Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 13:50

Le label anglais Charly records se met à distribuer durant les 1970's et au début des 1980's les DSC06075.jpgenregistrements du label Sun records réalisés durant les fifties et le début des sixties. Ils choisissent de refaire découvrir toute ces petites perles des début du rock n'roll sous la forme de compilations rassemblées en série aux noms évocateurs dont Sun - The roots of rock est l'une d'entre elles.

 

Je ne possède pas la série complète mais quelques exemplaires, le premier d'entre eux Volume 5 Rebel rockabilly (CR 30105) compile 16 titres de rockabilly enregistré entre 1956 et 1960.

De 1956 nous trouvons une version inédite de Everybody's tryin' to be my baby par Carl Perkins mise en boite le 22 Mars  ou il est accompagné par Jay Perkins (guitare), Clayton perkins (basse) et W.S. Holland à la batterie et Crazy Woman par Gene Simmons un superbe rockabilly inédit jusque là avec Roland Janes à la guitare, Marvin Pepper à la basse et James Van Eaton à la batterie.

De 1957 nous trouvons Lonely Wolf de Ray Harris trés bon rockabilly inédit jusque là ou il est accompagné deWayne Cogswell à la guitare et Billy Riley à la basse, I Wanta rock de Patsy Holcomb un rockabilly féminin rapide avec Martin Willis au saxophone, Roland Janes àla guitare, Billy Riley à la basse, James Van Eaton à la batterie, Rakin' and Scrapin' de Dean Beard classique du rockabilly enregistré en Février, Flatfoot Sam de Tommy Blake, Pearly Lee de Billy Lee Riley enregistré en Janvier avec John "Ace" Cannon au saxophone, Jerry Lee lewis au pîano, Roland Janes à la guitare, Marvin Pepper à la basse et James Van Eaton à la batterie et Rock it de Johnny Carroll un rockabilly sauvage enregistré en Juin avec Bill Bustin au piano, George Jones à la guitare, Jay Salam à la basse et Bill Hennen à la batterie.

De Septembre 1958 nous trouvons I fell in love de Ken Cook avec Billy Riley à la guitare, Jack Clement à la basse et James Van Eaton à la batterie.

De 1959 Dear John de Warren Smith enregistré en Janvier avec Sidney Manker à la guitare, Billy Riley à la guitare, Cliff Acred à la basse et James Van Eaton à la batterie, Hillbilly Music de Jerry Lee Lewis enregistré en mars avec Brad Suggs à la guitare, Cliff Acred à la basse et James Van Eaton à la batterie, Betty and Dupree de Billy Lee Riley (cover de Chuck Willis) avec Martin Willis au sax, Roland Janes à la guitare, Brad suggs à la basse et James van Eaton à la batterie et Sadie's back in town de Sonny Burgess avec Ed Thomas au piano, Roland Janes à la guitare, J.C. Caughron à la basse et James Van Eaton à la batterie.

De 1960 nous trouvons Ubangi Stomp de Carl Mann (cover de Warren Smith) avec Eddie bush à la guitare, Roy Stevenson à la basse et W.S. Holland à la batterie.

Love is my Business de Cliff Gleaves est d'une date d'enregistrement inconnue.

 

Le Volume 6 Sunset soul compile 16 titres de Rythm DSC06072.jpgand Blues du début des sixties nous trouvons Frank Frost un ancien bluesman influencé par les bluesmens du delta est originaire d' Auvergne (Arkansas) il est ici présent avec 4 titres You're so kind, Pocket full of shells, Lucky to be living et So Tired living by Myself enregistrées en 1962 pèriode ou il obtiendra un véritable notoriété qui lui permet cette année là d'enregistré un album, De la même année nous trouvons deux titres de Frank Ballard Trouble down the road et You gotta learn to rock n'roll dans un style de Boogie Woogie rock,  Jeb Stuart avec Just walkin' in the rain et I bet you're gonna like it de 1961 fait deux titres de soul music, Arbree Stidman  qui enregistre depuis 1947, enregistre chez Sun à partir de 1965 de ces sessions nous trouvons ici Please let it be me, my heart belongs to you et You can't live this world by Yourself, Lucky Big Carter qui fait du jump blues au début des fifties ici avec Gonna breack that lock de 1960 nous fait plutôt un titre de soul, Tony Austin fait une version de soul de Blue suede shoes (le titre de Rockabilly de Carl Perkins!!) accompagné par Carl Mann au piano, Billy Adams originaire de Memphis  fait une cover du blues classique Rock me baby en Janvier 1966, The Climates avec James Thomas réalise avec son simple No you for me un classique de la musique soul de Memphis enregistré en 1967 et Brother James Anderson entre Gospel et Soul enregistre en 1962 I'm tired, my soul needs resting

 

Le Volume 9 - More Rebel RockabillyDSC06069.jpg compile 16 rockabilly et comme sur le volume 5 de trés nombreux inédits, les enregsitrement s'échelonnent entre 1955 et 1961.

De 1955/1956 date d'enregistrements exactes non connues nous trouvons de Joe Baugh She's a woman et Hula bop ou il est accompagné par Buddy Holobaugh à la guitare, clyde Leoppard à la batterie et Stan Kesler à la steel guitare et High high high de Luke mc Daniels,.

De 1957 nous trouvons All my sins are taken away de Sonny Burgess enregistré en Aout avec Kern Kennedy au piano,  Joe Lewis à la guitare, Jack Nance à la guitare, J.R. Hubbard à la basse et Russell Smith à la batterie, Move baby move de Dick Penner avec Don Gilliland à la guitare, Long time gone de Dean Beard et Your true Love de Carl Perkins (version inédite de son classique) mis en boite en Janvier avec Jerry Lee Lewis au piano, J.B. Perkins à la guitare, Clayton Perkins à la basse et W.S. Holland à la batterie.

De 1958 nous trouvons Don't be runnin' wild (problem child) une cover de Roy Orbison et I was a fool de Ken Cook avec Bill Justis au saxophone, Charlie Rich au piano, Jack Clement à la basse, James Van Eaton à la batterie et sur le second titre se rajoute Roy Orbison au choeur, You better believe it de Tommy Blake, Judy de Rudy Grayzell enregistré en Janvier avec Jimmy Smith au piano, Roland Janes à la guitare, Dick Ketner à la basse et Otis jett à la batterie et Leave it to me de Cliff Thomas enregistré en Septembre avec Ed Thomas au piano, Billy Riley à la guitare, Jack Clement à la basse et Jimmy Van Eaton à la batterie.

De 1959 nous trouvons Swanee River Rock  de Billy Lee Riley enregistré en Janvier avec Martin Willis au saxophone, Charlie Rich au piano, Pat O' Neil à la basse et James Van Eaton à la batterie.

De 1961 nous trouvons It won't happen with me de Jerry Lee lewis enregistré en Juin avec Kelton Herston à la guitare, Wayne Moss à la guitare, Bob Moore à la basse et Buddy Harman à la batterie.

De 1962 nous trouvons This old heart of mine d'Eddie Bond enregistré en Février avec John Hughey à la steel guitare, Jimmy Smith au piano, Gilbert Mickel au saxophone, Toomstone Hawkins à la basse et Morris Tarrant à la batterie.

Fool Proof de Mack Vickery  a été enregistré à une date et avec un personnel inconnu.

 

Le Volume 13 - Rockabilly Sundown contient DSC06073.jpgdes titres de rockabilly s'échelonant entre 1956 et 1970.

De 1956 nous trouvons I done told you par Gene Simmons accompagné de Roland Janes à la guitare, Marvin Ppper à la basse et Jimmy Van Eaton à la batterie, Give me some loving de Conway Twitty  accompagné par Jimmy Luke Pashman, Hey Slim de Jack Earls accompagné de Luther Perkins à la guitare, Bill Black à la basse et Billy Riler à la batterie et Take and ride de Slim Rhodes avec Sandy Brooks au chant, John Hughey à la steel guitare, Brad Suggs à la guitare, Spec Rhodes à la basse.

De 1957 nous trouvons Good lovin' de Dickey Lee accompagné de Marvin Pepper à la basse et Jimmy Van Eaton à la batterie, Vibrate de Mack Self accompagné de Roland Janes à la guitare et Linda et I'm lonesome de Ernie Chaffin accompagné sur le premier par Billy Riley à la basse, Roland Janes à la guitare et Jimmy Van Eaton à la batterie, et sur le second par Pee Wee Maddux à la steel guitare, Ernie Harvey à la guitare et Leo Lodner à la basse.

De 1958 nous trouvons You made a hit et So young de Ray Smith accompagné par Charlie Rich au piano, Stanley Walker et Dean Perkins aux guitares, James Webb à la basse et Gary Diamond à la batterie.

De 1959 nous trouvons Willie Brown de Mack Self avec Martin Willis au saxophone, Charlie Rich au piano, Billy Riley à la guitare, Brad Suggs à la basse et Jimmy Van Eaton à la batterie.

De 1962 nous trouvons Double duty lovin' d'Eddie Bond accompagné par John Hughey à la steel guitare, Toomstone Hawkins à la basse et Morris Tarrant à la batterie.

De 1970 nous trouvons Too much monkey business (cover de Chuck Berry) et Honey Hush (cover de Big Joe Turner et Johnny Burnette & Rock n'roll trio) de Sleepy La Beef accompagné par Jimmy Dempsey à la guitare.

De 1972 nous trouvons Blue moon of kentucky (cover d'Elvis Presley ches sun) avec Jimmy Dempsey à la guitare.

 

DSC06074.jpgLe Volume 10 - Sun Country (CR 30117) compile 16 faces de country rock et hillbilly bop entre 1954 et 1959.

De 1954 nous trouvons Drinkin' wine spo-dee-o-dee de Malcolm Yelvington accompagné par Miles Win à la steel guitare, Reece Fleming au piano, Gordon Mashburn à la guitare et Jake Ryles à la basse.

De 1955 nous trouvons Split personality de Clyde Leoppard Band avec Bill Taylor (Vocal), Joe Baugh (au piano), Stan Kesler (Steel guitare), buddy Holobaugh (guitare) et Clyde Leoppard (basse), Peepin' eyes de Charlie Feathers accompagné de Marcus van Story à la basse, Bill Cantrel au violon et Stan Kesler à la steel guitare, I'd never been so long du Slim Rhodes Band avec Dottie Moore au chant, Brad Suggs à la guitare, Slim Rhodes à la guitare, Spec Rhodes à la basse et Got you on my mind et Someday you will pay des Miller Sisters accompagnées de Stan Kesler à la steel guitare, Quinton Claunch à la guitare, joe Baugh au piano et Marcus Van Story à la basse et sur le second des titres on peut noter la présence de Bill Cantrell au violon et Charlie Feathers aux cuillières.

De 1956 nous trouvons Drunk! de J.R. and J.W. Brown.

De 1957 nous trouvons Two timin' woman de Johnny Cash avec Luther Perkins à la guitare, Marshall Grant à la basse,

Heart of me et Laughin' and Jokin' d'Ernie chaffin accompagné de Pee Wee Maddox à la steel guitare, Ernie Harvey à la guitare et Leo Lodner à la basse et  Settin' the woods on fire (cover de Hank Williams) de Jerry Lee Lewis accompagné par Roland Janes à la guitare et James Van Eaton à la batterie.

De 1958 nous trouvons Jenny de Ken Cook accompagné de Billy Riley à la guitare, Jack Clement à la basse et James Van Eaton à la batterie et Sweet William de Billy Riley.

De 1959 nous trouvons Tell' em off de Onie Wheeler accompagné de Sidney Manker et Billy Riley aux guitares, Cliff Acred à la basse et James Van Eaton à la batterie et Goodbye Mr.Love de Warren Smith accompagné de Billy Riley et Sidney Manker aux guitares, Cliff Acred à la basse et James Van Eaton à la batterie.

 

A l'écoute de ces 5 volumes il est impressionant de constater à quel point toutes ces faces (dont de trés nombreux inédits) sont de grande qualité, et comment Sun à un son est style typique reconnaissable dans des style différent comme le Rockabilly bien sur mais également dans le country rock ou la Soul music.

 

 

Découvrez la playlist 1Roots of rock avec Frank Frost

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article

commentaires