Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 23:25

Elvis Presley le King of rock n'roll est l'artiste (avec les Beatles) dont les oeuvres sont les plus collectionnées au monde. Il enregistre dans les années 1950's et au début des 1960's un nombre assez incroyable de classiques et de chef d'oeuvre (bien plus que tout les autres artistes majeurs de l'histoire de la musique qui lui succéderont) on peut citer entre autres par ordre de parution sur le marché That's all right (1954), Good rockin' tonight (1954), Baby let's play house (1955), Mystery train (1955), Heartbreack Hotel (1956), Blue Suede Shoes (cover de Carl Perkins de 1956), My baby left me (1956), Hound dog (1956), Don't be cruel (1956), I got a woman (cover de Ray charles de 1956), Love me tender (1956), Too much (1957), All shook up (1957), Teddy bear (1957), Jailhouse rock (1957), Hard headed woman (1958), King creole (1958), I got stung (1958), Stuck on you (1960), Mess of blues (1960), I gotta know (1960), Flaming Star (1961), His latest flame (1961), Little sister (1961), Good luck charm (1962), She's not you (1962), Return to sender (1962), Viva Las Vegas (1964), Cryin' in the Chapel (1965), Easy come easy go (1967), Long Legged girl (1967), Big Boss man (1967), Guitar man (1968), In the Ghetto (1969), Suspicious mind (1969) et Burning love (1972).

Revenons à notre 78 tours (de la collection d'André Bette), la chanson Paralysed est enregistrée par Elvis le 2 Septembre 1956 pour être sur son second lp Elvis et écrite par Otis Blackwell (avec l'aide d'Elvis), on trouve le titre également sur le ep Elvis Volume 1 (RCA EPA 992) avec les titres Rip it up, Love me et When my blue moon turn to gold again et bien sur en simple seulement pour le marché britanique en 1957 couplé avec le titre When Your Blue Moon Turns to Gold Again mais ce disque sera distribué et préssé par His master Voice et non par RCA sous la référence POP 378, (le disque atteindra la 7 eme place du hit parade en Grande Bretagne la même année).

elvis-paralysed.jpg

 

Elvis-Presley-pictures-1957-MXB-3001-040-l.jpg

 

 


 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans 78 tours
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 22:55

Gene Vincent est pour tout amateur de Rock une véritable référence musicale. Comme je suis un inconditionnel de l'oeuvre de Gene de nombreux articles lui sont consacrés sur ce blog et ce n'est pas finit. Il met en boite durant les fifties pour le label Capitol quelques un des plus extraordinaires rock blanc de l'Histoire comme Be bop a lula (1956), Blue Jean bop (1956), Dance to the Bop (1957), Crazy Legs (1957), B-I-Bickey-Bi Bo Bo (1957), Wear my ring (1957), Say mama (1958), Baby blue (1958),  She she little Sheila (1959), Wildcat (1959) et évidemment Lotta Lovin' en 1957.  Evidemment cette liste est loin de faire le tour des chef d'oeuvres enregistrés par Vincent durant ses années Capitol. Le titre sort en Juillet 1957aux USA sur le simple Lotta LovinWear My Ring (Capitol F 3763), le titre sera un gros tube atteignat la 12eme place des charts en Septembre. En Aout 1957 Gene et ses Blue Caps interprette le titre sur le plateau du show TV  American Bandstand (espèrons que la vidéo ressorte un jour). On peut noter qu'un second simple sort en Novembre 1957 aux USA couplant Lotta lovin' avec Be bop a lula (Capitol F 3871 US). Revenons à notre 78 tours (de la collection d'André Bette).Il est l'édition export de Septembre 1957 du simple Lotta lovin / Wear my ring mais sous la référence (Capitol 45-CL 14763).

gene-vincent-1.jpg

 

Gene08_WEB.jpg

 

 


 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans 78 tours
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 20:39

Lloyd Price et son Rock n'roll dance commence une nouvelle rubrique consacrée aux 78 tours.  C'est en Mai 1956 que sort le titre avec face B Country boy rock en Mai 1956 sous le simple (Speciality 578). Le disque présenté ici (de la collection d'André Bette)  est un pressage pour le marché Belge sous le label Ronnex  (mais on peut remarquer l'identification du simple Speciality dont il est l'export).

Petite bio de Lloyd (qui sera approfondi lorsque j'aborderai son oeuvre des fifties dan un article spécifique), c'est un des chanteurs de Rhythm and blues les plus important de la Nouvelle Orléans, grâce à Art Rupe (de Spéciality) lui permet d'obtenir son immense classique Lawdy Miss Clawdy (1952) suivit de Just Because (1957). C'est chez Abc Paramount qu'il obtient à la fin des fifties deux autres tubes majeur avec Stagger Lee (1958) et Personnality (1959).

.

lloyd-price

 

p15884eqs05.jpg

Photo promotionnelle de Lloyd Price.

 

 


 
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans 78 tours
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 10:21

La compilation Lordy Hoody de Fury Recordslordyhoody.jpg ( FCD 3022) rassemble les titres d'artistes de la scène Rock n'roll et rockabilly des années 1990's aussi bien originaires des USA que d'Europe allant du rockabilly authentique au néo rockabilly au passant par le doo wop. Nous trouvons Jimmy Roy and his five Star Hillbillies avec Railroad bridge (un country rockabilly) et Pierre's boogie (un instrumental western swing), High Noon avec Rattlesnake man (un rockabilly authentique et sauvage), The Razorbacks avec Relentless (un néo rockabilly dans le style du début des 1980's) et Twisting by the fool (belle version du titre de Dire Straits), The Metronomes avec Magic (un doo wop entrainant) et Baby let me in (un fabuleux doo wop), The Rapiers avec Feelin' (cover de Johnny Kidd and the Pirates) et Theme from the Avengers (version dans le style des Shadows du générique de la série The Avengers soit en français Chapeau Melon et Bottes de cuir), Colin Winski avec Lordy Hoody ( cover du rockabilly sun 1950's de Tommy Blake) et Cool love (un néo rockabilly), Ray Condo and his Hardrock Goners avec Sweet love on my mind (cover speed et sauvage de Johnny Burnette & the Rock n'roll trio) et She's my baby (cover ultra speed et sauvage du titre de Billy Lee Riley), Rocky Craig and dan Tapalina avec Dig you later right now (un rockabilly rapide avec bootleneck superbe!!) et Come on mama let's rock (un médium rockabilly), Johnny Earl and the Jordanaires avec You're the one (composition de Earl dans le style d'Elvis Presley mais n'ayant rien n'a voir avec le titre chanté par Presley du même nom vous suivez toujours, le titre de Earl est une ballade rock aux sonorités gospel et doo wop quand même trés bonne et originale), Steve a la Vac and the Disposables avec Shakin' vac holiday (un génial rockabilly blues rapide délirant avec instrumentation country blues des plus authentique),Sonny West and the Rhythm Kings avec Doin' the boogie #2 (un trés bon rockabilly sauvage et primitifs), Lewis Pennebaker and the King 'B's avec Walking by myself (un rockin' blues avec harmonica),   et The Rough Diamonds avec I sold my soul (un néo rockabilly teinté de garage 1960's).

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 23:26

Viva Las Vegas est probablement lvlv5_f.jpge plus grand festival de Rockabilly des USA, ce cd compile des artistes qui ont participé à la  5 eme édition en 2002. Nous trouvons le pionnier Jack Earls avec l'excellent rockabilly My little mama, The Top hands interprettent Loves gets in the way (un médium rockabilly) et Real Gone baby (un médium rockabilly teinté de jazz), The Nu Niles interprettent Rock-a-duba (un rockabilly authentique bien sauvage) et I can't go back home (un médium rockabilly avec une mélodie proche de Baby trying to get to you d'Elvis chez Sun) , Ramblin James and the Billyboppers interprettent Heart ain't havin' a ball (un splendide Rockabilly), Ashley Kingman & the Smokin' band  interprettent Strollin' with Mary-jane (un instrumental rck n'roll avec influence surf),Smith's Ranch boys interprettent Romp and stomp (un hillbilly rock) et Just Because (une trés originale version du rock d'Elvis Presley dan sun style Hillbilly), The Extraordinaires interprettent Rock with you (un doo wop excellent), Smokestack Lightnin' interprette Soulbeat (un country rock moderne) et Don't think twice it's alright (une ballade country dans le style de Sea of Heartbreack), Six String Eric and the Lazy Ranch Hands interprettent Keep Knocking (une incroyable version western swing du rock ravageur de Little Richard) et Bare back boogie (un western swing boogie), Littl Boy Arnold interprette I gotta go (un rockabilly rapide) et It take times (un rockabilly médium),  Big Daddy Alright interrette Poor me a drink (un jump blues de style 1950's), The Stumbleweeds interprettent Heart of fire (un hillbilly rockabilly féminin rapide), Ruby Ann and the Boppin Boozers interprettent le génial médium rockabilly I hear you talkin', Sonny Rogers interprette Honky tonkin' (un rockabilly rapide) et Straight a's in love (un rockabilly inspiré par le style de Johnny Cash), The Lustre Kings intreprettent 1,2,3 Hang up (un jump rock au style moderne), Lil' Luis Y Los Wild Teens interprettent Baby, baby, baby (un white rock avec sax hurleur), Hi Voltage reprennent le rockabilly 1950's des Stoltz Brothers Rock n'roll riot et un des blue beau rockabilly de Buddy Holly Blue Days, black knights, Charlie Thompson and the Emeralds interprette Treat me right (un white rock avec bonne mélodie) et  Juke box pearl (est un jump rock n'roll teinté de western swing dans le style des faces début 1950's de Bill Haley), et Crosstown 7 interprette That mellow Saxophone (version jive à la Louis Jordan du Rhythm  & Blues fifties de Roy Montrell) et All night long (version jump du classique de Joe Houston). Comme la compilation du Viva Las Vegas 4 que du bon voir du trés bon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 22:51

Le Cd Viva Las Vegas 4 CD compileSans-titre-70.jpg 24 titres d'artiste présents au 4 eme festival rockabilly organisé dans la ville du vice aux USA Las Vegas. (VLV4CD) en 2001. Nous trouvons Marti Brom and the Barnshakers la chanteuse accompagné par la formation de rockabilly authentique le trés bon rock n'roll authentique Black Cadillac, The Top Hands interprettent I.O.U (un hillbilly jump dans le style des Bill Haley du début des 1950's) et Too tired (un western swing), Carlos and the Bandidos interprette The pleasure all mine (un trés bon médium  rockabilly), Tired of what you do to me (un white rock à sonorité country déjanté) et You're a cheater un white rock déjanté et psychotique,  Royal Crown Review interprette Watts Local (rhythm and blues avec cuivres dans un style début 1950's), Flatfoot Shakers interprettent Hard headed (un fabuleux white rock hypnotique et inquietant) et  Boogie woogie feeling (un néo rockabilly bien speed), No turning back (un medium rockabilly), The Rizlaz interprette Record hop (d'un classique du white rock 1950's de Tielman brothers), The Flea bops interprette Hearts on fire (un rockabilly rapide avec un beau riff de guitare), Skinny McGee and the Mayhem Makers interprette Daddy was a hobo (un rockabilly country dans le style de Johnny Cash) et Have you seen my baby (médium rockabilly primitif) The Fabulous Harmonaires interprettent I never knew (un trés bon doo wop) et No more tears (un titre  trés original est réussi dans un style teenage rock n'roll  doo wop fin 1950's) The Travellers font une cover de Pink Champagne de Joe Liggins (dans un style Jump 1940's), The Stumbleweeds interprette Foot stompin' Friday night (un hillbilly rock avec chanteuse dans le style de Rose Maddox), The Top Hands interprette We'll fall in love (un western swing), The Donnettes interprette Straight shootin' daddy (du rockabilly féminins à plusieurs voix dans la lignée de Wanda Jackson ou Janis Martin), The Satellites interprette Guess i've fallen in love (une superbe ballade rock n'roll), The Flea Bops font une belle cover avec voix féminine du rockabilly 1950's Little Bit More de Sleepy Labeef et The Blue star Boys font une cover de deux rockabilly incontournable des 1950's Rockin' rollin' Stone (de Andy Starr) et Love love love (d'Eddie Bond)

 


Marti Brom - They Call Me Crazy

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 22:32

Pour varier des kustoms voici un hot rod au look début 1960's

b16-vi.jpg

 

b14-vi.jpg

 

b12-vi.jpg

 

b5-vi.jpg

Voir plus de photos:

http://public.fotki.com/djoe03/modeles-124-et-125-eme-/hot-rod/

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & kustom models
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 22:24

Voici un kustom au look typique du début des sixties

028-vi.jpg

 

026-vi.jpg

 

014-vi.jpg

 

030-vi.jpg

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & kustom models
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 22:17

Djoe03 ou jojo03 est aussi un membre actif du forum Koolest kruzers, il est également un sacrés artiste comme ces photos en témoigne

P1000554-vi.jpg

 

P1000552-vi.jpg

 

P1000558-vi.jpg

 

P1000560-vi.jpg

 

Vous trouverez d'autres photos en cliquant sur ce lien:

http://public.fotki.com/djoe03/modeles-124-et-125-eme-/custom/

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & kustom models
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 11:54

Voici un kustom "posé par terre" comme son nom l'indique "Never to low" réalisé à partir du kit amt de la ford 1950 convertible

DSCN6929-vi.jpg

 

DSCN6938-vi.jpg

 

DSCN6940-vi.jpg

 

DSCN6948-vi.jpg

Pour voir plus de photos :

http://public.fotki.com/Zedskustoms/my-models/kustoms/50-ford-never-too-low--/

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & kustom models
commenter cet article