Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 08:15

Jack Scott est originaire de Detroit, à 18 ans il forme son premier groupe les Southern Drifters avant de signer en solo pour ABC records. Il fait quelques hits locaux puis signe chez Carlton records, avec qui il obtient deux gros hts nationaux en 1958. Il obtient avec Leroy / My true love son premier disque d'or (1 millions de copie vendu). Fin 1958 c'est With your love qui devient un nouveau tube national. C'est alors qu'il enregistre son premier album. En effet ce dernier rassemble des  à la fois trés Rock n'roll/Rockabilly avec quelques rock n'roll blanc décapant mais aussi contenant certains des plus beau slow et ballades de la décénnie. Ce premier album Carlton est enregistré par Jack Scott en 1958, on y trouve My True Love l’un des plus beau slow de l’histoire du rock n’roll qui n’est pourtant ni pleurnichard ni à l’eau de rose, mais plutôt un concentré d’émotion authentique associé à une véritable maîtrise du chant de Jack mais aussi de ses chœurs masculins les Chantones, « Leroy » est un summum pour moi en matière de rock blanc tout en énergie, virtuosité et avec une mélodie très réussie, « With your love » est un slow du style de « My true love », les titres « Indiana waltz »,  « No one will ever know » et « I can’t help it » ont un ambiance gospel qui transporte l’auditeur grâce au talent de Jack, « I’m dreaming with you est dans le même esprit mais en plus Rock n’roll avec un rythme syncopé. Le titre « Midgie » est un rock n’roll pur souche dans lequel l’explosion est toujours sous jacente, à noter le fabuleux solo de saxophone, « Save my soul » à réussit le pont entre gospel est pur rock n’roll une petite perle vocal et mélodique avec un rythme vraiment entrainant, « Géraldine » est comme « Leroy » une véritable perle s’est un rock à la mélodie et au refrain efficace, et le summum est « The way i walk » un rock medium est pourtant ultra efficace et inquiétant à la fois (c’est pour cela sans doute que les Cramps le reprennent), enfin « Goodbye baby » est un Rock dans le style de « The way i walk ». C’est un album qui allie des rocks radicaux avec des slows et des titres à sonorités gospels et pourtant l’unité de l’ensemble est incontestable.
On peut également se procurer plutôt que ce premier album une compilation de faces Carlton sur le 25 cm Big Beat Records The legendary Jack Scott qui réunis The way i walk, Leroy, Goodbye baby, Save my soul, There comes a time, Midgie, My true love, Geraldine, baby' she's gone, What am i living for, I never felt like this et Go wild little Sadie.
En 1959 il fait son service miltaire mais également classe Goodbye baby qui rentre au top 10 et The way i walk.
Ensuite il signe chez Top rank records, et encore une fois il fait une suite de tubes nationaux Oh, Little One, It Only Happened Yesterday (#38), What In the World's Come Over You (#5) and  Burning Bridges (#3). What In the World's Come Over You qui devient son second disque d'or. Par la suite il fait une carrière de cow boy crooner moins interressante durant les sixties sur différents labels.
 Pour sa pèriode post Carlton records j'ai acheté le trés bon double lp Charly CDX12 avec les titres Two timin' woman, Baby she's gone, You can bet your bottom dollar, Baby baby, Found a woman, Oh little one, Patsy, Cruel world, Good deal lucille, What in the world's come over you, burning bridges, It only happened yesterday, now that i, Steps 1 & 2, A litlle feeling (called love), Strange desire, My dream came true, One of these days, Grizzily bear, Cry cry cry, You only see what you wanna see, The part where i cry, Strangers, Laugh and the world laughs with you, Meo myo, All i see is blue, Sad story, I can't hold your letters, If only, Green green valley, before the bird flies, Insane, May you never be alone, Face to the wall, You're just getting better et As you take a walk through my mind. Ce double lp a su compiler les faces les plus interressantes de Jack Scott chez Top Rank records, lais également de chez Capitol records chez qui il signe un contract en 1961 il enregistre entre autres les simples A little feeling/ Now that i , Strange desire / My dream came true,  One of these days / Steps 1 & 2, Sad story / I can't hold your letters, If only / Little green  valley et Strangers /Laugh and the world laughs with you. Il est passionnant à l'écoute de ce double combien le génie, le talent de compositeur et d'interprète est toujours aussi présent sur ces faces moins coonnu que les enregistrements Carlton.
Au niveau des 45 t ep je me suis procurer les deux exeptionnels London records qui distribuait Carlton en Europe. Le RE-L-10.016 contient My true Love, Leroy, With your love et Geraldine, il est un véritable petit morceau de l'histoire du rock n'roll et de part ses ventes trés importante à l'époque, il est trouvable assez facilement et à un prix abordable.



Le second ep london est le RE L 10.070 qui est aussi bon mais plus rare donc plus chère mais contient The way i walk au côté de There comes a time , baby Marie et Midgie.




Si on veut un 45 tours de la pèriode légendaire Carlton de Scott on peut aussi acheter le 45 tour Big beat records BBR 1714 (correspondant un 25 cm)
contenant My true love et The way i walk.


Je me suis aussi procurer un 45tours de faces Capitol de Scott avec les trés bons Grizzly Bear et A little feeling qui fait partie de la série Old rock new roll compilant des faces de Rockers classiques type Gene Vincent, Little richard, Johnny Kidd etc...










Jack Scott - Baby she's gone
Jack Scott - Go wild little Sadie




Jack Scott - Leroy



Jack Scott - My True Love, 45 Record



 


Jack Scott * THE WAY I WALK * - live 1988



Jack Scott - Geraldine
Découvrez la playlist Jack scott avec Jack Scott

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans White Rocker
commenter cet article

commentaires