Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 10:24

Lorsqu'on est français difficile DSC06438.jpgde passer à côté de ce personnage de la culture populaire, à tel point que je ne suis pas sur que les jeunes générations réalise son importance dans la naissance du rock en France. Evidemment comme pour d'autres chanteurs comme Cliff Richard par exemple je ne m'interresserai qu'à ses faces du début des 1960's, pèriode durant laquelle il enregistre du rock n'roll Jean Philippe Smet est né le 15 Juin 1943 à la cité Malherbe (Paris). A 11 ans il est confronté à la scène grâce au duos des "Hallidays" composé de ses cousines (fille de la tante qui l'élève) et du mari de l'une d'entre elle du nom de scène de Lee Halliday. On peut noter en 1955 son apparition dans le film  de Georges Clouzot Les Diaboliques.  Lee Halliday sera le père spirituel du jeune Jean Philippe, ce dernier qui habite le quartier de la trinité prend des cours de chant et d'art dramatique. Il a une révélation lorsqu'il voit Elvis Presley dans le film Loving you (Amour frénétique en français).

Il se met à fréquenter le Golf Drouot (lieu mytique des débuts du rock en France) , ou il fait des covers de titres américains. Il passe pendant 1 an au Dancing du moulin rouge accompagné de Philippe Duval à la guitare.

Le 30 décembre 1959, il participe à l'émission radio Paris Cocktailet le 18 Avril 1960 passe à la télévision parrainé pâr Line Renaud. Il y interprette un titre de son premier disque chez Vogue Laisse les filles.DSC06349.jpg Sa popularité commence alors à monter et c'est avec son second 45 tours et du titre Souvenirs, souvenirsqu'il devient une immense vedette. Il sera rappidement l'"idole des jeunes" (titre emprunté à un autre de ses tubes qui est l'adaptation française d'un succés américain de Ricky Nelson Teenage Idol) de la pèriode rock puis yéyé. Ensuite Halliday suit l'évolution du rock, faisant de la soul, du hippie, de la pop et du spsychédélique on peut noter qu'en 1966 il découvre Jimmy hendrix qui l'accompagne dans ses tournées, et le groupe Ange qu'il lance avec sa tournée Johnny Circusde 1972. Jimmy Page (guitariste de led Zeppelin joue sur 2 de ses albums de la fin des sixties). Je ne m'éttend pas sur le reste de sa carrière, d'autres sites et blogs spécialisé le feront bien mieux que moi n'ayant pas trop d'affinité avec d'autres styles musicaux que le rock n'roll.

Au niveau des disques je possède des compilations de ses titres du début des 1960's le double album Double disque d'Or de Johnny Hallyday (Vogue VG 304) compile des faces de 1960 comme Je cherche une fille, Pourquoi cet amour, Laisse les filles, J'suis mordu (cover d'Elvis Presley), Le petit clown de mon coeur(cover des Everly Brothers) , Oh oh baby, T'aimer follement(cover d'Elvis Presley), J'étais fou et Ce serait bien et de 1961 Nous les gars nous les filles, Ce n'est pas méchant, Ton fétiche d'amour, Depuis que ma mome, A new Orleans (cover de Gary Us Bonds), Mon vieux copain, Tu m'plais, 24 000 baisers (cover d'Adriano Celentano) et Mon septième ciel. DSC06351.jpgL'écoute de ces faces studios sont étonnante car quelques fois réellement sauvage ce qui explique pourquoi certains artistes de punk et de garage français se réclament d'Halliday (comme Didier Wampas par exemple qui le place par provocation dans la même veine que les Cramps), mais je trouve personnellement que Halliday à une voix et un style plus adapté à l'interprétation des titres rapides que des titres plus médiums. Evidemment la face A composée de 6 titres lives enregistrés en 1961 au Palais des Sports,  sont évidemment assez explosifs comme Souvenirs souvenirs, Kili watch, Oui mon cher(cover de Billy Crash craddock), Oui j'ai, Bien trop timide et Tutti Frutti(cover de Little Richard).

Des titres comme Laisse les filles ou Depuis qu'ma momepar exemple sont de véritables classiques du rock n'roll.

Je possède ce double album dans une autre édition Les 24 premiers succés de Johnny Halliday (Vogue SLVLX. 555).

J'ai complété ce double album par un autre consacré à des lives à l'Olympia le premier disque consacré à l'Olympia 1962 avec Laissez nous twistez(cover de chubby Checker), Elle est terrible(cover d'Eddie cochran), L'idole des jeunes(cover de Ricky Nelson), C'est une fille comme toi, Dans un jardin d'amour(cover de Gene Pitney), Serre la main d'un fou(cover Cody Breman & the Tempatations), Pas cette chanson(cover de Ben E King), Retiens la nuit(titre écrit par Aznavour et appartenant à la bande du film Les Parisiennes), La bagarre(cover d'Elvis Presley), C'est le mashed potatoes(cover de Bobby day), Comme l'été dernier(cover de Chubby Checker), Viens danser le twist(cover de Chubby Checker), Tout bas, tout bas, tout bas(cover de Cliff Richard) et C'est tellement bon(cover de Ray Charles). DSC06350.jpgQuoique assez réussi on entend déjas que les temps ont changé et l'accompagnement plus minimaliste et plus rock des enregistrements précédents c'est étoffé. Le disque 2 est de son côté est consacré au live à l'Olympia de 1964 il est assez rock mais évidemment le disque sonne assez sixties on y trouve les titres Oh cette nuit(cover d'Elvis Presley), Les guitares jouent(cover de Al Casey), Quand je l'ai vue devant moi(cover des Beatles), Je t'écris souvent, J'abandonne mes amours(cover de dusty Springfield), Rien que huit jours(cover de chuck Berry), Tu n'as rien de tout ça(cover d'Elvis Presley), Non, non, non, non je ne veux plus te blesser(cover de James Brown), Excuse moi partenaire(cover de Johnny Guitar Watson), Memphis(cover de Chuck Berry), Pour moi la vie va commencer (écrit par Jean Jacques Debout pour le film D'ou viens-tu Johnny), Ma guitare, Do dou ron ron (cover des Chrystals), Shout(cover des Isley Brothers).

Au niveau des enregistrements studios postèrieurs à 1962 j'ai le double lp Super Hits Le penitencier- Philips (6680 261) qui contient en fait certains des titres les plus connus des débuts du chanteur mais ici une bonne partie des titres ne sont plus vraiment du rock n'roll. Au niveau des rocks mais avec un son trés sixties je citerais Le Pennitencier(cover des Animals), Rock n'roll musique(cover de Chuck Berry), Les monts prés du ciel(cover de Harold Dorman),  Reviens donc chez nous(cover de Sam Cooke), Quand je l'ai vu devant moi(cover des Beatles), Pour moi la vie va commencer, Susie-Lou (cover de Dale Hawkins), Excuse moi partenaire(cover de Johnny Guitar Watson), Les mauvais garçons (qui est un morceaux assez réussi), O Carole(cover de Chuck Berry plutôt repris dans le style des Rolling Stones), Ma guitare, Plus je te regarde(cover de Tommy Tucker) et Lucille(cover de Little Richard).

Je pense que les inconditionnels du chanteur restent sur leur faim, mais mon sujet  sur ce blog est le rock n'roll sous sa forme originelle est Johnny Halliday enregistre du pur rock n'roll jusqu'en 1962 (ce que Johnny dit lui même à juste titre dans certaines interwiews).

 

Johnny Hallyday - Une Boum Chez John

 

Johnny Hallyday Laisse Les filles 1960

 

Johnny hallyday -Oui j'ai 1960

 

 
Johnny Halliday - Oh oh baby 1961

 

Johnny Hallyday - Depuis que ma mome est partie

 

Johnny hallyday - J'suis Mordu ( live à Juan-les-pins 1961 )

 

Johnny halliday - Souvenirs souvenirs

 

Johnny Halliday - Souvenirs souvenirs (TV show 1961)

 

Johnny halliday TV show 1961 - Kili Watch 

 

Johnny Halliday - Mashed potatoes

 

 
Johnny Halliday - Le petit clown de ton coeur

 

Johnny hallyday - Tutti Frutti (live 1961)

 

 

Johnny halliday - Elle est terrible (cover Somethin' else d'Eddie Cochran)

 

Johnny Halliday - retiens la nuit (du film les Parisiennes) avec Catherine Deneuve

 

  Johnny Hallyday Olympia 62

 

Johnny hallyday -danser le twist 1961

 

Découvrez la playlist johnny hallyday avec Johnny Hallyday

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article

commentaires

andré 28/09/2010 22:13


moi non plus je n'aime pas trop son évolution apres 1965,à part l'une ou l'autre chose de temps à autre,c'est vrai que the twist de hanck ballard n"était au départ qu'une face b d'un petit
succes"teardrops on your letter qui a peine fait le hot hundred aux usa


andré 28/09/2010 17:05


lors d'un interdew avec philippe manoeuvre,johnny avait déclaré que la pire chose qu'il regrettait le plus d'avoir enrégistré était le twist qu'il considérait comme la haute trahison du rock n roll
c'est une sorte de trahison si on veut mais moi j'adore le twist


beatnick bandit 28/09/2010 19:03



Moi non plus je n'ai rien contre le twist, en effet en fait je pense qu'en twist il entend yéyé, car le twist est du rhythm and blues et commence en 1958 par un titre de Hank Ballard.
Personnellement c'est la production post 1963 qui est différente (qui s'adapte simplement au style du moment) qui me plais moins. Mais il est sur que si Hallyday n'avait pas évoluer musicalement
il ne serait pas la vedette qu'il est aujourd'hui.



andré 28/09/2010 16:59


l'émission de jean christophe averty était christmas blues


beatnick bandit 28/09/2010 18:58



Que dire sinon toujours merci



andré 28/09/2010 16:54


souvenirs souvenirs scene avec le scooter début 1961 extrait de la route en chantant avec entre autre guy béart


beatnick bandit 28/09/2010 18:57



Merci, encore pour ce renseignement



andré 28/09/2010 16:52


oh oh baby extrait décembre 1960,réalisé par jean christophe averty


beatnick bandit 28/09/2010 18:56



Grand merci pour cette précision