Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 08:06
Le label Spéciality s’est fait un nom grâce à deux artistes essentiels dans l’histoire du rock n’roll Lloyld Price et Little Richard. Art Rupe producteur du label, quand il rencontre début 1957 Larry Williams, sait qu’il a encore trouvé un grand artiste au vu du potentiel artistique qu’il détecte. En effet il ne se trompe pas, son premier enregistrement de Février (une reprise du "Just Because") de Lloyd Price est déjas trés interressant. Mais son gros tube au niveau national il l’obtient avec "Short fat Fannie" son premier grand classique, avec ses paroles qui reprennent des titres de morceaux de Little Richard et d’Elvis Presley, son intro en sifflement qui précède un rock qui déménage. Ce titre est le fruit de sa session d’Avril 1957, qui nous laisse aussi le plus serein "Hight school dance" et le mexicain "Iko iko aka Jokomo". En Juin 1957 Larry revient en studio pour nous enregistrer un autre chef d’oeuvre de rock noir rapide "You bug me baby", cette session lui permettra d’enregistrer également "Oh baby" et une reprise d’un titre de Huey Piano Smith "Rockin’ Pneumonia". Il obtient son second mega tube avec son incroyable "Bony Maronie" encore un trésor du rock noir avec des riffs de sax fantastiques en symbiose avec la mélodie, ce titre est du même niveau que les meilleurs Little Richard. Cette session est la plus fantastique qu’il est faite, on peut noter aussi la trés bonne version de "Lawdy mis clawdy" toujours de Lloyd Price, son "Zing zing" (plus calme) mais surtout un autre petit classique "Slow down", un nouveau rock démentiel du niveau de "Bony Moronie". La réputation que c’est faite Larry Williams avec ses quelques faces, lui permet de partir en tournée avec les plus grandes vedettes de l’époque comme Buddy Holly, Chuck berry, Jerry Lee Lewis et les Everly brothers. En Janvier 1958, il passe au show tv national "Américan Bandstand". En Février fort de son succés il repart en studio et nous enregistre encore un morceau d’anthologie avec "Dizzy miss Lizzy" avec ses riffs de guitare géniaux et simples à la fois et son piano dans le style de Little Richard. Il enregistrera le même jour une reprise de Little Richard "Heeby Jeebies" qui n’a rien à envier à l’originale, et deux autres titres "Make a little Love" et "Hootchy koo". En Juin, il enregistre le déjanté "Hocus Pocus" et en Aout l’excellent "Bad boy" associé au bluesy "Little school girl". Son dernier titre enregistré pour Spéciality sera en Mars 1959 "Ting a ling"(qui est agrémenté d’un backing vocal féminin) On doit également parler de "She said yeah" avec son trés bon solo de guitare bluesy c’est encore un autre petit chef d’oeuvre de Larry qui pourtant ne sera pas édité à l’époque. Ses musiciens durant toute ses séances de légende sont le plus souvent Larry Williams au chant et piano, Jewell Grant au sax bariton, Plas Johnson au tenor sax, Rene Hall à la guitare, Tel tremon à la basse et Earl Palmer à la batterie.
Au niveau des lps je n'ai pu résister à la tentation d'acheter l'édition originale US de l'album spéciality Here's Larry Williams SP 2109 qui contient Short fat Fannie, Make a little love, Hootchy-koo, Lawdy miss clawdy, Peaches and cream , Bony Moronie, Little school girl, Dizzy, miss Lizzy, Teardrops, You bug me baby, et Ting a ling.
J'ai aussi la réédition du lps par spéciality dans la série The golden Age of Rock n'roll sous le nom Larry Williams Original hits. Ensuite l'album Ace records  CH 129  nous permet d'écouter d'autres perles de Larry chez Spéciality non présente sur son lp comme: She sais Yeah, Let me tell you baby,  The dummy, Bad boy, Slow down (chef d'oeuvre du rock noir) Just because, Hootchy-koo, Little school girl, et Make a little love.
Larry Williams - Bony Moronie
.
Partager cet article
Repost0

commentaires