Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 18:57

American rockabilly volume 1  DSC05762.jpg- Ultra rare & best rockin' trax 80- 86 (Kat tales records) compile quelques enregistrements de formations rockabilly des 1980's nous trouvons les Rockats avec Rockabilly doll et Tanya jean (deux trés bons néo rockabilly), Skinny Vincent & the Eightballs avec Eyeballin' you et So Good (des rockabilly impeccables et abouties avec de remarquables riffs), les King pins avec Ask me if i car (sont dans un style plus jump and jive) et avec Rockin' with Cindy (un néo rockabilly dans le style des Polecats) , Willie and The String Poppers avec The Rockin' blues, The fender bender boogie Whatever happened to that rock n'roll et The crazy boogie (font du trés bon rockabilly authentique avec un son trés roots qui rappelle quelques fois certaines faces rollin' rock 1970's ), Billy & the bop cats avec Workin' man's blues et Rock n'roll fever (sont eux aussi dans un style de rockabilly et white rock  authentique ), Rockin' Denny & the Real gone Guys avec Bop boogie (un néo rockabilly radical) et la cover de Ting a ling de Buddy Holly.

Repost 0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 18:02

Nervous Records consacre l'album  Aussiebilly DSC05765.jpg( NERD022) à la scène Rockabilly australienne de la fin des années 1980's.
Nous trouvons donc 14 titres de 6 formations enregistrés sur un label indépendant local Preston records qui se fera encore plus remarqué la decennie suivante. Toujours est il que tout les titres présents sont des merveilles d'une efficacité et d'une qualité impressionnante. Le seul défaut à mon avis de ce lp est le dessin du recto de la pochette qui est particulièrement moche et vraiment pas vendeur.
Nous trouvons the Wildcats qui interprette Rain (un petit chef d'oeuvre entre néo rockabilly et style authentique), Heebie-jeebies (étonnante et trés réussie version rockabilly du titre de Little Richard), Rock you (trés beau rockabilly de style authentique avec un magnifique rythmique de slapping bass) et Rock bop (une version white rock du rockabilly de Jack Earls), The Hot dogs qui interprette Rockabilly hop (splendide néo rockabilly), The Dance hall racketteers qui interprette Rocket 88 (version western swing du classique de Jackie Brenston) Dig that boogie (cover country boogie du titre de Roy Hall), Rock n'roll Carpenter (un western swing) et Stock car boogie (cover western swing du hillbilly rock Hardtop Race de George Stogner) , Toni and the Tomkats (groupe avec une chanteuse) qui interprette Gotta lotta rhythm (belle version du rockabilly de Patsy Cline) , Did you miss me? (cover d'un slow ballade  de Wanda Jackson parfaitement mené entre rock n'roll et doo wop) et Two long years (belle cover de Janis Martin), The Renegades qui interprette Jump and Jive (trés bon rockabilly dans le style de Crazy Cavan), The Straight 8s qui interprette Slippin' out and sneakin' in (une belle cover du titre de Joe Clay).

Repost 0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 19:30

Le lp Rockabilly dynamite Astan (NR. 201026) compileDSC05773 quelques faces incontournable du Rockabilly britanique de la fin des 1970's et début des 1980's avec deux titres pour chaque formation. Nous trouvons de l'incontournable Shakin' Stevens and the Sunsets le "Elvis Presley Gallois" la reprise du Sweet little sixteen de Chuck Berry et le trés bon Rock n'roll Girl in red une composition de Stevens et de l'incontournable manager du Rockabilly Anglais Paul Barrett.
De Matchbox nous trouvons une reprise du Cruisin' de Gene Vincent & the Blue caps (qui est l'idole du chanteur du groupe Graham Fenton) et While i'm away composé par le guitariste du groupe Steve Bloomfield.
Des fantastiques Crazy Cavan and the Rhythm Rockers nous trouvons deux compositions rockabilly bigrement efficaces dont ils ont le secret : I'll be there (de Cavan) et  Big black Cadillac (du guitariste du groupe Lyndon Needs).
Des Rock Island Line (formation méconnue chez nous) mais 100 % Teddy boys nous trouvons une reprise du rockabilly de Don Woody Barkin' up a wrong tree et  Ain't got money composé par le guitariste de l'époque Tim Green, il sagit d'un rockabilly médium de style british rockabilly avec une mélodie originale et trés réussie.
Dave Ballard un chanteur de Rockabilly que je ne connais que par ce lp interprette le génial Hey you guys (une magnifique composition de rock n'roll, un vrais classique malheureusement peu connu), et une reprise du classique rockabilly Teenage Boogie de Webb Pierce.
 Mystery train est un trio de Rockabilly Teddy boys que je ne connais que grâce à cette compilation qui interprette Go away hound dog (un rockabilly 1950's de Cliff Johnson pour Columbia) et Mystery train boogie un rockabilly british 1970's typique composé par Tim Green qui est également producteur du groupe.
Les Deltas qui est l'une des formations précurseurs du Néo rockabilly, dont la popularité atteindra son apogée à la fin des 1980's se faisant une réputation non seumlemet auprés du public rockabilly mais également psychobilly, interprettent 2 deleurs classiques bien nerveux issus de leur indispensable premier album Heart attack et Spellbound.

Repost 0
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 18:32

The DSC06184Corals est un groupe instrumental du Nord de la France  particulièrement talentueux, dont le style va des Shadows au Surf en passant par le Rockabilly. The Corals sont composés de Pierre Picque à la guitare solo, Hervé Boison à la basse électrique, Michel Francomne à la guitare rythmique et Hubert Letombe à la batterie. En 1983 ils enregistrent un simple (Mac - 121) suivi du lp Rock! corals rock! (Mac 009).
Cet album se compose de 12 compositions instrumentals réalisé par 3 des membres du groupe: Hubert Letombe compose Rollin' Coral Reefs (un Rock n'roll), Fire for sale (au son plus rockabilly), Southern memories (un titres au son western et influencé par les Shadows), Devil corals blues (un rock blues), Walking guitar (trés Shadows) et Diamond Reefs (un titre aux sonorités country et au style Shadows),  Hervé Loison compose Three  steps to rock (un surf de style classique),  King of strings (un rock aux sonorités tex mex à la Buddy Holly),  Rock Corals rock! (un rockabilly surf), et Rattling boogie (rockabilly aux sonorité teddy boys rockabilly) enfin Pierre Picque compose Spring time rock  (Rockabilly aux sonorités country) et 47 Annequin stomp (rockabilly).




Repost 0
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 19:23

Jesse Garon de sonDSC06343 vrais nom Bruno Frumard fera un énorme tube en france en 1983 avec son Rock C'est Lundi suivi d'autres comme Lucky Domdom, Nous deux et Le Prince du Rock n'roll.
Il emprunte son nom de scène au frère jumeau d'Elvis Presley.
Pour la petite histoire en 1982 il rencontre Al Dorsey (manager de Louis Armstrong et Louis Prima), se produit dans des clubs parisiens et dans des bases us en Allemagne, et au Palais des Glaces en première partie de Nina Simone.
En 1983 il enregistre C'est Lundi, Bop boy boogie (son premier simple) avec son nouveau groupe l'age d'or qui sera distribué par Polydor.
En 1984 il fait des radios et télévisions régionales et nationales et son premier simple est un triomphe, il en est de même pour son second Lucky dom dom et en déscembre il reçoit le premier prix de meilleur titre de l'année.
1985 son troisième simple Nous deux / Carole est encore un gros tube, le clip de Nous deux sera le premier de l'histoire à être réalisé entièrement en numérique. Ce vidéo clip est N°1 à New York et Tokyo.
Le premier album de Jesse contenant les 3 simples est lui aussi une trés grosse vente et il sort en fin d'année son deuxième lp 33 tours Hommage (album dans lequel il fait des reprises de rocks des fifties).
L'année suivante il signe la bande originale du film d'Hervé Palud Les frères Pétard avec les titres Bizness Bizness et Prince du Rock DSC06344n'roll titres se trouvant dans son troisième album.
Jesse sort un 4 eme lp en 1988 Etre Jeune
Pour en savoir plus sur Jesse Garon voir son site: http://www.jesse-garon.com/
Je revient sur ses trois premiers albums:
Jesse Garon & l'Age d'or sur Polydor (POL 365) les musiciens présent lors de ces sessions sont Jean François Barrier (Guitare solo), Jeff Savoi (Batterie), Zabé Finelle (Saxophone), Toto Page (Guitare), et François Finelle (basse).
le style est une sorte de néo rock n'roll dont la totalité des titres sont des compositions de Jesse. C'est Lundi est un rock syncopé psychotique dans l'esprit Jukebox baby d'Alan Vega, Lucky Dom dom et surtout J'les aime sont des rock splus médium mais dont la mélodie est particulièrement bien faite une sorte de Fever white rock, Comment tu rock  et Carole sont des rocks dans l'esprit de Chuck Berry, la ballade un Rocker est  Nous deux sont des slows remarquables, Teddy boys est un rock type british rockabilly rapide, Boogie woogie le samedi soir est un rock boogie dans l'esprit de Chou chou boogie de louis Jordan,  Boy bop Boogie est un rock rapide avec une mélodie de refarin proche de celui de The girl can't help it de Little Richard.
L'album suivant Hommage Polidor (Pol 281DSC06345) est un ensemble de covers en anglais comme Jailhouse Rock  et Are you lonesome tonight (Elvis Presley), C'mon Everybody (Eddie Cochran), Shake rattle and Roll (Joe Turner / Bill Haley), Georgia on my mind & What d'i say (Ray Charles) et I'm coming Home (Gene Vincent), d'autres sont en version française comme Tout va trés bien maman (That's all right mama blues d'Arthur Cruddup adapté en Rockabilly par Elvis Presley) Hotel des coeurs brisés (Heartbreack hotel d'Elvis Presley) et C'est Un rocker (reprise de la reprise en français par Eddie Mitchell de Reelin' and Rockin' de Chuck Berry) et un blues écrit par bill Deraime Laisse-moi une chance. Cet album met en évidence le talent vocal de Jesse Garon dans l'interprétation de classiques du rock, au niveau du style il s'agit de Rock n'roll avec production moderne relativement bien faite, chaques titres est réellement adapté et revue dans une version personnelle,  les musiciens sont Jean Jacques Cirillo (Batterie), Toto Page & Willie Eckert (Guitares), Jay Ryan ( Basse), Didier Martin (Saxophone).
Prince du Rock n'roll le 3eme lp (et dernier que je possède) sur Polygram (POL 281) de 1986 rassemble des compositions de Jesse Prince du rock n'roll un bon rock avec sections de cuivres, Mourir pour une star une ballade qui ne m'accroche pas vraiment rappellant Eddie Mitchell, La fille de l'été et Pierrot sont deux Jump Rock plus convainquants, Je veux être libre est une ballade trop variété à mon goût, Si y'avais pas tes femmes est un Jump rock réussi avec de beaux riffs de guitare jazzy, Elle a tout pour moi est un rock n'roll au son plus moderne, Tu rock n'roll est un rock rapide dans l'esprit du Flyin' saucers Rock n'roll de Billy Lee Riley, et La Rochelle tendresse est une ballade gospel dans le style d'Elvis Presley.  Les musiciens sur cette session sont au sax Diddier Marty, aux guitares Emmanuel Vergeade et Toto Page, à la batterie Jean Jacques Cirillo et à la basse Rolland Lucot.
DSC06346

Voici le Maxi 45 tours Nous deux / Carole 

 

 c'est lundi jesse garon

 

Jesse Garon - Boogie Woogie du samedi soir

 

Jesse Garon - Teddy boys
Jesse Garon - C'est lundi
Repost 0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 21:57

The Bop cat est un trio de DSC05911Rockabilly canadien formé de Dave Green (leadeur vocal et batterie), Mick Thompon (Guitare) et Ray Harrison (Basse), ils sortent un lp 33 tour Rock n'Roll Graffiti en 1981 sur Magnum force MFLP-001.
Le style est complètement dans le style Teddy Boys des groupes comme Riot Rockers (sans le côté Skiffle) Crazy Cavan (avec un son plus rock n'roll) & Flying Saucers.
C'est trés bien fait on trouve des reprises de titres fifties souvent repris par les groupes de ce style comme Tennessee border (de Jimmy Work), Washing machine Boogie (de Bill browning), Good Rockin' boogie (de Roy Brown celui ci peu repris par d'autres groupes), Tore up (Ray Campi), Rockin' daddy (Sonny Fisher) et Down the line (roy Orbison).
Dave Green compose 5 titres dans ce style Rockabilly Rock n'roll teddy boy comme Rock it boogie, Bopcat boogie, Night Riding, Doofle eye Bopbop et Doctor rock n'roll (bien dans le style de Shotgin) et tous ensemble compose M.T's Boogie.

Repost 0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 15:58

Claudia Colonna est la première représentante du Rockabilly revival en France. Elle est d'origine italienne DSC06262elle suit des cours de théâtre et des cours de chant durant 2 années à Rome, avant de rejoindre à 16 ans son frère à Paris. Elle rejoint ensuite le petit conservatoire de Mireille.
En 1971 elle réalise son premier 45 tours Un Clown Qui Sourit / Blues Dans La Nuit suivi de deux autres, mais n'ayant rien n'a voir avec le Rockabilly. C'est en 1982 qu'elle enregistre son premier 45 tours Rockabilly avec sa formation Les Guépards Be My Baby / Vespa, ce dernier est suivi l'année suivante d'un premier lp  BOOP HOOP A DOOP avec les titres Teddy Boy / 20ème Etage / Mes Belles Chaussures Bleues / Les Anges Endiablés / Je Reviendrai / Dimmi Dimmi / Le Rock Des Amis / Mais Alors Dis Lui / Il Ribelle  et Le Frimeur.
 
En  1987 commence une suite de nouveaux 45 tours Crazy man crazy / Rockabilly à la télé / Mon nid d'amour, en 1989 Ba da ba boom ba / Ce soir j'ai le blues  et en 1990 I'm a little lady / Un garçon rock n'roll.
L'ensemble de ces enregistrements des années 80 suivant le premier lp sont présents sur le second lp Cocktail rock n' rol l33 tours sur Crazy Cat CC 0025, c'est ce dernier que je possède. La totalité des titres recoivent la patte de Claudia, que se soit les versions francaise, italienne (ou Franco/italienne) de titres en anglais ou les compositions, I'm a Little Lady (une composition rockabilly en Francais et italien), Un Garçon Rock 'n' Roll  (reprise en français du Flying saucer Rock n'roll  version Billy Lee Riley), Love Me (Reprise également trés réussi du Love me un white rock du Phantom, à noter sur ces 2 titres la trés bonne instrumentation sauvage), Mary Lou (est une composition de style country rock), On Se Retrouvera est une trés belle adaptation française de I guess you'll never know des Keytones , Ces titres présents sur la première face se caractérisent par un son et une instrumentation particulièrement réussi les musiciens de ces sessions sont Marc Daenen et Grégoire Garrigues aux guitares, Freddy Meyer à la contrebasse, Patrick Meyronnin à la batterie et Jean François Giorgetti sur Un garçon rock n'roll.
Ba Da Ba Da Boum Ba  (est un rock n'roll en français alternant partie lente et rapide) avec les mêmes musiciens que sur les sessions précédentes mais avec en plues à l'Harmonica Thierry Menesclou, Rockabilly en Télé (est un rockabilly avec un bel accompagnement et un bon rythme mais avec une mélodie) Crazy Man Crazy (reprise en italien du classique de Bill Haley & Comets qui est assez bien faite mais étrange en italien) et Mon Nid D'Amour ( est un slow trop kitsh à mon goût) sont d'une session antèrieur avec Marc Daenen, à la batterie Grégoire Garrigues et à la contrebasse François Ribeau, (on peut noter Fred Pierrre Gustave à la guitare sur Mon nid d'amour) Ce Soir J'Ai Le Blues  (est comme son nom l'indique, un blues)                                

J'ai réalisé cette mini biographie à partir de l'article trés complet fait sur le site web de Rock n'roll revue:
http://www.bartemon.net/dossiers/dossiers.php?id_dossier=256

 

Repost 0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 21:41

Ce trio anglais de Néo rockabilly DSC06188est formé de Alan Wilson chant et guitare, Stephen Whitehouse Contrebasse et chant et Hodge batterie et choeur. Cette formation est l'une des meilleures du courant néo rockabilly, mais qui s'orientera vers le Psychobilly dans la suite de sa carrière.  L'album Nervous records  (NERD 008) est une véritable réussite au niveau des compositions, du jeu des instruments et de la production.
Les titres sont tous de véritables perles d'inventivité de nervosité et de pêche sans jamais s'éloigner du rockabilly, le slap est sublime et les riffs de guitare vraiment efficaces et subtils à la fois.  La grande majorité des titres sont des compositions, si ce n'est la fabuleuse reprise du It's all over now des Rolling Stones qui est entièrement revu pour en faire du pur néo rockabilly, deux titres sont de véritables petits chef d'oeuvre Moonstomp (Do what you want) et I can't stop qui est à mon goût un classique de l'époque d'une qualité comparable à certains titres classiques des Stray Cats ou des Polecats. Les autres titres Skeleton rock, Crazy maybe, Take a razor to your head (un trés bon rockabilly bien speed avec des riffs de guitare et contrebasse d'enfer), Death row (super mélodie entrecoupé de break vengeur), Love bites (une ballade gothique quand même un peu étrange mais je pardonnes le reste est tellement réussi), Short shark shock (un rockabilly bien speed et sauvage), Ruff Stuff (du rockabilly plus classique trés bien maîtrisé), Phantom rockers (un morceau Rockabilly psychotique), Charlie! (Un rockabilly speed vraiment bien vu avec un super solo de guitare), Slipped disc (un rockabilly de style plus classique mais aussi bien sauvage) et Electrifyin'.


The Phantom Rockers Sharks - Short Shark Rock
The Phantom Rockers Sharks - I can't stop


Repost 0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 20:57

Ronnie & the Jitters  DSC06187est un exemple de ce qu'il pouvait se faire de plus bizarre dans le monde du néo rockabilly durant les 1980's. L'album Roll over sorti en 1984 sur Nervous records (NERD 014)  est là pour en témoigner.
La première fois que j'ai mis ce disque sur la platine, j'ai cru qu'il s'était trompé de disque dans la pochette c'est pour dire!!!
En  fait ce disque est une blague de ces farceurs de Nervous records, du moins j'espère, en résumé le style et la production sont dans l'ensemble vraiment éloigné du néo rockabilly et plus proche du rock des 1980's.
Le groupe est un quatuor formé de Steve Missal chant et batterie, Dave Post à la basse, Ronnie Decal Chant et guitare et Warren Keller au saxophone.
Faisons donc le tour des titres de ce trés "spécial" album 33 tours Roll Over Richard est un rock plutôt moyen avec piano et sax au son lourd pas trés loin du glitter rock de Joan Jett, Wild Weekend est un rock plus agréable avec une bonne mélodie mais le son reste trés moderne et bien lourd mais étonnament le titre est assez réussi grâce à a sa mélodie (proche des Ramones!!!) et ses bons solos de sax, Love somebody new est un médium rock pop  plutôt indigeste trop teinté du son des groupe de rock des 1980's on n'est plus proche de U2 que des Stray Cats!!, She's not a girl est par contre un bon néo rockabilly avec une mélodie à plusieurs facettes trés réussies toujours avec de trés beaux solos et riffs de sax certains break font penser à C'est Lundi de Jesse Garon!!, Black Slax est une version assez sympathique du titre génial des fifties des Sparkletone Black Slacks (avec une faute d'orthographe??) soit le second rockabilly du disque, Truck stop song est un rock moderne assez bien fait dans le style de Dave Edmunds avec des breaks de piano réussis et un solo de guitare bien vu,  Can't fool a woman est une ballade un peu "variétoche" et pénible que l'on n'a bien envie de passer à son écoute, Take me in your arms est un titre new wave pop typique des 80's qui fait rock juste par la présence du saxophone donc vraiment spécial voir pénible, Crazy Place est de nouveau un Rock à la Joan Jett ou Flamin Groovies avec quand même un beau solo de guitare et de saxophone qui rappelle le Rock des 50's, mélodiquement fait penser aux titres contemporains de Dave Edmunds.

Repost 0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 20:08

Les Catmen DSC06189est un groupe de Néo Rockabilly au son clair et propre et aux mélodie complexe totalement différent du Psychobilly ou du rockabilly revival qu'il soit Teddy Boy ou authentique. Le groupe est formé de Bernard Verheij Guitare et chant, Robert Woudman Contrebasse et Paul  Batterie.
Je possède leur premier Lp 33 tour Nervous (NERD 044), pas de reprises que des compositions et un style mélodique et musical moderne. Les titres sont Tell me , There's a girl in my heart, Who was she?, Be good to me (hold your love), Glad to see you baby, Will you stay, The running man, Lost without you, She's drivin' me mad, My little girl, Tonight et Triviality .
L'écoute est pour une personne qui n'est pas habitué au néo rockabilly peut dérouter, en effet les morceaux sont trés élaborés mélodiquement se plaçant à mi-chemin d'une Pop de la fin des années 1980's  et le Néo Rockabilly pêchu des morceaux des Ricochets de l'époque. Certains verront peut être du Rockabilly variété, mais les titres sont si maitrisés musicalement (il faut écouter la qualité des riffs de guitare de certains titres) et mélodiquement sans jamais être commercial que cela serait de la mauvaise fois.
En effet Nervous n'a rien n'a voir avec Magnet qui à donner une production variété et commerciale à certains albums de Matchbox dont les morceaux possédé une réelle qualité, Nervous peut en effet faire avec les Catmen une version presque "Beatles" du néo rockabilly plus brutal de groupes comme les Nitros ou Phantom Rockers Sharks.(Leur producteur Roy Williams dira d'eux qu'ils sont en quelque sorte les "BEATLES du psychobilly".)
En conclusion un album assez réussi quoique trés moderne et peut être un peu trop pop qui risque de ne pas plaire aux amateurs exclusifs de Rockabilly authentique ou Teddy Boy, mais peut plaire à un public plus large que le fan de Rockab,  à l'image par exemple des albums de Brian Setzer en solo.


Repost 0