Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 11:53

Le lp Four Rock n'roll LegendsDSC05768.jpg recorded live in London April 1977 qui parait sur Emi records  (Harvest HERITAGE SHSM 2024) immortalise un exeptionnel concert qui se déroula au Rainbow Theatre de Londres le 30 Avril 1977. Il réuni les prestations de 4 légendes du Rock n'roll des fifties Warren Smith (qui a gravé quelques chef d'oeuvre du rockabilly pour Sun records) qui interprette son immortel classique Ubangui stomp (2 fois), Rock n'roll ruby (un autre de ses classiques écrit par Johnny Cash), Blue Suede shoes (de Carl Perkins) et I'm moving on (de Hank Snow), il est suivi de Buddy Knox un rocker qui obtient deux énormes tubes durant les fifties avec Party Doll et Hula love lorsqu'il était chez Roulette records puis avec I think gonna think myself lorsqu'il passe chez Liberty records, durant ce live il interprette ces trois titres plus un autre de ses classiques Lovey dovey (cover rock n'roll du groupe doo wop The Clovers) ainsi que des classiques du rock de Buddy holly and the Crickets comme That'll be the day (2 fois) , Oh boy et Peggy Sue, ensuite arrive le légendaire et sauvage Charlie Feathers qui interprette ses incpontournables standard du rockabilly qu'il met en boite durant les fifties pour King records comme Everybody's lovin' my baby et One hand loose pour Meteor records comme Tongue tied jill et pour Sun comme I forget to remember to forget et Peepin' eyes suivi d'une cover du Good rockin' tonight de Roy Brown avec lequel il obtient un succé"s durant cette decennie et pour terminer le rocker Jack Scott aussi à l'aise pour les ballade langoureuse que les rock bien solides ici nous interprette quelques uns de ses rocks les plus marquant comme My baby's gone, Leroy, Geraldine, The way i walk, Go wild little Sadie et Midgie. Sur ce llive nous trouvons en accompagnement Dave Travis à la guitare rythmique, Roger James à la guitare solo, Dopug Perry à la basse et Howard Tibble à la batterie, se rajoute avec Charlie Feathers son fils Bubba Feathers à la guitare solo et pour Jack Scott Vern à la guitare solo et un saxophoniste Eric sur certains titres. Sans aucun doute l'un des meilleurs live du genre de la decennie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires