Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 21:37

Winley Records folder-copie-10.jpgest un petit label qui a pourtant permis de faire voir le jour à un classiques incontournable du doo wop le génial Zoom Zoom Zoom des Collegians.

C’est évidemment ce titre qui débute le disque il est accompagné par deux autres titres de the Collegians  le medium Tonite Oh Tonite dans le style de Zoom Zoom Zoom et la ballade doo wop medium classique mais plutôt réussie On Your Merry Way,  the Paragons est une autre formation connu du label avec 4 simples contenant 6 ballades Kneel And Pray (aux style proche des Five Satins) Don't Cry (à la mélodie maitrisé avec de belles envolées vocale aigues soutenu à la fois par les chœurs gospels et le piano blues), So You Will Know (dans le style des Moonglows), Just A Mémoire (plus inspiré par the Platters) et les deux titres nous faisant partager un même amour avec ses joies et ses peines  soit Florence  et Florence, Don't Leave Me, deux  bon rock ‘n’ roll vocal comme le medium Give Me Love, et le plus rapide Doll Baby, the Jesters  enregitrent trois simple contenant des ballade de rhythm and blues vocal The Wind qui se caractérise par interprétation déchirante qui saura toucher le cœur des plus insensible, That's How It Goes plus medium mais tout aussi époustouflant vocalement et Come Let Me Show You au style proche de the Spaniels,  le rock ‘n’ roll vocal « très Coasters » Sally Green,  le doo wop rapide Uncle Henry's Basement, et la cover très très originale du classique de Little Richard Tutti Frutti.

Les autres formations n’enregistreront qu’un unique simple comme the Quinns avec leur dynamique rock ‘n’ roll vocal dans le style de the Eldorados Hong Kong couplé à la ballade Oh Starlight, the Persuaders avec le génial doo wop rapide Tears et le médium et amusant What Will It Be, Little Anthony & The Duponts avec la ballade medium You dans le style de the Penguins, et  le très bon  rhyhtm and blues vocal rapide Must Be Fallin' In Love, Charlie White & Group avec  le blues medium Nobody's Fault But Mine et la ballade blues aux accents gospel Dearest To Me, the Callenders  avec le très bon doo wop rapide What Are You Gonna Be couplé à la ballade  If I Could Hold Your Hand et nous trouvons un titre de Tommy Collins accompagné par The Paragons interprétant la ballade rhythm and blues Darlin' I Love You.

Ce disque vous envoutera par le son si particulier de ces formations toutes influencé par les bases de blues et gospel de la musique noire américaine.

 

 

 


 
 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 21:35

Flash records est un label folder-copie-5indépendant qui donne durant les années 1950 à cinq formations de mettre en boite un  ou plusieurs simples.

La formation phare du label est the Jayhawks  qui enregistre 3 simples composés de 6 titres les trés belles ballades mélancoliques Counting My Teardrops (titre présent également dans une prise différente), My Only Darling, le dynamique jive Love Train, et deux très bon rock ‘n’ roll vocal The Devil's Cousin (présent également dans une prise différente) et la cover du classique de Kip Tyler Stranded In The Jungle.
Les autres formations du label n’enregistreront qu’un seul simple comme The Cubans  avec le rapide You've Been Gone So Long aux sonorités gospels  avec un beau solo de guitare blues et la ballade dans le style des Spaniels Tell Me, le disque rajoute trois inédits Can't You See (une ballade mélancolique superbe quoique de conception classique), Don't Go Baby (une ballade rhythm and blues)et  surtout Oh Miss Dolly (un rock ‘n’ roll vocal dynamique aux accents gospel),the Poets  avec le doo wop jive rapide Vowels Of Love et Dead un medium doo wop amusant dans le style de Three cool cats des Coasters (les deux titres sont également présents avec une prise alternative chacun), the Emanon four  font Oh That Girl un jive rhythm and blues  superbement interprété couplé à la ballade blues  Blues For Monday et the Hornets avec la belle ballade rhythm and blues vocale Crying Over You dans le style des Spaniels (présent également sur le disue dans une prise alternative) et le surprenant Tango Moon au rythme de tango !!!

Ce disque même s’il ne contient aucun classique n’est d’un style plutôt homogène ( doo wop teinté de rhythm and blues) des plus agréable avec aucun titre ennuyeux.


 

 


 

 


 

 


 

 



Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 22:01

Relic dans son vfolder-copie-6.jpgolume consacré à Fargo Records nous permet de découvrir des formations moins connues comme the Aquatones dont le style est caractérisé par la voix aigue sa chanteuse dont on peut entendre 3 ballades You au rythme medium, Crazy For You à la trés belle mélodie et la plus ennuyeuse My Darling, mais c'est le génial rock 'n' roll vocal She's The One For Me dont la voix est masculine qui est sans aucun doute le plus interressant titre du groupe. The Dreamtones ont également droit à 4 faces deux ballades  A Lover's Answer au style Platters et Praying For A Miracle à la mélodie plus interressante et personnelle, et surtout deux rock 'n' roll rapide Jelly Bean aux sonorités jive et Mean Man dans le style des Coasters. Ricky & The Vacels sont aussi une bonne découverte avec ses 4 faces Bubble Gum dans le style doo wop blanc proche des premières faces rythmée du duo Jan and Dean à l'image du vraiment bon au solo de guitare et piano rock 'n' roll un classique méconnu du genre, His Girl  une ballade teen rock vraiment bien réussie, Don't Want Your Love No More est un bon teen rock rapide dans le style de Del Shannon et Lorraine est une ballade mélancolique à la mélodie doo wop classiques mais ou le style doo wop blanc surf rdonne une vrais originalité.  Nous trouvons ensuite des formations n'ayant enregistré qu'un simple pour le label comme Bobby Maxwell & The Exploits  avec le teen rock medium Stay With Me et la ballade doo wop You're Laughing At Me, the Execs avec le doo wop lent Walking In The Rain et le trés original Palladium aux sonorités rumba,  the Impaks avec le medium Make Up Your Mind et l'assez réussi teen rock aux sonorités sixties Climb Up On Your Rocking Chair, the Sundowners avec le trés bon white rock vocal (qui n'est pas sans rappeller certains des meilleurs titres de Dion en solo) Such A Lovin'  et  la décevante ballade Someone To Care et deux inédits d'un groupe non identifié You Must Pay un doo wop medium aux sonorités rhythm and blues soul et la ballade moins interressante I'm Not Alone. L'album nous permet enfin d'entendre l'original How Still The Night des Chord R Notes et le rock 'n' soul Won't You Count On Me des Choralettes.

 


 

 


 

 

 

 

 

 

 

 


 


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 23:57

Holiday records est un petit label folder-copie-11.jpgfondé par Danny et Bobby Robinson qui ne durera que 2 ans, et qui pourtant marquera l'histoire de la musique grâce au succès des Bop Chords l’excellent doo wop rapide Castle In The Sky qui en toute logique est le premier titre du disque, il réunit également le reste des 3 simples du groupes pour Holiday soit les doo wop rapides et géniaux So Why et When I Woke Up This Morning, le medium I Really Love Her,  et les ballades My Darling To You et  Baby.
Le reste du disque présente les autres formations du label qui ont également enregistré quelques perles du genre soit The Love Notes avec leur classique le très bon rock ‘n’ roll vocal Don't Go (qui sera un petit tube), et le reste de ses deux simples soit le blues vocal United , le medium Tonight et la ballade mélancolique  If I Could Make You Mine, The  Harmonaires avec leur génial doo wop et classique Come Back (qui se classera au hit parade) et la ballade plutôt réussie Lorraine,  Jimmy Jones & The Pretenders interprète le medium I Love You So et la splendide ballade  Tonight ,  the Ladders  avec le rapide est excellent Counting The Stars  et la ballade  I Want To Know, et the Thunderbirds  avec le doo wop medium Mary et le bon rock ‘n’roll vocal In My Thunderbird .

Ce disque est une grande réussite en effet il semblerait que le petit label Holiday n’ai fait que des perles du doo wop et c’est tant mieux pour nous.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 23:33

Ember Records n’est pas un petit label indépendant folder-copie-3.jpgcomme les autres en effet il est arrivé à faire monter en haut des hit parades deux de ses formations, la premières les Silhouettes font un gros tube avec leur rapide Get a job, devenant un des classiques du genre et présent sur la Bande Originale du film American Graffiti, la seconde the Five Satins remporte deux  énormes succès avec les ballade In the Still of the night et To the Aisle. Relic consacre au label Ember deux volumes à ses enregistrements doo wop  Le premier volume commence en toute logique par le tube Get a Job un titre irréprochable, parfait, génial que dire il est accompagné de 3 autres titres du groupe  I Am Lonely (une ballade lente mélancolique aux sonorités gospels), Bing Bong (un doo wop medium ) et Miss Thing (un doo wop medium avec piano), The Five Satins sont également présent avec leur tube (ayant lui aussi grimper au hit parade national et également présent dans la BO d’American Graffiti ) le très beau slow To The Aisle,  il est au côté d’une ballade dans le style des Platters Love With No Love In Return, de Our Anniversary une ballade un peu mièvre dispensable,  ce premier volume nous permet également de découvrir d’autres formations moins connus voir inconnus comme  the Boptones  avec Running After You  (un doo wop rapide assez réussi qui ravira les amateurs), Be My Pussy Cat un doo wop jive, folder-copie-4.jpget la ballade mélancolique inédite Betty Jean, The Barries  font un doo wop rapide vraiment bien vu Mary Ann dans le style de Rama lama ding dong et un ballade medium Why Don't You Write Me, The Fabulons font un rock ‘n’ roll vocal avec Give Me Back My Ring et une ballade mélancolique  avec Smoke From Your Cigarette, the  Marktones font une ballade de rhythm and blues vocal avec Hold Me Close et un titre plus relevé et franchement blues avec Talk It Over, the Starlarks font une ballade mélancolique avec Fountain Of Love et un doo wop plus rapide au son début 1960’s Send Me A Picture Baby, the Camelots font un remarquable doo wop medium Pocahontas , the Colonairs  font une ballade inédite peu excitante Devil's Angel , the Corvairs font un assez original doo wop rapide avec True True Love, the Embers  font une ballade lente un peu ennuyeuse Paradise Hill,  Roger & The Travelers  font un doo wop medium People Call Me Little Boy qui malgré son originalité et son style  teen rock ne m’a pas convaincu , the Skarletone font un slow lent est assez indigeste Will You Dream , the Smoothtones  font un sympathique doo wop medium avec Dear Diary . Ce premier volume est dans l’ensemble plutôt réussi mais certains titres restes quand même dispensables.

Le second volume commence par le génial   In The Still Of The Night des Five Satins présent aussi avec le mélancolique mais assez réussi Tell Me Dear et la bonne ballade mélancolique Wishing Ring, nous retrouvons The Silhouettes avec le très original et lent Voodoo Eyes  mais qui manque d’une bonne mélodie  et le très bon rock ‘n’roll vocal Headin' For The Poorhouse.  Nous retrouvons des formations découvertes lors du premier volume comme the Barries avec l’excellent Tonite Tonite, the Boptones avec la bonne ballade I Had A Love,  the Fabulons avec deux inédits les mediums assez agréables Little Miss Muffet et I Want A Girl aux sonorités teen rock, Roger & The Travelers  font une ballade mélancolique et  insipide avec You're Daddy's Little Girl  et the Skarlettones font un bon doo wop rapide Do You Remember . Ce volume 2 nous fait également découvrir de nouvelles formations n’ayant sortie qu’un simple comme  the Colonaires  avec le jive rapide Sandy et la ballade beaucoup moins excitante Can't Stand To Lose You , the Concords  avec l’ennuyeux slow I'll Always Say Please  mais le très très bon rock ‘n’ roll vocal Satisfied With Rock & Roll, David Clowney & Group font un blues lent avec Soft Lights,  the Illusions interprète le doo wop medium  How High Is The Mountain et la ballade dispensable Can't We Fall In Love, the Mifflin Triplets font deux bonnes ballades mélancoliques avec I Do et  The Voice Of An Angel, the  Paramonts font une ballade grandiloquente et peu convaincante avec In A Dream et un excellent doo wop rapide aux sonorités 1960’s (un classique méconnu dans le style des Countours) Shedding Teardrops , The Starlites est sans doute la grande découverte de ce volume avec ses très bons rock ‘n’ roll vocal Boom Chicka Boom, et  Pretty Brown Eyes et sa ballade tout aussi réussies  Tears Are Just For Fools et sa seconde ballade moins réussi  They Call Me A Dreamer et enfin  the Wonders avec le rapide et bon doo wop  I'll Write A Book dont on ne  peu que apprécier l’accompagnement blues et le medium  et original Hey Senorita.

Comme le précédent ce second volume compile du très bon voir de l’excellent avec du plus insipide, mais c’est probablement dans la volonté du Relic que de donner une vision la plus juste et exhaustive possible des productions de Ember .


 

 

 


 

 


 

 

 

 


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 10:13

Le volume de Golden era of Doo wops folder-copie-2.jpgconsacré à Club records nous permet de découvrir les Willows avec le fabuleux Don't Pull, Don't Push Don't Shove un rapide rock ‘n’ roll vocal et rapide et This Is The End un slow de style classique, le simple de Jay Saunders and the Duval comprenant 2 ballades mélancoliques les titres  I'm Still In Love With You se caractérisant par un amusante et bien pensé accompagnement de cuivres très crooner swing et le nonchalant  Heaven Have Mercy, Pat Cordel & The Crescents  dans le style des groupes classiques du milieu des fifties tel que Frankie Lymon & Teenagers avec la bonne ballade My Tears  et le très bon Doo wop rapide Darling Come Back, le simple des Duvals comprend I Wanna Be Free un doo wop jive entre swing et crooner avec un beau solo de sax et surtout le rhythm and blues vocal médium plutôt réussi Yes I Do, les Pageants Tender Love avec font du doo wop lent dans le style des Platters, les Relations interprettent avec Burying Ground un gospels doo wop en accapella,  When We Get The Word  et un assez réussi doo wop medium de style stroll twist et  All Night Long un rhythm and blues rapide toujours teinté de twist et stroll, les Cherlos font du doo wop soul début sixties avec les rapides Little Little et Tell It Like It Is, un amusant rhythm and blues vocal medium à la belle instrumentation Bluesy  avec 99 1-2 Won't Do, et un doo wop lent et mélancolique avec Cry Fool,  Little Freddie & The Gents font une ballade doo wop de style classique avec Betty mais c’est le doo wop twist dans le style des Countours Push, Kick And Shout qui mérite surtout le détour. En conclusion les quelques titres de Doo wop de cette compilation font un tour des différents style de doo wop allant du gospel rythmé au Stroll twist.

.....................

Jay Saunders & The Duvals - I'm Still In Love With You

 ........................

Pat Cordel & The Crescents - Darling Come Back

..............................

the Cherlos - Little Little

 

 

 


 

 

 


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 09:55

folder-copie-1.jpgLa compilation Relic consacrée aux faces  doo wop du label Chex met en avant The Volumes avec du doo wop  stroll rapide au son début sixties comme  I Love You (Dans l’esprit des Four Seasons on trouve également une version différente du titre), Come Back Into My Heart (dans le style des Marcels), County Jail (dans le style des Olympics avec une bonne guitare blues), du doo wop mélancolique avec le parfait The Bells et le génial Dreams, du teen rock avec le medium The La La Song, on peut noter les titres accapella le medium Angel, le gospel  I Wanna Be Your Man et l’incroyable ballade Miss Silhouette , le rapide  Roly Poly et surtout le rapide et strollant You Put A Spell On Me absolument génial !! Rien que les faces des Volumes méritent l’achat de ce disque un groupe méconnu du genre. Nous retrouvons The Volumes avec le chanteur Donald Richardssur 2 titres medium I Cried For Your Love et Hello Operator. Le second groupe particulièrement présent sur l’album sont The Majestics avec du doo wop rapide de type classique vraiment bon comme Gwendolyn, Unhappy And Blue (dont le leadeur est dans la lignée de Jackie Wilson), Shoppin' And Hoppin' (très rock ‘n’ roll), des ballades avec So I Can Forget et Lonely Heart (doté d’une très grande émotion) et certain titres sonnent très sixties comme la balladeBaby, le rhythm and blues Treat Me Like You Want To Be Treated et le twist Teach Me How To Limbo. Ici aussi un groupe a connaître.
Nous trouvons d’autres artistes comme The Bohemians avec un simple de bonne facture avec les ballades Some Happy Day et Say Sweet Things (dans le syle de Johnnie and Joe), Tony & The Technics  avec un simple contenant  le teen rock insipide Ha Ha He Told On You  et le bien plus réussi rock vocal Workout With Your Pretty Girl enfin nous trouvons une très belle ballade mélancolique Come To Me interpretté par Othea George assez classique mais bigrement réussie.

..............

Donald Richards & The Volumes - Hello Operator

 .......................

The Volumes - I Wanna Be Your Man

 ..............................

The Majestics - Gwendolyn

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 23:02

Las Pistolas folder-copie-37.jpgest une formation britannique de néo rockabilly et rock ‘n’roll  qui commence sa carrière en 2007, avec Benny the Rooster à la guitare, Sideshows à la contrebasse et Slick Stewie Fontaine à la batterie, en 2008, Stewie décède et est remplacé par Howlin’ Hailstrom. C’est cette même année  qu’ils réalisent  leur premier Ep The Legend Begins sur Raucous Records.  Ils passent sur la BBC Radio et sur des Stations web ce qui leur donne une certaine popularité qui leur ouvre les portes de show et les premières parties de formation s britanniques et américaines de Rockabilly ou psychobilly. En 2009 ils tournent en Europe jusqu'à participer à des grands shows européens en 2010. En 2011, ils reviennent en studio enregistré les 15 titres de leur album  Deadly Combination.
Nous y trouvons les titres originaux de néo rockabilly rapide et medium  plutôt réussis et doté de bonnes mélodies  comme Pistol Packin' Peggy Sue (parfait) , I've Got Rhythm In My Soul,  Cinnamon Kid, She'll Rock Your World (très réussi) , Don't Shut Me Out, Return Of Eddie Sin (influence western et mélodie inventive) Sunday Lover (au style plus roots), Black Widow (très efficace), Lady Luck et Sat But True (cover de Mettalica!!) d’autres son teinté de Swing et Jump comme Jump Start, Jessica Rabbit et d’autres sont des rockin’ blues comme Liqour & Las Pistolas , Lost It All est une bonne ballade mélancolique, on peut noter la bonne reprise du Rock Around With Ollie Vee de Buddy Holly période rockabilly,

Le disque est  réussi du début à la fin, pas de répétition ni de bouche troues malgrés avec un son et un style caractéristique  et personnel très marqué que je qualifierais de néo rockabilly post  Brian Setzer en gros proche de celui des Hot Rod Lincoln.

 


 
 
ComScore

 

 

Repost 0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 22:54

folder-copie-36.jpgLes Manic Pistoleros est une formation Psychobilly de Melbourne (Australie), comme vous le savez ce genre musical n’est pas  ma spécialité, mais j’ai écouté l’labum Silver Bullet du groupe, l’ensemble est stylistiquement proche du Punk Rock ou rock alternatif avec des influences notable provenant du ska ou de la musique mexicaine, mais le slappe et les jeux de guitare voir le chant se rapproche souvent du néo rockabilly. On peut noter un enchainement de titres aux mélodies et  rythmes variés dont au moins deux ont réellement arrêter mon attention car il s’agit de deux morceaux de rock ‘n’ roll le premier est la bonne version du King Creole d’Elvis Presley évidemment speed mais à mon goût subtile et ne trahissant pas le feeling de l’original et dont le solo est très réussi, et le bon néo rockabilly Desert pirate radio riot que  je trouve vraiment bien vu. 

 

 

 

 

 


Repost 0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 08:22

Progressivement Celeste---27-front.jpggrâce aux compilations Relic records nous allons découvrir les enregistrements de Doo wop mis en boite sur une multitude de labels indépendants durant les 1950's et au début des 1960's. Nous allons scommencer par Celeste Records dont le groupe majeur est The Mellows qui enregistre 7 simples pour le label, le groupe est ici présent avec Lucky Guy, You've gone (accapella), I'm Yours, When the lights go on again (accapella), My darling, I call to you (accapella), Sweet lorraine, Lucky Guy (outtake), Ain't she got nerve, My darling (accapella), I'm gonna pick you teeth et une autre version de Sweet Lorraine c'est à juste titre que ce groupe est été de nombreuse fois  enregistré par le label le style est parfait rythmée dans un style "Doo wop classic mi fifties logique étant donné que les enregistrements tournent autour de 1956 et 1958, autre groupe important du label The Four sounds qui enregistre au moins 2 simple répertorié pour le label ici présent avec You stole my heart et Afraid deux ballade mélancoliques, Noisy clock (un bon doo wop rapide) et Tall Lanky Papa (un rockin' doo wop avec  de trés bon riffs de guitare), nous trouvons également The Minors avec un seul simple ici présent Jerry et Where Are You (dont une seconde version outtake) qui sont 2 ballades mélancolique, The Bill Down quartet Love Me, Kiss Me, Thrill Me (ballade vocal assez ennyeuse),  Find Me True ( Rhythm & Blues vocal avec orgue),  This Is The Real Thing Now (ballade mélancolique) et The Hi-Liters terminent ce tour d'horizons du label avec leur unique simple Undecided (rhythm & blues vocal rapide) et Ain't Giving Up Nothing (un trés bon rockin' doo wop).

............

The Hi-Liters - Ain't Giving Up Nothing

................

The four sounds - Noisy clock

 ......................

The Mellows - Lucky Guy

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article