Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 07:36

C'est en 1973 que sort le premier film nostalgique de l'ère du rock n'roll AmericanGraffitisoit 1955 - 1964. Mais il est amusant que à peine aprés 10 ans on regrette déjas l'ère de Bill Haley et des Cadillac à ailerons.
Le réalisateur est devenu légendaire grâce à ses séri de film de science fiction Star Wars, et déjas son talent de réalisateur sont visible dans ce long métrage qui fut un gros succés à l'époque et qui sera l'une des raison de la création de la série Happy Days (qui devindra légendaire elle aussi!!)

L'intrigue est assez originale, une unité de temps une nuit, la dernière d'une bande de jeunes qui vont quitter le lycée pour la fac. L'intrigue se déroule autour de Curt Henderson (le seul qui quittera la petite ville de sa jeunesse) il roule en 2 cv citroën, Steve Bolander (le petit ami de Laurie qui roule en Edsel 1958 la soeur de Kurt il est l'acteur qui interprettera Ritchie dans Happy Days) il roule en Chevrolet Impala 1958 custom, Terry Field (qui se fait appeler Terry le tigre, mais que l'on surnomme len réalité a Grenouille) qui roule en scooter et qui emprunte la Chevy de Terry et John Milner le bad boy de l'histoire  qui conduit un Hot Rod 1932 aujourd'hui une des références absolues pour l'amateur de ce type de véhicule.

Se rajoute d'autres personnage comme la blonde mystérieuse que Curt veut retrouver durant la nuit qui roule en Thunderbird 1956, le dJ de Rock n'roll le célèbre Wolfman Jack qui est le file conducteur sonore du film qui durant son émission de radio passe tour à tour des classiques du golden age of Rock n'roll passant les titres de Bill haley, Chuck berry, Buddy holly, Platters, Monotones jusqu'au Beach Boys, les Pharaons une bande de Rockers qui braquent les flippers et conduisent un leadsled Mercury 1951, Laurie une blonde pulpeuse que Terry "La grenouille" drague en racontant des bobbards et grâce à la Chevy de Steve, Carol une petit jeune qui "squatte" dans le hot rod de John que se dernier rêve de ramener chez elle pour s'endébarrasser et Bob Falfa (Harrison Ford qui se rendra célèbre plus tard grâce à Star War) qui veut mesurer sa Chevrolet 1955 Gasser face au hot rod de John dans une course qui à lieu à la sortie de la ville au petit matin.

C'est un film sympathique et amusant qui tourne autour des deux choses essentielles qui ont fait la légende de cette pèriode le Rock n'roll et les voitures. Ce film est une sorte de road Movies mais qui tourne en rond dans une ville en Cruisin'.

Les acteurs principaux sont :
Richard Dreyfuss : Curt Henderson , Ron Howard : Steve Bolander , Paul Le Mat : John Milner, Charles Martin Smith : Terry la grenouille, Cindy Williams : Laurie Henderson , Candy Clark : Debbie Dunham , Mackenzie Phillips : Carol

Wolfman Jack : l'animateur radio , Bo Hopkins : Joe Young , Manuel Padilla Jr. : Carlos, Beau Gentry : Ants, Harrison Ford : Bob Falfa, Jim Bohan : Officier Holstein, Jana Bellan : Budda, Deby Celiz : Wendy.


241158~American-Graffiti-Posters1  
John et son hot Rod Ford 1932                                       

  american%20graffiti
Steve et Laurie avec l'Edsel                                                      

 

American%20Graffitiq

La mysterieuse blonde à la T BIRD

2563831886 b08c957642

Le légendaire Mels Drive In                                           


dsf

La célèbre course de la fin du film

 

bo hop

Le chef des Pharaons au volant de la Mercury 1951

 

HarrisonFord AmericanGraffiti
  Bob au volant de la chevy 55 Gasser

lc 00105
John et Carol

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Cinema
commenter cet article

commentaires

andré 02/07/2010 11:08


Nostalgie de la nostalgie,je l'ai vu au printemps 1974,un dimanche apres midi,la référence en la matiere et puis la découverte de bon nombre de morceaux,je l'ai revu hier sur arte,toute une
soirée,apres un documentaire sur le surf,un concert de chuck berry en 1972,et le documentaire elvis 56 donc pour ceux qui savent capter arte cet été en vacances ou non ,à surveiller ,durant cet été
summer 60's


beatnick bandit 07/07/2010 14:06



Effectivement toujours autant de plaisir, et pourtant je l'ai en DVD!!!