Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 11:45

Dave Bartholomew est sans aucun doute l'une des figures marquantes de la scène musicale du delta. Un homme aux multiples talents à la fois auteur, producteur et leadeur d'un groupe de rhythm and blues.
Son nom est souvent associé avec celui de Fats Domino, non seulement ils ont joué ensemble, mais sutout il sera le coauteur de trés nombreux classiques de Fats. On peut dire sans aucune exagération de Dave Bartholomew est une personification du son de la Nouvelle Orleans des Fifties, il se proclamme lui même l'inventeur du "Big Beat".
Dave est né à Edgard en Louisiane, à 14 ans il joue dans un des groupes les plus populaire du Sud au côté de Papa Celestin, Joe Robicheaux et Professor Claiborne Williams. En 1939 il rejoint le groupe de Fats Pichon qui joue souvent sur un bateau qui fait des croisières sur le Mississipi le SS Capitol.
Ensuite il voyage le long du fleuve jouant dans différentes formations dans le Minnessota et la Nouvelles Orleans.
Avant de partir à l'armée durant la seconde guerre mondiale il joue dans l'orchestre de Jimmy Lunceford.
La guerre terminé il reprend sa carrière musicale avec son propre groupe passant avec succés à Houston au texas. Il rencontre Lew Chudd des disques Imperial, ce dernier convaincut par le talent de Dave le signe immédiatement.
Rapidement Dave et Fats l'autre vedette du label travaillent ensemble et coécrive le premier big hit de Fats The Fat man
(1 million d'exemplaire!!!)

Bartholomew sera le producteur, coauteur et arrangeur de Fats, cela pour le bonheur des deux et du label imperial. En effet Dave et Fats  réaliseront une multitude de classiques de la musique populaire et des tubes nationaux et internationaux rentrant dans le guiness des records vendant des centaines de millions de copie des morceaux qu'ils ont pu réaliser ensemble. On peut noter "Ain't it a Shame," "I'm in Love Again," "Blue Monday," "I'm Walkin'," et "Valley of Tears,"
Dave sera également génial lors de sa collaboration avec d'autres artistes comme Lloyd Price sur Lawdy miss clawdy, Shirley and Lee let the good time roll et Smiley Lewis I hear your knockin' et One night entre autres.  Que des tubes qui seront également reprise tout au long de l'histoire.
Dave Bartholomew réalisera des enregistrement sous son nom d'une trés bonne qualité évidemment rappelant le style de Fats Domino ou Smiley Lewis. le disque exeptionnel de Dave chez Imperial est le lp Jump Children qui contient des titres de 1949 à 1960 comme Country Gal(1949), Carnival day(1949), Ain't gonna do it (1949), Country boy goes home(1949), Oh cubanas(1949), Who drink my beer while i was in the rear(1952), Jump children(1954), The shufflin'fox(1957), How could you(1957), Can't take it no more(1957), Good news(1957), Yeah yeah (1960)et People are talkin'(1960)

Découvrez la playlist Dave Bartholomew avec Dave Bartholomew



Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Rhythm and blues
commenter cet article
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 21:15

Shirley Goodman est né à la Nouvelle Orléans, dés sa plus tendre enfance elle est fasciné par la chanteuse dinah Washington, qu'elle imite lors de passage dans un théâtre local.  C'est en 1947 qu'elle rensontre Leonard Lee qui n'est autre que le fils du preacheur baptiste du quartier.
Leonard enregistre une demo d'une ballade bluesy de sa composition  I'm gone Cosimo Matassa la fait écouter à Eddie Messner d' Alladin records, C'est en 1952 que Leonard réenregistre pour Alladin I'm gone mais cette fois ci en duo avec Shirley le titre rentre au hit parade R & B. C'est à la fois un tube et la naissance du duo Shirley and Lee. En 1953 ils mettent en boite le trés bon Why i did, Jusqu'en 1959, le duo enregistrent quelques perles du rock n'roll noir au niveau mélodique et rhythmique. On peut noter que les titres That's what i'll do, Lee's dream, Shirley come back to me, Shirley's back et Lee's Goofed par exemple raconte les déboires sentimentaux du duo Shirley and Lee. Mais en réalité il n'y a eut aucune histoire sentimentale entre les deux chanteurs.
Les plus gros hits (voir petits chef d'oeuvre) du duo sont en 1955 Feel so good (N° 5 au hit parade R & B, qui sera repris sous Feel so fine par le rocker Johnny Preston et plus tard durant les années 1970 par les Slades), et en 1956 Let the good time roll (N° 2 au hit parade R & B) c'est pour moi l'un des rock noir les plus splendides de la seconde moitier des fifties. Le titre sera le générique du film de Rock revival du même nom. C'est la première fois que le duo rentre au hit parade pop soit de la jeunesse blanche atteigne le top 30!!!).  Les tubes suivant du duo seront dans la même veine trés rock n'roll est moins rhythm and blues on peut noter Rock all nite, Everybody's rockin' et surtout I feel good qui sera le troisième tube du duo soit N° 5 du hit parade rhythm and blues et au top 40 du hit parade pop en 1956.La qualité musicale de ces enregistrements n'est pas un hasard nous retrouvons quelques pointures de l'époque Lee Allen (saxophone tenor), Alvin "Red" Tyler (Sax bariton), Dave Bartolomew (Trumpet), Edward Frank (Piano), Justin Adams et Ernest Mc Lean (Guitares) Frank 'Dude' Field (Batterie) et Earl Palmer à la batterie. En 1959 le duo quitte Alladin pour Warwick et Imperial  avant de se séparrer en 1963.
Lee aprés un essai sans succés dans une carrière solo fini sa vie comme employer du gouvernement pour l'agence contre la pauvreté.
Shirley, va enregistrer avec des artistes comme Jessie Hill, Brenton Wood, Maurice Rodgers mais également pour Sonny and Cher, Jackie De Shannon, Tammy Lynn, Dr John  et même les Rolling stones. En Février 1975 elle revient en haut des hit parade avec sa reprise disco du Shame shame shame de Smiley Lewis.
Il existe à ma connaissance un lp sortie par crown records au début des sixties mais rare et trés cher, donc la compilation The best of Shirley & Lee de Ace records Ace-CH 47 est une excellente alternative car contenant 1é des meilleurs titres alladins du duo soit Let the good time roll, Rock all night, Feel so good (Feel so fine), I'm gone, Lee's dream, That's what i'll do, Don't you know i love you, Everybody's rockin'!, Why did i,?, I feel good, Baby et I'll thrill you.

Découvrez la playlist Shirley and Lee avec Shirley & Lee
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Black Rock n'roll
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 22:10

 

Lindberg est déjas durant l'age d'or des model kit auto (50's et 60's) le challenger des 3 grands Amt, Revell et Monogram.
83 1 b
DSC04392.JPG
DSC04393.JPG
 Ce 32 Roadster est au 1/24
be 3 
fb 1 b
MVC-713S
utilityrodlindbergcb1
utilityrodlindberg2xi1
L'Utility rod un énorme classique de la marque
Paul Lindberg dirigeant et créateur de la marque ne mettra dans sa gamme aucun custom mais beaucoup de Hot rod sur les 3 des echelles reines de l'époque le 1/24 eme, le 1/32 eme et le 1/8 eme
02 1 b 
DevilDrag02
29 Rodster
 
fordtlindbergor3
fordtlindberg2vi4
Ford T au 1/24
ed6a-vi 
rod
fordpulindbergxl3
fordpulindberg2mn8
Pick Up Kit au 1/24 (avec ses versions dragster)
7d 1 b 
T Coupe avec moteur
A l'image des 3 en 1 de chez Amt ou Johan les modèles de hot rods Lindberg sont montables en 2 ou 3 versions, dont souvent une version racing type dragster vintage
2a 1 b
blownbuggie1
Super Custom Deuce au 1/32 me
.
Lindberg ne fit pas appel aux grands carrossiers Echelle 1 comme Barris, Roth ou Starbird, les modèles Lindberg était l'oeuvre de concepteurs méconnus
DSC02646
moboxart03-vi
DSC02559
DSC02560
Le 29 modified est au 1/24 et également motorizé par un moteur à pile
f8ac 12
'34 Tub au 1/32 eme
Il est amusant de remarquer comment Lindberg a sut toujours réédité ses kits vintages simplement avec un changement de boitage et de décals, c'est un plus pour l'amateur de kit vintage qui n'a pas besoin de débourser des
sommes faramineuses pour avoir un kit de l'age d'or.
lindbergetboiter8ir
kookiecontender9cl
kookiecontender2
Kookie Contender au 1/32 eme
Le soucis pour le maquetiste du 21 eme siècle c'est que certains de ces kits dinausoriens n'ont pas de pneux rapporter, la jante est moulé avec son pneu et en deux parties qu'il faut coller et peindre afin de détailler l'ensemble.
 
P1008446
image131 
Hot rod stock car 1/24
akreddemon.jpg
d9_1_b.jpg
TigerTHotRod1a.jpg
Quelques différentes versions du légendaires Hot rod Lindberg au 1/8
fb14_12.jpg
f951_12.jpg
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Vintage toys
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 07:52
Cadillac est le symbole avec Lincoln et Imerial de la voiture de grand luxe américaine. C'est en 1902 que fut construite la première Cadillac. Le nom de la marque est un hommage à un explorateur français Antoine de la Mothe Cadillac qui découvrit Detroit au début du 18 eme siècle. La première révolution stylistique qu'introduit la marque aprés guerre est l'adjonction dans le design de l'arrière des carrosseries d'ailerons issus de l'aéronautique. C'est le directeur du style de l'époque Harley J Earl qui eut l'idée en voyant les dérives des Bombardier de combat Lookeed P 38 Lightning. On peut noter la création des boites automatiques Hydra-matic et du V8 à soupapes en tête en 1949 (en opposition au Flathead de chez Ford).
Nous allons voir dans cet article l'évolution du design des Cadillac entre 1950 et 1959:
 
 cadillac1950_1.jpg
 
cadillac1950_2.jpg
Cadillac 1950
Les formes sont plus élancées et plus lisses qu'en 1949, avec un coffre allongé et des ailerons qui commencent à se détacher plus significativement. Le capot s'avance au devant des phares, le parebrise de son côté n'est plus en deux parties mais d'une seule pièce et les fameux enjoliveurs sombreros passent du chrome à l'inox.
.............................................

6a00e54ed05fc2883300e552213f588834-800wi.jpg
fullsize.jpg
Cadillac 1951
Peu de changement si ce n'est une grille à chaque extrémité de la calandre à la place des clignotants du modèle de 1950, qui de leur côté passent dans la calandre
........................................

untitled.jpg
1952-20Cadillac-20Series-2062-20Convertible_04.jpg

Cadillac 1952  . Cette année là Cadillac propose les voitures américaines les plus puissantes Le V du capot passe du chrome au doré pour le 50 eme anniverssaire de la marque. Les échappements sortent par les extrémités du pare chocs arrière.

............................................................................
 1953_Cadillac_Eldorado_1024x768.jpg

1953-Cadillac-Gold-t-ra-sy.jpg

Cadillac 1953
La grosse différence stylistique se trouve dans les gros obus de la calandre et les porte casquettes au dessus des phares.
.............................................................

1954-20Cadillac-20Series-2062-20Convertible-203284.jpg

 

DSC00757.jpg

Cadillac 1954 Le style se modernise, la caisse est plus basse, la calandre est une grille qui enserre les feux de positions, et le pare chocs qui est surbaissé recoit les deux grosses bananes obus(dragmar). L'arrière est lui aussi redessiné faisant encore plus apparaitre les sorties d'échappements dans le pare chocs arrière.
.................................................................

993.jpg
cad55o.jpg
Cadillac 1955

La grille de calandre est modifiée rendant les buttoirs en obus plus important et les feux de position passent au dessous des phares, ajout également de baguettes chromées autour de la plaque d'immatriculation arrière.
.................................................... 



1b.jpg


18b.jpg

Cadillac 1956
Les grosses modifications se trouvent dans des enjoliveurs plus complexes, et des feux de positions qui descendent dans le pare choc avant.
............................................................. 


1957-Cadillac-Series-62-Hardtop.jpg

 

18912688_bbdd7d19bc.jpg 

Cadillac 1957
Le design général est cette année là complétement revue, le chassis est maintenant en "X" (résistant mieux à la torsion). Les bananes obus des pare chocs recoivent des protections en caoutchouc et les feux de positions se doublent et passent sous le pare chocs. et les ailerons arrières s'affinent tout en grandissant, ils recoivent aussi chacun deux feux arrières en formes de fusée. Plus généralement le pare chocs arrière et le coffre deviennent plus plat faisant d'autant plus ressortir les ailerons.
.............................................................. 

 

1958-Cadillac-wh-pt-sa-le.jpg

 

565915110_f7c1bf28b8.jpg 

Cadillac 1958
 Le style est proche des 57, mais en réalité la face avant est entièrement redessinée donnant une ligne plus tendue et ramassée. Les phares passent à 4 et les obus se séparent tout en redescendant au centre de la calandre. De profils, des chromes sont ajoutés sur les flancs au dessus des retours du pare chocs avant et les baguettes sont redessinées. A l'arrière les ailerons sont revues afin de paraître plus grands et plus obliques. 

.............................................................

 

cadillac_1959_hellblau_vorne.jpg
20070703164100-Cadillac_Fleetwood_1959_5.jpg

 

Cadillac 1959
Cette année là Virgil Exner alors directeur du style Cadillac, est allé complètement dans la folie stylistique tout en annonçant le New linear look et ses lignes tendues (qui caracterisera le design des voitures américaines des sixties). Des ailerons démesurés ornée de deux feux arrières en formes de fusées.Des lignes de capôts et de coffre plus saillantes et des grilles de calandre avant et arrière faites d'une multitude de petit "réacteurs" chromés. Des feux supplémentaires se placent à l'arrière au centre d'un réacteur de fusée chromée. A l'avant la calandre aggressive est divisée en deux et les feux de positions comme les clignotants se placent eux aussi au centre d'une paire de réacteurs chromés de part et d'autre de la face avant. ce modèle comme la Chevrolet du même millesime sont de véritable dream car fabriquée en série.
 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Véhicules 1950's & 1960's
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 07:50
Lambretta LD 125 1957 
Lambretta 1957
Moteur 2 temps de 125 cc
Boîte 3 vitesses, commande à la poignée
masse : env. 80 kg
vitesse maxi :  80 km/h
alainLD125.jpg 
Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, l'entreprise Innocenti, spécialisée dans le tube industriel en acier, est à la recherche de nouveaux marchés pour préserver son existence, Ferdinando Innocenti tournera ses pas vers le transport populaire.

Le scooter allait devenir le produit principal d' Innocenti.
lambretta.jpg 
Très influencée par le scooter Cushman des troupes aéroportées US, la maison Innocenti dessine son premier scooter (dit modèle A) en 1947 dans son usine de Lambrate près de Milan. L'endroit donnera son nom au scooter et à la marque : LAMBRETTA.

153465.jpg



Les modèles

Le lambretta A est un scooter biplace assez dénudé, de 123cc simplement refroidi par air dans un chassis tubulaire à deux sections. Il possède trois vitesses au pied et atteint les 70 km/h sur ses roues de 8 pouces. Il est suivi, en 1948, par le modèle B, assez similaire avec une suspension améliorée, des roues plus larges, un compteur de vitesse et surtout la commande des vitesses à la poignée.
En 1949 apparaît le premier triporteur sous la marque LAMBRO sur une base de modèle B.
135.jpg


1950 voit l'arrivée du modèle C qui abandonne la double section pour un cadre monotube, mais demeure dans l'esprit de ses prédécesseurs sur le design général.
Une version luxe du C est produite avec des ailes pour couvrir le moteur et un tablier complet : le Lusso C ou LC.

3141680.jpg
Après quoi, sortira, en 1951, le modèle D en 125 et 150 cc, très proche du C, avec un refroidissement par air forcé pour le 150D et une vitesse maximum de 80 km/h ! La version carénée suit également, c'est le fameux LD qui sera produit jusqu'en 1959 en 125 et 150 cc pour 5 et 6cv , y compris en France près de Troyes.
Le LD se fera au fil des années d'emploi une solide réputation de fiabilité auprès de ses utilisateurs, et son moteur centré lui donnera également une prétendue meilleure tenue de route que son concurrent Vespa .
Des essais de scooters économiques seront aussi réalisés avec les modèles F et E, forcément moins prestigieux. Ils sont plus rares aujourd'hui .

336-Lambretta-125-Ld-1959.jpg
Lambretta ld 1959 avec ouies arrières différentes
1957 sera un tournant pour les scooters Lambretta. Le Turismo Veloce 175 apparaît. C'est un design entièrement neuf, toujours sur chassis tubulaire avec deux particularités qui suivront maintenant Lambretta jusqu'à son extinction : le moteur horizontal refroidi par air forcé et le garde-boue avant fixe.

Le TV 175 serie I se veut sportif, équipé de 4 vitesses, de roues de 10 pouces, son 175cc de 8.6 cv lui permet de dépasser (de peu) le mur des 100 km/h . Il porte encore le feu avant dans le tablier et est équipé en série d'une grande selle biplace. Produit jusqu'en 1959, son moteur souffre de soucis de jeunesse et d'une étonnante fragilité.

482.jpg 
Sur la même base, Innocenti sort les LI 125 et 150, plus populaires avec leur deux selles individuelles et des performances de 75 et 85 kmh. Le LI série I bénéficie d'un moteur horizontal fiabilisé, à transmission par chaîne sous bain d'huile, qui demeura la base technique de tous les moteurs Lambretta à suivre.




La série II en 1959 transformera un peu les TV 175 et LI 125 et 150 en déplacant le feu avant dans le guidon et apportera quelques menus modifications techniques et avancées dans les performances.

153470.jpg
Lambretta Ld avec remorque
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Véhicules 1950's & 1960's
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 07:49
 27-citroen-ds.jpg
La Ds arrive au Salon 1955, c'est une révolution non seulement stylistique mais également technologique.
1957_citroen_ds_19_16_sb.jpg
Tableau de Bord Ds 19 1957
La grande révolution technique de la DS est évidemment son système de suspension hydraulique, qui permet à la voiture de se lever et de s'abaisser à volonté.
Citroen_ds_09.jpg
 Un design révolutionnaire au milieu des fifties loin du design automobile des USA ou de l'Italie. Une ligne fuselée, un capot plongeant sans véritable calandre et coffre court et effilé.
1959-citroen-ds-lg.jpg
Plusieurs DS sur le stand citroën en 1959

C'est grâce à la volonté de Pierre Boulanger alors PDG de Citroën puis de Pierre Bercot que la Ds à vu le jour. La conception du projet est confié à André Lefevre, le révolutionnaire système hydraulique est l'invention de Paul Magès, le design est l'oeuvre de Flaminio Bertoni et la mécanique réalisé à partir d'un moteur de traction est une réalisation de Maurice Sainturat.
citroen_ds.jpg
Moteur: 4 cylindres en ligne de 1991 cm3, 75 ch à 4500 tr/min
Transmission: roue arrière, boite 4 rapports semi automatique
Freins: disques à l'avant, tambours à l'arrière
Poids 1145 kg
Vitesse Max: 145 km
ds-citroen.jpg
 
Le système hydraulique est alimenté par une pompe haute pression qui commande à la fois la suspension, le freinage, l'embrayage, l'assistance de direction et le passage des vitesses. Il adonné à l'auto des qualités routières hors du commun.
Citroen_ds_break_h_sst.jpg
citroen-ds.jpg
citroen_ds_1962_wagon.jpg
Ds Break 1962
 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Véhicules 1950's & 1960's
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 07:48
 
En 1943, la première 4 CV est conçue par Fernand Picard, ingénieur chez Renault, à l'insu des Allemands qui occupaient Billancourt.
La 4cv est une immense réussite commerciale car elle répond parfaitement aux besoins d'une population sevrée d'automobile au lendemain de la guerre. Elle dépassera le million d'exemplaire.
 renault-4cv-big.jpg
C'est au salon de l'auto de 1946 (le premier depuis la guerre) qui se déroule au Grand Palais que la 4cv est présentée, c'est une des rares "vrais" nouveauté: " 4 cylindres, 90 km/h, 6 litres au 100km".
1953_Renanlt_4Cv_02.jpg 
Pierre Lefaucheux alors directeur de Renault avait réalisé les premières 4cv Jaune Sable afin qu'elles soient vues, la légende veut que la peinture est été récupéré dans des surplus de l'AfricaKorps

1953_Renanlt_4Cv_06.jpg 
4 cylindres en ligne, Cylindrée 747 cm3 - Alésage : 54,5 mm - Course : 80 mm. 17 ou 21chevaux à 4100tr/mn. Soupapes en tête et culbuteurs.
untitled.jpg
Allumage par bobine et distributeur. Refroidissement par eau avec pompe et ventilateur.
01903884-photo-renault-4-cv-non-ce-n-est-pas-dominique-au-v.jpg
Transmission : aux roues AR. Boite 3 vitesses et MA 1ère non synchronisée. Embrayage monodique à sec.
4cv-1-zoom.jpg
Suspension : 4 roues indépendantes avec ressorts hélicoïdaux; amortisseurs hydrauliques,
ghia4cv58.jpg
Freins Hydrauliques à tambours, Pneus 135 x 400,Dimensions 3.6m x 1.43m, poids 595 kg en ordre de marche,Performance : 110 km/h

1953_Renanlt_4Cv_08.jpg
4CV_Renault.jpg
 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Véhicules 1950's & 1960's
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 07:46

La Chevrolet 1957 au m^me titre que la Tbird 1956 est à elle seule le symbole de l'automobile américaine des années 1950.

Le design des Chevrolet  sera entièrement revu cette année là. Une calandre dans laquelle se place entièrement le Pare-chocs, des buttoirs en obus (proche de ce des Cadillacs mais en plus petit).

1957-Chevrolet-v-red-le.jpg

Le capot reçoit de son côtés plus une seule mascotte mais deux de part et d'autre. Et les phares sont entourés d'un chrome qui les fait ressortir.

1957-Chevrolet-Silver-ra-wt-le.jpg
Le profil est lui aussi revue faisant ressortir des formes saillantes, particulièrement des ailerons, et des baguettes sur les modèles Bel Air plus extravaguante dont une partie est peinte en blanc afin de faire ressortir les chromes.

1957-chevrolet-bel-air-2.jpg

L'arrière est aussi entièrement revue avec ses gros ailerons ce coffre  plus carré, et cette ensemble (particulièrement réussie stylistiquement) placé à la chute du chrome des ailes arrières réunisant le feu arrière, le cliqnotant et une tuyère de réacteur factice. 

1957-chevrolet-bel-air-1.jpg

 

Sans doute à cause de la réusite stylistique du modèle les ventes dépasse  le million et demi. Au niveau mécanique l'acheteur à le choix entre un Six cylindre et deux V8 le "TurboFire" de 185cv et le "Super TurboFire" de 220cv

 

1957Chevrolet-01.jpg 

MOTEURS DISPONIBLES D'ORIGINE :
soit un 6 cylindres 235,5ci de compression 8,0:1 développant 140cv à 4200 t/mn
soit un V8 de 265ci de compression identique mais développant 162cv à 4400t/mn
en option existait le moteur 283ci en 6 déclinaisons possibles :
185cv - 220cv - 245cv - 250cv - 270cv - 283cv de 4600 à 6200t/mn
 
1957Chevrolet-07.jpg
LA PRODUCTION :
la gamme CHEVROLET se composait de : ONE-FIFTY, TWO-TEN et BEL AIR
1957Chevrolet-08.jpg
 
1957 ONE-FIFTY :
5 carrosseries:
 52 266 SEDAN 4 portes 6 places : $2048 en 6 cylindres et à $2148 (V8)
70 774 SEDAN 2 portes 6 places : $1885 en 6 cylindres et à $1985 (V8)
14 740 STATION WAGON 2 portes 6 places : $2307 en 6 cylindres et à $2407 (V8)
DELIVERY SEDAN 2 portes 3 places 7 273 unités $2020 (6cyl) et $2120 (V8)
 UTILITY SEDAN 2 portes 3 places 8 300 unités $1885 (6cyl) et $1985 (V8)
1957Chevrolet-05.jpg
 
1957 TWO-TEN :
8 carrosseries sans exemple :
260 401 SEDAN 4 portes 6 places : $2174 en 6 cylindres et à $2274 en V8
16 178 HARDTOP SPORT SEDAN 4 p 6 places : $2270 (6 cyl) et $2370 (V8)
25 664 DEL RAY COUPE 2 portes 6 places : $2162 en 6 cylindres et $2262 (V8)
22 631 HARDTOP SPORT COUPE 2 p 6 places : $2204 ( 6 cyl) et $2304 (V8)
21 083 STATION WAGON 4 portes 9 places : $2563 en 6 cylindres et $2663 (V8
SEDAN 2dr 2 portes 6 places 162 090 unités $2122 (6cyl) & $2222 (V8)
STATION WAGON 2dr 2 portes 6 places 17 528 unités $2402 (6cyl) & $2502 (V8)
STATION WAGON 4dr 6pass 4 portes 6 places 27 803 unités $2456 (6cyl) & $2556 (V8)
1957Chevrolet-09.jpg
 
1957 BEL AIR :
7 carrosseries sans exemple :
SEDAN 4 portes 6 places (254331 ex à $2290 en 6 cylindres et $2390 en V8)
SEDAN 2 portes 6 places (62751 ex à $2238 en 6 cylindres et $2338 en V8)
STATION WAGON 4 portes 6 places (27 375 ex à $2580 (6cyl) & $2680 V8)
COUPE SPORT HARDTOP 2dr  4 portes 6 places 166 426 unités $2299 (6cyl) & $2399 (V8)
SEDAN HARDTOP SPORT 4dr 4 portes 6 places 137 672 unités $2290 (6cyl) & $2390 (V8)
CONVERTIBLE 2dr 2 portes 5 places 47 562 unités $2511 (6cyl) & $2611 (V8)
STATION WAGON NOMAD 2dr 2 portes 6 places 6 103 unités $2757 (6cyl) & $2857 (V8)
1957Chevrolet-10.jpg

 
Tout est exitant sur ce modèle du nouveau design à la mécanique nouvelle qui fait de certains modèles de la marque les première muscle car de l'histoire automobile américaine (avec les Plymouth de la même année).
hj.jpg
Le moteur reçoit un carburateur 4 corps ce qui permet des accelération impressionnante pour l'époque soit de 0 à 60 mph en moins de 10 secondes.
1957Chevrolet-11.jpg 
57Chev1.jpg
57Chev4dr.jpg
chevy1957.jpg
chevrolet_1957_red_breathe_01.jpg
 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Véhicules 1950's & 1960's
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 07:43

C'est en 1954 que William M. Schmidt responsable du design Lincoln met en oeuvre le projet de la Futura s'inspirant stylistiquement de deux poissons: la Ray Manta et du Requin.
1955 lincoln futura c

C'est John Najjar qui sera en charge de la réalisation de la carrosserieet  Martin Regitko  de la mécanique.
1955 lincoln futura 4
Roy Brown sera responsable du design général, avec dans son équipe Ken Spencer qui réalise les prototypes maquettes, Stan E. Thorwaldsen designe l'intèrieur, Ron A. Perry s'occupera du toit en plexiglass.
2639073780 56ca582358
La carrosserie sera au final fabriquée dans les atelier de Ghia à Turin en Italie.
55ChicagoAutoShowFutura

Elle sera présenté aux journalistes au Congress Plaza Hotel dans l'Illinois le 5 Janvier 1955, et au Public le 8 Janvier lors d'un salon de l'auto de Chicago.
55lincoln futura 081

Elle fera sa première sortie routière conduite par Benson Ford à Central Park (New York) le 3 Mars 1955, créant un embouteillage monstre.
c

En 1959 elle apparaitra dans un film It Started with the Kiss avec les acteurs Glenn Ford et Debbie Reynold
DebbieandGlenn

Moteur: V8 avec carburateur 4 corps de 330 Ch
Transmission turbo drive automatique.
concepfuture

Sur le tableau de bord un indicateur change de couleur suivant la position de la boite de vitesse., et un amplificateur du son des voitures en approches est activable, l'ouverture du toit en plexi est en correspondance avec l'ouverture des portières
debbier1



En 1966, elle sera modifié par George Barris afin d'en faire la première Batmobile.
futura3
..
futura82
..
futura84
..
futura85
..
futura86
..
futura87
..
futura88
..
futura90
..
futura92
..
futura99








Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Véhicules 1950's & 1960's
commenter cet article
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 00:51

Nous remontons la production des models kits customs d'Amt, voyons ce que la marque avait réalisé comme versions customs des nouveaux modèles de Détroit 1960.

 

  scan0072-vi.jpg

  DSC04440

DSC04441

La Chevrolet Impala 1960

 

imperial601jl8

imperial602pl8

imperial603bs5

  La Chrysler Imperial 1960

 

 

    edsel1960br4

edsel19602cy4

Edsel 1960

 

DSC04013

DSC04014

Ford Starliner 1960

 

 DSC05117.jpg

DSC05118.jpg

Lincoln Continental 1960

 

DSC04025

DSC04029

Ford Comet 1960

 

DSC03821

instfront-vi.jpg

DSC03826

DSC03827

DSC03828

Chevrolet Corvette 1960

 

DSC04792 

DSC04793

Chevrolet Corvair 1960

 

DSC04205

DSC04203

Ford Ranchero 1960

 

DSC04796

DSC04797

Plymouth Valiant 1960

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Vintage toys
commenter cet article