Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 19:12

The Speedos est unDSC05944 groupe allemand de Rock n'roll Jump et Doo wop, formé de Michael Isfort à la batterie, Frank Johland au saxophone, Olaf Prinz à la guitare et Bernie Eltze à la contrebasse. En 1989 ils enregistrent un lp 33 tour pour Tomb-stone records (670).
La production relativement moderne (dans la lignée des productions Tomb-stone) va comme un gant aux titres présents sur le lp.
Les Speedos nous prouvent tout au long du disque leurs talents de compositeurs avec des titres tous trés inventifs et trés réussis   Believe avec un style Doo Wop classique (style1956 - 1957), leur From the Bottom in my heart est aussi assez convainquant dans un style Teen Rock début 1960's avec une production moderne juste ce qu'il faut, Sandy est également bien ficelé dans le genre du do wop fin 1950's et début 60's, You're drive me crazy n'a rien n'a voir avec Shakin Stevens il s'agit d'un titre trés original en accapella entre Doo wop et Gospel, In Them old Cottonfield at home est pour moi le chef d'oeuvre du lp commençant par un country blues magnifique continu en Rockabilly roots et rapide une merveille, autre merveille est l'excellent jump jive A zippe di zoom qui est si bon mélodiquement qu'on croirait une reprise des Five Keys avec un fantastique solo de sax !!!! par contre Fly me to the moon est un slow mélancolique qui malgrés ses qualités ne m'a pas vraiment séduit, Lonely night est une autre composition de type Teen Rock doo wop début sixties à la mélodie modernisée assez bien faite à noter le rythme à contre temps Ska assez bien vu, les bons solos de sax et de piano.et la fin en accapalla.
 Au niveau reprise également du talent et de l'inventivité avec  une version jive swing et chanté de Gostriders in the sky, des reprises de classiques du Doo wop des 1950's comme Remember then (des Earls), I'm not a juveline Delinquent (Frankie Lymon & Teenagers), Come go with me (Del Vikings) trés convainquantes avec des harmonies vocales parfaites et des rythmes soutenus quoique ne révolutionnant pas le genre si ce n'est la reprise de Rag mop (des Ames brothers) en accapalla qui est trés belle et n'est pas sans rappeller leurs compatriotes les Chapperals.
Depuis le groupe continu à enregistrer des albums (que je ne connais pas) et faire des concerts.

Repost 0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 00:11

Pee Wee and the Specials DSC05787est une formation de doo wop originaire des environs de Castricum (Pays-Bas) composé de 8 membres qui ont existé de 1978 à 1980. Ils commence comme musiciens de studio d'un programme de radio et pendant un an ils apparaissent régulièrement sur VPRO (radio et télévision néerlandaise) particulièrement sur un programme du vendredi soir De suite le leadeur du groupe est le chanteur Harco Wind (pseudo du célèbre auteur compositeur Wim T. Schippers qui s'est fait connaître par ses bonnes adaptation en néerlandais de succés étrangers). Le groupe devant le succés qu'ils obtiennent sur les ondes font une tournée en Hollande. Leurs succés est aussi important qu'inatendu, en Janvier 1980  ils enregistrent en studio leur premier simple I Knew From The Start (du groupe doo wop The Moonglows) b/w Mama Said (reprise du girls group the Shirelles) Rockhouse SP 8003 qui est suivi du lp 33 tours Pee Wee & the Specials (Rockhouse LP 8004 & en France distribution Carrere CA 641).
Il sagit d'un album de doo wop particulièrement réussie dans l'esprit des américains Shanana ou des anglais Showwaddywaddy ou Rocky sharpe & the Replays mais en moins commercial et plus authentique. Cette album pourait se placer entre ces groupes des 1970's et le doo wop revival authentique des 1980's et 1990's de groupe comme les Chaperrals.
Nous trouvons en plus des titres présent sur le single, des reprises de titres plus ou moins connus du doo wop comme Most of all (autre reprise des Moonglows),  Walking along (The Solitaires), In the still of the night (The Five Satins), Bristol stomp (The Dovells), False alarm (Re-Vels), Lily Maebelle (the Valentines),  Wedding bells (The Victorians), I've a boyfriend , Somedayjuanita (Tokens), Teenage love associées  à des compositions dans le style doo wop de  Jakob Klaasse Truckstop cafe queen et I'm still (not over you),  et le Rockabilly Love love love, il ya l'amusant Mini-rock de 20 seconde composé par Peter Warnier,  et le dowwop de style début sixties Buying your love composé par Erik Mooijman.
Ils participent cette même année au Rockhouse rock n'roll festival et parrait le second simple Juanita / Truckstop Cafe Queen on peut également noter la présence des titres False Alarm et Juanita sur la compilation Go wild over Rock n'roll (LPM 8101) en 1981. Mais à la fin de l'année 1980 le groupe se séparre nous laissant un album de doo wop trés abouti.


Repost 0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 16:54

Jimmy BockDSC05793 est un pianiste de Rock n'roll français originaire de Strasbourg (Alsace), ses influences sont les grands maitres du genre Fats Domino, Ray charles, Little Richard et bien sur Jerry Lee Lewis, son style est aussi à l'aise dans les ballades que dans les rock rapides. Il fait ses premières armes dans les clubs américains en Allemagne. En 1984 il sort un lp 33 tours live enregistré le 18 Mai de la même année et réalisé par Omega studio (OM 67052), l'arrière de la pochette reçoit une note de Michel Rose (historien français du Rock n'roll et rockabilly).
Au niveau des titres nous trouvons une majorté de titres de Little Richard comme Ready teddy, Rip it up, Tutti frutti, Lucille, Good golley Miss Molley et Long tall Sally (rien d'étonnant Richard est l'un des plus grand compositeurs de classique du rock!!), du Jerry Lee Lewis avec Great balls of fire et High School confidential, du Ray Charles avec Halleluyah i love you so et What i say, du Chuck Berry avec No particular place to go, Johnny be good et Roll over Beethoven, du Eddie Cochran avec Twenty flight rock et enfin du Peggy Lee avec Fever.
Il s'agit d'un bon live de Rock n'roll à conseiller aux fans de piano rock n'roll et boogie woogie.



Jimmy Bock Niederbronn février 1989


Jimmy Bock Niederbronn fevrier 1989

Jimmy Bock en 1994

Repost 0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 16:11

Il s'agit d'un groupeDSC05789 anglais formé de P.J.Hudson à la guitare et leadeur vocal, Smokey Lewis à la basse et chant, Leroy chant et batterie et Alby Saxophone tenor, leur style va du Jump & Jive au Doo wop.
Ils sortent sur Rockhouse le lp Swingin' rockin and rollin'( CR 30191) en 1980, nous y trouvons de trés bonnes compositions Doo wop jump de Hudson comme Extra, champagne, Sherry, Space age rock n'roll, It's cold out tonight, Somebody's dating my baby et Go! associé à des covers de Deep sea ball (Clyde Mc Phatter), Stockings n' shoes (Eddie cochran), Dance the bop & Well now dig this (Jodimars), No, no, no (Dovells), Quiet Whiskey (Wynonie Harris), Gee (Crows) et Tick tock (Jerry Landis).
Un disque particulièrement réussi et homogène dans un style particulier à mi-chemin du Jump rock n'roll et le Doo wop.

Repost 0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 15:05

The Dynamite Band DSC06130.jpgest un groupe de Jump rock n'roll dans le plus pur style de Bill Haley & the comets, Freddy bell and the Bellboys et Jimmy Cavello and the Houserockers, nous trouvons dans ce groupe le jeune Ray Gellato au saxophone qui formera son propre groupe de Jump, Clive Osborne également au saxophone Clive se fait un nom comme sax en travaillant avec Dave Phillips et les Bluecats à la fin des 1970's il forme ensuite les Surfin gorillas, Jacko Buddin au piano à travailler avec Flying Saucers tout comme Terry Earl à la batterie, Roger Cover à la contrebasse est antérieurement le bassiste des Flames, et Dave à la guitare.
Ils enregistrent un 33 tours Rockin' is our business pour Ace records (CH53) en 1982 comprenant de nombreuses reprises de classiques du jump rock n'roll et Rhythm and Blues comme The big Beat (Jimmy Cavello), Tonight's the night (de Bill Haley présent sur l'album Rock n'roll stage show de 1956), Red for Danger (Tony Crombie), Hot banana (Oscar Mc Lollie & Honey Jumpers de 1954), I want to be my baby (popularisé par Lillian Briggs), Rockin' is our Buziness (classique du rhythm and blues des Treniers), Hot rod ( Hal singer band), Let 'em roll (R & B de Hank ballard & Midnighters) et Take one (Alan Freed Rock n'roll band) associées à des compositions de Jacko Budding dans le même style Hot footin' et Tribute to Bill Haley.

Repost 0
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 20:38

Même si le titre de la compilation est Compil Rockabilly 2009 il ne s'agit pas réellement d'enregistrements de 2009, mais de Rockabilly revival des années 1980's 1990's et 2000's. D'aprés une idée de l'ami bruno grand fan devant l'éternel de Rockabilly des 80's (dont voici les coordonnées si vous souhaitez vous procurer la compilation n'hésitez pas à le contacter:  http://cavan35.centerblog.net  et adresse mail: cavan35@hotmail.fr)
La compilation est une idée brillante, en effet Bruno à la recherche de groupes peu connu ou d'enregistrements rares de groupes français des 80's arrive à nous faire assez rapidement, une compilation particulièrement réussie, avec une qualité d'enregistrement également parfaite (Studios des Terres Neuves à Bègles).
Nous trouvons des groupes déjas connus (pour les initiés quand même et du carrément collector) par exemple nous trouvons trois titres du génial Jerry Dixie : Teenage sweetie, Turn away from me, Ramblin' blues et Back to montana (ce dernier est un petit chef d'oeuvre) 4 titres au son rockabilly fifties et au chant plein de sonorités hillbillys, 2 titres du légendaire groupe 100 % teddy boys The Southerners (que l'on peut voir dans l'article de Nitro La revanche des sudistes) avec Pink and Black (reprise de Sonny Fisher) et Long black train (une composition superbe qui n'a aucun rapport avec le titre de Conway Twitty) en fait ça sonne bien Rockabilly revival 80, mais pas tant que ça british Rockabilly 70's, 4 titres du trés bon chanteur Nelson Carrera a qui l'on doit de la même époque un excellent EP sur la savas (label de Jerry Dixie) les 4 titres présent sur la compilation sont également trés bon Aggie Mack, Summertime blues (reprise d'Eddie Cochran), Twenty flight rock (Reprise d'Eddie Cochran) et I wonder (un titre rock n'roll à la mélodie trés originale et réussie), 2 titres des Hot rocks trio d'excellents (ils ont enregistré également avec Nelson Carrera) : You're the one i love rocks et Get out of this house, 2 titres de Billy Birdy  You cheatin' heart (reprise de Hank Williams) et le trés réussi Ambiance cité (dans le style des Costars), 2 titres des Morning after groupe de Rouen Weary blues (pasmal du tout) et Greenback dollar (qui est un titre carrément néo et qui m'a plutôt déplu à la première écoute et qui pourtant dés la seconde est en fait trés créatif et réussi), Les Dakota - mobile de Paris est un groupe des 1980's qui interprette le trés sympathique et amusant Cauchemarabilly dans l'esprit des faces en français de Chris Evans sur Big beat records,  2 titres des Enjoliveurs formé en 2004 en Bretagne Betty Bop (titre bien ficelé en français avec un son british bien vu) et un titre country rockabilly I washed my hands in muddy waters  et les Woodcutters groupe également bretons datant de 1979, qui se reforment pour enregistrer une belle version du Rocking daddy de Sonny Fisher et une également trés réussie (au son bien viril qui n'est pas sans rappeller les Wild Angels) du These boots made for walkin' de Nancy Sinatra.
En résumé c'est du collector, du  rare et de l'inédit et en plus du bon, merci Bruno pour cette idée et pourquoi pas un volume 2.

Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 18:43

Durant la vague Rockabilly et Rock n'roll des années 80, Sugar Ray Ford & the Hot shots puisaient son inspiration plutôt dans le jump rock de Bill Haley ou le Jive de Louis Jordan que dans le Rockabilly de Johnny Burnette ou Carl Perkins.
C'est par cette originalité que le groupe (comme Les Stargazers) se distingue des autres formations de l'époque.
Ce groupe originaire de Londres enregistre en 1984 un trés bon album plein de swing Exotic hotshots qui ne peut que pousser à danser un rock endiablé avec la première jeune femme qui passe!!
Il sort en France sur Ariola AE 280 avec une magnifique pochette dessiné par le dessinateur Serge Clerc.  L'album est enregistré dans le studio londonnien de Denmark street et produit par Henri Padovani et Marc Zermati.
Patrick Jeffrey Reyford est lead vocal et guitariste solo, Paul Taylor Diffin est le contrebassiste, Trevor Francis barley est le pianiste, Terence Leonard Orcha est le batteur et Terence Keating tient la pedal steel guitare.
Nous trouvons évidemment l'adaptation du Mambo Rock popularisé par Bill Haley & ses Comets, She's the most (une reprise du groupe de rhythm and blues vocal The Five Keys ), Rock around the Island (reprise d'un titre peu connu des Lancers), Oop pop a da (reprise d'un Jazz de Dizzy Gillespie), Caldonia (l'un des chef d'oeuvre de Louis Jordan), Rumba chile (une reprise trés originale de John Lee Hooker), Two eyes (reprise d'un classique du rocker anglais Tommy Steele), No more, no more, no more (reprise du rockabilly classique de Bobby Lord), Cool it Baby (le rock génial d'Eddie Fontaine), mais aussi deux versions trés personnelles de traditionnels Big fat lie et A love is a fortune.
Par collection je me suis aussi procuré un maxi 45 tours avec Mambo rock, Rock around the island et Rumba Chile (Ariola AE 180 - 601297)

Repost 0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 23:30

Les Get Smart est un groupe de néo rockabilly de la côte sud de l'Angleterre. Il est formé de Roy Philips au chant, Rich Caso à la guitare solo, Jimmy Fahy à la batterie et Johnny Bowler à la contrebasse.
C'est en 1988 au studios XXX de Londres qu'ils enregistrent leur lp Get Smartsur Nervous records (NERD 027). Rien de réellement original, ni génial dans cet album, mais des bons musicien qui sont dans "le son " du rockabilly de leur époque à la fois propre, authentique par le style et moderne par la production avec une place de choix pour la contrebasse.
On peut noter de bonnes compositions Ain't no use, Ape man, Heavens above, Lines of love, I can't wait et Game called love. Et des reprises bien maîtrisées et de styles variés comme You're my baby(Roy Orbison Sun), Sixteen tons(Tennessee Ernie Ford), Baby, won't come out tonight (Buddy Holly), My Babe(Willie Dixon), Frankie and Johnnie(traditionnel country repris entre autres par Gene Vincent, Jerry Lee Lewis, Johnny Cash et Lonnie Donnegan) et Early times(Rhythm and blues interpretté par l'orchestre de Ike Turner). L'ensemble reste un album très agréable à écouter.

Repost 0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 23:39

Les Crazy Rockets est un groupe de Rockabilly français de l'est de la France, étonnament méconnu qui pourtant enregistre en Aout 1982 un trés bon lp 33 tours In A rockabilly mood (OM 67040).
Ce disque contient 15  bonnes compositions rockabilly influencées par le son des groupes anglais du genre.
Nous trouvons On my way, Rockabilly Mood, Letter from home, Ain't gonna bop, Grand'pa stole my baby, I gotta leave, It happened yesterday, Cats and dogs, Pan american boogie, Miss Fanny Brown returns, Doin' all right, Hurry hurry baby, I wanna rock with you, black diamonds et c'mon baby it's saturday night.
Cette formations étaient composée de Eddie Rinaldo (Chant, saxophone, piano, harmonica), Freddy Muréna (Chant, et Guitare acoustique), Frankie Sherridan (Guitare solo), Slappin' Pete (Contrebasse) et Tico Dispango à la batterie.









The Crazy Rockets - Rockabilly Mood
Repost 0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 23:04

Les Moondogs est une excellent quartet de rockabilly suédois qui enregistre le lp Teenage Blues ( lp 8802) pour le label Rockhouse en 1988.
Le son de ce lp annonce le changement stylistique du Rockabilly vers un son plus authentique. Les Moondogs sont Christer dahlbäck au chant et guitare rythmique, Paul Epaïlys à la guitare solo, Jens Nordstrand à la contrebasse et Jan Nordstrand à la batterie.  C'est en Mai 1987 au studios D & D que sont mises en boite 12 titres du lps, tandis que Long Blond Hair et Teach me baby sont enregistrés en Septembre 1986 au Woodland recordings.
L'album contient quelques reprises de Rockabilly et Rock n'roll fifties efficaces comme  Rock crazy baby (de Art Adams) , Broken heart (des Moonlighters), Teenage blues (de Lee Hazelwood pour Ray Sharpe), Please don't leave me (Burnette brothers reprenant Fats Domino), When my baby left me (Sid King), Ain't got that thing (Sonny Burgess) et Long Blond hair (Johnny Powers) une reprise Rockabilly du Don't look now de Creedence Clearwater Revival, mais également de bonnes compositions comme Slap that good ol' way, I love ma' babe, Bourbon by the moon, Nothing wrong, move on back et Teach me baby.

 

 

The Moondogs - Teenage blues

Moondogs - Rock Crazy Baby

Repost 0