Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 15:33

Les Treniers n'ont pas eut de mégatubes durant les fifties, et pourtant ils furent un des groupes les plus populaires participant à de trés nombreux films de Rock n'roll comme Don't knock the rock ou the Girl can't help it.  A l'origine de ce groupe de frères jumeaux Claude et cliff Ternier.  C'est au college en 1940 que Claude forme son premier groupe, comme à cause de la guerre la plupart des membres partent se battre Claude rejoint le groupe de Jimmie Lunceford's, les deux frères pour des raisons de santé ne feront pas le guerre donc ils enregistrent avec l'orchestre de Lunceford quelques titres pour Decca/Coral. C'est en 1945, que Claude et Cliff forment les Treniers avec Eddie Beal (piano) Red Callender (bass) at Zutty Singleton (batterie), ils chantent sur Weird Nightmare enregistré par Charlie Mingus sur le label Excelsior. Ils partent ensuite pour Los Angeles,  les Treniers font rapidement partie du spectacle de la revue de Johnnie Otis.
 En 1947 -48 ils enregsitrent 15 titres pour mercury dont Hey Sister Lucy et Buzz buzz buzz. Il écument  alors les clubs les plus en vue de Los Angeles comme attraction musicale (Morocco club, Swannee Inn, Tuttle house, Lincoln Million-dollar et l'Orpheum theatre). Leur célébrité commence à s'étendre dans tout le pays, ils joue alors au Ciro's de Miami en 1952 et au riviera hotel de Las Vegas en 1954. En 1953 le Daily News de New York  considère les Treniers comme le groupe le plus exitant de l'année. En 1956 Les Treniers ont conservé leur place prépondérable dans le circuit de la musique aux USA cela malgrés l'arrivée massive des jeunes rockers. Ils participent souvent à des programmes TV comme celui de Jackie Gleason et de Red Skelton.
ils participent également à deux films Don't knock the rock et The Girl can't help it.

On peut noter la trés bonne prestation du groupe dans le premier film cité qui interprette Rockin' On Saturday Night.

A la fin des fifties ils font la tournée avec Jerry Lee lewis en Grande Bretagne. Avec l'arrivée des teenage idol au début des sixties, les treniers partent dans le circuits des concerts à Végas et Atlantic City. Durant une pèriode Screamin' Jay hawkins sera bariton dans la formation. 

Leurs succés à Las Végas fut immense et ils continuèrent jusque dans les années 80.

 

L'album que je conseille compile les faces faite par le groupe entre 1951 et 1955, soit 15 titres pour le label Okey et une de 1955 pour Epic. On y entend quelques un des leurs plus gros classiques comme Rockin is our bizness (1953), Rock a beatin boogie (1954), Rockin on Sunday night (1952), Hey little girl (1951) et "The Moon dog" (1952). L'ensemble des faces nous montre de quel manière le groupe a pu influencer les groupes de jump/jive blanc comme Bill Haley and the Comets ou Freddy Bell and the Bell boys.

J'ai également le ep RCA 75.336 intitulé Rock n'roll n°3 (rappelons qu'un ep d'Elvis est sortie dans cette série) avec 4 bon rock n'roll comme Cool it baby (du film Teen Age rebel) Rock n'roll president, Lover come back to me et Sorrento.

 

Je possède un second ep contenant 2 titres des Treniers compilés avec 2 titres de Lillian Briggs, malheureusement je n'ai pas la pochette d'époque, ce dernier fait partie d'une autre collection appellée Rock n'roll et celui ci est le N°1 les titres sont Good rockin' tonight et Rock n'roll call et est distrubué par Philips 426 020 BE.

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Jump and Jive
commenter cet article

commentaires