pour faire le tour de la discographie toujours de grande qualité de chuck Berry chez Chess entre 1955 et 1967 il faut se procurer un grand nombre d'album (ce que j'ai commencé à faire) mais il manquera tout de même des titres sortie qu'en single ou EP (dont je n'ai pas parlé dans cette article). Pour cela je me suis procurer les 3 double album Chuck Berry's Golden Decade Vol 1, 2 et 3 qui font presque un tour exhaustif de cette pèriode légendaire.
Le Chuck Berry's golden decade contient Maybellene / Deep Feeling / Johnny B. Goode / Wee wee hours / Nadine / Brown eyed handsome man / Thirty days / Havana moon / No particular place to go / Memphis / Almost grown / To much monkey business / School days / Roll over Beetoven / Oh, Baby doll / Reelin' and rockin' / You can't catch me / Too pooped to pop / Bye bye Johnny / Sweet little sixteen / Rock and roll music / Anthony boy  et Back in the Usa.

Le Chuck Berry's decade Vol 2 contient Carol / You never can tell / No money down / Together we will aways be / Mad lad / Run rudolph run / Let it rock / Sweet little rockn'roller / It don't take but a few minutes / I'm talking about you / Driftin' blues / Go go go / Jaguar and thunderbirds / Little Queenie / Betty Jean / Guitar boogie / Down the road apiece / Merry Christmas baby / The promised land / Jo jo gunne / Don't you lie to me / Rockin' at the philarmonic / La juanda  et Come on.

Le Chuk Berry's Golden Decade Vol 3 contient  Beautiful Delilah / Go bobby soxer / I got a find my baby / Worried life blues / Rolli Polli (instrumental) / Downbound train / Broken arrow / Confessin' the blues / Drifting heart / Ingo (instrumental) / Man and the Do,nkey / St Louis blues / Our little rendez vous / Chilhood sweetheart / Blues for hawaiians (instrumental) / Hey pedro / My little love light / Little Marie / Country line / Viva viva rock n'roll / House of blue lights / Time was / Blue on blue (Inst) et Oh Yeah

 

Chuck Berry - Sweet little sixteen

 

 

 


Découvrez Chuck Berry!

 


Chuck Berry a Paris No particular place to go
envoyé par anabelasugarlee. -

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Black Rock n'roll
commenter cet article
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 00:13
Pour parler de la carrière Chris Evans rien de plus simple il possède à la fois un blog et un site web (adresses dans ma page liens rock n'roll) qui détaille tout cela. Je vous fait un petit résumé.
En 1976 il rencontre Carl perkins au festival de Wembley, et décide alors de devenir Chanteur, l'année suivante il forme le groupe de Rock n'roll et de blues Rocky. En 1978 Rocky remporte le tremplin du Golf Drouot et fait la première partie de Téléphone. En 1979 le groupe fait la première partie des Bluesman Memphis Slim puis John Lee Hooker, puis participe au 1 er festival de Rockabilly aux côtés des Rockin' Rebles et Jezebel Rock.
En 1980 sort son 1er 25 cm sur Big Beat records Original Rockabilly BB 803. Ce dernier contient 10 compositions de Chris en anglais: Rocky Boogie, Rock-a-bola juke box, Try to rocket, Rockin' and boppin', Little girls' killer, Baby, why do you treat me so bad?, I love my babe, Railroad rock, Susie baby et Bluesy baby il est accompagné par Patrick Verbeke à la guitare, Jacky Guerard au piano, Jean Jacques Milteau à l'harmonica, Christophe Deschalmps à la batterie. En Juin il passe à l'Olympia au côté  Vince Taylor et accompagné par Jezebel Rock et en Novembre au Palais d'hiver de Lyon avec Cavan et Vince Taylor.
En  avril 1981 il se retrouve à la mutualité au côté de Jack Scott, Eddie Fontaine, Sonny Fisher et Gene Summers.  Et en Juin sort son second 25 cm big beat Chris evans BBR 0014 un 45 tours 4 titre (en français)  avec 3 compositions de Chris Ma pin up est une grosse truie (un petit tube national), Rockin country, Dur travaille dur et une cover française du Kaw-liga de Hank Williams  baptisé Carl Perkins.  Durant cette session il retrouve Patrick Verbeke à la guitare et Jacky Guerard au piano, rejoint par Jacky Chalard à la basse, Jean Cibillo à la batterie, Jacques Mercier aux choeurs et Patou Guérard  spécialement au vocal de Ma pin up sans doute l'auteur des bruits de cochon. En 1982, il crée son label Sunrise, et en 1983 sort son 45 tours dans l'esprit du second 25 big beat avec son Bouc Boogie.
Un simple que je possède (SR 45 831) avec Rockabilly (Tout le monde s'éclate) en seconde face un titre relevé assez bien vu.

En Octobre 1985 sort l'excellent ep sur la savas l IG 120 avec encore 4 composition de Chris, il est accompagné par Gérald Renard à la guitare, Jack Vink à la basse, Alain Baudet à la batterir, Jacky guérard (toujour lui) au piano, et Danny Vriet au Fiddle. C'est à mon goût le disque le plus réussit de la pèriode Rockabilly de Chris, mais relativement rare aujourd'hui. Il contient Jenny Lee, Rock a billy, Try to find another chick et Don't get it 4 rockabilly de haut vol. La suite de la carrière de chris Evans est brillante mais plutôt dans le style du néo rock sixties français, dont je ne parlerais pas mais qui est détaillé sur le blog et le site de chris Evans.


Chris Evans - Bluesy Baby "Original rockabilly"

 

Chris Evans - BABY WHY DO YOU TREAT ME SO BAD "Original rockabilly"

Chris Evans - Rockin' and Boppin' "Original rockabilly"

Chris Evans - "Bop, rock'n'boogie".


Chris Evans - "Chris Evans" second 25 cm 45 tours
Chris Evans - Ma Pin up est une grosse truie
Repost 0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 19:11

C'est une formation de Rockabilly originaire d'Etrechy dans l'Essone (et oui à l'époque le coin était plutôt Rock n'roll!!) d'une moyenne d'age de 15 ans, avec Jean Philippe Provenzano à la guitare rythmique, Didier  Tireau à la contrebasse et Thierry Le Coz au Chant et guitare solo (une Gretsch) et Yannick Provenziano à la caisse claire.
Comme les instrument vous le laisse deviner il s'agit de Rockabilly au son authentique, pourtant un genre pas vraiment courant à l'époque. Leur premier concert date de Décembre 1980, et sont rapidement découvert par Jackie Chalard des disques Big beat qui leur fait enregistrer 5 fabuleux titres sur le 25 cm 45 tours After School Rock n'roll BBR 0013. Ils font également un grand nombre de concerts au côté de grandes stars du Rock n'roll dans des salles aussi prestigieuses que l'Olympia, bobino, la Mutualité, mais aussi des concerts dans des festivals en Hollande, Suisse et belgique.
Sur ce 25 cm Jean jacques Astruc leur compose trois fantastique rockabilly pur cru Don't play, Boppin' cats, Bye bye blues, de leur côté ils composent le trés bon Dance dance dance et complète le disque par une trés bonne reprise du Everybody's trying to be my baby de Carl Perkins.
En suite ils sortent le 45 tours en français T'as de la gueule (reprise de Long Blond hair de Johnny Powers) puis un second sous le nom de Casanova qui fera un petit tube nationale reprenant en français Little Pig (un rockabilly sauvage de Dale Hawkins) avec Oui mon cher en seconde face.
Un conseil écouté ce 25 cm légendaire vous m'en dirait des nouvelles,
Thierry Lecoz qui était partie aux Usa comme musicien professionnel, et revenu en France en 2005 et reforme les Teenkats, mais cela est une autre histoire. ON peut noter leur apparition dans le film Laisse béton et dans l'émission de TV La dernière scéance d'Eddy Mitchell.

Don't Play - Teenkats du 25 After school rock n'roll

Teen Kats - Dance dance dance after school rock n'roll album

Teen Kats Boppin' cats 25 cm After school rock n'roll

Teen Kats Bye bye blues 25 cm After school rock n'roll

Teen Kats Everybody trying to be my baby 25 cm After school rock n'roll

Oui mon cher - Casanova









Repost 0
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 19:08

Victor Leed de son vrais nom Laïd Hamdani, se prend de passion à l'age de 10 ans pour Elvis Presley. En 1979 il commence une série de concert de Rock n'roll au son authentique au Cabaret Chez Félix, puis le collectionneur et spécialiste du Rock n'roll Ding dong le prend sous son aile et afine ses goûts musicaux vers plus d'authenticité.
En Novembre 1979, il passe en concert au côtés de Warren Smith et Billy Lee Riley au Palace. En Avril 1980 Jackie Chalard sort le 1 er disque de Victor Leed sous la forme d'un 25 cm Thank's Rock n'roll BB 805.
Sur ce disque Victor leed est accompagné de Patrick Lozac'h à la guitare solo, Donald Rieubon à la batterie, Jean jacques Astruc à la guitare rythmique et Freddie Legendre à la contrebasse (instrument peu courant à l'époque dans le rockabilly et le rock en général).
Ce lp est une véritable réussite non seulement les 10 titres sont d'excellentes compositions de Victor et Astruc, mais  aussi grâce au son fifties particulièrement réussi.
Il obtient une certaine célébrité passant même sur les TV nationale, il participe en Mai 1980 au 1 er festival de Rockabilly Français à Toulouse, en Octobre 1980 il joue au festival Rockabilly de Ding dong au côté de Carl Perkins et Billy Lee Riley au Bataclan.
Sortira ensuite son unique 45 tours contenant une version française du Marie Marie des Blasters associé au Swing du tennesse. On peut noter en Juillet 1982 sa particpation à la nuit du rockabilly à l'Olympia, accompagné par les Rockin' Rebels.
Maintenant devenu rare, il semble indispensable de se dénicher le 25 cm historique de Victor Leed, avec les titres But in your eyes, I forgot to love, Blue River, To change my life, Jenny (fantastique ballade), Don't be looking for trouble, She don't care, Shy, To much to be right, et Thank's to Rock n'roll.

 

Victor Leed - Marie marie


Victor Leed - But in your eyes

 

 

 

Victor Leed - Thanks to Rock n'roll 

 

 

 

Repost 0
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 17:04

Jezebel Rock est un groupe de rockabilly français toulousain formé en 1976 par Jean-Jacques Moncet à la Guitare et au chant, Denis Rebeillard à la basse,  et Gerard Moncet à la batterie, et ils seront rejoint lors de leurs second 25 cm Big Beat Records par Marc Police à la guitare et au chant. Ils se séparrent dans les années 80 on peut noter qu'ils ont entre autre accompagné Gene Everett sur scène et sur son EP Savas.
Au niveau discographique ils commencent par deux excellents 45 tours en 1978. Le premier single enregistré sur Baccara international (un studio toulousain) 45T-BI 001719 contient le fantastique rockabilly Can't you feel it babe et une trés bonne reprise de Peggy Sue de Buddy Holly sur ce single on compte aussi la présence de Bernard Esillied à la guitare rythmique.
Le second single  contient comme le précédent un excellent Rockabilly Teenage queen en 1er face et une trés bonne adaptation de Buddy Holly Well All Right en seconde face. Ce dernier est enregistré sous la référence oxygène CL-1702.
En 1980 sort chez Big Beat Records BB 801 le 1er 25 cm des Jezebel Rock. Routes of rock  Il est de la qualité des deux singles précédents, on y retrouve Teenage queen, mais aussi d'autres rockabilly (que des compositions) absolument époustouflantes aussi bien au niveau mélodique que des arrangements.
 On trouve des titres comme Hot doc boogie, Moonstruck, Brand new lover, Caroline, Crazy beat, Boppin' cat (avec une version lente et une rapide), truckin' babe et Merry go round.
En 1982 sort le second 25 cm des Jezebel Rock sur Big Beat BBR 0019 Rockabilly Stress dans cet album à part Down the line, nous ne trouvons que des compositions du groupe, dans cet album le son s'est sensiblement transformé passant d'un rockabilly stylé (dans lequel Jezebel Rock s'était fait un son unique) à une sonorité proche des Shadows dut probablement à la présence d'un guitariste supplémentaire (comme les shadows). Marc Police rejoindra par la suite le groupe à l'époque pionnier de la vague psychobilly française Les Wampas. On trouve donc sur ce 25 cm un ensemble de titres trés interressants comme Hangin' blues, Five fold chicken, Another fool, boppin' on heavens floor, No way out (un instrumental), Last Rider (second instrumental) Cindy Lou, Down the line et I'm in a lovin' time again. Pour la petite histoire je me souviens d'un passage du groupe dans l'emission d'Eddy Mitchell La dernière séance dans lequel ils interprette Peggy Sue.






















Les deux premiers simples des JEZEBEL ROCK




Hot Doc Boogie Jezebel rock "Routes of rock"


Jezebel Rock Boppin' cat Boogie (fast version "routes of rock")


Jezebel Rock : Teenage Queen "Routes of rock"

Jezebel Rock Moonstruck "Routes of rock"

Jezebel Rock - Brand new lover "routes of rock"

Jezebel rock - Caroline "Routes of rock"



Repost 0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 22:52

Joe Clay de son vrais nom Clairborne Joseph Cheramie est né à Harvey (en louisiane). Il s'interresse dés son plus jeune age à la country music, rapidement il devient un bon musicien polyvalent pouvant jouer de la batterie, de la guitare et de la basse avec autant de talent. Au début des années cinquantes son groupe le C.J Cheramie trio passe régulièrement sur les ondes de la Radio WWEZ . Il se font une solide réputation qui permet au trio de passer au Louisiana Hayride en 1955, lieu dans lequel Elvis Presley s'est déjas fait une sérieuse réputation. Il s'interresse alors au Rock n'roll jouant lors de show derrière des stars du genre comme Elvis Presley (à la batterie un jour ou Dj Fontana était malade), Carl Perkins et Fats Domino.
Début 1956 Jolly Charlie Disk Jockey de la radio WWEZ fait écouter des bandes de Joe à un agent des disques RCA qui cherche de nouveau talent pour sa nouvelle filiale VIK records. Ce dernier est téllement emballé, que Joe se retrouve en studio accompagné par Link Davis et Hal Harris aux guitares en Avril 1956 dans le studio d'enregistrement de Starday à Houston, ils enregistrent alors 5 faces mémorables de Rockabilly sauvages Sixteen chicks une excellente composition de Link Davis et une reprise du Ducktail de Rudy Grayzell's enregistrés alors sortiront sous la forme d'un explosif single VIK 0211. Ils enregistreront également 3 autres rockabilly déjantés Slipping out and sneaking in,  doggone it et le splendide Goodbye goodbye.
Un moi plus tard Joe se retrouve en studio mais cette fois ci dans les studios de RCA à New York, il est accompagné par Mickey Baker et Skeeter Best aux guitares, Leonard Gaskin à la basse, Bobby Donaldson à la batterie. Il en sortira les sauvages Get on the right track (de titus Turner) et You look that good to me (de Clyde Otis et Ivoty Joe Hunter), une énergique version de Cracker Jack et le tout aussi décoiffant did you mean Jelly bean. De cette session sortira un autre single de rockabilly sauvage Get on the right track / Cracker Jack  VIK 0218. Joe Clay eut une popularité nationale à l'époque, en effet il interpretera Ducktail au show TV d'Ed Sullivan.
Ensuite Joe clay revient en Louisiane et redevient J C Cheramie. Il recommence alors à tourner avec son trio country, mais joue occasionnellement derrière des grandes stars du rock locales comme Frankie Ford, Dr John et Smiley Lewis. Il est redécouvert 30 ans plus tard grace à la compilation RCA rock n'rollers. Le promoteur de concert de Rock n'roll en Angletterre Willie Jeffrey le retrouve et lui fait faire une tournée triomphale en Angleterre, Hollande et Suède.
Un album à posséder qui contient la totalité des titres enregistré lors de ces sessions Joe Ducktail Clay sur Bear Family BFX15224


joe clay -16 chicks


Joe Clay - Did You Mean Jelly Bean (What You Said Cabbage Head)

Joe Clay - You look that good to me

Joe Clay - Get on the right track

Joe Clay (goodbye goodbye)

Joe Clay w/Horton Brothers "You Look That Good To Me" 1997
 




Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Rockabilly
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 20:53

L'histoire des Crickets commence en Avril 1957 lorsque Jerry Allison, Joe B Maudlin et Niki Sullivan  signent le contrat d'enregistrement pour That 'll be the day. Le leadeur du groupe est à l'époque Buddy Holly, mais comme il a déjas enregistré le titre pour Decca antèrieurement, sous son nom et qu'il serait illégal de le réenregistrer avec le même nom pour un autre label, de ce fait tout les titres de cette session sortiront sous la forme d'un lp au nom des Crickets et non de Buddy Holly. Cet album légendaire sera composé de classiques du rock n'roll comme Maybe baby, Oh Boy et bien sur That'll be the day ecrits par Buddy et ses Crickets. 
Lorsque Buddy Holly quitte les Crickets pour une carrière solo, Ils sont rejoint par Earl Sink (qui a participé dans le passé à des formations country comme celles de Tommy Aslup ou de Ferlin Husky). En Février 1959 (avant l'accident tragique de Buddy) Les 4 Crickets signent dans les studios de Norman Petty à Clovis (Nouveau Mexique) Love's made a fool of you (reprise d'un succés de Buddy Holly) et Someone someone (deux excellents pop rocker). En Mai 1959 ils font deux sessions dans les studios de Decca de Los Angeles d'ou sortiront l'énorme classique du rock  I fought the law du début des sixties (repris entre autre par Bobby Fuller) mais également A sweet love, Time will tell et When ask about love (d'excellents pop rockers), à la fin du moi ils enregistrent dans le Bell sound studio de New York 4 autres petites perles du rock n'roll fin fifties comme Deborah, Just this once, Ting a ling (reprise d'un classique qu'ils interpretté avec Buddy au début de leur carrière) et Why did you leave.
En Novembre 1959 ils repartent en studio pour mettre en boite en deux sessions Great balls of fire (reprise stylisée par le style particulier des Crickets de Jerry Lee lewis) Rockin' Pneumonia (reprise de Huey Piano Smith) et les trés bons Smooth Guy et After it's over. On peut noter que dans les sessions à partir de Mai 1959  Sonny Curtiss s'imposecomme nouveau  leadeur, les sessions de Mai se verront agrémentées du pianiste Duddley Brooks. Mais Curtis doit partir pour 2 ans de service militaire.
En Aout  1960 ils enregistrent sans Curtis leur dernière session pour Coral dans les studios Liberty  de Los Angeles, il en sortira le trés bon  Donchka know, et une reprise  de Buddy holly Peggy Sue got a married. Cette session verra l'adjonction de David Box (vocal et guitare) et Ernie Hall à la guitariste solo.  On peut noter aussi que Allison participera fin 1959 et début 1960 à des sessions légendaire comme celle du Three steps to heaven d'Eddie Cochran, et du Dreamin de Johnny Burnette.
Ils classeront dans les charts quelques titres comme Loves made a fool of you, When you ask about love et Baby my heart. Les Crickets sortiront à l'époque le lp In the Style with the Crickets
La totalité des enregistrements Coral des Crickets sont présent ssur le lp Charlie CR 30226
After it's over, Smooth guy, More that i can say, Baby my heart, So you're in love, Someone someone, Great balls of fire, A sweet love, Time will tell, Just this once, I fought the law, When you ask about love, Donchka know, Peggy sue got a married, Rockin pneumonia, Deborah, Ting a ling, Love's made a foll of you, Smooth guy et Why did you leave?


i fought the law- the crickets


rockin' pneumonia and the boogie woogie flu- the crickets


The Crickets - Deborah


The Crickets - Ting-A-Ling


The Crickets.....When You Ask About Love


The Crickets - In Style - LP - Part 1
This album was recorded after Buddy Holly died in 1959 and was released in 1960.
A awesome follow-up to THE CHIRPING CRICKETS.
Here´s the Original Tracklist (Part 1 of 3)
1. More Than I Can Say
2. Rockin' Pneumonia And The Boogie Woogie Flu
3. Great Balls Of Fire
4. Ting-A-Ling

 

The Crickets EP 1. Great Balls Of Fire 2. Don´t Cha Know 3. It´s Too late 4. Baby My Heart

The Crickets - In Style - LP - Part 2
Original Tracklist (Part 2 of 3):
5. Just This One
6. Deborah
7. Baby My Heart
8. When You Ask About Love


The Crickets - In Style - LP - Part 3
Original Tracklist (3 of 3):
9. Time Will Tell
10. A Sweet Love
11. I Fought the Law
12. Love's Made A Fool of You




Repost 0
Published by beatnick bandit - dans White Rocker
commenter cet article
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 23:05

Les Fleetwoods est un des vocals groupes américains les plus populaires de la fin des années cinquantes. Les membres originaux sont Gary Troxel, Gretchen Christopher, et Barbara Ellis qui se rencontre lors de leur dernière année à l'Olympia high school de la ville d'Olympia dans l'état de Washington. Au tout début ce fut un duo féminin dans lequel Gary jouait dee la trompette. Gary écrit rapidement la mélodie “n-do-be-do dum dum-dum do dum.” qui deviendra l'immense succés Come Sofly to me.
La formation commence à tourner dans la région d'Olympia en interpréttant leur nouveau titre, c'est lors d'un concert que Bob Reisdorff de Dolphin Records (label de Seattle) les remarque.
"Come Softly to Me" est enregistré dans les studios de Dolphin au début de l'année 1959, il  montera trés rapidement à la 1 er place du hit parades Pop et à la cinquième place du hit parade  R&B aux Usa, mais aussi rentrera au top ten des charts en Grande bretagne. Tout aussi rapidement le titre depassera tout aussi vite le million de disques vendu. C'est durant cette pèriode que le label Dolphin change de nom pour Dolton records. 
Mr Blue écrit par Dewayne Blackwell était destiné dans un premier temps au Platters, mais se seront les Fleetwwods à la fin de l'année 1959 qui en feront leur second numéro 1 aux pop charts et numéro 5 des Charts rhythm and blues.
On peut noter que lorsque Gary fit son service national dans la Navy durant 2 ans, il fut remplacer par Vic Dana. Malgrés l'absence de Gary, la formation continue  à classer des titres dans le top 40. On peut en compter 9 entre 1959 et 1961 dont Tragedy (reprise du titre de Thomas Wayne) qui grimpera à la dixième place.
Durant les années soixantes dix, le groupe participera à de nombreux show "oldies". Gretchen finit par quitter le groupe pour se concentrer à sa famille, Gary et Barbarra continueront les concerts et réenregistreront leurs tubes pour Ktel records. Par la suite Gary remplacera Gretchen  par Cheryl Huggins, puis Barbarra sera remplacée à son tour par Bonnie Hannukaine. La nouveau trio continuera les concerts et les enregistrements durant les années 1990.
Les rééditions de leurs enregistrements originaux sous formes de Best of ou les rerecording par le groupe sont nombreux. Mais mon choix s'est porté sur l'excellent 1 er album du groupe Mr Blue Doltonblp 2001 qui contient les deux méga tube Come Sofly to me et Mr Blue, mais aussi un ensemble de titres trés réussis dont de nombreuese reprises dans le style des deux gros succés de 1959.: Confidential, The three caballeros, Raindrops, teardrops, You mean everything to me, Oh lord let it be, Serenade of the bells, Unchained melody, We belong together, come go with me,et  I care so much.
Afin de posséder l'ensemble des tubes des Fleetwoods je me suis également procurer leur Greatest hits dolton Bst 8018 qui contient évidement Mr Blue et Come sofly to me, mais aussi tout les autres postèrieur à 1959 comme Runaround, Tragedy, The great imposter, Confidential, outside my window, The last one to know, Graduation's here, You mean everything to me truly do et Poor little girl.

 


Unchained Melody by The Fleetwoods


Mr.Blue-Unchained melody

Mr.Blue-The Fleetwoods

The Fleetwoods - Confidential



Runaround by The Fleetwoods

Découvrez la playlist fleetwoods avec The Fleetwoods
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 21:50

Jody Reynolds est originaire de Denver dans le Colorado. En Mars 1958, parait pour le label Demon l'exellent et légendaire simple Demon FF- 1507 Endless  Sleep /Tight Capris. Endless sleep sera son plus gros tube se classant à la 5 eme place au hot 100 du Bilboard en Juillet 1958, et se vendant cette même année à plus d'un million d'exemplaires. Le 4 Aout 1958 sort son second simple Daisy Mae/ Fire of love (Demon  FF 1509), et en Novembre 1958 parait son troisième simple Demon Elope with me / Closin' in.
En Janvier 1959 sort pour Sundown records le simple contenant deux instrumentaux sous le nom des Storms Thunder et Tarantula, en Mars sort le Demon FF 1515 Beulah lee / Golden idol, en Août le Demon FF 1519 The Storm / Please remember.  En 1960 paraissent ses deux derniers singles Demon The whipping post / I wanna be with you tonight et Stone cold / Raven hair . En 1961 ressort sur Indigo son 45 tours instrumental Thunder/ Tarentual, en 1963 sort chez Brent le simple Raggedy Ann / The girl from king marie et deux autres chez Titan records A tear for Jesse/ Devil Girl et Stranger in the miror/ Requiem for love, et un simple sur Smash records Don't jump / Stormy.
Une grande partie des enregistrements de Jody Reynolds sont présents sur le lp  Magnum MFLP 066 Endless Sleep. On trouve ses deux premiers simples Demon de 1958 Endless Sleep, Tight capris, Daisy Mae et Fire of love, plus une version alternative de Endless sleep, ces titres au son et au style trés inventif et moderne pour 1958 sont des archétypes de White rock fin fifties. On trouve également son single instrumental sortie sous le nom des storms Thunder, Tarantula est totalement dans le style de Link Wray, et le white rock Beulah lee de 1959,  Nous trouvons aussi ses enregistrements de 1963 The girl from king Marie, A tear from Jessie, Devil girl, Stranger in the mirror et Requiem for love qui ont un son trés rock sixties. On trouve enfin le trés sympatique  probablement inédit Come on twist .

Jody Reynolds - Endless Sleep


Jody Reynolds - Fire of Love


Jody Reynolds - "Black Tarantula" AKA "Tarantula"

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans White Rocker
commenter cet article