Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 14:49

Les Firebirds est une des formations d1.jpge rockabilly et Rock n'roll les plus populaires des années 1990's en Grande Bretagne. Ils se forme en 1981 avec Jim Plummer (chant et guitare solo), Pagan Gould (contrebasse et chant), Dan Plummer (chant et guitare rythmique) et Jason bryant (batterie et chant).

Leur style varie du rock n'roll au Rockabilly en passant par le doo wop dans la même lignée que les légendaires Jets.

Ils se font un nopm rapidement non seulement grâce à leurs albums contenant aussi bien des compositions originales que des reprises, mais aussi comme backing group d'artistes comme Jerry Lee Lews, Charlie Feathers, Charlie Gracie, Marty Wilde, Ray Campi, Lonnie Donegan et Sleepy LaBeef.

Mais c'est en 1991 qu'il passe du statut de groupe semi professionnel à professionnel à temps complet. Il scommence à se faire connaître hors de la Grande Bretagne (Belgique, Allemagne, Suede, Hollande, France, Italie, Danemark et Espagne) et jouant à l'ouverture du Disney Land Paris. C'est durant cette decennie qu'ils obtienne une véritable reconnaissance artistique. Durant la décennie suivante (2000's) ils tournent au Japon et aux USA (participant au 50 eme anniversaire des studios Sun et le 25 eme anniverssaire de la mort du King)

Leur premier album parait en 1991 sur Pollytone records Taking by storm (FBCD 101)  avec Steve Evans à la batterie, John Plummer 2.jpgà la guitare et chant de même que Jim Plummer et Grant Kingscott à la contrebasse, de nombreuses covers de titres des fifties et early sixties au son clair et à la production moderne tout en restant rock n'roll comme Such a long way, I gotta know (Elvis Presley), Angels listened in (The Crests), If you want it enough (Johnny Burnette), Hey Pretty Baby (Dorsey Burnette), Donna prima donna (Dion Dimucci), This little girl (Dion Dimucchi), My one desire (Dorsey Burnette), Tonight tonight (Mellow Twins), When i be loved (Everly brothers), Here comes summer (Jerry Keller), Little girl of mine (The Cleftones) , Runaround sue (Dion Dimucchi), So Wrong (Ernie Maresca) et de trés bonnes composition de John Plummer Shangali (un néo rockabilly rapide), You're my sweet dream (Néo jive rock avec sax), I'm leaving (Néo Rockabilly inspiration Elvis RCA), Trapped (Néo Rockabilly avec mélodie moderne et solo exemplaire), love to hide (ballade country rock un peu trop pop)  et Late shift (Néo rockabilly dans le style Stray Cats).

 

En 1993 ils sortent leur second album toujours pour Pollytone records (PEP CD 103) avec toujours John lummer chant et guitare solo et Jim Plummer chant et guitare rythmique, mais Elliot Porter est à la batterie et Richard Lorriman à la contrebasse.  Ici les titres ont toujours le son clair et la production moderne du premier album au niveau cover moins nombreuses nous trouvons Rockabilly man (Ray Campi), 3.jpgLonely World (Dion Dimucchi), Pretty pretty baby (Gene Vincent & the Blue Caps), Sandy (Dion Dimucchi) et My day (Dion Dimucchi) au niveau des composition originale écrites par John Plummer nus trouvons Make up your mind (rockabilly dans les règles de l'art), Baby blues (influence Stray Cats), Two timmin' lover (bon Néo rock n'roll à la mélodie pop moderne), Everything about you (medium néo rock n'roll à la mélodie moderne mais trés réussi), Rock n'roll party (fabuleux rockabilly authentique dans le style des faces Sun d'Elvis), Rockin all night (Rockabilly fantastique), All my life (Rock n'roll au style moderne d'inspiration Buddy Holly trés réussi), Mornin' train (Rock n' roll rapide qui a l'étoffe d'être un tube), You gotta love somebody (Rock n'roll au style de guitare trés Cochran), 59 ford (Rock n'roll dans le style Teddy Boys), Please tonight (Médium Néo jiver), F.B Boogie (un instrumental de rock n'roll) et Too hot to handle (un néo rockabilly rapide), Time keeps movin' on et Baby said goodbye sont des compositions de Richard Lorriman (le premier trés bon néo rockabilly psychotique et le second un rock à sonorité bluesy).

En 1996 ils sortent leur quatrième album Movin' on toujours pour Pollytone records (PEPCD113) avec de nombreuses compositions de Rockabilly, rock n'roll et doow op comme Messed up on you, DSC05242.jpgThe warming voice (medium doo wop à la dion), Open your heart (ballade rock n'roll moderne dans le style de Jackie Wilson et de Shakin' Stevens), My Home town (un néo rockabilly au style moderne), Comin' on strong (néo rockabilly moderne assez bien vu), Top hat and tails (un rock jiver avec piano), All day and all night (un néo rock n'roll à la mélodie moderne), My girl's best friend '(doo wop teen rock dans le style de Dion), Remembering (superbe titre dans le style des ballades de Buddy Holly), Spending my money (néo rock n'roll à la mélodie moderne), Misty morning (ballade hypnotique dans le style de Summertime avec une influence mélodique de Chris Isaak), Just let me be (trés bon rockabilly authentique) et Movin' on (un néo rockabilly à la mélodie moderne)

et des covers Love came to me (Dion and the Belmonts), Fools will be fools (The Monotones), Boll Weevil (une des plus belles et des plus originale reprise de ce titre d'Eddie Cochran),  The Munster theme (instrumental de Jack Marshall), Lover's who wander (Dion Dimucchi), La Mer (Beyond the Sea) de Charle Trenet repris par Bobby Darin et You belong to me (the Duprees).

Je possède également le trés bon 25 cm 33 tours Pollytone records  (VALLP1) contenant des covers de classiques du genre comme Bristoll stomp (The Dovells), Lonely World, My Day, The Majestic et Runaround Sue (Dion Di mucchi), Broken Hearted (The Belmonts) et Can we be sweethearts (The Cleftones) associées à des compositions originales de Jim Plummer  Crazy kinda dance et Please me tonight et de Richard Lorriman She's in love.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 11:57

The Duetones est uneDSC06173.jpg formation rockabilly allemande formée par Josef "Josy" Weinserl ( contrebasse et chant), Andreas "Paps" Papavlassopoulos (guitare solo), Albert "Big Al, The Phantom" Lockemer (batterie chant) et Thomas "Ted" Scholz (guitare rythmique et leadeur vocal), ils enregistre en 1998 au Cap à pie studios (Neutraubling) un 25 cm 33 tour sur Cherokee records Just in time (CHER - 10" 807101).

Ce disque contient 11 titres de rockabilly, white rock, british rock n'roll et rockin' blues plutôt réussi et énergique, aucun hillbilly ou ballade que de la miusique qui envoie le bois!! On peut citer des reprises comme This is the night (Bob Luman & Terry Dene), Brand New Cadillac (Vince Taylor), Sweet sweet girl (Don Gibson), Slow down (Jack Earls), Tears of Happiness (Jimmy Sysum) et Sweet little girl (Charles Page). Les autres titres EIA, I'll be damned, She drives me insame, Ridin' the highway along et Twang of Mr. Moore sont probablement des compositions (je n'ai pas trouvé les originaux si ils existes et aucune infos sur les compositeurs sur le disque). En résumé un disque qui plaira à tout amateur de Rockabilly et white rock sauvage dans le style des Hi Winders.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 08:27

Comme son nom l'indique p01il s'agit d'un fanzine réalisé dans la région de Bordeaux, et cela entre Septembre 1979 et Février 1981. A la tête de ce légendaire fanzine Bob Tricard et Dede avec l'aide de Philippe Bourdin, Jimmy Bonetouffe, Roland "Buddy" Ranoux, Philippe Para, Caroline, Patrick, Philippe Para et  Bernard Boyat (entre autres.

Une mise en page 3 colonnes, des textes bien écrit traitant de la scène internationalle, et nationale, des concerts, disques, avec des photos avec un découpage rappelant les premières pochettes des lp Rollin' Rock, des rébus rock n'roll, des paroles de chansons  etc... Au départ simplement photocopié le fanzinze passe à l'imprimerie à partir du numéro 10. Un nombre de pages différents suivant les numéros c'est à dire de 2  à 6 pages (pour le numéros 7 & 8)

(Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

p02 

Gene Vincent

 

p13

Jerry Lee Lewis & The Crickets

 

p14

Jezebel rock

 

p15

Carl Perkins

 

p03

Buddy Holly

 

p04

Eddie Cochran

 

p05

Vince Taylor et Britsch rock

 

 

p06

Johnny Burnette & Rock n'roll trio & Big Beat Show

 

p07

Wanda Jackson

 

 

p08

Milion Dollard Quartet

 

 

p09

Crazy Cavan & the Rhythm Rockers

 

 

p10

Little Richard

 

 

p11

Jerry Dixie

 

 

p12

Mort de Bill Haley et article sur l'accident qui coute la vie au Big Bopper, Ritchie Valens et bien sur Buddy Holly

 

 

p16

Le concert organisé par Good Rockin' bordeaux à Mérignac Arlac

 

Plus de détail ici:

http://goodrockinbordeaux.blogspot.com/

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 00:05

The Dells est une des rares DSC06154.jpgformations Doo wop à encore avoir des tubes en haut des charts à la fin des 1960's, en effet en 1969 ils obtiennent un hit international avec leur simple soul Sing a rainbow /Love is blue.

La pèriode qui nous interresse concerne  leurs faces rock n'roll des années 1955 - 61.

En 1953 Johnny Funches (leadeur tenor), Verne Allison (Tenor), Lucius McGill (tenor), Mickey McGill (Bariton), Marvin Junior (Bariton) et Chuck Backsdale (basse) enregistrent sous le nom de the El Rays poyr Checker records (filiale de Chess). En 1955 Lucuis quitte le groupe, le quintet renommer The Dells part chez Vee Jay records, ils obtiennent des hits dont le plus important est Oh what a nite qui montera à la 5 eme place des charts R & B en Octobre 1956. Même si ce titre est plutôt une ballade Doo wop, dans l'ensemble les titres Vee Jays des Dells sont plutôt rythmés et à classer du côté du rhythm and blues vocal, des Jivers et des Boppers comme les excellents Come on baby, Zing zing zing, I wanna go home et Swinging teens, on peut noter la présence du Sax tenor Cliff Davis dans le style de King Curtis.Swinging teens enregistré en 1961 dans lequel Johnny Carter (ancien membre de The Flamingoes) remplace Funches est un des derniers titres de la pèriode doo wop des Dells.

L'album Rockin' on Bandstand de Charly records (CRB 1056)compile ces faces mémorables de doo wop rock rythmé comprenant l'ensemble de leurs enregistrements Vee Jay 1955 - 1961 soit Jo-jo, Zing, zing, zing, I can't help myself, Dance, dance, dance, Time makes you change, Wedding day, Oh what a nite, Swingin teens, Baby open your heart et I wanna go home associés à des inédit tout aussi bons comme Baby do, Come on baby, At the bandstand, Cherry Bee, Restless days, Sleepless nights et I can't dream.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 07:52

Song Parade est une revue belge flamande de la seconde moitier-B-NOL9gBWk---KGrHqEOKnQEvyFr-DIMBMMgtJmp0w--_12.jpg des années 1950's et du début des 1960's qui parlait comme son nom l'indique de chansons, et plus généralement de l'actualité musicale. Et comme vous pouvez le voir le Rock n'roll est un genre particulièrement chroniqué dans ses lignes. Le premier numéro parait en Janvier 1955.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les scans suivant correspondes à des numéros de Song Parade appartenant à Andre Bette

20100716105416965

Publicité des 45 tours de Gene Vincent

 

20100716105441414

Hit parade Rock n'roll Song parade Novembre 1956 et couverture avec Little Richard

du Song Parade Dec 1956.

 

20100716105503197

Publicité des disques Capitol (Gene Vincent, Jodimars et Five Keys...)

 

20100716105538139

Trés belle couverture rock n'roll du Song Parade de Janvier 1956

 

20100716105636611

article sur Elvis Presley

 

20100716145438902

Article sur Ricky Nelson & Bill Haley & his Comets (en tournée en belgique)

 

20100716145502719

Article sur le film Disck jockey Jamboree

 

20100716145523981

Publicité des disques Ronnex (avec Louis Prima) et couverture du numéro de Juin 1956 avec

Elvis Presley.

 

!B)NOLPwBGk~$(KGrHqUOKisEwRJduG7DBMMgtHVnKQ~~ 12

Song Parade 1960 avec Paul Anka

 

!BtEfHzgEWk~$(KGrHqYOKiIEvP!U!IcrBL6,(ztRc!~~ 12

Song Parade Novembre 1958 avec Paul Anka et Brigitte Bardot

 

Magazine%20246

Song Parade Février 1961 avec Jackie Wilson et Fabian

 

 

-BtEfTvg-Wk---KGrHqYOKjgEvPW-dgMcBL6-YNY63g--_12.jpg

Song Parade Décembre 1959 avec Brigitte Bardot

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 22:03

 

La compilation Rabbit Action de Charly records (LP 1018) DSC06066.jpgpermet d'entendre le légendaire simple de Carl Perkins avec Blue Suede Shoes en face A et Honey Don't en face B qui sera le premier tube rockabilly à atteindre les premières places du hit parade national en Décembre 1955, et deux autres incontournables chef d'oeuvre de Carl comme Everybody's trying to be my baby et That don't move me le tout accompagné de versions inédites d'autres classiques du maitre comme Dixie fried, Everybody's trying to be my baby, you can't  make love somebody et Cat clothes.

A côté de Perkins nous trouvons un autre rocker moins connu du label le sauvage Junior Thompson originaire de l'Alabama, qui avant de mettre en boite ses faces Sun records présente sur ce lp enregistre en 1955 un simple devenu un classique du rockabilly sur le label Meteor Raw deal / Mama's little baby (Meteor 5029).  Ses faces Sun Rabbit Action, How come you do me, Rock-me-baby et Rhythm called rock and roll sont particulièrement réussies et pourtant sont étonnement  inédites.

 

 

 

 

 

Découvrez la playlist rabbit action avec Carl Perkins

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 23:59

Crazy Cavan 'n' the Rhythm Rockers est une formationDSC05896.jpg de Rockabilly originaire du Pays de Galles formée par Cavan Crogan au chant, Lyndon Needs à la guitare solo, Terry Walley à la guitare rhythmique, Graham Price à la guitare basse et Mike Coffey à la batterie que j'apprécie particulièrement.

Ce groupe pour l'avoir vu à mainte reprise est assez incroyable en live, et du coup les lp enregistrés en public sont aussi de véritables perles, les lives du groupe At the Picket Lock sont déjas chroniqués de même que celui lors du Bop n'roll party, ici un autre live légendaire du groupe enregistré au Rainbow (à Londres) le 30 Avril 1977 edité en 33 tours par Charly records (CR 30139) il permet d'entendre quelques classique du rockabilly teddy boy du groupe comme Teddy boy boogie, My little sister's gonna motorbike, She's the one to blame, Teddy Boy rock n'roll, Stompin' shoes et Bop pretty baby, associé à des covers complètement restylisé pour devenir des titres typique du groupe comme Okie Boogie (écrit par Jack Gutrie, et chanté par Speedy West , Ella Mae Morse entre autre), Rock around with ollie vee (de Buddy Holly durant sa pèriode rockabilly), Tongue tied jill (de Charlie Feathers), Ol' black Joe (un traditionnel écrit par Stephen Foster en 1860) et chanté par Paul Robeson durant les 1930's devient un véritable chef d'oeuvre du rockabilly teddy boy par Cavan et sa bande) et Real gone lover (écrit par Dave Bartolemew pour Fats Domino ).

 

Crazy Cavan - Okie boogie
Repost 0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 23:28

La compilation The Best of British RockabillyDSC05758.jpg de Sonet records  (VG 407 - 508574) est une véritable référence de la scène rockabilly de Grande bretagne des années 1970's compilant 20 titres absolument fabuleux.

Nous y trouvons le groupe Crepes 'n' Drapes de Gloucester, qui fait deux titres de Rockabilly teddy boys Boogie Bop Dame et Big black Chevrolet, Hogshead est un groupe formé par Richie Bull à la guitare dobro 5 cordes, D.G. Elvin à la guitare, Dave Vaughan à l'harmonica, Vince Lee à la guitare solo, Jerry Alsford au violon, Dave Hatfield à la contrebasse et Colin Davidson au chant est une formation rockabilly au son plus authentique qui ne possède pas de batterie leur Gonna bop on back to Memphis est un hillbilly rock et Black Cadillac est un trés bon rockabilly,  Jim Carlisle dans son titre Rockin' dreams joue de tout les instruments qu'il remixe ensuite, Johnny and the Jailbird qui enregistre un trés bon lp pour Rockhouse (chroniqué sur ce blog) est ici présent avec Eileen d'un style  doo wop rock fin 1950's et un rock solide Too much wine, Mike Berry qui obtient en 1961 un gros tube national avec son chef d'oeuvre A tribute to Buddy Holly est présent avec son titre contemporain au lp Rockabilly et une cover du Jambalaya de Hank Williams,  Vic Maile & the Faders font une bonne cover de Baby let's Play house de Arthur Gunter popularisé par Elvis Presley chez Sun records, Bobby Clifford chante son Rollin' rock rock (en hommage au légendaire label américain de Ronnie Weiser) et une cover de Guitar Nelly (de Hank C Burnette), Sunstroke formé par Big Lew Bernard au chant et piano, Mick Sweeney à la guitare solo, Ray Bailey à la basse et Wally Doyle à la batterie font une cover de Oakie Boogie un rockabilly fifties de Hank Swatley et de I'm out des Surfriders, The Jets de Londres un des groupes incontournables de la scène rockabilly et doo wop britanique des 1970's et 1980's chante leur de leur premier titre le génial Rockabilly baby, Mr. C & the Hep Cats font une cover du rockabilly fifties de Bill Flag Guitar Rock, Sav & the Rhythm Cats interprette Rebel rock une composition de Bill Carlisle (présent à la guitare sur ce titre) accompagné de Bob Burgos à la batterie et Sav au chant, Al Robert Jr de New Malden ( Surrey) est une légende du rockabilly des 1970's qui jouait de tout les instruments sur ses titres, il interprette ici sont Smokey Joe's enfin Cadillac est un groupe qui à accompagné Chuck Berry lors d'une tournée européenne interprette un classique du rockabilly des fifties The south's gonna rise again de Jesse James.

 

Repost 0
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 00:05

La Capitol Records Tower23.jpg est une des grandes réussite de l'architecture des années 1950's de la région de Los Angeles. La compagnie de disque Capitol Records demande à Welton Becket le design du bâtiment, et se dernier réalise un bâtiment dont la tour fait penser à des disques 45 tours empilés les une sur les autres, sorte d'architecture parlante. En effet le bâtimentcontient les studios d'enregistrement du label. La tour mesure 46 mètres de haut et est inauguré en 1956. Bâtiment trés connu des inconditionnels de Gene Vincent, c'est en effet dans ce lieu que Gene gravera quelques un des plus grands chef d'oeuvre du rock n'roll.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la_ca_capitol_bldg.jpg

 

 

Capitol1.jpg

 

capphoto.jpg

 

 

539w.jpg

 

cap.jpg

Repost 0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 23:35

Le Seeburg V 200 est l'une des machines Seeburg-20V-20200.jpgdes fifties ayant le design le plus spectaculaire et le rendu sonore le plus qualitatif par la qualité de son amplificateur et de ses baffles. Le modèle existe en deux version en bicolor Bpordeaux et marbré et le VL 200 citron et saumon. C'est un des premiers juke box américains à avoir 200 sélections. Il est produit en 1955 à 24 550 exemplaires mesure 142,8 cm de haut, 91,5 cm de mlarge et 69 cm de profondeur pour 188 kg.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17468_0450_1_lg.jpg

 

Seeburg-V200-048.jpg

 

45476907_3-magnifique-juke-box-seeburg-v200-1955.jpg

 

45476939_2-magnifique-juke-box-seeburg-v200-1955.jpg

 

 

V200-fv.jpg

 

Seeburg-V200.jpg

 

Seeburg-20VL-20200.jpg

 

 

Repost 0