Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 23:47

Sonny Fisher est une des légende du début du Rockabilly avec des titres comme Sneaky pete ou Rocking daddy. voir ici l'article sur cette pèriode de sa carrière. Sonny Fisher qui à enregistré la décennie précédente un exellent ep pour le label anglais Ace records, se retrouve au studio Davout de Paris en Avril 1981 pour mettre en boite de trés nombreux titres dont 10 sont publiés sur le 25 cm Texas Rockabilly tear up Big beat records (BBR 0015). C'est  le créateur du label Jackie Chalard qui est à la production et à la basse, Christophe Deschamps à la batterie, Patrick Lozach et Patrick Verbeke à la guitare, Jackie Guerard au piano et Mick Picard au sax. Ce qui est remarquable dans cet album c'est qu'au contraire d'autres anciens rockers des fifties, Sonny enregistre dix nouveaux titres qu'il compose seul ou qu'il arrange comme Drivin's my life away et On the Road again (de Willie Nelson). L'ensemble est réellement trés réussie Sonny est arrivé à adapter juste ce qu'il faut à son époque le Rockabilly de 1955, Les trés bonnes compositions de Sonny sont Sweet sixteen, Your right, Raining in my heart, Truckstop baby, Shake it around, I'm flyin' in, Rockabilly tonight et I miss you Elvis.

 

 

 

 

 

 

 

Sonny Fisher - Drivin' my life away
Repost 0
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 14:46

Charlie Gracie comme nous avons pu le voir est un des pionniers du rock n'roll des fifties, et enregistrent quelques uns des classiques du rock n'roll blanc Cliquez ici il revient en studio au début des années 80 pour enregistrer d'autres titres particulièrement réussie de Rock n'roll. De cette manière sort en 1982 Rockin' Philadelphia un 25 cm 33 t sur le label Magum force, mais aussi sur le label français Big beat records BBR 0009.Les titres sont enregistrés au Airport studio de Londres, au camaen studio de Phoenix et certains d'entre eux sortiront dans un premier temps sous forme de 45 tours sur Black Jack Records en 1981.
Sur ces sessions nous trouvons Charlie Gracie au chant, à la guitare électrique, au Banjo et la guitare accoustique, Freddie Fingers Lee au piano, Roger cover à la basse, John Tuck à la batterie, B J Cole à la steel guitare, M Reining au sax, Arthunt Jr à la trompette et M Rosche au trombone. Les choeur sont réalisés par G Baker (le producteur de ces enregistrements pour Black Jack records), K Gooden et C Garcie Jr.
Le lp contient les titres: Heart like a rock, You motest girl, Too much monkey business, Love doll, Rockin' the boogie, Little John's gone, Fabulous, Train down to hell, Dirty dog, et My baby loves me.

Repost 0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 17:37

Rock Frenesie est une compilation Blue Moon production distribuée par New Rose datant de 1989, quii rend hommage à Six mois de soirée Rock n'roll et swing à la Chapelle des Lombards entre Novembre 1988 et Avril 1989. Nous trouvons réuni 11 groupes français de tendance Revival Rockab rock n'roll qui succèdent à la première génération des groupes Rockabilly français(des labels Big beat records / Savas ) et de la seconde plus twist rétro 60's (des Forbans, Jesse Garon, Costars). Ces derniers mettent en évidence une volonté de retour aux sources du rock n'roll, rockabilly et doo wop. Les Alley Cats avec Modern Robin wood (dont le leadeur Nelson Carrera à commencé par un ep sur Savas records), Booze Lovers avec You better leave, Dan and the hot rockers avec here to stay et Jerry Dixie avec On this Boxcar (créateur du label savas) sont un retour au son authentique du rockabilly. Du côté du Jump nous trouvons Rocky Chagalou avec Hide and Seek, les Rockin rebels véritables pionniers du style en France chantent deux de leurs tubes  en francais Branche le Poste (She's a most) et Seniorita Danse, les Funny Bugs avec la reprise du Sh boom des Crows font du pur Doo wop,  les Hot riders avec All My love sont nettement plus Néo rockabilly leur gros son , les Imperials font du Western swing, et enfin les Cadillac avec Nous les chats interprettent un titre sympathique et réussie au niveau mélodique mais un petit peu nié au niveau du texte en français.
Une compilation avec une trés belle pochette de Ted Benoit qui est un des rares exemples du Revival français de la fin des 1980's.


Jerry Dixie & Hot Rocks - A Wall Of Coldness


the funny bugs sh'boom
Repost 0
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 01:08

Les Shakin pyramids sont un trio originaire de Glasgow (en Ecosse) formé par deux guitare et un harmonica, si si pas de véritable batterie ni de basse!!!!
Ils obtiennent une solide réputation par leurs concerts dans les rues de Glasgow. Au chant, harmonica, et washboard nous trouvons Davie Duncan, à la guitare accoustique et électrique nous trouvons James G Creighton et à la seconde guitare accoustique nous trouvons Railroad Ken. Le style du groupe est particulièrement original, en effet il emprunte autant au rock n'roll et rockabilly des 1950's qu'au Skiffle (Style contemporain du début de rock en Grande Bretagne durant les 1950's qui est trés influencé par le folk, le blues et la country avec un traitement musical et vocal proche de part son rythme rapide et syncopé au rockabilly américain). Le trio va à Paris pour profiter de la révolution rockabilly française de la fin des 1970's et début 1980's. Ils rentrent ensuite en Ecosse,  sortent aprés 2 45 tours (dont un en duo avec Lonnie Donnegan le king du Skiffle) et  continus leurs tournées sauvages dans leur pays.  En 1981 ils enregistrent un indispensable lp 33 tours sur le label Cuba libre et distribué en France par Virgin (203557 AE 260)
Skin 'Em up est l'un des albums les plus extraordinaire du début des 1980's, non seulement par son style unique, mais aussi par la qualité incroyable des compositions et l'originalité des reprises. Au niveau des géniales compos on peut noter Take a trip, Let's go, Cry cry kitten, Sunset in my tears et Hellbent on rockin' que des classiques!!
Au niveau reprise que de la dynamite, Sixteen chicks (Joe Clay), Pretty bad blues (Ronnie Self), I got a baby (Gene Vincent), Tennesse rock n'roll (Bobby helms), Teenage boogie (Webb Pierce), Tired and sleepy (Eddie Cochran), Wild little willie (Ronnie Hawkins) L'ensemble des titres sont enregistré au CA VA studio de Glasgow sauf I got a baby qui est un live au "Nite club" de Glasgow.
En 1982 sort un second 33 tours Celts & Cobras Virgin Cuba libre (204773 AE 280), même si cet album est sympathique et relativement réussie, le style accoustique et sauvage n'est plus là. En effet le son et la production sont plus moderne et les mélodies plus pop à titre d'exemple leurs reprises sont de Phil Everly ou de Elvis Costello!!
Ils sont accompagnés sur certains titres de Bob Andrews au piano, Geraint Watkins, à la contrebasse Mitch Caws et John Willoughby, à la basse électrique Andy Hughes et Roy Clark et aux choeur nous trouvons Jane Aire et Kristy Mccoll.
Deux petits classiques quand même dans les compos Rockin' Mystique et surtout le génial Reeferbilly polka, on peut aussi noter les autres compos Pharao's chant, Like me with no-one, Pretty neat come on, Plainsailin', Quit and Split, Ferocious et Who cares.  Enfin deux reprises de titres rétros Sugar bee et it hurts to be in love.

 

The Shakin Pyramids - Teenage boogie
.

The Shakin Pyramids - Cry cry kitten
.
The Shakin' Pyramids - Sunset of my tears






The Shakin' Pyramids - Take a Trip



Lonnie Donegan&Shakin´Pyramids-Medley
Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 20:10

The Nervous Fellas est le groupe le plus pêchu de la scène canadienne à la fin des années 80. Le groupe se forme en 1986 dans la région de Vancouver, il est composé dans un premier temps par Butch Murphy au chant , Ronnie Hayward à la contrebasse, Chris Colt à la guitare et  Al Black à la batterie. En 1987, ils se font une sérieuse réputation lors de leurs prestation particulièrement "wild" au Railway Club et sont appellés les Canada's rockabilly madmen. Fin 1987 Chris Colt quitte le groupe et se trouve remplacé par Mark Johnson, Fin 1989 Al Black se trouve remplacé par  John Decan par Mark Weldon, Fin 1980's ils enregistrent leur premier morceaux studios sur Eatside records, puis sort en 1990 l'indispensable lp Born to be wild sur Nervous records NERD056.
Cette album contient un trés grand nombre de compositions particulièrement sauvage allant du rockabilly british au néo rockabilly avec une trés grosse influence rockin' blues. Nous trouvons au niveau des reprise une fabuleuse reprise du Born to be wild de Steppenwolf, Real gone Lover (reprise d'un titre de Dave Bartholemew dans le style décapant des meilleurs Crazy Cavan) et Finally met my baby (reprise d'un titre du bluesman Lightnin' Hopkins). Les neufs compositions présentes ne manquent ni de pêche ni d'énergie: Gimme somethin' strong, Dateless night, Evil Ways, Don't bug me, Jealous heart, I'll be sorry, Get outta this town, Until you come home et Mon-eyed.
Un disque à conseillé aux amateurs de Rock n'roll et rockabilly avec gros son et bien viril.

live@Spot the looney, The Wolf pack

The Nervous Fellas from Vancouver Canada  in the early 80's.

Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 19:33

Buzz and the Flyers est un groupe de Rockabilly et Rock n'roll américain du début des 1980's. Le groupe se forme à Columbus dans l'Ohio, mais s'est en se déplaçant à New York, qu'ils trouvent le succés.   Buzz Wayne chanteur et guitare rythmique est accompagné depuis le début de la formation par son viel ami de Cleveland le guitariste soliste Michael Gene, à New York ils sont rejoint par Rock n'roll (c'est son pseudo!!!) un batteur de Brooklin, puis par le contrebassiste Pete Morgan, qui sera remplacé par la suite par R.E. Landau. Dés leur début il recherche à reproduire le son du rockabilly des fifties, mais en fait ils sont au même titre que les Stray Cats un des meilleurs exemple du néo rockabilly primitif. A new York ils se font une énorme réputation auprés du public des fans de Rock n'roll américains.
L'album Nervous Records Buzz and the Flyers NERD 006 compile des titres du groupe enregistré entre 1978 et 1981. Peu de reprise si ce n'est Little Pig (Dale Hawkins), Let's Bop (Jack Earls), Dance to the Bop (Gene Vincent) et Everybody's movin' (Glen Glenn), les autres titres sont des compositions rockabilly trés réussie à la fois puriste et moderne comme You gal crazy gal you, Go cat wild (un chef d'oeuvre du néo rockabilly), My baby can't be satisfied, Every walk of life, New girl friend, More like love, Boomerang (un autre petit chef d'oeuvre) et Kiss the girl tous dûs aux talents de Buzz et Michael.

 


Buzz & the Flyers - You Crazy Gal You - Rockabilly Music. video por Rocky DJ

Buzz & The Flyers - Go Cat Wild
Buzz and the Flyers - Boomerang
Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 18:46

Les Kingbeats sont un trio de rockabilly anglais originaire de Portsmouth qui se forme en 1984. Lennie Harris le chanteur et contrebassiste a joué, avant de former son propre groupe dans  les groupes Shazams et Bop street mais comme batteur, au niveau contrebasse il met en évidence son influence de Bill Black (contrebassiste d'Elvis chez Sun) et Willie Dixon (grand compositeur de blues et accompagnateur de chuck Berry chez Chess). Paul Owen est le guitariste des Kingbeats, de son côté il revendique comme influence Little Walter, Scotty Moore et Cliff Gallup. Le batteur du groupe Peter Crowley se dit influencé par Dickie Harrell (batteur des Blue Caps de Gene Vincent).
Ils se font une sérieuse réputation en accompagnant des stars des fifties comme  Frankie Ford, Ben Hewitt et Narvel Felts. Le groupe joue aussi bien du rockabilly, du rhythm and blues et du hillbilly. Rockstar records leur fait enregistrer en 1987 un lp 33 tours Presenting the Kingbeats (RSR lp 1013) il contient 9 trés bonnes compositions : I can see it in your eyes, That morning train, Boppin n' Blowin', As fast as i can, Keep lookin', You ain't that smart, I got the bug,  When the sun goes down et treat me richt, mais également 7 reprises Crawdad Hole (traditionnel arrangeait par les Kingbeats) , Uh babe (de Luke Mc Daniel), Hey good lookin' (Hank Williams), Honey don't (Carl Perkins), How can you be mean to me (Dale Vaughn), Teenage Partner (Gene Vincent) et Where the rio de rosa flows de Jimmy Lloyd.


Gene Simmons with backed The Kingbeats - Hello Josephine 1987
Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 12:31

Rockin' Lord Lee and the Outlaws est une formation de Grande Bretagne qui se fera une grosse réputation dans le monde du rock n'roll durant la seconde moitier des années 1980's, Ils se font dans un premier temps remarquer lorsqu'ils font la première partie des Blue caps (le groupe de Gene Vincent) à Brean en Mai 1987.  Ils tourneront ensuite avec d'autres légendes des fifties comme Carl Perkins, Wanda Jackson, Sleepy La Beef et Gene Simmons.
En Octobre 1987 Rockstar records leur fait enregistrer sous la direction de Jim Sullivan (ancien membre des Wildcats de Marty Wilde au début des sixties) dans les studios Sonoptic de Billinghurst le lp 33 tours Out at Last Rockstar RSR-lp 1018. Ce dernier est composé exclusivement de reprises si ce n'est l'excellent instrumental Lord Lee's guitar boogie et le splendide rock Susannah, Le jeune age des membres du groupe à l'époque (entre 14 et 18 ans) nous permet de découvrir une interprétation pleine de fraicheur et d'authenticité de titres classiques des fifties comme Dance in the Street (Gene Vincent), Your true love(Carl Perkins), Sweet little sixteen (Chuck Berry), Blue moon of kentucky(Bill Monroe, Elvis), Teenage boogie(Web pierce), Yes tonight josephine (Johnny Ray), Lotta lovin'(Gene vincent), Donna (Ritchie Valens), Pink and black(Sonny Fisher), Matchbox(Carl Perkins), Diggin' the boogie (Roy Hall), Flyin' saucers rock n'roll (Billy Lee riley), Honey don't (Carl Perkins)et Alabama shake (Gene Summers).
Comme on peut le remarquer ils passent avec brio du Rockabilly au Rock n'roll de la ballade au morceaux plus wild, ce qui fait au final un album particulièrement agréable à écouter. Susannah une des deux compos du groupe est une véritable réussite qui aurait sans aucun doute pu devenir un tube si il y a avait eut ne serait ce qu'une petite promotion, et la reprise de Yes tonight Josephine est tellement rock et personnelle qu'il devient une troisième composition du groupe. On peut noter aussi que Rockstar sortira un single contenant les deux compos du groupe. Le groupe se compose alors de Matthew Chennells à la batterie (15 ans), Doug Loveridge au Chant et à la guitare rythmique qui sera le compositeur de Susannah (18 ans),  Mark loveridge à la basse (14 ans) et Julian Pugh à la guitare solo (15 ans).
Rockhouse sort en 1989 un second et dernier Lp 33 tours (lpl 8902) du groupe ou nous retrouvons Doug et Mark Loveridge respectivement au chant et à la contrebasse, mais Danny Haines à la batterie et Dave Latham à la guitare solo. Ce second album nous permet de réentendre le splendide rock Susannah,  mais aussi d'autres trés bonnes compositions comme Get it on, Let the good time roll, Rattlin' shakin daddy, Movin' movin' on et Be mine.
On peut aussi citer les reprises Baby blue (Gene Vincent), Teenage Cutie (Eddie Cochran), Suntan tatoo (The Valiants), Long blond hair (Johnny Powers),  Blues stay away for me (Johnny burnette & r n'roll trio ), Tennesse rock n'roll (Bobby Helms), Dance to the bop (Gene vincent ) et I'm ready (Eddie Cochran).

Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 09:54

Les Crazy Cats est un groupe Suisse originaire de Lausanne formé par Eddie (chant et guitare rythmique), Ron (guitare solo), Danny (Batterie), Marco (piano) et Eddy (contrebasse), ils sont découvert par le label magnum force lors du Rock n'roll festival de Caister en Octobre 1981. De retour chez eux ils enregistrent un ep, qui sera une bonne vente en Europe, et un véritable tube en suisse, le groupe fait alors de nombreuses tv nationales. Devant ce gros succés Magnum leur fait enregistrer en 1982 un lp 33 tours Swiss kiss (distribution Carrere en France CA 671 67917) à Londres. Non seulement le groupe sont de trés bons interprettes mais égalements d'excellents compositeurs de rockabilly avec Miss Betty, I wanna rock, For one night with you, Fed up, Cat's rhythm , Ghost in a white cadillac et  I've got a good woman.Nous trouvons aussi sur ce lp des reprises Milkcow blues (Eddie Cochran) , Rock aurond with ollie vee (Buddy Holly), Rockin' daddy et I can't loose de Sonny Fisher et One hand loose de Charlie Feathers.
En résumé encore une formation de Rockab des années 1980's à redécouvrir ou découvrir rapidement

Repost 0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 11:46

Gina and the Strollers est un groupe de Rockabilly anglais du début des années 80 qui se singularise par son style rapide tout à la fois moderne et authentique, nous sommes dans la mouvance des nouveau groupes du genre à l'époque comme les Polecats, Jets ou Bluecats. Au chant nous trouvons Gina Wall accompagnée par Johnny Wall (son mari) leadeur du groupe rockabilly doo wop Johnny and the Jailbirds, à la basse Lol Lewis , à la guitare solo Paul James et à la batterie Brian Kett Martin.
En 1982 sort sur Magnum force (distribution en france par carrere CA 671) leur premier et indispensable lp Five Cats Down... Boppin' and Strollin'. Il contient que du rockabilly qui réveille des reprises des fifties : Love my baby,10 cats down, Oh baby babe, Eyes wide open, Roll on big mama, Hoy hoy hoy, The Worrying kind, Down the line,  Tryin' to get to you et Baby you're using me et quattre trés bonnes compos de Johnny Wall :  Bop n' stroll,  I got your later, Eeny meeny, et You're so fine. Il est mis en boite dans le studio londonien Sound Workshop.
Devant les ventes conséquentes de ce premier lp, en 1983 Magnum sort un live des Strollers London pride (MFM-016) enregistré à la Penbury Tavern de Londres, quasiment que des reprises des fifties associés à 6 compositions de Johnny quattre sont déjas présentes (en prises studios) sur le premier album et 2 nouvelles Lost Rockers return et Strollers shuffle. L'ensemble tient vraiment bien la route, grâce au son en prise directe qui donne un côté presque white rock, nous trouvons les titres Long blond hair, Oh baby babe, Ten cats down, Eeny Meeny, Your baby blue eyes, Good love, Who do you love?, Too many, I got your letter, Bop n' stroll, Trying to get to you, Rockabye boogie, Drugstore rock n'roll, I ain't never, We say yeah!, Tear it up, Lost rocker return, Strollers shuffle, Love me et You're so fine. On peut noter au niveau des reprises que celle du Long blond hair de Johnny Power, We say yeah de Cliff Richard et du Love me du Phantom sont vraiments excellentes.
Dans le troisième lp des Strollers Hard up and restless toujours sur Magnum force (MFLP 070) nous retrouvons Gina Wall au chant, Paul James à la guitare solo, Johnny Wall à la guitare rythmique et harmonica et chant sur Stay away for me et Thunder & lightning, Lol Lewis à la contrebasse et Billy Sloane à la batterie. Sur cet album, les Strollers se tournent avec réussite vers un style plus Rock n'roll que Rockabilly.Dans cet album, Johnny écrit six nouveaux titres It ain't easy, Harp attack, Hard up and Restless, Blues stay away , I'm so lonely night et Thunder & lightnin', mais aussi enregistre des reprises comme Not fade away, My heart is atching, This little girl gone rockin', Please don't leave me, Long black hair, Baby please don't go et Barbara Ann.
















 

Gina and the Strollers - Train kept a rollin'


Gina and the Strollers - Hard Up And Restless



Repost 0