Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 07:52

Song Parade est une revue belge flamande de la seconde moitier-B-NOL9gBWk---KGrHqEOKnQEvyFr-DIMBMMgtJmp0w--_12.jpg des années 1950's et du début des 1960's qui parlait comme son nom l'indique de chansons, et plus généralement de l'actualité musicale. Et comme vous pouvez le voir le Rock n'roll est un genre particulièrement chroniqué dans ses lignes. Le premier numéro parait en Janvier 1955.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les scans suivant correspondes à des numéros de Song Parade appartenant à Andre Bette

20100716105416965

Publicité des 45 tours de Gene Vincent

 

20100716105441414

Hit parade Rock n'roll Song parade Novembre 1956 et couverture avec Little Richard

du Song Parade Dec 1956.

 

20100716105503197

Publicité des disques Capitol (Gene Vincent, Jodimars et Five Keys...)

 

20100716105538139

Trés belle couverture rock n'roll du Song Parade de Janvier 1956

 

20100716105636611

article sur Elvis Presley

 

20100716145438902

Article sur Ricky Nelson & Bill Haley & his Comets (en tournée en belgique)

 

20100716145502719

Article sur le film Disck jockey Jamboree

 

20100716145523981

Publicité des disques Ronnex (avec Louis Prima) et couverture du numéro de Juin 1956 avec

Elvis Presley.

 

!B)NOLPwBGk~$(KGrHqUOKisEwRJduG7DBMMgtHVnKQ~~ 12

Song Parade 1960 avec Paul Anka

 

!BtEfHzgEWk~$(KGrHqYOKiIEvP!U!IcrBL6,(ztRc!~~ 12

Song Parade Novembre 1958 avec Paul Anka et Brigitte Bardot

 

Magazine%20246

Song Parade Février 1961 avec Jackie Wilson et Fabian

 

 

-BtEfTvg-Wk---KGrHqYOKjgEvPW-dgMcBL6-YNY63g--_12.jpg

Song Parade Décembre 1959 avec Brigitte Bardot

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 01:23
L'Histoire de la fender Telecaster1951 Fender Telecaster copy commence en 1950 mais sous le nom de Fender Broadcaster. Ce modèle est né de la volonté de Léo Fender qui voulait un mùodèle à deux micros, et c'est en 1950 qu'il produise cette guitare à partir d'une Fender Esquire auquelle ils ajoutent un micro. Et c'est à cause d'un problème de nom avec la Broadkaster de Gretsch que le modèle devient la telecaster en 1951. En 1954 né la seconde génération des Télécasters les  Black guard tellies, elle se caractérise par le changement du second potard qui servait de melangeur (blender) par un vrais potard de tonalité, la black guard (la plaque de protection) est remplacé par un plque d'une seul pli, et la finition "blond" est également remplacé par une finition blanche crème. En 1955 le micro aigüe est remplacé par un micro à pôle pré-réglés, ensuite le manche passe d'une taille en "V" à une forme plus arrondie. En 1956 les potards en forme de dôme sont remplacés par des plus plats et plus léger  et la prise de Jack est également modifiée.
broadcaster.jpg
Fender Broadcaster 1950
old_tele_brochure.jpg
FenderNocaster.jpg
Une Fender Telecaster (dit Nocaster) de 1951

1954tele.jpg
Fender Telacaster 1954

8d59_3.JPG
1956 Fender Telecaster



Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 23:09

La Fender Stratocaster est EF6195ang.jpgprobablement le modèle de guitare le plus célèbre et le plus courant de l'histoire. En effet il existe un trés grand nombre de varis Fender Stratcaster mais sans doute encore plus de copie faite par les différentes  marques de guitare.

Le modèle est apparu en 1954, est équipé de 3 micros (avec au départ un sélecteur 3 positions qui passera ensuite à 5 positions,) 2 potards de tonalité plus 1 de volume placés en diagonales et un petit vibrato "flotant" (le synchronised tremolo). Au départ le modèle n'offrait pas un large choix de couleur, mais dés 1956 la palette s'élargie grâce à la série Custom. Elle est la guitare de nombreux guitare heroes et plus spécifiquement pour les amteurs de pur rock n'roll la guitare de Buddy Holly et des Shadows.

 

 

1954-fender-stratocaster.jpg

Fender Stratocaster 1954

 

adfendst.jpg

 

Lady_Rose-_1954_Fender_Stratocaster_-Jean-Pierre_Danel_Coll.jpg

Fender Stratocaster 1954

 

p1_uf0us5zev_so.jpg

Stratocaster 1956

 

92-2057-20strat-20big.jpg

Fender Stratocaster 1956 nouvelle couleur de la gamme custom

 

STRAT_CS60_daphneblue01.jpg

Fender Stratocaster 1958

 

guitare_fender_stratocaster_cbs_1973_big.jpg

Fender Stratocaster 1973 ou l'on peut remarquer

que le design est identique au modèles originaux

buddy-holly-for-blog.jpg

Buddy Holly avec sa Fender Stratocaster

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 23:22

 

Le commun des mortels 58Gibson_FlyingV3.jpgne s'y connaissant pas trop en guitare pense que l'extravaguante Gibson Flying V est une guitare des années 1970's car correspondant à l'esthétique des guitare de hard rock et Heavy metal.

En fait c'est une grâve erreur, la flying V à été produite la première fois en 1958 (l'une des années par excellence de l'age d'or du rock n'roll) et le prototype date de 1957 (l'année du rockabilly). Cette première version à la particularité d'avoir un corps en deux pièce de korina (essence rare aujourd'hui protégé).2 - La touche est complètement en-dehors du corps,  la jonction corps/manche, l'épaule est carré, les potentiomètres sont alignés dans le sens du «V», les micros «Humbucker» ont un entourage plastique individuel, la plaque de protection (pickguard) ne recouvre que la moitié inférieure du corps, les cordes s'enfilent par le dos de l'instrument et le cordier d'arrêt est doré et en forme de «V».

 

La première série fabriquée de part son design trés avance n'obtient pas un gros succés et la gamme est retirée fin 1959.

Et c'est en 1966 avec la Flying V Mahogany qu'elle revient sur le devant de la scène grâce à Albert King ou Jimmy Hendrix.

 

A partir de cette réédition le modèle (maintenant fabriqué en Acajou), à cause de son look unique est adopté par de nombreux guitariste comme par exemple Randy Rhoads,Andy Powell, Carlos Santana, Eddie Hazel, Eddie Van Halen, Jimi Hendrix, Zakk Wylde, Pete Townshend, Michael Schenker, Rudolf Schenker, K. K. Downing, Wolf Hoffmann, James Hetfield, Kirk Hammett, Lindsay Hartley, Keith Richards, Kai Hansen Robb Flynn et Lenny Kravitz, Michael Weikath, Pete Wellset Duane Roland, Dave Mustaine.

 

1958flyingV.jpg 

 

patent gibson flying V big

 

Flying_V_1958_big.jpg

 

gibson_Flying_V_1959_accueil_small.jpg

 

p1_uzigj32om_so.jpg

 

p3_ugdc5hzyq_so.jpg

 

p2_uzi32taqw_so.jpg

 

p4_ub0ghqcsr_so.jpg

 

GIBSON-20FLYING-20V-20FADED-20W-20UPGRADES.jpg

 

Gibson_flyingV_XL.jpg

Les nouvelles séries de Flying V

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 13:01

 


 

 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 15:58

Il s'agit d'une 7765.jpgmagnifique bande dessinée sur la vie de Gene Vincent. C'est fabuleux aussi bien au niveau de l'histoire romancée que des dessins.

 

Le texte au verso de la couverture:

Il y avait Presley, Chuck Berry, Jerry Lee Lewis. Et aussi Gene vincent, le félin, l'ange noir. Ses Succés, "Blue Jean Bop" ou "Be Bop a Lula", firet le tour du monde, marquant profondément les années 1950 et un certain style de vie. Puis s'amorça la descente aux enfers, inexorable, pathétique, terrible. L'icône de toute une génération, l'idole de John Lennon et de David Bowie, s'est lentement détruite pour mourir - il ya trente six ans à l'age de trente six ans! - et entrer à jamais dans la légende du rock.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9782205058857_1.jpg

 

Planche_bd_8329_GENE-VINCENT.jpg

 

genevincent0_pla.jpg

 

DSC07353.jpg

 

DSC07354.jpg

 

DSC07355.jpg

 

DSC07356.jpg

 

DSC07357.jpg

 

DSC07358.jpg

 

DSC07359.jpg

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 15:38

Ce livre est comme son nom l'indiqueDSC07348.jpg une encyclopédie de presque 200 pages.

  Le premier chapitre présentant les différents courants musicaux qui concerne les artistes présents dans cette ouvrage soit le Hillbilly, Le blues, les cowboy songs, les singing cowboys, Le bluegrass, le Western swing, le honky tonk et hillbilly boogie, la Cajun music, le rockabilly, Le country and western, le nashville sound, le truck drivin' song, le country rock Californien et le mouvement Outlaw.

Le second chapitre est un dictionnaire des artistes assez incroyable, le travail a du être titanesque pour arrivé au bout.

En troisième nous trouvons un index des artistes ne serais ce que cité dans le livre. En fait des centaines de chanteurs avec une biographie et une discographie assez complète le must pour l'amateur de rockabilly ou de country.

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC07349.jpg

Les Cochran Brothers , Jackie Lee Cochran

 

DSC07350.jpg

Roy Orbison, Vernon Oxford et Buck Owens

 

DSC07351.jpg

L'index avec une rare photo de Gene Vincent and the Blue Caps destiné aux cinéma pour le passage du film The Girl can't help it (sorti en France sous le titre La Blonde et Moi )

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 14:33

Cet ouvrage de 255 pages raconte DSC07333.jpgl'histoire du rock n'roll comme une histoire, au moyen de documents photographiques de toute beauté, de pochettes de disques et d'interwiew d'artistes. Il est partager en plusieurs chapitres.

Le premier est consacré aux rockers français et au golf drouot donc on n'y trouve Johnny Halliday, Daniel Gérard, Danny boy, Richard Anthony, Eddy Mitchell, Dick Rivers, Rocky Volcano, Moustique etc...

Le second s'interresse aux origines du rock soit au niveau du blues et rhythm and blues et de la country music soit les artistes Hank Williams, Roy Brown, Fats Domino, Bill Haley, Lloyd Price etc...

Le troisième est réservé à Elvis Presley et particulièrement détaillé.

Le quatrième nous présente les grands créateurs soit Chuck Berry, Buddy Holly et Eddie Cochran.

Le cinquième s'interresse aux violents soit Jerry Lee Lewis et Little Richard

Le sixième nous présente les rockers noirs soit Larry Williams, Ray Charles, Bo Diddley, Bobby Day, Frankie Lymon, Gary UIs Bonds, Esquerita, Chubby Checker, Screamin' jay hawkins, The coasters, The Platters etc..

Le septième nous plonge dans le monde des rockers blancs soit Gene Vincent, Johnny Burnette, Ronnie Hawkin, Ritchie Valens, Duane Eddy, Link Wray, Jcalk Scott, Wanda Jackson, Janis Martin, Charlie Gracie etc...

Le huitième nous parle de Sun records et du rockabilly avec Carl Perkins, Elvis, Johnny Cash, Roy Orbison, Sonny Burgess, Ray Smith, Charlie Rich, Buddy Knox, Mac Curtis, Charlie Feathers etc...

Le neuvième nous raconte l'histoire des tennage idols soit Pat Boone, Tommy sands, Ricky Nelson, Everly Brothers, Paul Anka, Connie Francis, Brenda Lee, Freddy Cannon, Dion, Del Shannon, Bobby Vee etc....

Le dixième passe l'océan pour nous parler des rockers anglais soit Tommy Steele, Lonnie Donegan, Terry Dene, Marty Wilde, Vince Taylor, Cliff Richard, Johnny Kidd, The Shadows etc...

Le dernier chapitre nous parle de la nouvelle génération (mais s'arrête dans les 1970's) avec les Beatles, Swinging blue jeans, John Fogerty, Creedence Clearwater revival, Matchbox, Whirlwind, Billy Swan, Robert Gordon etc...

En conclusion même si ce livre s'arrête avant le rockabilly boom des Stray Cats il est trés agréable à lire et permet de connaître facilement l'histoire du rock n'roll.

DSC07334.jpg

Johnny Halliday & le Golf Drouot

 

DSC07335.jpg

Johnny Ray, Lloyd Price et Roy Brown

 

DSC07336.jpg

Elvis Presley avec son père et sa mère

 

DSC07337.jpg

Chuck Berry

 

 

DSC07338.jpg

Buddy Holly

 

 

DSC07339.jpg

Little Richard

 

DSC07340.jpg

Bo Diddley, Bobby Day,  Esquerita, Bobby Freeman

 

DSC07341.jpg

Johnny Burnette, Johnny Burnette and his rock n'roll trio, Johnny Burnette et Gary Us Bonds

 

DSC07342.jpg

Gene Vincent

 

DSC07343.jpg

Carl Perkins

 

DSC07344.jpg

Eddie Fontaine, Charlie Rich, Dale Hawkins, Buddy Knox, Marvin Rainwatter, Ray Campi, Mac Curtiq, Charlie Feathers.

 

DSC07345.jpg

Paul Anka , Brenda Lee

 

DSC07346.jpg

Terry Dene, Wee Willie Harris

 

DSC07347.jpg

The Beatles

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 12:41

L'American Bandstand est probablement le show tv qui american-bandstand-by-cdnpicappdotcomsera la plus représentatif des goûts musicaux des teenagers de la seconde moitier des années 1950's et du début des 1960's.

En effet, on voit défiler sur le plateau de l'emission quelques unes des stars de l'époque du rockn'roll, doo wop, Teen rock et rhythm and blues.

Le show filmé au départ dans les studios de la tv WFDIL de Philadelphie, commence en 1952 et se termine en 1989.  A l'origine l'idée vient d'une émission de radio de WPEN The 950 Club présenté par Joe Grady et Ed Hurst. La première emission sera réalisé le 7 Octobre 1952 dans le Studio B, le producteur original est Tony Mammarella avec Ed Yates comme metteur en scène. Déja, on peut noter un public de Teenagers qui dansent durant l'émission, mais l'étroitesse du studio limite leur nombre.

A la fin de l'été 1957, l'emission change de grille de programation en passant à 15 h 30, et à partir du 5 Aout 1957 elle devient un programme national et Dick Clark le présentateur devient aussi producteur du programme. On peut noter que l'emission sera briévement retransmise en couleur en 1958, lorsque WFIL-TV expérimente cette nouvelle technologie On peut noter qen Février 1964 que le show quitte Philadelphie pour les studios d' ABC Television à Los Angeles AB.danny.juniors .

 

Afin de donner une idée des artistes qui ont pu  apparaître à l''American Bandstand voici à titre d'exemple la liste (non exhaustive) de ces derniers durant  la pèriode qui correspond à la première saison officiel soit entre Aout 1957 et Aout 1958. Je possède quelques passage en vidéo de cette émission, mais cela reste infime par rapport au nombre de prestation d'artistes qui sont passés sur le plateau de ce programme TV:

 

Aout 1957: The Frank Virtuoso Quintet; Eileen Barton : Without Love;  The Matys Brothers: Muskrat Rumble & Crazy Street; Fats Domino: What Will I Tell My Heart?;  Johnny Nash : A Teenager Sings the Blues; Buddy Holly & The Crickets : That'll Be the Day; Steve Karmen : Wild Eyes et  Tender Lips; The Dubs: Don't Ask Me (To Be Lonely); Randy Starr: A Dance, A Kiss and a Promise; David Hill : By My Side; Terri Stevens : Pin-Up Girl; Jerry Lee Lewis: Whole Lotta Shakin' Goin' On;  Jimmy Bowen & The Rhythm Orchids: Don't Tell Me Your Troubles; Ted Newman : Plaything; Lee Kane; Rusty & Doug (brothers Rusty and Doug Kershaw) : Love Me To Pieces; Sal Mineo : You Shouldn't Do That et Lasting Love;  Jodie Sands : With All My Heart; Gene Vincent & His Blue Caps : Lotta Lovin;  The Four Coins: Shangri-La; Lee Andrews and The Hearts : Long Lonely Nights; Kitty Kallen: Lasting Love; The Teenagers (probablement Frankie Lymon & Teenagers); Paul Anka : Diana et  Somethin' Smith; Dale Hawkins : Suzie Q.;  Don Rondo : White Silver Sands; Billy Williams : I'm Gonna Sit Right Down et  Write Myself A LetteramerbandstandThe Chordettes : Just Between You and Me

 

Septembre 1957: Sonny James: Uh-Huh-Mm; Bob Crewe: Torn and Tattered Heart et I Can't Shake the Blues; The Rays: Silhouettes; Eileen Rodgers: Third Finger-Left Hand; Dick Lindy; Don Rondo: White Silver Sands; The Poni-Tails: Can I Be Sure?; Dale Hawkins : Number Nine Train;  Bob Jaxson : You Gotta Have Money in the Bank Frank; Frankie Avalon : Teacher's Pet;  Rod Willis: Somebody's Been Rocking My Baby; Bobby Charles: One Eyed Jack;  Tommy Leonetti: I'd Climb The Highest Mountain; The Crew-Cuts: Hey You Face;  Ted Newman: Plaything; The Everly Brothers : Wake Up Little Susie; Nick Noble: Moonlight Swim;  The Tune Weavers: Happy, Happy Birthday Baby; Webb Pierce : Holiday for Love; Jimmie Rodgers : Honeycomb; The Diamonds: Zip Zip; The Mike Pedicin Quintet: Shake A Hand; Brian Fischer; Libby Dean: Ding Dong Rock A Billy Wedding; The Mello-Kings : Tonite, Tonite; Andy Williams: Lips of Wine; The Bobbettes: Mr. Lee

 

Octobre 1957: The Four Top Hatters; Bob Grabeau; Billy Miles;  Jill Whitney; Bonnie Guitar : Mister Fire Eyes; The DeJohn Sisters;american-bandstand-bw Georgia Gibbs: Walkin' the Floor Over You; Billy Williams: Got a Date With an Ange;  The Five Satins: To The Aisle;  The Rover Boys; Artie Wayne: Your Name With Love; Carol Jarvis: Rebel; Lou Connettie; The Four Coins : My One Sin; The Del-Vikings: Willette et I'm Spinning; Jerry Lee Lewis : Whole Lotta Shakin' Going On et  Thurston Harris : Little Bitty Pretty One; Johnny Mathis: Chances Are et  The Twelfth of Never;  Andy Williams: Lips of Wine; The Chordettes: Just Between You and Me et Soft Sand;  Chuck Reed: A Southern Boy Sings The Blues; The Shepherd Sisters: Alone; Jackie Wilson: Reet Petite; Marvin Rainwater: Gonna Find Me a Bluebird; Bobby Brooks; Cathy Carr; 

 

Novembre 1957: Ronnie Self : Ain't I'm a Dog; Paul Hampton: Play It Cool; Bill Haley and His Comets: You Can't Stop Me From Dreaming; Sunny Gale : Who Are We To Say & A Meeting Of The Eyes; Mickey & Sylvia : There'll be No Backing Out; Guy Pastor: This Is My Lucky Day et Life Is Just A Bowl Of Cherries; Tom & Jerry (alias Simon and Garfunkel):Hey Schoolgirl; Dick Duane: What Good Does It Do?;  Gary Trexler: Teen Baby; Jim Lowe: Rock-A-Chicka et The Bright Light;  The Wilburn Brothersamerican bandstand-show : I Got Over The Blues; Janice Harper: That's Why I Was Born; Joni James: You Belong to Me & Summer Love; Paul Carr et Fran Lori : Who Are We To Say; Chuck Berry: Rock & Roll Music;  Lu Ann Simms: Cha-Lypso et Remember Marcellino; Tommy Prisco: Teardrops in My Heart et Maybe Someday; Jerry Reed: In My Own Backyard et Ba-Bee; Joe Bennett & The Sparkletones : Penny Loafers And Bobby Socks et Rocket; Mitzi Mason: Fair Winds and Full Sail; Jerry Lee Lewis: Great Balls of Fire; The Bachelors; The Four Esquires: Love Me Forever;

 

Decembre 1957: The Mike Pedicin Quartet: Shake A Hand; The Mello Kings: Tonite, Tonite; The Everly Brothers: Wake Up Little Susie; The Esquires: Love Me Forever; The Dubs: Could This be Magic?; Bobby Darin: Don't Call My Name; Sonny James : Uh-Huh-Mm; Gene Vincent & His Blue Caps: Dance to the Bop; Gene Nash: Beeline et The Spider; Frankie Avalon: Shy Guy; Kay Armen: Ha! Ha! Ha!; Bill Justis & His Combo: Raunchy;  The Sprouts : Teen Billy Baby; Terry Noland: Patty Baby; The Diamonds: The Stroll; Jimmy Dee and the Offbeats: Henrietta; Johnny Nash : A Very Special Love;  The Rays : Silhouettes; Billy Crash Craddock;  

 

Janvier 1958: The ExplorePAHistory-a0b5c9-a 349Shepherd Sisters: Gettin' Ready For Freddie; Eddie Cochran : Jeannie, Jeannie, Jeannie;  June Valli: Unchained Melody & Old Cape Cod; The Jaye Sisters; Frankie Lymon and the Teenagers : Goody-Goody; Danny Davis : One Love Too Late; Connie Francis: Who's Sorry Now?; Johnny Cash: Ballad of a Teenage Queen; Dale Wright & The Rock-Its: She's Neat; The All-Stars (instrumental group); Burt Taylor (listed as Bert Taylor): I Can't Help It; Nick Noble : Sweet Treat; The Georgettes : Love Like A Fool; Sam Cooke : (I Love You) For Sentimental Reasons; Dicky Doo & the Don'ts: Click Clack; Don Rondo: White Silver Sands; George Hamilton IV : Why Don't They Understand?; Sal Mineo : Little Pigeon;  The Twin-Tones: Jo Ann; Buddy Knox : Party Doll; The Petticoats (vocal trio) : I Ain't Gonna Do It No More;
Billy and Lillie (singing duo): La Dee Dah

 

Fevrier 1958: Ted Taylor: Keep Walking On;  Tommy Sands: Sing Boy Sing; Sonny Lowery: Goodbye Baby Goodbye;  The Kids (probablement 'The Collins Kids'); Jackie Wilson: To Be Loved;  The Hollywood Flames: Buzz Buzz Buzz!; Margie Rayburn: I'm Available & Rock and Roll Waltz; Pat Shannon: Maybelle & Knock Knock (Who's There?); Ersel Hickey : Bluebirds Over the Mountain; The Casuals: So Tough; Anthony Roma: Teen Angel; Pat Boone: It's A Wonderful Time Up There & It's Too Soon to Know; Ersel Hickey : BlExplorePAHistory-a0h3c4-a 349uebirds Over the Mountain; Lou Monte: Lazy Mary; Bobby Mitchell : I'm Gonna Be A Wheel Someday; The Everly Brothers: This Little Girl of Mine & Should We Tell Him; Gene Vincent: I Got A Baby et Walkin' Home From School; Janice Harper: Come on Home, All's Forgiven; The Royal Teens: Short Shorts; The Ames Brothers: A Very Precious Love et Melodie D'Amour

 

 

Mars 1958:Tommy Leonetti: Free; Don Gibson: Oh Lonesome Me!; Frankie Avalon: Dede Dinah!; Ronnie Pearson: I Dig That Gal The Most;  Carol Jarvis: Rebel; The Chancellors: The Stroll & Come Go with Me; David Hill : Big Guitar; Billy and Lillie: Happiness; Tom & Jerry (alias Simon and Garfunkel): Our Song & Two Teenagers; The Spaniels: Goodnight Sweetheart, Goodnight & Everyone's Laughing; Kathy Linden: Billy; Jerry Lee Lewis: Whole Lot Of Shakin' Goin' OnYou Win Again & Breathless; The Four Voices: Lovely One & Dancing with My Shadow; Terry Noland: Raunchy; Cliff Thomas Raunchy; Merv Griffin: I've Got A Lovely Bunch of Coconuts; Frankie Vaughan: Judy;  The Four Lads: There's Only One Of You;  Jack Jones: The Donkey Serenade; Don Cornell: I've Got Bells On My Heart;  The Four Dates (vocal group): I'm Happy; The Tracey Twins: Don't Mean Maybe Baby; Heartbreak Hill; Andy Williams: Are You Sincere?; Jimmy McCrackin;  

 

Avril 1958: Larry Dean: Pony Tail;  The Beavers: Low As I Can Be; Tina Robin: A Little Bird Told Me;  Buddy Greco : The Earth And The Seven Seas; Jodie Sands: Someday; The Mello Kings: Valerie;  The Royal Jacks : I'm In Love Again; The Ames Brothers: Little Gypsy et A Very Special Love; Lu Ann Simms: In the Middle of the Island et Junior Prom; Tommy Prisco: O Bella Mia;  Laurie London : He's Got the Whole World; Huey 'Piano' Smith and the Clowns: Don't You Just Know It?et  Addie Lee: C'mon Home; Johnnie and Joe : Why Did She Go?; Sammy Salvo: She Takes Sun Baths;  Dion and The Belmonts : I Wonder Why; Dick Duane: Eternally; The Bay Bops (vocal group): Midnight Swim; The Champs: Tequila; Barbara McNair: Till There was You & Bobb; Les Paul and Mary Ford: Hummingbird & Cinco Robles ;  Hunt Stevens: Love Me; Vaughn Monroe: Black Denim Trousers and Motorcycle Boots & In the Middle of The House;  The James Brothers: Wake the Town and Tell the People; Jim Reeves: Four Walls; LaVern Baker: Tweedlee Dee & Jim Dandy;  The Voxpoppers: Wishing for Your Love; The Four Preps: 26 Miles;  Laurie London: He's Got The Whole World in His Hands; Johnny Nash: A Very Special Love; The Playmates: Jo-Ann & Let's Be Lovers

 

Mai 1958: The Playmates: Jo-Ann & Don't Go Home; Kathy Linden: You'd Be Surprised; Janice Harpe: Hands Across the Sea; Vinnie Monte: Teen-Age Crush; Jim Eddy: Psalm 23; The Tyrones, The Dynells; Bernie Early : Rock Doll et Your Kisses Kill Me; The Four Aces; Written in the Wind & Rock & Roll Rhapsody; Jim Lowe: The Green Door & Wicked Woman; Gerry Granahan: No Chemise, Please!; Teacho & The Students: School Day; Gina and Gino:  Pretty Baby; Ernie Cast and The Honeycombers: Honeycomb;  Betty Johnson: The Little Blue Man  &  Dream; Mickey and Sylvia: Love is Strange et There Ought to be A Law Here; John D. Loudermilk : Susie's House; The Champs: Tequila & El Rancho Rock; The Lane Brothers :Somebody Sweet

 

 

Juin 1958:The Aquatones : You; Roy Hamilton : Don't Let Go & Unchained Melody; Sandy Stewart : A Certain Smile; Darrell Glenn: Congratulations To Me; Pat Shannon: Old Cape Cod & Red Sails in the Sunset; Marvin Rainwater: Moanin' the Blues; Fabian : I'm In Love; Carl Smith: Best Years Of Your Life; Jennie Smith: I'm A Fool to Want YouI'll String Along with You; The Three G's: Let's Go Steady for the Summer; The Timbers: Tree Top; Ray Peterson: Let's Try Romance; Johnny O'Neil: Beach Doll; Dick Lee: Crazy Arms; Jimmy Clanton: Just A Dream; The Kalin Twins: When;  The Chordettes: Lollipop & Zorro; The Four Preps: 26 MilesBig Man; Danny & the Juniors: Rock 'N' Roll is Here to Stay & At The Hop;

 

Juillet 1958: The Poni-Tails: Born Too Late ; Dion and The Belmonts : No One Knows; Jackie Wilson : We Have Love; The Royal Teens : Harvey's Got A Girl Friend; Larry Williams; Bobbie Roberts; Bob Crewe; Tommy Payne; Eddie Fontaine; Dick Banks: Dirty Dog; Duane Eddy: Rebel-'Rouser & Movin' And Groovin; Frankie Tyler (alias Frankie Avalon) : I Go Ape; The Wild Tones :Shup-Ups et The Martian Band; Ersel Hickey: Lover's Land et Goin' Down That Road;  The Four To phatters: Candy Baby; Dale Hawkins: La-Do-Dada;  The DeJohn Sisters: Straighten Up & Fly Right; The Chantels: Maybe & I Love You; Jack Scott: My True Love  & Leroy; Connie and Lee : Cool, Cool, Baby; Frank Sardo : Class Room; The Original Casuals: Three Kisses Past Midnight;  Connie Francis: I'm Sorry I Made You Cry; Lillian Briggs : Come Here;  Frankie Avalon : Ginger Bread

 

 

Aout 1958 Sanford Clark : Still As The Night et Sing 'Em Some Blues; The Five Satins :  In the Still of the Nite et  to the Aisle; Eddie Cochran : Summertime Blues; The Dappers : We're In Love et Spellbound; The Slades Un groupe vocal avec Ray Campi) et The Kingsmen (un groupe instrumental différent du groupe qui chante Louie Louie en 1962); Bobby Freeman :  Betty Lou Got A New Pair Of Shoes et Do You Wanna Dance,  The Royal Holidays : I'm Sorry; The Coasters : Yakety Yak.

 

Pour savoir plus sur tout les saisons de l'émission cliquez sur le lien:

http://www.tv.com/american-bandstand/show/2034/episode.html?tag=episode_header;episode

 

http://www.dickclarksabbranson.com/

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 08:21

Frank Margerin est né à Paris, et passe sa jeunesse dans une Hlm de la Porte D'Asnière. Il obtient un diplôme des Arts Appliqués, rappidement il se tourne vers le dessin humoristique et finalement commence par des llustrations dpour les magazines de charme Lui et Playboy.

Lorsqu'il rencontre Jean Pierre Dionnet (responsable du magazine Métal Hurlant) commence alors sa collaboration avec Métal Hurlant qui ne s'achèvera qu'en 1987 avec le dernier numéro.

Ce sera son tremplin, il se fait un nom publie des albums, fait des pochettes de disque, des cartes postales, affiche de film etc...

Rocky

Lucien avec Gilou dans sa Dauphine

 

C'est son personnage Lucien qui m'interresse surtout pour Rockin' records, en effet ce personnage qui devient rapidement central dans les histoires dessinées par Margerin est un Rocker avec une énorme banane en forme de tube, qui évolue dans un monde à cheval entre les années 1960's et l'époque de sortie des albums les 1980's à 2000's. Il aime les Flippers, le Rock de Gene Vincent et des Chaussettes noires et joue dans un groupe les Ricky Banlieue et ses riverains avec ses copains Ricky, Gilou, Ricky et Albert.

margerin1.jpg

Rocker pour une affiche

 

L'histoire Tutti Frutti (dans laquelle Lucien n' est pas un personnage) est un véritable morceau sorte de conte avec fée et roi sur fond de rock n' roll, banane, creepers et Drap Jacket léopard.

mar1.jpg

Lucien sur une BMW

 

C'est l'époque des albums de légende, Frank Margerin présente, Radio Lucien, Banane métallique, Votez Rocky et surtout Ricky banlieue, Il particippera avec la télévision avec les dessins animés court racontant les aventure de Manu. Il sort ensuite de nouveaux albums de Lucien, comme Ricky chez les Ricains(1998), Week-end motards (2002) puis fait quelques albums de Momo un livreur de pizza sur mob qui écoute du rap!!

lynx_bananesmetalliques01.jpg

Extrait de Banane Metallique

 

En 2009 sort un nouvel album avec Lucien Lucien, père et fils dans lequel le personnage à des enfants et à la banane qui a blanchie et le ventre à poussé.

wall14.jpg

 

wall10.jpg

 

wall3.jpg

 

lucien1.jpg

 

serviteur.jpg

 

Couverture_bd_2731603674.jpg

 

Pour tout savoir sur l'oeuvre de Frank Margerin:

http://margerinf.free.fr

http://frankmargerin.free.fr

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article