Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 23:30

The Ten Strike est un trio Outlaw-Man-cz-Front.jpgde néo rockabilly allemand  formé par Hennes Insane à la contrebasse, Dr jay chant et guitare et Yves Dévil à la batterie. L'histoire de ce trio commence fin 1988 avec des concerts au côtés des Scamps (France) et Keytones (Grande Bretagne).Le label Tombstone records convaincu par les prestations scéniques du groupe leur propose d'enregistrer un album en Juillet 1989 du nom de Outlaw. Ils font ensuite des tournées en Europe au côté de Ronnie Dawson, Guana Batz, Boz and the Bozman, ils obtiennent la consécration lors de leur participation à la tournée 1990 des Stray Cats.

Je vais ici détaillé l'album Outlaw réalisé pour Tombstone records (TOMB-DISC 68) qui contient 13 compositions originales comme No more reason to cry qui est un néo rockabilly sauvage qui donne envie de bopper avec un trés bon solo de guitare et un rfrain rentre dedans se rapprochant du teddy boy rockabilly,  Long legs est un rockabilly rapide au style classique également trés réussi, Under vultures est un néo rockabilly à la mélodie trés réussie a deux partie distincte dont l'instrumentation ne pourra que ravir l'amateur de contrebasse slappée,  Wide open land ce titre est un médium country rockabilly, That's right est un néo rockabilly bien speed à la mélodie moderne,  Country playin' women est un country rock avec de beaux breaks de contrebasse, Outlaw man est un néo rockabilly trés moderne frisant avec le psychobilly avec guitare saturée efficace mais avec une mélodie plutôt rock que rock n'roll j'ai pas trop accroché avec ce titre, Bound to die est un néo rockabilly lent dont la mélodie et le chant sont assez proche de certaines formations psychobilly de l'époque on peut noter la qualité de la partie solo,      She ain't no good est un titre de rockin' blues à sonorités rockabilly bien plus interressant que les deux précédent et qui n'est pas sans rappeller le futur style de groupe comme The Hot Boogie Chillum ,  Wheels of steel est un rockabilly country plus accoustique à deux voix trés réussi  ,  Don't look now est un rockabilly classique qui  à mon goût est le plus réussi de l'album,  Merc 13 est un rock n'roll inspiré par les Stray Cats et So many times un médium rockabilly au banjo avec une mélodie moderne.   . 

En résumé un album au son moderne mais aux mélodies recherchées qui est plutôt à conseiller à un amateur de néo rockabilly ou de psychobilly que de sonorités authentiques.  

 

http://www.tenstrike.de/


 

Repost 0
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 22:10

Les Wigsville Spliffs est un triowigsvillespliffs.jpg de néo rockabilly britanique qui se  forment à la fin des 1970's et se séparrent en 1987. Durant cette période ils se font un nom au sein de la vague psychobilly et néo rockabilly britanique des 1980's surtout grâce à leurs prestations scéniques au légendaire Klub Foot de Londres aux côté de groupe psychobilly comme Batmobile, Guanabatz, néo rockabilly comme Restless et Rockabilly comme Ray Campi.

On retrouve des titres interprétés par le groupe sur des compilations  et des DVDs et sur un album Raucous records qui compile tout leurs titres de l'époque. Les mzmbres sont alors Ian Aitken (chant et guitare), Mike Lister (Contrebasse et chant) et Danny Mowl (batterie et chant)

On peut enfin noter qu'en 2009 les Wigsville Spliffs se reforment.

C'est donc l'album unique des Wigsville Spliffs du nom de WS qui sort sur Raucous (RAUCD 018) que nous allons détaillé ici. La première constatation c'est que les que les 15 titres présent sur l'album sont des compositions de Lister et Aitken sauf Born to love one woman (Rockabilly fifties de Don Johnson / Ric Cartey) et You don't care (rockabilly Sun de Narvel Felts) de trés belles covers.

 Buzz Outta you est un néo rockabilly dans le style du Sunshine des Jets, Country Lovin' est un médium rockabilly aux sonorités proche de Fever qui raviera les amateurs de contrebasse,  Wigsville Blues est un excellent rockabilly blues, Al Capone est un néo rockabilly dans le style des Phantom Rockers Sharks, I ain't lonely no more est un solide néo rockabilly rappelant The Breathless, I got a feeling est un vraiment trés bon néo rockabilly bien pêchu, If i tell you i'm lonely est un rockin' blues avec bottelneck trés original grâce à  sa mélodie moderne, It ain't easy est un médium néo rockabilly avec une ryhtmique guitare et une mélodie absolument parfaites un des meilleurs titres de l'album, Lovin' man est un médium rockabilly au son plus accoustique, les titres suivant sont en live est témoigne d'un son  moins moderne que mles titres studios  Eyes on my baby est un néo rockabilly particulièrement bien fait, No Tomorrow est un néo rockabilly qui sonne plus authentique enregistré en live, Guess i'm drunk again un médium rockabilly toujours en live, Little Bitty Mama est un superbe rockabilly rapide sans doute mon titre préféré de l'album, enfin le disque s'achève par une version démo de leur Buzz Outa you.

 

 

 

 

Repost 0
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 22:28

The Stargazers est la première formation de l'histoire à jouer du Swing DSC05214.jpg-jive revival, à une pèriode ou la Grande Bretagne danse au son du Rockabilly des Crazy Cavan & the Rythm Rockers ou du Rock n' roll de Shakin' Stevens and the Sunsets. Le groupe est formé de Ricky Lee Brawn, Peter Davenport, Anders Janes, John wallace, Marc Breman et Danny Britain.

Leurs influences sont aussi bien les pionniers du rock n'roll  du jump rock comme Bill Haley and the Comets et Freddie Bell & the Bell Boys que des grands noms du jazz  Django Reinhardt et Charlie Christian,du Rhythm and blues des 1940's comme Louis Jordan et des artistes crooner jump comme Louis Prima.

Le groupe, par son style unique à l'époque se fait rapidement remarqué par Muff Winwood (membre fondateur du Spencer Davis Group)  qui est producteur  pour CBS et Epic records. On lui doit aussi la découverte d'autres talents comme Dire straits, Sparks, Shakin' Stevens et Paul Young.

Le premier disque que sort le groupe est un simple qui contient une composition du guitariste Pete Davenport Groove baby groove qui se vend à 36 000 exemplaires en 2 semaines. La promotion de ce simple sera faite par un trés beau clip tourné au Royalty (un pretigieux théatre de Londres). Il est suivi d'un second simple contenant une cover de Hey Marie de Louis Prima. Julian Temple qui réalise le film Great rock n'roll swindle des Sex Pistols, fait jouer les Stargazers dans le légendaire haut lieu du skiffle durant les 1950's le 2 i's Club de Soho DSC05854.jpgà Londres pour son film Absolute Beginners. Devant cette nouvelle notoriété le groupe part en tournée avec des vedettes comme Shakin' Stevens ou Elton John. La même année sort  Watch this space leur génial premier album, Ce n'est qu'au début 1990's que sort leur second album officiel.

  Au  niveau des disques.on peut parler du 25 cm 45 tours Epic (APC A 13 2422) contenant  Hey Marie leur second tube (cover de Louis Prima) et deux autres titres Scat the Riff (une composition originale de John Wallace) et Go go honey (une composition de Pete Davenport ) au design fabuleusement vintage.
Il faut également parler du fabuleux lp 33 tours Watch this space Epic (EPC 25053) de 1982 contenant tout leurs premiers enregistrements tous d'une trés grande qualité contenant de nombreuses compositions originales  Groove baby groove (Composition de John Davenport), Marcella mania (composition de John Wallace), Swingin' Aye et Follow your heart ( compositions originales de Danny britain), Pretty Senorita, Spin that 45, et Rocketship to the moon (de Anders Janes). et des covers Tossin' and Turnin' (de Bobby Lewis), Hey Marie (de Louis Prima),  Walking the chalk line (de Tiny Bradshow), Hey there you (Freddie Bell),  Perdido /Caravan (Duke Elington), Ain't nobody here but us Chickens (Louis Jordan) et True love (de Cole Porter).

On peut également ajouter le rare lp DSC05855.jpgHello Everybody Jump around (Rockin records 22001) qui est considérré comme un pirate contenant des titres lives et étonnement studios enregistré entre 1981 et 1983. Soit 5 titres studios de 1981 (soit antèrieurs à leur premier simple officiel!!) I Got a baby, Better believe it, LA Rock 'n' roll, Red light, green light et Jump around, 5 titres studios de  1982 soit Tonite's the night, swingin' aye , Caravan, A little Jump et Scat the riff associés à 4 titres live de 1982 Teach you to rock/ American patrol / Hey there you, Ain't nobody here but us chickens, Rocketship to the moon, Ho ho ho et 2 titres live de 1983 Sain'ts rock n'roll et See your later alligator.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 22:26

 

The Chevy Cats Chevy_Cats_Front.jpgest une des formations incontournable de la scène rockabilly de l'Europe Occidentale. Ce trio originaire des Pays Bas formé par Paul à la contrebasse, Hans à la batterie et au chant et Frans à la guitare et au chant. Leurs style était directement influencé par le son des fifties d'artistes comme Johnny Burnette rock n'roll trio, Carl Perkins et le trio d'Elvis Presley chez Sun. Ils se firent une incroyable répputation de groupe en live avec des participations particulièrement remarquées dans de nombreux festivals.
Mais au niveau des enregistrements cela est assez maigre si ce n'est en 1986 un 45 tours avec Don't look back (Andy griffith) et Please don't leave me (Cover du Burnette rock n'roll trio) et un 25 cm de 5 titres contenant Lonesome train et Tear it up toujours du Burnette rock n'roll trio et Jumprope boogie (Cliffie Stone),  Can't find the doorknob (Jimmy & Johnny) et Why oh why (The Cues).
Ces enregistrements de rockabilly authentique d'une trés grande qualité artistique sont aujourd'hui de véritables collectors trés rares et cher.
Heureusement un CD album Chevrolets & Cadillacs qui sort sur Wildcat (WCD003) compile ces enregistrements associée à un live légendaire qu'ils réalisent en 1987 dans  un show radio trés populaire en direct le Live at the Countdown Cafe qui contient d'autres excellents titres du groupe Boppin' the blues (Carl Perkins), Lonesome train (Johnny Burnette rock n'roll trio), Rockin' rollin' stone (Andy Starr), Jumpope boogie (Cliffie Stone), Mambo rock (Bill Haley), I like it (Sid King & the 5 Strings) et Tear it up (Johnny burnette rock n'roll trio).
Ces enregistrements live sont également particulièrements fabuleux et tout particulièrement la cover d'Andy Starr. 
Enfin ce cd ajoute des titres inédits comme Sittin' on top of the world (Curtis Gordon / Bob Wills), Right String baby, But the wrong yo yo (Carl Perkins), Little Red wagon (Sonny Fisher), Cathy Dear (J C Cole) et Cold as ice (Frankie Brent le bassiste de Freddie Bell).A noter sur ces titres un son roots absolument fabuleux.
Le trio se séparre ensuite mais en 2007 ils se reforment, espèrons qu'ils enregistrent de nouveau d'aussi bons titres. 

 

 


 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 11:17

Tav Falco and the DSC06304.jpgPanther Burns est une formation de rock n'roll influencer aussi bien par le blues que par le rockabilly des fifties mais qui en fait son interprétation trés personnelle.

Tav Falco (Gustavo Antonio Falco) est né à Philadelphie (Pennsylvanie). En 1973, il part pour Memphis (Tennessee), ou il fait en tant que bénévole des documentaires sur les artistes locaux. Au niveau de sa carrière musicale Tav Falco  enregistre le premier album des Panther Burns (formée de Alex Chilton à la guitare solo, Jim Duckworth guitare et batterie et Ronn Miller à la contrebasse) pour Rough Trade  au Ardent Studios de Memphis au début des années 1980's. Passionné comme son ami Lux Interior (des Cramps) d'aristes obscure des fifties, il participe à la création d'album (en collaboration avec les labels comme New Rose) ou l'organisation de dates de concerts d'artistes comme Charlie Feathers, Cordell Jackson, R.L. Burnside, Mose Vinson...

Parallèlement à sa carrière musicale il a une activité d'acteur apparaoissant dans des films comme Great balls of fire (1989),  The big post office robbery (1991), Higway 61 (1991), Downtown 81 (2001) et Wayne county rambling (2002).

Le premier lp Tav Falco's Panther Burns - behind the Magnolia curtain sur Rough Trade (Rough 32) met en évidence les influences musicale de Tav Falco avec des covers trés originales et assez interressantes de rockabilly fifties  comme Come on little mama (Sonny Burgess), Hey - high school baby (Benny Joy),  She's the one that got it (de Allen Page 1958), Ooee baby (Jerry Reed), River of love (Mack Self), Where the rio de Rosa flow (Jimmy logsdon, Ken copeland et Carl Perkins), DSC06305.jpg(Moving on) down the line (Roy Orbison chez Sun records) et You're undecided (Johnny Burnette & the Rock n'roll trio) ou de blues comme Snake drive (R.L. Burnside), Snatch it back (Junior Wells), Bourgeois Blues (Leadbelly), St Louis Blues (Bessie Smith et Louis Armstrong) et Blind man (Muddy Waters) et une version délirante du traditionnel Brazil (interpretté entre autre par Django Reinhardt).

Tav Falco fait une interprétation trés personnelle du rockabilly et  du blues des fifties à la fois authentique au niveau de la production accoustique et moderne dans l'interprétation des titres avec un chant qui n'est pas sans rappeller celui de Lux Interior des Cramps.

Je possède un second lp de Tav Falco's Return of the blue panther sortie sur New Rose ( rose 215) ou il est accompagné de George Reinecke (guiare et percusions), Ross Johnson (batterie), Rene Coman (basse) et Benny Carter (batterie) qui compile des enregistrements réalisé  en Avril 1990 dans un style moins délirant que son premier lp mais quand même bien déjanté, qui n'est pas sans rappeller le son de l'album de Charlie Feathers sur New Rose. Nous trouvons les titres Mala Femmina (Totto Peppino pour le film du même nom), You believe everyone but me (Charlie Feathers), I'm moving on (Hank Snow), Knot in my pocket (Bonnie Rice), I got a woman (de Ray Charles mais repris comme un rockabilly fifties), Rock me baby, Surfside date (The Triumph), I got love, if you want it (Slim Harpo), Girls on fire : a movie theme et Fun Mob de composition originale écrite par Eugene Baffle et Love whip (cover du Reverand Horton Heat).

 

 

 

 

 

 

Repost 0
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 12:12

La compilation double album French Rockabilly - Dactylo-Rock Big Beat Records - Emi (2516371 PM577) DSC07237rassemble les enregistrements des formations du label qui ont enregistrées des titres en français. Pour ceux qui suivent ce blog j'ai chroniqué le cd postérieur du même nom qui s'avère être assez inégal. Ici peut être par ce que nous trouvons moins de groupe différents, mais l'ensemble est plus hommogène et plus interressant. Nous trouvons les Alligators le groupe légendaire du label  (à cause essentiellement du classique et indispensable 1er 25 cm de 1980 en anglais pour lequel je consacrerai un article), ici nous trouvons 3 des titres de leurs trés bon ep 4 titres en hommage au Chaussettes noires contenant Dactylo Rock, Fou d'elle et  Je t'aime trop ils l'enregistrent à l'occasion des 20 ans du chanteur Eddy Mitchell qui sera vendu à 100 000 exemplaires!! il s'agit d'un trés bel exercice de style faisant une interprétation rockabilly pur et dur des chansons de Rock début 1960  écrite par Eddy lorsqu'il éait leadeur des Chaussettes Noires, et des titres  leur second  lp 33 tours  qui sort avant leur séparation en 1984. Je suis moins emballer par ces faces suivantes même si Ca cogne (cover en français du Baby so long good bye des Blasters), Je suis un alligators et surtout Minuit Blues (cover géniale en français du Rockabilly 1950's  Baby that done it) sont de trés bon titres les titres  comme Papier glacé, Tout le monde veut danser le Mambo rock (cover en français de Mambo Rock de Bill Haley), Ca décoiffe (cover du Reet Petite de Jackie Wilson), Radioactive et du blues dans le rock n'roll reste bien chanté bien joué mais peut être un peu trop commerciaux peut être dans le but de s'engouffrer dans la brèche ouverte dans les premières places des hit parades ouverte par les Forbans. Chris Evans est également présent avec les titres de son second  25 cm 45 tours sur Big Beat Records avec  Rockin' country, Dur travaille dur, Carl Perkins (cover de Kaw liga de Hank Williams) et surtout (la trés amusante cover de Don Woody Barking up a wrong tree) Ma pin up est une grosse truie, 4  titres par lesquels Chris se fera une réputation hors du milieu des fans de rockabilly au niveau national mais à mon goût moins interressant que son premier 25 cm et son ep 45 tours sur la SAVAS, Les Flamants Roses formé de 4 frères originzaire de Guyanne (Cayenne) qui à leur arrivée en France forment les Flamants Roses (en hommage à l'oiseau fétiche de leur pays), ils sont une formation de Doo wop française dont le style est particulièrement réussie on doit noter leur tube l'excellent Allo Betty , Le Vagabonds (belle reprise du Wanderer de Dion), Reste avec moi (un excellent rockabilly inspiré de la cover de johnny Burnette du Please don't leave me Fats Domino), J'irai twister le blues (cover de Richard Anthony moins interressante),Toi Carole (belle adaptation du Oh Carol de Neil Sedaka)  moins connu nous trouvons les deux titre du trés rare simple big beat records de Sue et les Salamandres formé de Stan Bontemps (contrebasse), Sue au chant, Cathy au saxophone et 5 autres sont originaires des deux sèvres ont un style original ne faisant pas du rockabilly ni du rock n'roll sauvage mais plutôt du jump and jive inspiré de Bill Haley, Louis Jordan et Boris Vian dont ils reprennent le tube qu'il écrit de Magalie Noël Johnny fais-moi mal avec seconde face le sympathique Le rock du kleb,  Victor Leed est ici avec son 45 tours en français qui sera un petit tube avec Marie Marie (cover des Blaster) et Le swing du Tennessee une composition de Victor qu'il interprette en Anglais sur son 25 cm, les Teenkat's sont présents avec leur 2 rares et magnifiques 45 tours Big beat le premier T'as de la gueule (Long Blond hair de Johnny Power) et J'en ai marre des ringards et le second sous qu'ils enregistrent sous le nom de Casanova avec leur tube Dans ton jean (cover de Little Pig de Dale Hawkins) et Oui mon cher  (I want that) inspiré de la cover du titre de Billy Crash Craddock faite par Johnny Halliday, enfin nous retrouvons les toulousains de Jezebel Rock avec Coup de lune et Miss Caroline qui sont des inédits dans le style teinté de Buddy Holly et de surf si original du groupe.

En résumé, les 30 titres du disques sont dans l'ensemble de trés bons titres avec  la possibilité de posséder quelques une des perles du rockabilly et rock n'roll en français des 1980's ans jamais tomber dans le commercial.

 

 

Les Flamants Roses - Le Vagabond
Les Alligators - Ca cogne
Victor Leed - Le swing du Tennessee
Casanovas - Dans ton jean
Sue et les Salamandres - Fais-moi mal Johnny
Alligators - Dactylo rock
Repost 0
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 17:59

En 1982, la France DSC05769.jpgest en plein dans le Rockabilly Boom au point que la chaine de télévision française  Antenne 2 (qui deviendra France 2 ) réalise en 1982 le Bop n' Roll PARTY un fabuleux live de Rockabilly pour son émission du Samedi soir les Enfants du Rock. L'émission de TV présenté par Antoine De Caunes met en scène des pionniers du genre et des groupes de Revival et se trouve immortalisés par un double album Big beat records (BBR 1004/1005) le tout se déroule au Studio Davoux le 25 et 26 Janvier 1982. Le premier disque commence par le Memphis Rockabilly Band une excellente formation rockabilly américaine contemporaine (déjas chroniqué sur ce blog à propos de leur 25 cm Big Beat records) qui interprette deux compositions pleine de vigueurs et de talent Tongue-tied love et leur classique Lindy rock associées à Down the line (un titre rockabilly de Roy Orbison chez Sun records), Bertha lou (rockabilly rapide popularisé par Johnny Fair en 1957) et Sixteen chicks (white rock rendu célèbre par Joe Clay). Ensuite nous trouvons l'un des pionniers du rockabilly qui gravera en 1955 sur Starday quelques perles du genre il est redécouvert à la fin des 1970's tout d'abord par le label anglais ACE records qui lui fait enregistré un excellent ep, puis  par le label français Big Beat Records qui lui fait enregistré un trés bon 25 cm (chroniqué aussi sur ce blog) ici il interprette ses classiqies des fifties Rockin Daddy, I can't Loose et Sneaky Pete et des titres de son dernier 25 cm If you leave me tonight, I'll cry et Mathilda, le premier album se termine sur Freddie Fingers Lee qui est une figure emblématique du Rock n'roll revival anglais des 1970's qui est un pianiste dans le style de Jerry Lee lewis mais en plus déjanté, l'homme est borgne et arrive souvent sur scène avec un Stetson qu'il lui arrive d'enflammer et de jouer avec des flammes sur la tête, et comme il fera pour l'émission de TV Bop n' Roll Party il détruit un piano à la dynamite et l'achève à la hache durant sa prestation sans pour autant arrêter d'interpretter son titre!!!! un gars plus sauvage quoi!! Ce dernier au début des 1980's aprés avoir mis en boite deux fantastiques albums enregistre un 25 cm pour Big beat records nous trouvons 2 compos de Jerry You can run et One eye's back et une cover de Little Richard Long tall Sally.

Le second disque commence par le rocker Jack Scott (dont Big Beat Records sort un 25 cm de ses face légendaires des fifties du label Carlton) il interprette une partie de ses tubes des fifties entre fabuleuse ballade rock n'roll et rockabilly rapide Baby's she's gone, Strange desire, What in the world's come over you, Geraldine, My true love et  Leroy associé à un medley  deux titres de Little Richard Long tall Sally et Tutti Frutti et un titre popularisé par Jerry Lee Lewis Whole lotta shakin' goin' on, il est suivi du groupe le plus populaires auprés des fans de rockabilly Crazy Cavan and the Rhythm Rockers, une formation du Pays de Galles qui a su s'imposer comme étandard du revival rockabilly dans toute l'Europe depuis les 1970's qui a enregistré des albums pour Big beat Records (chroniqués sur ce blog) nous trouvons quelques un des petit chef d'oeuvres de Cavan Crogan que du rockabilly rapide comme Rockabilly rules Ok!, Are you still crazy et l'incontournable Teddy boy boogie puis des covers de titres fifties dans le style si particulier du groupe comme Send me some lovin' de Little Richard (une des grande idôle de Cavan Crogan), Alabama Shake (un white rock de Gene Summers), Big blon baby (un rock rapide chanté durant les fifties par Ronnie Self, Jerry Lee Lewis et Vince Taylor) et Rockin by myself (un rockabilly 1950 de Sammy master sur Imperial) le second disque se termine sur la formation de rockabilly française absolument incontournable du début des 1980's (qui enregistrera le premier 25 cm du label Big beat Records) Les Alligators qui interprette Who shot Sam (un rockabilly rapide de George Jones et chanté également par Wanda Jackson), I'm Going home (un titre trancendé par Gene Vincent durant les fifties) et le white rock Nervous breackdown d'Eddie Cochran.

En conclusion ce double album permet de se replonger dans cette émission légendaire de la télé française des 1980's, heureusement il est également possible de ce procurer cette émission TV sur DVD qui est réédité par Big Beat Records.

 

 

Jack Scott - Leroy

Crazy Cavan - Big Blond Baby

The Alligators - Nervous breackdown

Freddie finger's lee - one eyed boogie woogie

Sonny Fisher - rockin' daddy
Repost 0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 12:37

Nelson Carrera DSC06889.jpgest une figure du rockabilly authentique français (dont j'ai déjas parlé dans l'article sur la compilation Rock frenesy), d'origine portuguaise c'est à Nogent sur Marne qu'il découvre le Rock n' roll, il commence sa carrière musicale avec deux groupe les Winckle pickers et les Hooligans  qui se produisent au Golf Drouot. Et c'est en solo qu'il grave en 1983 le rare et exeptionnel  premier EP sur Savas (SA 17.8301) contenant 3 fantastique médium rockabilly Proud of you, Bad but pretty et Rock n'roll school associé à une cover de Baby let's play house (une des face rockabilly classique d'Elvis chez Sun), il est suivi d'un second en 1987 avec les Hooligans ( CARIOCA CR 4210) que je ne possède pas avec 4 titres Modern Robin Hood , I wonder , Crazy black cat  et  Train for Jackson.

Nous reviendrons sur Nelson Carrera et sa carrière pour les groupes des années 2000's accompagné par les Hot Rocks.

 

 

 

 

 

 

 

Nelson Carrera - Proud of you

 

 

 

 
Rockabilly-the Hot Rocks - Rockin' Around Tonight - liveTV 2005

Nelson Carrera & Hot Rocks - Crazy Black Cat live 2009 
Repost 0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 12:25

Rocky ChagalouDSC06896.jpg malgrés un nom de groupe faisant un peu orchestre de bal s'avère être une excellente formation de rockabilly française (originaire de Nevers) composé de Shenne (au chant), Aldo et Laurent aux guitare, Bou'd'Fil à la contrebasse et Raymond à la batterie, en 1985 ils enregsitre pour le label Chags un ep Rock me (Chags 1915) qui contient deux rockabilly énergiques composés par Sheene (le chanteur)  Rock me (un rockabilly ultra énergique) et Put your sweet lips to mine (dans le style du Lonesome train de Johnny Burnette and the rock n'roll trio) et une reprise du rockabilly 1950's classique de Roy hall Diggin' the boogie, sur ce disque on peut noter la présence de Ramon au piano.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rocky Chagalou - Rock me

Repost 0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 10:01

The Stylbop est uDSC06895.jpgne formation Rockabilly française formé de Jean Marc (chant), Manuel (guitare rythmique), Frederic (guitare solo), nicolas (batterie) et Patrick (Basse), en 1983 ils enregistrent un simple sur Caban (CA 940089) contenant les titres The Stylbop bop (un trés bon rockabilly medium écrit par le guitariste Frederic Beltran devenu dessinateur de bande dessinée) et Last cry for you (une balade rock n'roll tout aussi réussie qui est également une composition originale.)

Repost 0