Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 18:24

Le rock ‘n’ roll anglais folder-copie-1.jpgest un style à part entière, bien qu’influencer par les USA, leur style vocal aussi bien que musical est sensiblement distinct. 

Bobby Angelo sans avoir la popularité d’un Cliff Richard ou d'un Marty Wilde, est un artiste qui mérite largement cet article.  C’est en 1960 que ce jeune homme qui idolâtre Gene Vincent et Eddie Cochran  fait ses début sous le nom de Bobby Vincent and the Shadows (évidement rien n’a voir avec le groupe instrumental qui interprète Apache) il est accompagné par  Peter Cresswell à la guitare solo, Jack Fry à la basse, John Keeton à la guitare rythmique et  Tony O Toole à la batterie. 

 En 1961 ils changent de nom pour Bobby Angelo and the Tuxedos, on peut noter qu’ils sont également le groupe de la chanteuse Susan Terry. 

C’est durant l’été 1961 qu’ils obtiennent un gros tube avec Baby Sittin’, couplé sur un simple avec Skinny Lizzie qui reste classé durant 6 semaines. Le groupe apparait alors à plusieurs reprises  dans l’émission TV Saturday Club.  Il s’en suit d’autres titres comme Don’t Stop et I Gotta have you. Le groupe fait une tournée en Angleterre, en Europe avant de s’installer en Suède.
L’album Baby Sittin’ with Bobby Angelo compile l’ensemble des faces enregistrées par l’artiste, il débute évidemment par Baby Sittin’ qui s’avèrent un excellent white rock se caractérisant par une sonorités « propres » et typique de la guitare Stratocaster, Don't Stop est une cover du superbe titre écrit par Norman Petty (Crickets) qui sonne en toute logique très Buddy Holly, Skinny Lizzie est un medium rock (face B de Baby Sittin’) avec une mélodie proche de Cliff Richard & the Shadows,  I Gotta Have You est un white rock dans le style des Rock d’Elvis Presley du début des années 1960’s. la qualité de ses 4 titres justifie à elle seule l’achat de l’album.
Cupie Doll est un teen rock vraiment bien vu avec sonorités Rhythm and Blues,  Somebody Touched Me est une cover du medium white rock du rocker américain Buddy Knox, Talk est un rock sixties écrit par Mike Berry, Staying Up Late est un teen rock medium,  Rip It Up est la cover aux sonorités sixties du classique de Little Richard, I Like The Way You Do It ce titre avec harmonica est dans la lignée des groupes du Merseybeat, Broken Dreams est un teen rock écrit par Mike Berry, Teenage Lover est une cover du white rock medium de Joey Castle, First Taste Of The Blue est un rock sixties dans le style de Gerry and the Pacemakers (écrit par Bob Montgomery ancien Crickets), You Still Look Good To Me est un teen rock medium, Mr Love et I Got Wise sont des rocks sixties dans le style des Roling Stones.
Même si mes goûts me font préféré les titres au son plus rock ‘n’ roll et moins sixties du début de sa carrière, l’enesemble tient plutôt bien la route et est assez varié évitant la monotonie.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 18:04

Hippy hyppy shake est folder.jpgun classique du white rock sauvage, étrangement le titre est plus connu en France par la version de 1964 des Swingin’ Blue Jeans, mais on doit ce chef d’œuvre au chanteur Chan Romero. 

C'est le 7 Juillet 1947 que voit le jour Robert Lee Romero (alias Chan Romero) à Billings dans le Montana (USA).

On n'a tendance à dire que Romero est le second rocker mexicain de l'histoire (aprés Ritchie Valens) en fait ses origines sont plus complexe son père est d'origine Espagnol et Apache et sa mère d'origine mexicaine, Cherokee et irlandaise!!

Il se passionne pour la musique et se lance dans le créneau aprés avoir vu à la tv Elvis Presley chanter Hound Dog au Steve Allen Show en 1955 .

En 1958 Romero par pour Los Angeles, il écrit Hippy hippy shake, et My little ruby, Sonny Bono de Speciality records est emballé par la seconde chanson mais demande à Romero de polisser son titre et de revenir le voir, Romero ne reviendra jamais le voir.

C'est deux mois aprés le crash de l'avion qui emporte Ritchie Valens, Buddy Holly et Big Bopper que Don Riedfield envoie à Bob Keane (le producteur des disques Del fi et découvreur de Ritchie Valens) les bandes de Romero. Ce dernier qui vient de perdre son artiste principal est impressionné par les bandes et voit en Romero un successeur à Valens et le signe rapidement.

C’est en Juin et Septembre 1959 que Bob Keane  fait enregistrer l’ensemble des faces de Chan Romero dont le fabuleux simple Hippy hippy Shake / My little ruby. L’ensemble des enregsitrement de l’artiste sont réuni dans l’album Chan Romero Hippy hippy shake de 1995 de Del Fi Records), on peut noter sur cet album aussi la présence de faces unplogged de Romero mise en boite dans le petit studio de Bob Keane.
My Little Ruby débute le disque c’est un très bon white rock sauvage, I Don't Care est une ballade pop rocker de bonne facture,  Hippy hippy shake est un gros classique du white rock sauvage dont la qualité explique le grand nombre de reprises qui en seront faites  par la suite, I Want Some More est un autre white rock rapide dans le style du précédent,  If I Had A Way est une ballade teen rock,  Memories Of You est une ballade mélancolique,  Your Love est un rock dans le style de Ray Charles , It's Not Fair est une ballade dans le style des chanteurs noirs comme Sam Cooke.

 Ces faces studios sont toutes de bonnes qualités et aurait méritées à l’époque d’être plus connues, avec un faible pour les 3 white rock bien sauvage

.
Les faces Unplogged commencent par Rockhouse (un titre homonyme et aussi pêchu que le rockabilly légendaire de Roy Orbison pour Sun), My Angel est une bonne ballade, une version acoustique de Hippy hippy shake qui nous montre à quel point Romero est un interprète hors pair,  Baby Doll est une très bonne ballade pop rocker qui aurait mérité d’être enregistré en studio et édité en simple, Boppin' & Hoppin' est  un white rock sauvage de bonne facture dans le style de Hippy hippy shake ou My little ruby,  une cover de  La Bamba l’énorme succès de Ritchie Valens mais avec un style personnel se caractérisant par un jeu de guitare délié et nerveux et Playboy petit chef d’œuvre méconnu du white rock lent.


A l’écoute de ce dique de 1995, je me demande comment est il possible qu’un si bon disque est attendu 35 ans pour voir le jour, toujours est il Chan Romero même s’il n’enregistre que peu de titres mérite de rentrer au panthéon des rockers légendaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans White Rocker
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 08:43

C'est au Détroit Motor Show de 1961 que Ford présente son trés futuriste Gyron qui est une auto à deux roues "Gyrocar".

tumblr_ln5oyyBMFC1qzut9po1_1280.jpg

En effet elle à comme une moto une roue à l'avant et à l'arrière et  la voiture se stabilise en déplacement par des Gyroscopes.

1961_Ford_Gyron_05.jpg

En stationement deux petits support stabilise la voiture, même si le véhicule obtient un trés grand succés, Ford ne compte pas produire en série la Gyron, c'est seulement un exercice de style associé à de la recherche.

1961_Ford_Gyron_08.jpg

Alex Tremulis est le designer de la voiture et la technologie du système gyroscopic est basé à partir des théories de Louis Brennan.

--KGrHqV--pME9o3nVHW3BPdJzMJNKw--60_3.jpg

On peut noter que Tremulis sera chef designer chez Tucker avant de rejoindre la Ford Company.

 

tumblr_ln08oc82Ad1qfoe7mo1_1280.jpg

 

1961_Ford_Gyron_07.jpg

 

22e07_Ford_Gyron_1079996095_e4d386a467.jpg

 

Ford_Gyron_Interior_2.jpg

 

Ford_Gyron_Interior_1.jpg

 

Ford_Gyron_Interior_3.jpg

 

--KGrHqN--jME9KFwnQDmBPZ-yPq-qw--60_12.jpg

 

1961_Ford_Gyron_04.jpg

 

111544.jpg

 

1961_Ford_Gyron_Concept_Design-Process_01.jpg

Maquette en bois de la Gyron dans les bureaux de style de la Foud Company

 

img_1223888_17436418_0.jpg

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Véhicules 1950's & 1960's
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 08:07

La Plymouth XNR est une concept car réalisé en 1959 et présenté au public en 1960 que l'on doit au talentde Virgil Exner (alors designer en chef chez Chrysler depuis 1957).

1960PlymouthXNR_01_1500.jpg

Il s'agit d'un biplace sportif et futuriste monté sur le châssis d'un Plymouth Valiant, dont elle utilise également le 6 cylindres  de 2,8 litres (170 po3) préparé pour développer 250 chevaux à 7500 tours/minute pouvant faire atteindre à la voiture les 240 km/h.

1960PlymouthXNR_04_1500.jpg

La ligne au dessin asymétrique se distingue par son aileron vertical qui prend naissance derrière le siège conducteur, en prolongement de l'imposant renflement sur le capot qui abrite une prise d'air à son extrémité avant.

1960PlymouthXNR_05_1500.jpg

Devant le conducteur un tableau typique des voiture sportive de l'époque protégé par un petit pare-brise en plexiglas.

1960-Plymouth-XNR-02.jpg

Les ailes avants sont surmontées de petits renflements qui se continu le long des côtés du capot  de même que deux chaques côté de l'ailerons central arrière.

1960-Plymouth-XNR-concept-front-three-quarter-01-623x389.jpg

Autre détail le sigle XNR est une version phonétique de  Exner qui fait de la Plymouth la seule voiture «signée» du designer.

1960-plymouth-xnr-ghia-roadster_100360209_l.jpg

Aprés avoir disparrue, la Plymouth réapparait au pringtemps 2011 restaurée grâce à Karim Eddé, homme d'affaires libanais établi en France.

 

 

1960-plymouth-xnr-ghia-roadster-badge-and-headlight-photo-4.jpg

 

60-Plymouth-XNR_Concept-DV-11-AI_a07.jpg

 

6221158784_0682f9dee1_z.jpg

 

1960-plymouth-xnr-ghia-roadster_100360212_l.jpg

 

xnr2a.jpg

 

tumblr_ln3015q1Kz1qzut9po1_1280.png

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Véhicules 1950's & 1960's
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 10:03

Pour complèter l'article sur Von Dutch voici le fameux article de la revue Car Craft de 1956

scan0001.jpg

 

scan0002.jpg

 

scan0005.jpg

 

scan0006.jpg

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 10:01

Von Dutch est pour les ignares simplement le nom d'une marque de vètements, mais en réalité c'est le nom d'une des figures légendaires de l'histoire du custom, le peintre et pinstripper Kenneth Howard alias Von Dutch.

vd_ekins.jpg

C'est à l'age de 10 ans que Dutch atteind un niveau professionnel en tant que peintre en lettres. 

vondutch3nn7.jpg

Au début des années 1950's ils travaille comme pin stripper au côté d'un autre pin stripper Dean Jeffries.

890851300_l.jpg

C'est à partir de cette période que Dutch devient une influence majeure dans l'histoire du custom, et travaille au côté de nombreux customiseur comme les frères Barris.

vondutch11.jpg

L'un de ses motifs les plus caractéristiques est son Flying eyeball. En 1958 il designe et produit the Mare's Leg  le fusil Winchester à canon scié de la série Au Nom de la Loie (Wanted: Dead or Alive) avec Steve Mc Queen.

1961vondutch3.jpg

On peut également noté que dutch est un fanatique de moto et réalisera de nombreux chopper sur bases de motos européeennes et américaines.

Voir le trés beau site officiel: http://www.vondutch.com/

7657.jpg

Son fameux Flying Eyeball de 1956

barris_wagon1.jpg

Ses fameuses peintures sur les flancs du Ford 1950 Woody de George Barris

barris_wagon2.jpg

 

barris_wagon3.jpg

 

2006930352640677801.jpg
Ford Econoline de Von Dutch réalisé en 1965

ford-e100-econoline-von-dutch-van_654x436_Dec-18-2011_11_53.jpg

ford-e100-econoline-von-dutch-van_654x436_Dec-18-2-copie-1.jpg

 

ford-e100-econoline-von-dutch-van_654x436_Dec-18-2-copie-2.jpg

 

barris_vondutch_pinstripes.jpg

 Exemple de pinstrippings

barris_vondutch_pinstripes_02.jpg

Certains vendus sous forme de décalcomanies

barris_vondutch_pinstripes_03.jpg

Car Craft Aout 1957

 

 Von-Dutch-Indian-4-2.jpg

Chopper Indian de Dutch

ns_816113_717.jpg

Le Roadster Modified de 1927 de Paul Sylva peint par Von Dutch

ns_816114_717.jpg

 

ns_816117_717.jpg

 

ns_8161110_717.jpg

 

 vondutch.jpg

Sa Moto Guzzy avec cadre Harley qu'il réalise en 1955

dutch2.jpg
Pinstripping attribué à Von Dutch

Von-dutch-sportster-mcart.jpg

Harley Sportster de Dutch

01frontr.gif

Le camion Kenford

01front.gif

Voir le site sur le camion: http://www.aeclassic.com/von_dutch_kenford/index.html

000moldytow.gif

 

Triley-Davidrumph-1976-von-dutch.jpg

 Le Chopper Triumph de David Triley réalisé peint et pinstrippé par Von Dutch en 1972

1976qqq.jpg

 

scan0027a.jpg

La Mercedes 300 SL à portes papillons peinte par Von Dutch

scan0027abc.jpg

 

scan0027ab.jpg

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 13:18

C'est en 1956 que la General Motors présente lors de son Motorama son concept car Oldsmobile "The Golden Rocket".

1956_Oldsmobile_Golden_Rocket_Concept_03.jpg

La carrosserie profilé comme une fusée est en fibre de verre, et son moteur est un V8 Rocket de 234 cid, développant 275 CV.

1956_Oldsmobile_Golden_Rocket_Motorama56_03.jpg

Un tableau de bord futuriste à l'image de la carrosserie avec un compteur de vitesse au centre du volant.

1956_Oldsmobile_Golden_Rocket_Concept_Interior_01.jpg

Pour faciliter l'avccés au véhicule des décrochements sur le toit s'ouvre en même temps que les portes.

1956_Oldsmobile_Golden_Rocket_Concept_06.jpg

La voitures sera durant plusieurs années une attraction des show automobiles 
56oldsmobile_golden_rocket_03.jpg

 

56oldsmobile_golden_rocket_07_large.jpg

 

1956_Oldsmobile_Golden_Rocket_Motorama56_02.jpg

 

 

1956_Oldsmobile_Golden_Rocket_Concept_05_2.jpg

 

 

1956_Oldsmobile_Golden_Rocket_Concept_05_1.jpg

 

automobile57goldenrocket.jpg
1956_Oldsmobile_Golden_Rocket_Concept_04.jpg


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Véhicules 1950's & 1960's
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 22:19

En matière de jouet en tôle litographiée les japonais sont durant les 1950's et 1960's les maître, mais des marques européennes tel que l'allemande Technofixe ont su s'imposer comme avec ce sympathique Scooter à friction

 

--KGrHqJ--joE-msMp-hrBP52GLqOJg--60_12.jpg

 

--KGrHqV--iEE-noY4wwUBP52GbS68Q--60_12.jpg

 

--KGrHqZ--poE9mElpb-mBP52GO5h4w--60_12.jpg

 

-T2eC16Z--ysE9sy0i2JlBP52GSERd---60_12.jpg

 

--KGrHqJ--qgE-zCs0okbBP52GYPJr---60_12.jpg

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Vintage toys
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 15:19

Heureusement pour le patrimoine automobile mais de nombreux custom du Golden age échappe à l’abandon et à la destruction grâce à la volonté et au talent de passionné c’est le cas du Chevrolet  Club Coupe 1950 The Black Panthers de Salvadore La Rue, ce véhicule particulièrement radical mérite un article grâce à l’aide de documents dans un post du forum The Hamb américain.

pantherbudf-vi

Il n’aura fallut qu’un peu plus de deux mois à Chuck Rogers pour réaliser en 1956 The Black Panthers ce qui est un véritable exploit vu le nombre important de modifications réalisées sur l’auto, mais il travaille exclusivement sur cette dernière et ce 7 jours sur 7.

pantherbudk-vi.jpg

 

Rogers n’est pas un nouveau dans le milieu du custom c’est une personne majeur dans l’équipe de Joe Bailon qui est à la tête à l’époque de l’un des plus grands ateliers de customisation du Nord de la Californie, et c’est sous le nom de ce dernier que la voiture est présenté dans les salons.

pantherbudg-vi.jpg 

Au niveau des modifications majeures on peut noter un sévère top chop de 4 pouces avec inclinaison du montant central, refontes des faces avant et arrières avec la fabrication de Roll pan sur lesquels se placent des pare chocs simplifiés formés simplement par des buttoirs qui reçoivent à l’arrière des feux frenchés dans leurs hauteurs, les ailes arrières sont largement redécoupées afin de faire apparaître complètement les roues, elle reçoivent  aussi des prises d’air soulignées de 3 barres chromées et se continuent à l’arrière en forme d’ailerons pointues d’où ressortent les feux arrières de Buick 1956.

pantherbudh-vi.jpg

On peut noter la présence de chaque côtés de la face arrière les échappements chromées et les antennes qui ressortent à l’emplacement des cotés de l’ancien pare chocs disparues.

pantherbuda-vi.jpg

La face avant de son côtés perd sa calandre chromée, mais reçoit à la place une originale calandre en deux parties (semblable à des moustaches de félin) surmontant les  nouveaux clignotants frenchés, les phares sont frenchés et entouré d’un chrome perforé.

pantherbudj-vi.jpg

Elle reçoit en toute logique une peinture noire brillante et profonde et un intérieur entièrement remanié en remplaçant la banquette avant par deux sièges baquets indépendant  de Chevrolet 1955  et plaçant à l’arrière un bar, le tableau de bord reçoient des instruments de Buick 1955, et l’autoradio et  les pédales sont chromés.

pantherbudm-vi.jpg

On peut noter des têtes de panthères noires sur les garnitures des portes, enfin l’ensemble des chromes, mascottes et sigles de série sont supprimé afin de faire ressortir les lignes de la carrosserie, et les jantes reçoivent des enjoliveurs à rayons donnant un aspect sport, enfin les suspensions sont rabaissées de 6 pouces.

pantherbudb-vi.jpg

 

 On peut enfin ajouter qu’elle à droit un article complet dans le numéro de la revue Rod and Custom d’Aout 1956, et apparait également dans un article du magazine Motor Trend de 1957. Les photos de l’article de Rod and Custom est agrémenté de photos réalisées par George Barris (également présentent sur cet article).

 

blackpanther11-vi.jpg

Voici la Black Panthers en attente de sa restauration

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 14:50

Tihuya Cats folder-copie-42.jpgest un groupe Espagnol de Rock 'n' roll, swing et jump Espagnol qui enregistrent en 2007 l’album  Silver Route sur cab records, il débute par Big Jamboree un jump rock bien mené, Esa Manera De Andar est un néo rockabilly jive en espagnol , iQue Pena! est un rock ‘n’ roll en espagnol, Perfect est un jive rock teinté de swing, nous trouvons de bonnes covers comme Devil In Disguise d’Elvis Presley, Hop, Skip & Jump, Mercy. et Rock Boppin' Baby des Collins Kids, I Saw Her Standing There des Beatles, I want to be my baby jump connu par Louis Jordan, Lillian Briggs, Georgia Gibbs et Don Lang , Lucky Lips de Ruth Brown et Nervous Breakdown d’Eddie Cochran.

Un album de jump rock avec chanteuse au son authentique, propre et sans bavures amusant par l’accent espagnol de la chanteuse particulièrement sur Hop, Skip & Jump.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0