Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 18:49

The Jackals est une DSC07467.jpgformation américaine originaire de Portland (Oregon/USA) formé par Louie Samora (Guitare et chant), David Corboy (Guitare et chant), Steve Casmano (basse et chant et Robert Praker (batterie). Leur style se place entre néo rockabilly, Blues Rock et garage rock. Ils sortent durant les années 1980's un album Prowlin'  pour Nervous records (NERD 038) au style varié dont 3 des membres sont tour à tour chanteur Leadeur, Louie Samora est leadeur chant sur Ice cold Blues (un Rockin' blues moderne avec bootleneck), Makes you scream (un rock n'roll au style moderne et bien viril), Too Crucial (un néo rockabilly dans le style des Rockats), No brain (un néo rockabilly trés moderne), Party train ( un néo rockabilly moderne ) et My baby loves rock n'roll (un néo rockabilly qui est à mon goût l'un des meilleurs titre du disque), David Corboy est leadeur chant sur She's the one (un autre bon néo rockabilly), I'll go crazy (un blues rock), The fly (un vraiment trés réussi rock au son moderne) et What's wrong (un Blues rock moderne) et Steve Casmano est leadeur chant sur Somebody's gonna get their head kicked in tonight (un rock n'roll garage fleurtant avec le punk rock) enfin Ghetto ride est un instrumental surf.

 

 

 

 


 
Repost 0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 17:19

Blue Angel est une formation américaine 14t96ac.jpgde New York composé à la base par la chanteuse Cindy Lauper (qui n'a pas encore obtenu son tube planétaire solo Girls Just Want to Have Fun)et le saxophoniste (et pianiste)  John Tury auquel se rajoute Johnny "Bullet" Morelli à la batterie, Lee Brovitz à la basse et Arthur "Rockin' A" Neilson à la guitare qui enregistre en 1980 un album pour Polydor Blue Angel (POL 360) dont la pochette sera sélectionné par le magazine Rolling Stones dans les 100 plus belles pochette de disques New Wave.

La pochette à l'esthétique trés typée 1980's n'est en fait peu en rapport avec le style général du disque qui est plutôt inspiré par le Rock n'roll fin 1950's et les girls group du début des 1960's. Par contre le verso est plus en adéquation avec le contenu présentant les membre du groupe à la manière des cartes de collection des 1950's pour Teenagers qui présenté sportifs et chanteurs. Ce lp n'est pas à proprement parler du revival rock n'roll dans le style de Robert Gordon ou de Sha na na, mais une interprétation personnelle du genre prenant aussi bien au rock n'roll fifties de Chuck Berry ou Buddy Holly, au Doo wop de Dion qu'aux girls group tel que les Ronettes ou Chrystals. Roy Halee le producteur (à la manière de Dave Edmunds sur certains de ses disques) a su recréer un son proche de celui des enregistrements légendaires du début des 1960's produit par Phil Spector. Une des grandes originalités de ce disque est sans doute le chant de Lauper qui peut de part son style hors norme (qui fera son succés lors de sa carrière solo) peut dérouter l'amateur de rock traditionnel.

Le disque quoique inégal possède quelques bonnes réussites comme les rock n' roll Maybe he'll know (dans le style des meilleurs faces solo de dion), Can't Blame on me (un rock original assez influencer par Buddy holly), Late (un  bon rock n'roll rapide qui n'est pas sans rappeller les faces de Jo Ann Campbell), Cut out (un excellent rock sans Lauper au chant dans l'esprit de Lucille de Little Richard avec des solos de guitare et saxophone vengeurs ) et Take a chance (à mon goût le meilleur titre du disque est un rock s'inspirant du style faces rock RCA des 1950's d'Elvis avec une mélodie inspirée du Break Up de Charlie Rich mais avec une chanteuse),les titres trés inspiré par les Girls group sixties comme  Take a chance et Just the other day et le Teen rock avec orgue Fade.

Par contre les titres Anna Blue, I'm gonna be strong, Lorraine et Everybody's got an angel sont plus des rocks et pop typiques du début des 1980's plutôt que du  Rock n'roll.

 

 

 

 


 

 


 

 

 

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 18:28

En 1980, sort l'album lp Frogabilly DSC07434.jpgsur Underdog distribution carrere (CA 651) qui est à mon goût le meilleur album du groupe allant du rockabilly au rock n'roll avec des titres touq trés bons et entrainants.Ce lp varié est composé que de compositions de Jean Marc Tomi et Gérard Toubeau (Guitariste et batteur) sauf  Panhandle rag (un western swing de Leon Mc Auliffe) et Jumpin' at closin' time (de Marc A .Roche) nous trouvons aussi Rock n'roll feeling, Dig that crazy beat, Boogie baby, Today's the day, Good rockin' mama, Real wild one, Gunfight bop, Rockin the swamp, Cadillac girl, Hey mr. Perkins et Back to dixieland.

En 1981, ils font la première partie des Stray Cats à l'Olympia.

En 1982, les Rockin' rebels change de style et Gérard Toubeau devient que chanteur et J-J "Bad Boy" Bonnet devient batteur. Ici plus de rockabilly mais du jump rock et doo wop fifties en français, le style est maitrisé et trés original pour l'époque, le look du groupe est maintenant fifties équivalent à celui des Cats (les nouveaux fans de rock n'roll français amoureux des années 1950 américaine avec du Rhythm & Blues des 1940's et moins du rockabilly anglais des 1970's). l'album 1,2,3... Jump! sort sur Underdog (CA 671) avec les titres Loli-lola, Hey! jump le blues, Hoodoo, bleu comme jean, A kiss from new -Orleans, Gallupin', Hey bon temps, cinq chats de gouttière, Bim bam! Ring-a-levio, Preacher ring the bell!, Dansez dansez et Bop, jump and run.

En 1983 ils rencontre l'ancien membre des Chaussettes Noires qui produit une version française du doo wop fifties She's the Most des Five Keys (que les rockin' rebels chantentDSC07435.jpg en anglais sur scène)sous le nom Branche le poste simple 45 tours qui sortira sur CBS, mais n'obtiendra pas le succès escompté. Je possède 3 simple 45 tours de cette pèriode avec le 45 tours Unerdog (ca 171) de 1982 Rock n'roll mops (cover de Henry Cording Salvador écrit par Boris Vian) et Rock sur les docks qui semble être le premier disque du tournant stylistique du groupe, le fameux simple 45 tours Branche le post / Bim bam (plus doo wop) (EPIC et EPC A4162) de 1984 et le probablement dernier avant la séparation du groupe La boxe ou la musique et Dactylo rock (cover du succés des Chaussettes Noires) qui est à mon goût plus interressant que les deux précédents car plus original.

Je me suis aussi procurer le cd L'intégrale en français 1979-1985 (PSDMUSIC 003 qui contient la totalité de leurs simples en français) avec les titres Branche le poste, Bim bam, Rien a déclarer, Dansez dansez, Hey bon temps, Dactylo rock, Loli lola, Quand tu descends dans la rue, Rock sur les docks, Sénorita danse, Hy jump le blues, Viens danser sur les toits (inédit), Rock n'roll mops, voleur d'ammour, Ma sorcière vaudou, Bleu comme jean, La boxe ou la musique, Cinq chats de gouttière et Hey Mr. Presley (inédit).

 

Sans-titre-54.jpg

 

DSC06942.jpg DSC06943.jpg 
 DSC06941.jpg  

 

 

Rockin' Rebels - Boogie baby

 

Rockin Rebel's Quand tu descend dans la rue
.
Rockin' Rebel's - Senoria danse
Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 17:11

The Jive Boys DSC07445.jpgest une formation de rock n'roll, rockabilly Jump, Jive et Doo wop suisse des 1980's, ils se forment en 1984 avec Tom (leader vocal et batterie), Fabian (bariton et guitare), Nico (ténor et piano) et Pat à la basse et contrebasse. En 1989 sort le lp Jive boys sur Schmid records (lp 006) contenant des compositions Doo wop and bang bang (un doo wop comme son nom l'indique!!), It's rock-a-billy time (un néo rockabilly dynamique), Swing Boogie woogie (un rock  boogie woogie avec choeurs ), Don't be angry (cover de Nappy Brown popularisé aussi par les Crew Cuts), Possibility (une cover du doo wop des Crowns),  Dixie (version originale de l'hymne sudiste), Marina (cover rock d'un titre en italien de Rocco Granata), Oh my love (un slow qui ressemble mélodiquement au Aline de Christophe),Oh Gee (version accapella du titre doo wop des Crows),  Jive killer (un rock instrumental teinté de honky tonk) et The girl of my life (un bon doo wop).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 16:23

The Keytones est une formation DSC07446.jpgde Rock n'roll Jump and Jive anglaise formée en 1983 par Jarrod Coombes (contrebasse et leader vocal), James Knowler (guitar et choeur) et Peter Deane (batterie et choeurs). Jim et Jarrod commence ensemble avec Andy Kowler à la batterie dans un trio de rock n'roll the Rocking trio reprenant du Eddie Cochran, Gene Vincent et Elvis Presley.

C'est au mileu des années 1980's qu'ils obtiennent le top de leur popularité lorsqu'ils se distinguent de la plupart des autres formations de rock n'roll de l'époque qui se consacrent plutôt de leur côté au Néo rockabilly ou au Rockabilly teddy boys qu'au jump and jive. C'est en 1987 qu'ils enregistrent l'album Speack after the tones (Keytones records KEY 1YR) il contient 12  bonnes compositions de Jump and Jive de James Knowler sauf le titre Munsters, tout en subtilitées avec des riffs de guitare empruntant quelques fois plus au jazz qu'au rock n'roll et des harmonies vocales d'une grande harmonie comme Ghost of lonely heart, I guess you'll never know, Swimming in pink champagne, Angel from paradis, Only for you, Tickity tock of the clock, Stars in your eyes, Stained glass lies, Whats cookin' tonight, Girl et My Gals been foolin' around.

Je possède également du groupe le lp Shake your hips! (Roof records - RR 103301) dans lequel Peter Deane est remplacé à laDSC07447 batterie par Shaun O'Keefe. Le disque est plus pêchu que le précédent avec des influences plus variées du néo rockabilly au doo wop, nous trouvons les titres Shake your hips (du rockin' blues avec cette cover ), Coastin' along (trés bon doo wop) , Lonely road (un néo rockabilly rapide), Why do you fall in love (du Doo wop cover de Frankie Lymon & the teenagers), The Munsters (nouvelle version de l'instrumental déjas présent sur le disuqe précédent) , That's when your heartaches begin' (ballade jive doo wop) , Swimming in pink champagne (du jump titre présent sur l'album précité), Now's the time (un néo rockabilly trés speed), Soft Pillow (un jump jive dans le style du 1er album mais au rythme plus soutenu), Volare (cover du succés en italien de Domenico Modugno traité façon vocal group) , Good to be alive (doo wop jive) et Only for you (une ballade mélancolique).

 

 

 

 

 

 

 


 

 


 

Live 2009
 


Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 15:49

The Ace Cats DSC07448.jpgest une formation de rock n'roll revival allemande qui chante dans sa langue natale. C'est en 1980 que se forme les Alley Cats, qui deviennent les Ace Cats en 1982 (à cause d'un groupe punk de Los Angeles qui portait le même nom). Ils sont formé de Markus au chant, Luitger à la contrebasse, Martina et Petra aux choeurs, Thomas à la guitare et Christian à la batterie, ils sortent en 1982 un premier album chanté en anglais Cat Talk en 1983 ils font une tournée au côté de Shakin' Stevens et Fats Domino, mais ils n'obtiennent qu'un succés d'estime.

Et c'est pour leur second album Katzen tanzen durch die nacht CBS (26176) qu'ils chantent en allemand et obtiennent alors deux tubes avec deux des titres présent sur cet album Heut'nacht et Linda.

Le style du groupe est assez particulier prenant son influence dans le rock n'roll fin 1950's américain, le Rock n'roll allemand des 1950's et du début 1960's avec une production trés années 1980's avec des mélodies quelques fois un peu  modernes.

On peu remarquer des constantes stylistique, des choeurs entre les Jordanaires et le Doo wop début 1960's et une batterie pop 1980's. Je placerait leurs titres entre le néo rockabilly comme The Polecats et le néo doo wop de formation comme Rocky sharpe and the Replays.

Le résultat est un album assez original dont il ressort un talent de composition certain il est dommage que leur rock soit "aseptisé' par un production proche des groupes rock - pop new wave des 1980's.

Les titres présent sur cet album sont Rockabella, Heut'Nacht, Julia ( Harte Zeiten geh'n vorbei), Verrückt nach dir, Sübe 16, Katzen tanzen durch die Nacht, Linda, Es geht ab, Schick' mir' 'ne Karte, Bleib' bei mir, Nur ein traum et Lab' den vorkang zu.

 

 

 

 

 


 
 

 

 

 

.

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 12:43

Panhandle AlksDSC07449.jpg est une formation de Rockabilly Teddy Boys allemande inspiré par le son des groupes  de la scène de Grande Bretagne des 1970's (comme Crazy Cavan & Rhythm Rockers, Flying Saucers ou Wild Angels) qui a la particularité de chanter en allemand.

Le groupe se forme en 1981 à Dusseldorf avec  Karl-Georg "George" Benten (chant et guitare),  Charly (Batterie), Ralf „Ray“ (guitare)  et Kai (à la guitare basse) par la suite se succederont -Toni“ Kaeppler (batterie maintenant dans Colly and the Steamrollers), Chuck Shoker (Contrebasse),  Schotti (batterie qui va ensuite dans les Lennerockers), René „Oppa“ (guitare), Roland „Ron“ Basaldella (batterie)et  Klaus Ritter (Batterie).

Je possède grâce à un copain allemand le lp Alk-A-billy (LC 8875) qui est assez convainquant et devrait plaire à tout amateur de rockabilly teddy boys des 1970's, contre toute attente de ma part la langue allemande s'adapte trés bien au style, nous trouvons les titres Heut' nacht, Blue bob Tee, Big billys bourbon bar, Alk-a-billy lebt, Wach' auf meine kleine, Fieber et Bis zum bitteren ende et une cover du Dixie.

 

 


 

 


 

 


 
Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 12:00

The Continentals est un groupe DSC07450allemand de Néo rockabilly formé par Mike Roth (chant), Uli Stepken (guitare et choeurs), Steve Niclas (guitare et choeurs), Peter Seybold (guitare basse), Chris Stepken (piano et choeurs), Paul Dax (batterie et choeurs) et Harminie four et H.G. Gutsfield aux choeurs. en 1986 sort le lp For you baby sur Rockhouse (LPL 8605) avec les compositions Refuse to lose (my rockin' shoes) (un bon néo rockabilly) ,  et For you baby (un slow rock n'roll),  et les covers Your true love et Boppin' the blues (de Carl Perkins), Tear it up et Rockabilly boogie (De Johnny Burnette & the Rock n'roll trio), Right behind you baby (de Ray Smith), Flaming star, As long as i have you et Trying to get to you (d'Elvis Presley), Rockabilly guy (des Polecats) et Tennessee Rockin' (de Shotgun), She feels messed around (de Squeeze) et How high the moon (titre de jazz écrit en 1940 par Morgan Lewis et Nancy Hamilton et interpretté entre autres par Art Tatum et Ella Fitzgerald ici en version bien rock n'roll)

L'album est agréable à l'écoute avec un style moderne tout en restant rock n'roll et rockabilly pas d'influence ni psycho ni pop, le chant comme l'accompagnement musical assez complexe de part la présence du piano sont d'une grande justesse, la production 1980's reste trés rock n'roll mais vraiment différente d'une volonté d'avoir un son d'époque.

 

 

Dans cette vidéo il ne reste que le chanteur de la formation originale, dons style sensiblement différents du lp

The Continentals, Live at Rokko's Munich, 27th November 2009, Mike Roth (vocals), Rolf Pröpper (guitar), Alessandro Brero (drums), Massimiliano Brero (bass)

 


 

Repost 0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 11:16

Un article est consacré au débutDSC05931.jpg de Matchbox durant les 1970's qui s'arrête avec leur gros tube Rockabilly Rebel'squi correspond à leur passage pour le label Magnet records. Stylistiquement ce changement de label va être capital stylistiquement pour le groupe qui va passer du Rockabilly Teddy boys des débuts vers un néo rock n'roll directement inspiré de musicien comme Dave Edmunds.

Le premier album de cette pèriode est le Midnite Dynamos(Magnet 2473 919) sort en 1980, les Matchbox so,nt alors formé de Graham Fenton en leadeur vocal, Steve Bloomfield au chant, guitare solo, Mandolin et harmonica, Dick Callam en guitare solo, Fred Poke à la basse, Gordon Scott à la guitare rythmique et Jimmie Redhead à la batterie. contenant une suite de titres particulièrement réussis et moderne du au talent de Steve Bloomfield comme le tube Midnite Dynamos bien sur, mais aussi Shocked 'n' shattered, Checkin' out, Back-Row Romeo, Sweet Lolita, Jerry roll et Stranger in Nevada, on peut également noter d'autres compositions écrites pour le groupe comme Back her in Boston et Southern boys, associés à des covers de titres 1950's et début 1960's avec une production 1980's mais relativement réussi et créative comme C'mon let's go(de Ritchie Valens), Marie Marie (le tube des Blasters), Sixteen Chicks(un rockabilly de Link Davis et When you ask about love des Crickets (sans Buddy Holly). Cet album se vend trés trés bien de même que des 45 tours reprenant des titres issus de ce lp, Matchbox estDSC05932.jpg un groupe incontournable de la scène Rock anglaise du début des 1980's,

En 1981 sort le lp Flying Colours ( Magnet 2473 949) avec un drapeau sudiste sur la pochette, ce lp met en évidence la modernisation du style des Matchbox, mais les membres du groupe sont exactement les mêmes que sur le disque précédent. Steve Bloomfield toujours aussi talentueux compose des titres à la fois rock n'roll et moderne comme Angels on sunday, Lonestar dreamer, Whiplash, Babe's in the wood (qui est un tube), Wish that i had never (said hello) et Arabella's on her way, nous trouvons une composition écrite par le producteur et animateur radio Mike Reads pécialement pour le groupe 24 hours,le reste est comme sur le disque précédent des covers modernisé de rock fifties comme Love's made a fool of you (un autre tube pour Matchbox) de Buddy Holly, Bonaparte's retreat (un titre de hillbilly complètement revue de Pee Wee King), Don't let the stars get in your eyes une ballade fifties de Slim Willet et poularisé à l'époque par Skeet Mc Donald (et même chanté par Perry Como) qui est ici reprise avec beaucoup d'inventivité,  et You're the one (un autre titre de Buddy Holly écrit avec Waylon Jennings le guitariste qui l'accompagne à la fin de sa carrière).

 

L'album suivant de 1982 Crossed Line (Magnet MGL 5052)est un DSC07408.jpgtournant dans l'histoire du groupe, Steve Bloomfield  et Fred Poke deux membres légendaires des premiers Matchbox ne sont plus là mais Brian Hodgson devient le bassiste et producteur de cette album, en effet il ne contient que des compositions de ce dernier si ce n'est Rollin' on (un néo rockabilly composé par le groupe tout entier) tout les titres sont assez réussis mais le style est cette fois ci clairement néo rock n'roll avec production 1980's (sorte de pontr entre Shakin' Stevens et Dave Edmunds) avec les titres One more saturday night, I ain't taking no prisoners, Crossed line, Mad bad & dangerous, I want out, Riding the night, Gate crashing, Hot loving, Dreamers sometime do, Mean 'n' evil et Ain't much fun.

 

Enfin nous terminons par l'album Going down town (Disc AZ 493) dans la lignée du précédent  mais Gordon Scott quitte à son tour le groupe remplacé par Gerry Hogan. Ici aussi que des compositions dans un style rock n'roll avec une production 1980's avec les titres Get up and get out, Going down town, Stealing hearts, Nothing to do but, Rock n'roll all day, She's hot, Can't get over you, Roller skating Sally, Flip flop Floosie, Shooting gallery, Think you took my loving and run, Hot love et This is where i'm getting off.

 

La pèriode suivante du groupe va être un retour au rock n'roll et rockabilly de style plsu conventionnel mais cela est une autre histoire.

DSC06869.jpg

 

Découvrez la playlist Matchbox chez Magnet avec Matchbox

 

 

 

 

 

 

 

 

Matchbox - C'mon let's go
Matchbox-Babes in the wood
Repost 0
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 10:50

Des nombreuses formations française DSC07399.jpgdes années 1980 qui ont fait du néo rockabilly en français mes préférés sont sans doute les Costars qui obtiennent deux gros tubes national avec Le Kid et Je te veux.

Les Costars se forme en 1978 avec Serge (Basse) , Claude (Chant), Jacques (batterie) et Georges (Guitare), ils commencent par des concerts partout en France dans lesquels ils reprennent les tubes de leurs idôles Gene vincent, Eddie Cochran et Elvis Presley. Phonogram les remarque et leur signe un contrat sort alors trois simple de compositions personnelles trés réussis Oh la la, Ma caravelle et Pour me remplir les poches des titres aux textes amusants bien écrit et au style rock n'roll et rockabilly bien ancré dans son temps qui a su intégrer le style des formations teddy Boy tel que Crazy Cavan dont un exemple frappant est le génial Pauvre papa et un premier lp 33 tours vraiment  sympathique. Mais George le guitariste compositeur disparait, Alain un nouveau guitariste lui succède sort alors le second lp (dont le simple Le kid qui en est issu devient  un gros tube national) qui devient l'album de référence du groupe qui se vend également vraiment beaucoup, le style est encore plus personnel avec un peu d'influence venu du rhythm and blues.  Encore plus personnel sort ensuite leur second gros succés le vraiment trés original simple  Je te veux qui est également excellent. Mais c'est au sommet que le groupe se séparre dommage.

Au niveau discographique il me manque le rare et cher simple Ma caravelle, donc le premier disque dont je vais parler est le simple Carelle, Oh la la ! DSC07400.jpgde 1981(Fontana 6010312) qui contient 2 titres particulièrement réussi se plaçant entre les Chaussettes noires et Crazy Cavan & Rhythm rockers, en effet musicalement l'influence est clairement le son bien sauvage du rockabilly britich venu de grande bretagne, les paroles sont toujours trés drôle et bien venue particulièrement sur Carelle. Sort ensuite (ou avant?) le ep 4 titres 45 tours contenant les deux titres précédent (Fontana 6210112) associé à deux autres Pauvre papa (qui est à mon goût un petit chef d'oeuvre dans le genre avec une mélodie, un accompagnemant et des paroles géniales) et le sympathique Est-ce que c'est grave docteur? (mais plus influencer par le style des premiers groupe de rock français du début des sixties). En 1982, devant le succés des 45 tours sort le premiers albums du groupe Pour me remplir les poches (Fontana PG 224) dés la pochette on peut remarquer que le look vintage à laisser la place à un style plutôt néo rockabilly influencer par celui des Stray Cats, au niveau des titres le style est toujours influencer musicalement par le son des groupes teddy boys du Royaume Unis mais aussi du néo rockabilly, ce qui est une originalité à l'époque et réalisé avec grand talents. Les titres Le coeur des rockers, Pour me remplir les poches (sujet et paroles délirantes sur la vie d'un gigolos exemple le refrain "Pour me remplir les poches, Je m'envoie des vieilles plaine d'artiche, Et plus elles sont moches, Et plus je deviens riche"), Fénéant (belle hommage à la fénéantise avec un style néo rockabilly), Ariane (dont le sujet est la Simca Ariane véhicule de prédilection des rockabilly français du début des 1980's), Nicole (un rock n' roll rapide avec piano), Vivre ma vie (est une réflexion au son néo rockabilly et pleine d'humour sur le refus de la vie alienante proposée par la société), Je flippe (cover en français de I flipped de Gene Vincent & the Blue Caps trés originale et simplement retransposer sur l'histoire d'un homme devenu adicte du flipper), Gene Vincent stereo dans un style néo rockabilly raconte les joix d'avoir un walkman en écoutant Gene Vincent, Bahamas est une ballade sympathique et pleine d'humour sur les fantasmes de l'ile deserte "J'ai le blues de St-Tropez, Ma douce bretagne et Calais plage, Je reviendrai vers le rivage", Salut vous les copains est un hymne au rock n'roll sorte de I hate the disco de Johnny & the Roccos expliquant le néo rockabilly.

costars3.jpg      costars6.jpg

Avec ce trés bon premier lp sort un 45 tour contenant deux titres de l'album Je flippe et Vivre sa vie.  En 1983, ils obtiennent leur plus gros succés avec le trés bon titre Le kid qui raconte la vie d'un jeune rocker qui refuse le moule imposé par la société et la banalité de la vie et qui se suicide un hommage probable à leur premier guitariste George récemment décédé, ce dernier sort en simple  (Fontana 812 658 - 7) avec en face B l'autre trés bon titre Vieux rock n'roll titre plein d'humour sur la vie quotidienne plein d'objets vintage. Les deux titres sont également publiés sur le lp 33 tours / 6 titres Le Kid (Fontana 812 016-1) nous trouvons aussi deux bons néo rockabilly sauvages Flip flap flop et Le dernier rockabilly, deux ballades rock Fille de la lune avec la présence de Jean Jacques Milteau à l'Harmonica et La piscine (dans le style du titre Bahamas de l'album précédent) et le 33 tours se termine par un instrumental de 30 seconde Marie Jeannie composé par George en 1976. Enfin je possède le second gros succés (et dernier) du groupe le trés bon et plus jive swing Je te veux avec en face B la ballade Je ne te laisserai pas partir qui sortent sur un simple Philips (81846-7).

costars5.jpg     costars1.jpg

Les Costars sont aujourd'hui un peu oublié, et pourtant ils sont l'une des premières et des plus marquantes formations de rockabilly en français se distinguant des autres par son véritable talent d'écriture.

 

costars2.jpg

 

Les Costars - Carelle
Les Costars - Je flippe

 

 

 

 

 

 

Repost 0