Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 10:32

Le label Pollytone voyant la demandepepcd104.jpg d'un festival spécifiquement réservé à la scène  rockabilly teddy boys, décide au début des années 1990's d'organiser le Teddy boy rock 'n' roll weekender.

C'est évidemment l'occasion pour le label de sortir des compilation rprenant les groupes qui passent lors de ce festival.

J'en possède trois, le premier d'entre eux Teddy Boy Rock 'n' roll - 20 Hot Rock 'n' rollers (PEP CD 104)  propose 20 titres studios (et non live)  nous trouvons les formations classique du style comme Crazy Cavan & Rhythm rockers avec Teddy By Rock 'n'roll, Graham Fentons & Matchbox avec Ain't Misbehaving une composition bien faite en hommage à Gene Vincent et  I knew the bride (un titre de rock n'roll composé par Nick Lowe et chanté par lui même et Dave Edmunds durant les 1970's) , The Jets avec Whole town's rockin', The New sunsets qui est la reformation des légendaires Sunsets qui accompagnait durant les 1970's Shakin' Stevens durant sa pèriode la plus rock n'roll avec Cut your pay, Flying Saucers avec une composition du chanteur du groupe Sandy Ford Oh! what a shame, Freddie Finger's Lee avec son frantic Baby doll et The Riot Rockers avec Cast iron arm (titre 1950's de Peanuts Wilson), mais également des formations de la scène anglaise des 1990's comme le groupe phare du label The Firebirds avec Time keeps movin' on, Bob and the Bearcats avec Time keeps movin' on, The Rapiers au son inspiré par The Shadows avec Breackfast at the ace (en hommage à l'Acepepcd107.jpg Cafe le café des rockers roulant en moto de type cafe racer durant les sixties) , Kitty Little au style rappelant les faces les plus rocks de Brenda Lee avec Let's have a party (chanté par Elvis et Wanda jackson), Jean Vincent une des chanteuses les plus caractéristiques de la scène rock n'roll anglaises de la fin des 1980's avec la composition  Gene's on the Jukebox, Johnny Fox & the Hunters avec leur composition Rock n'roll teddy boy Skippin' & boppin' et le groupe Fairlane rock avec le titre Fairlane rock (cover d'un rockabilly Sun de Hayden Thompson plutôt authentique). Ensuite nous trouvons des groupes de la scène Teddy Boy du monde entier comme The Confederate Teds de France avec Rockabilly girls, the Teen Cats de Scandinavie avec Teddy Bop, Dixie Fried dans un style plutôt néo rockabilly avec Let's go, The Razorbacks du Canada avec la cover de Bobby Fuller I fough the law et l'album se termine par un titre en live de la légende des sixties du rock n'roll anglais Screamin' Lord Sutch avec Johnny Be Good (de Chuck Berry).

Le volume 2 Teddy Boy Rock 'n' Roll Vol2 - 20 Hot Rock 'N' Rollers  (Pollytone records PEPCD 107) correspondant au second festival (si vous me suivez?) nous permet de retrouver des formations présentes sur le premier volume comme Crazy Cavan avec Teddy Boy boogie, Matchbox avec Dance in the street  (cover de Gene Vincent & the Blue Caps) et leurs classique Rockabilly pepcd121.jpgrebels, Kitty Little & the Roamin' Toms avec Rock the Bop (cover du premier succés trés rock de Brenda Lee) et I love you 'cause (cover de Carlene Carter), The Firebirds avec Baby blues et 59 Ford, Jean Vincent avec le rockin' blues I'm in love, Flying Saucers avec Loves to blame, Johnny Fox avec Hot rod man (de Tex Rubinovitz) et Bob and the Bearcats avec Run tough, run hard, et des groupes de la scènes revival rockabilly britanique des 1990's comme The Backbeats avec Whole lotta shakin' et I'm on fire (popularisé durant les fifties par Jerry Lee Lewis), Kid Rocker & the Rackateers avec Real wild child (du rocker australien Johnny O Keefe) et  et Mercury blues (un traditionnel de KC Douglas de 1949)  Twenty Flifht Rock avec Goosebump, Lucas & Dynamos avec leur I like my music de style Jump and jive  et les Rockin' Bandit avec leur composition doo wop  Angel girl. Le seul artiste étranger est l'américain Colin Winski avec son classique King of the drapes.

Ensuite je possède le Teddy Boy Rock 'n' Roll N° 6 (Pollytone records PEPCD121)  nous retrouvons The Firebirds avec Lovers who wander (cover de Dion) et Top hat & tails, The Jets avec Lookin' pretty good, Lucas and the Dynamos avec Rockin' at the Rosecroft et Gonna type a letter. Nous trouvons aussi un rocker anglais des fifties le sauvage Wee Willie Harris avec Wild one (Johnny O Keefe) et Sea cruise (cover de Frankie Ford), des formations britaniques comme The Rock -a-beats avec Three alley cats (Don woody) et Shim sham shimmy, Blast off avec The Stroll et Rockin' to the music, The Wanderers avec  Do it all over again (une composition de rockabilly authentique de toute beauté)et  My baby don't like rock n'roll et Greggi G & the Crazy Gang une formation Jump and jive avec Giddy up a ding dong (cover de Freddie Bell & Bellboys) et Rockin' at the Rosecroft, au niveau des groupes étranger à la la Grande Bretagne nous trouvons une formation allemande The Kentucky Boys avec Wild cruisin'cat et l'instrumental No name, une formation autrichienne Little Frankie & the Townbeats avec Woodo woman,

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


 

 


 


 


 
Jean Vincent - Gene 's on the jukebox
Repost 0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 14:49

Les Firebirds est une des formations d1.jpge rockabilly et Rock n'roll les plus populaires des années 1990's en Grande Bretagne. Ils se forme en 1981 avec Jim Plummer (chant et guitare solo), Pagan Gould (contrebasse et chant), Dan Plummer (chant et guitare rythmique) et Jason bryant (batterie et chant).

Leur style varie du rock n'roll au Rockabilly en passant par le doo wop dans la même lignée que les légendaires Jets.

Ils se font un nopm rapidement non seulement grâce à leurs albums contenant aussi bien des compositions originales que des reprises, mais aussi comme backing group d'artistes comme Jerry Lee Lews, Charlie Feathers, Charlie Gracie, Marty Wilde, Ray Campi, Lonnie Donegan et Sleepy LaBeef.

Mais c'est en 1991 qu'il passe du statut de groupe semi professionnel à professionnel à temps complet. Il scommence à se faire connaître hors de la Grande Bretagne (Belgique, Allemagne, Suede, Hollande, France, Italie, Danemark et Espagne) et jouant à l'ouverture du Disney Land Paris. C'est durant cette decennie qu'ils obtienne une véritable reconnaissance artistique. Durant la décennie suivante (2000's) ils tournent au Japon et aux USA (participant au 50 eme anniversaire des studios Sun et le 25 eme anniverssaire de la mort du King)

Leur premier album parait en 1991 sur Pollytone records Taking by storm (FBCD 101)  avec Steve Evans à la batterie, John Plummer 2.jpgà la guitare et chant de même que Jim Plummer et Grant Kingscott à la contrebasse, de nombreuses covers de titres des fifties et early sixties au son clair et à la production moderne tout en restant rock n'roll comme Such a long way, I gotta know (Elvis Presley), Angels listened in (The Crests), If you want it enough (Johnny Burnette), Hey Pretty Baby (Dorsey Burnette), Donna prima donna (Dion Dimucci), This little girl (Dion Dimucchi), My one desire (Dorsey Burnette), Tonight tonight (Mellow Twins), When i be loved (Everly brothers), Here comes summer (Jerry Keller), Little girl of mine (The Cleftones) , Runaround sue (Dion Dimucchi), So Wrong (Ernie Maresca) et de trés bonnes composition de John Plummer Shangali (un néo rockabilly rapide), You're my sweet dream (Néo jive rock avec sax), I'm leaving (Néo Rockabilly inspiration Elvis RCA), Trapped (Néo Rockabilly avec mélodie moderne et solo exemplaire), love to hide (ballade country rock un peu trop pop)  et Late shift (Néo rockabilly dans le style Stray Cats).

 

En 1993 ils sortent leur second album toujours pour Pollytone records (PEP CD 103) avec toujours John lummer chant et guitare solo et Jim Plummer chant et guitare rythmique, mais Elliot Porter est à la batterie et Richard Lorriman à la contrebasse.  Ici les titres ont toujours le son clair et la production moderne du premier album au niveau cover moins nombreuses nous trouvons Rockabilly man (Ray Campi), 3.jpgLonely World (Dion Dimucchi), Pretty pretty baby (Gene Vincent & the Blue Caps), Sandy (Dion Dimucchi) et My day (Dion Dimucchi) au niveau des composition originale écrites par John Plummer nus trouvons Make up your mind (rockabilly dans les règles de l'art), Baby blues (influence Stray Cats), Two timmin' lover (bon Néo rock n'roll à la mélodie pop moderne), Everything about you (medium néo rock n'roll à la mélodie moderne mais trés réussi), Rock n'roll party (fabuleux rockabilly authentique dans le style des faces Sun d'Elvis), Rockin all night (Rockabilly fantastique), All my life (Rock n'roll au style moderne d'inspiration Buddy Holly trés réussi), Mornin' train (Rock n' roll rapide qui a l'étoffe d'être un tube), You gotta love somebody (Rock n'roll au style de guitare trés Cochran), 59 ford (Rock n'roll dans le style Teddy Boys), Please tonight (Médium Néo jiver), F.B Boogie (un instrumental de rock n'roll) et Too hot to handle (un néo rockabilly rapide), Time keeps movin' on et Baby said goodbye sont des compositions de Richard Lorriman (le premier trés bon néo rockabilly psychotique et le second un rock à sonorité bluesy).

En 1996 ils sortent leur quatrième album Movin' on toujours pour Pollytone records (PEPCD113) avec de nombreuses compositions de Rockabilly, rock n'roll et doow op comme Messed up on you, DSC05242.jpgThe warming voice (medium doo wop à la dion), Open your heart (ballade rock n'roll moderne dans le style de Jackie Wilson et de Shakin' Stevens), My Home town (un néo rockabilly au style moderne), Comin' on strong (néo rockabilly moderne assez bien vu), Top hat and tails (un rock jiver avec piano), All day and all night (un néo rock n'roll à la mélodie moderne), My girl's best friend '(doo wop teen rock dans le style de Dion), Remembering (superbe titre dans le style des ballades de Buddy Holly), Spending my money (néo rock n'roll à la mélodie moderne), Misty morning (ballade hypnotique dans le style de Summertime avec une influence mélodique de Chris Isaak), Just let me be (trés bon rockabilly authentique) et Movin' on (un néo rockabilly à la mélodie moderne)

et des covers Love came to me (Dion and the Belmonts), Fools will be fools (The Monotones), Boll Weevil (une des plus belles et des plus originale reprise de ce titre d'Eddie Cochran),  The Munster theme (instrumental de Jack Marshall), Lover's who wander (Dion Dimucchi), La Mer (Beyond the Sea) de Charle Trenet repris par Bobby Darin et You belong to me (the Duprees).

Je possède également le trés bon 25 cm 33 tours Pollytone records  (VALLP1) contenant des covers de classiques du genre comme Bristoll stomp (The Dovells), Lonely World, My Day, The Majestic et Runaround Sue (Dion Di mucchi), Broken Hearted (The Belmonts) et Can we be sweethearts (The Cleftones) associées à des compositions originales de Jim Plummer  Crazy kinda dance et Please me tonight et de Richard Lorriman She's in love.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 11:57

The Duetones est uneDSC06173.jpg formation rockabilly allemande formée par Josef "Josy" Weinserl ( contrebasse et chant), Andreas "Paps" Papavlassopoulos (guitare solo), Albert "Big Al, The Phantom" Lockemer (batterie chant) et Thomas "Ted" Scholz (guitare rythmique et leadeur vocal), ils enregistre en 1998 au Cap à pie studios (Neutraubling) un 25 cm 33 tour sur Cherokee records Just in time (CHER - 10" 807101).

Ce disque contient 11 titres de rockabilly, white rock, british rock n'roll et rockin' blues plutôt réussi et énergique, aucun hillbilly ou ballade que de la miusique qui envoie le bois!! On peut citer des reprises comme This is the night (Bob Luman & Terry Dene), Brand New Cadillac (Vince Taylor), Sweet sweet girl (Don Gibson), Slow down (Jack Earls), Tears of Happiness (Jimmy Sysum) et Sweet little girl (Charles Page). Les autres titres EIA, I'll be damned, She drives me insame, Ridin' the highway along et Twang of Mr. Moore sont probablement des compositions (je n'ai pas trouvé les originaux si ils existes et aucune infos sur les compositeurs sur le disque). En résumé un disque qui plaira à tout amateur de Rockabilly et white rock sauvage dans le style des Hi Winders.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 09:43

Les Riot Rockers comme nous DSC05243.jpgavons pu le voir dans l'article les concernant sur la pèriode des 1970's, est un groupe phare de la scène rockabilly de Grande Bretagne au côté de Crazy Cavan and the Rhythm rockers et Flying Saucers. 

En 1995 la formation composée alors de Ray Firth (guitare sol), Johny Fox (chant et saxophone), Gregs ( contrebasse) et John Coulson à la batterie enregistre un 25 cm Back with the vengeance pour King Ed records (King Ed 10-03).

Ils reprennent leur classique Road of steel (écrit par Johnny Fox), et des titres des fifties comme Let's get it on (Hershel Almond), Midnighters (Sonny Burgess), Turn my back on you (Billy Fury), Giddy-up a ding dong (Freddy Bell and the Bell Boys), Pearly Lee ( Billy Lee Riley), Long Blonde Hair (Johnny Powers), Baby Blue Eyes (Johnny Burnette and his rock n'roll trio), Love bug crawl (Jimmy Edwards) et Go way hound dog (Cliff Johnson).

L'ensemble est plutôt sympathique mais sans pour autant retrouver la magie du premier Lp Rockhouse, un disque indispensable à tous les inconditionnels des groupes anglais du revival teddy boys des 1970's, même si sur ces faces le style est plus authentique,

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 12:45

The Blue Devils est une formationDSC05217.jpg anglaise de Rockin' blues garage. Attention lorsque je dis garage je ne dit pas punk, il s'agit d'un groupe avec un son vintage ou le saxophone occupe une place prépondérante. Ils sont formé de Phil Ross(chant et harmonica), Dave Razorback (contrebasse), Ricky Dean (Saxophone et maracas), Shaun Sullivan (guitare) et Billy 'Pork chop' Oxley (batterie).

En 1995, ils enregistrent un 25 cm produit par Daryl Higman sur Fury Records In bed with Betty! F3041 contenant 10 compositions rockin' blues comme Betty page, Mystery girl, Boogie with you, She does thye do, Vibrations, Tail of a rattlesnake, Ross hoss, ica lady, Sweet love et Bloody mary des titres trés influencés par plusieurs styles le blues 1950's de gens comme John Lee Hooker et Elmore James, le white rock de la fin des fifties et certaines mélodies hypnotiques ne sont pas sans rappeller The Cramps.

Je possède également l'album cd Betty's mad dash! Fury (FCD 3041) de 1998 dans le même style que le 25 cm mais peut être un peu plus speed.  On peut citer comme compositions originales l'instrumental Betty's mad dash (trés white rock) et les titres Mystery girl, She does to do, Dangerous, Bad boy, Pain in my heart, Stiletto, Betty Pager et Tail of the rattlesnake qui ont été dans un premier temps enregistrés sur Nervous records et certains présent sur le 25 cm.

Le reste est fait de reprisesblue-devils.jpg dans le style des Ho Boogie Chillum mais avec un son plus fifties de Shake your hips (blues de Slim Harpo), California sun (des Rivieras repris par les Ramones), Nobody's guy (The Recalls), Boogie Chillun' (Blues popularisé par John Lee Hooker), Baby you're mine (Ronnie Martin), Wish you would (blues de Billy    Boy Arnold repris aussi par The Yardbirds), Rock n' roll guitar (white rock 1950's de Johnny Knight ),  What d'I say (Ray Charles) et Who do you love (Bo Diddley).

On peut aussi noter le Ep 45 tours de Fury Records Gowild with Betty's Boys ( FEP 713) qui contient les compositions originales Bad boy, Pain in my heart, Mexicano love et stilletto.

En résumé un style assez original mais qui poura surprendre voir déplaire à certains amateur de rock n'roll et rockabilly.

 

 

 

 

 

  DSC07037.jpg

 

 

 

Repost 0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 18:18

The Bloomin' Brothers est unbloomin-.jpg quatuor de Rockabilly de style authentique Japonais (Tokyo), qui depuis les années 1990's a su se faire connaître sur le plan international par la qualité de ses enregistrements, participant à des festivals dans le monde entier comme The Rockabilly Rave (en Grande Bretagne).

Le but de ce quatuor n'est pas de renouveler le genre mais bien de perpétuer le son et le style du rockabilly des fifties avec un goût particulier pour les enregistrements  fait dans les studios de Sun records.

L'album CD Feel cool  sur 1+2 / Barn homes records (1+2 CD 010) est un exemple du style sans failles du groupe avec de bonnes compositions comme Motor bike gang, Fire Engine red, Never come back again, Cue ball kat et Bad memories, et des covers irréprochables Spin the bottle (Benny Joy), Uranium rock (Warren Smith), Johnny Valentine (Andy Anderson), Cast iron arm (Peanuts Wilson), All i can do is cry (Wayne Walker), Ghost riders in the sky (instrumental classique repris par un trés grand nombre d'artiste), Mad man (Jimmy Wages) et Gone gone gone, Honey don't tout deux des covers de Carl Perkins  présentes sur la compilation d'hommage à Carl Don't you step.. de Rockhouse réunissant que des formations japonaises.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 17:24

C'est à la fin des années 1980'go-cat-go.jpgs que se forme le groupe de rockabilly authentique Go cat go, style qui est moin d'être majoritaire dans le monde du rock n'roll revival en effet nous sommes en plein dans la mode du Néo rockabilly et du psychobilly. C'est à la fin de l'été 1989 que le groupe commence à se faire connaître par des concerts de grandes qualités dans des petits clubs.

Le groupe est formé de Bill Hull (Guitare solo), Darren Spears (Chant et guitare rythmique), Lance Le beau (batterie) et Brian Freeman (Contrebasse). En 1990 ils s'autoproduise sur une cassette audio Out of Control avec six compositions de Darren Who was the cat, Forever's much to long, Time to rock, Please mama please, Toll the cool cats cry et 10 ways to rock qui sont de véritables perles du genre.

En 1991, ils enregistrent 6 autres compositions tout aussi fabuleuse sur un 25 cm au vinyl rouge de Rock-a-Billy Records (R-301-LP) soit Little baby doll, I've got my eyes on you, Can't tie me down, Big train, Other side of town et Lonesome Road, ils enregistrent également cette même année deux autres titres qui ne sortiront pas en dique à l'époque Other side of town et I've got my eyes on you.

Le 25 cm est un succés ils apparaissent alors en 1992 sur la compilation Run wild records Big D.C. Jamboree Volume 2 (RW - 303), le 12 Aout de ils enregistre au studio Sun Please Mama Please, 'Til the Cool Cats Cry, Who Was That Cat, , Honey Don't (de Carl Perkins), Blue Days Black Nights (Buddy Holly),  Flyin' Saucers Rock 'n' Roll (Billy Lee Riley) et That's all right mama (d'aprés la cover d'Elvis sur Sun du titre d'Arthur Cruddup).

En 1993 ils font une tournée en Californie, au Texas ils jouent au côté d'artistes majeur du genre comme Big sandy ou the High Noon. Le groupe par la qualityé de ses enregistrements se fait connaître en Europe,  le groupe doit faire une tournée pour l'été 1994, mais Darren le 14 Septembre 1993 est assassiné par des teenagers qui ont volé une arme.

L'ensemble des titres enregistré par le groupe et d'autres inédits sont présent sur l'indispensable album CD Let's heart it once again for... Go Cat Go de Vinylux (CD V0002) dont les 25 titres sont réellement excellent d'une maitrise et d'une qualité incroyable l'un des plus fascinant album des 1990's.

Nous trouvons les titres Good rockin' tonight, Little baby doll, Please mama please, Mystery train, Flyin' saucers rock n'roll, 'Til the cool cats cry, Just because, Can't tie me down, Blue days black nights, I've got my eyes on you, Time to rock, Forever's much to long, Who was that cat, Milkcow blues boogie, Reconsider baby, Lonesome road, Big train, Ten ways to rock, Drugstore rock n'roll, Hot rod man, Stockin' and shoes, Blue Moon of kentucky, Pink and black et Tell me why.

 


 

 


 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 14:06

Les Satellitessatellites.jpg est un groupe de rockabilly australien qui se forme en 1994. Leur carrière décolle vraiment à partir du concert de 1997 au Wintersun festival de Queensland (Australie).  Leur prestation particulièrement remarquée devant des dixaines de milliers de personnes, leur permet d'enregistrer en 1998 l'album Bop Tonight sur Planet records (CDX01), ils deviennent cette année là particulièrement populaire dans leur pays et en 99 ils sont élu la meilleur formation de rockabilly.

Le groupe se compose de Belinda Hartman (guitare rhythmique et chant), Paul Abram (guitariste solo et chant), Steve Mitchell (Contrebasse et chant et ancien membre des trios rockabilly The Hound Dogs et The Doo-dads) et Jad Green ( batterie ancien membre du groupe de soul Six little pigs). A partir du succés de leur premier cd, il se font connaître en Europe ou il particippe à des festivals de Rockabilly et de blues au côté de Ronnie Dawson ou johnnie Johnson.

L'album Cd Bop Tonight (CDX01) permet d'entendre 10 compositions originales allant du rockabilly authentique au sonorité plus néo rockabilly et les médium rockabilly  avec les titres Bop Tonight (Bon rockabilly proche de Good rockin' tonight),  Give me  a chance (trés bon Rockabilly authentique avec Belinda au chant) , Put the bottle down (ballade country rockabilly), Rock me right(trés bon médium Rockabilly authentique), Blue denim (Néo rockabilly dans le style des Stray Cats), Buddy can you spare a dime?(bon rockabilly authentique rapide) , So Gone (un médium rockabilly teinté de jazz), 16 Days (néo rockabilly avec influence Johnny Powers), Lonesome (trés beau néo rockabilly), I'm a mover (un néo country rockabilly dans le style des Breathless) et Bobby Shack (le petit chef d'oeuvre du disque un rockabilly moderne qui bouge avec une bonne  mélodie), au niveau des covers version trés originale de Train kept a rollin (Bradshaw / Burnette & R n'R trio), I need a man de Barbarra Pittman et Sweet talk de Rusty York (à noter sur ce titre des passages de contrebasse de foux!!).

Une des grandes force de ce CD est d'avoir tour à tour des titres chantés par Belinda ou un autre membre masculin et même des duos ce qui donne une originalité et une variété trés agréables,il manque peut être à cette album plus de titres classiques comme Bobby Shack.

 

 

 

 

 

 

Best Rockabilly Band 1999 - Best Performing Band 1999

Repost 0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 12:58

Il y a des disques qui sont souvent passé étonnement rocket88.jpginaperçu même dans un milieu d'initié comme celui des fans de Rock n'roll et rockabilly. Moi même c'est par hasard, en l'achetant d'occasion que je l'ai en ma possession. Rocket 88 est un groupe américain de Floride formé par Michael Bales (chant), Chuck Zayas (Contrebasse), Marko Zayas (Guitare et piano) et Steve Plotnick (Batterie). En1994, ils enregistre l'album Rock around sur Space Fish records (SF-R8802-94) ou on peut noter les trés bon passages de saxophne de Eddie Marshall,   qui contient 12 compositions et seulement  3 covers. Les compositions ont un son moderne mais toujours rockabilly, les mélodies quoique classiques sont réussies et l'instrumentation et le chant sont toujours parfaits et comme leur volonté est de faire des morceaux rapide et énergique comme on dit que du bonheur!! nous trouvons les titres (toujours composés par Marko Zayas): Rock Around (un rockabilly rapide terrible), come on over(médium rockabilly), White line fever (rockabilly avec influence country), Spy killer(Instrumental) , Cast it up (plutôt néo rockabilly), Treat me right (médium néo rockabilly avec saxophone jazzy), Rocket ship boogie (trés bon rock n'roll avec sax dans le style de Bill Haley), Supersonic satellite (le meilleur titre du disque pour moi un solide rock sans conscession), Go Cat (dans l'esprit des Stray Cats), When i'm with you (fabuleuse ballade rock n'roll), Let me in (un rockabilly killer) et Liquored up (un rickabilly dans le style de Tear it Up de Johnny Burnette and Rock n'roll trio), et au niveau des covers nous voyons bien leurs influences Long Blonde Hair de Johnny Power, Crazy crazy lovin' de Johnny Carroll et Diggin' the boogie de Roy Hall

Si vous le rencontrer que vous aimez le rockabilly qui bouge avec un son plus moderne sans être du néo rockabilly ce disque est pour vous

 

Rocket 88 (Supersonic Satelite)

 

 

Rocket 88 (The Crawl)

Repost 0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 17:16

Willie Lewis est le fondateur willie-lewis.jpgdu label Rock-A-Billy Records de Denver (Colorado), qui commence en 1982 par rééditer des enregistrements rares de Rockabilly, puis commence à produires les oeuvrescontemporaines d'artistes  du genre comme Go Cat Go, Ronnie Dawson, Don Rader, Marti Brown, High Noon, Little Roy Williamson et lui même.

C'est sur ses enregistrements personnels que nous allons ici plus précisément étudié. Willie enregistre un rockabilly au son trés authentique trés loin du son des Stray Cats et du néo rockabilly et avant l'arrivée des groupes du label Tail records. Ses titres en grande partie des compositions originales sont éditer sous différents noms Willie and the String Poppers, Tennessee Bill, Billy and the Bop Cats, Willie & Eddie, King Cat & the Pharaos, 3 cats & A kitten et Delmer and the Spuddnicks. L'album le plus complet et le plus représentatif du génie de Willie Lewis est sans aucun doute The complete Rockabilly Sessions de Goofin records (GRCD 6064) ont peut y écouter de Willie and the String Poppers The Rockin' blues, Whatever happened to that rock n'roll, Oh, baby baby, The Reminicin' boogie, The Crazy boogie, I'll still love you, Ran down daddy et She's a goin' Jesse de Tennessee Bill Fender bender boogie, Making noise with the boys, Stephine et Be boppin' baby, de Billy & the Bopcats Rock n'roll fever, Working man's blues, Mary lou rock, I'm out et The Sore finger blues, de Willie and Eddie Fast moving freight train blues, de King rat and the Pharaos It's saturday night, Rockin' the blues, Cool man cool, Rockin' boogie baby, Rock-a-billy willie et Good rockin' tonight, de Willie Lewis i Got you on my mind, de 3 cats & a kitten I like to rock - i like to roll et de Delmer & the Spuddnicks Long black vell, Rock me tonight et Fool about you.

DSC05201.jpg

De sa formation Delmer Spudd and the Spuddnicks ma préférée dans laquelle Willie Lewis est acompagné de Mike Taveira, Ed Debord et Mike Baird je possède le 25 cm Bop land (BL 701 - LP) qui contient les titres It's saturday night, Sixteen chicks, The Ramblin' blues, Percolatin' papa, "Bop cat" Willie, Be my baby, Long black veil, Stephine, My Alabama Gam'ma et I'm out , une merveille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WILLIE KEVIN AND TODD BE MY BABY

Repost 0