Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 21:24
The King Rats est une formation de Néo rockabilly qui se forme engoratgo 1989 à Los Angeles, dont le membre fondateur John Whiteleather (originaire dePensylvanie), en 1991 il part s'installer en Suède et commence à se faire un nom dans le milieu du rock n'roll en tournant dans toute l'europe avec ses King Rats, mais également dans leur pays d'origine les USA.
Je possède leurs deux albums sur Part records le Go rat go  (JC 5767) de 1992 avec des compositions comme Cadillac attack, Go rat go (vraiment trés bon), I want speed et Sweet virginia , mais aussi de nombreuses covers plus ou moins de titres rares et obscures ou de traditionnel Meet my baby, Blue light boogie (Louis Jordan), Rollin' the juke box rock (Benny joy), Daddy's home, Ugly & slauchy, Birthday cake, Alley cat, Pink Cadillac(Jimmy Evans), Bald head, Everybody got a baby, Cracker jack, ärty saturday night et He'll have to go. Sur cet album leurs influences sont aussi bien le rockabilly, le rock n'roll fifties et début 1960's que le blues, le rythm and blues et la country se qui fait au final un album varié mais aussi inégal.
Mais également le second album à mon gout supèrieur au précédent et exclusivement  rock n'roll encore Tequila Hangover Part records (Part-cd 601.002) de 1993 contenant quasiment que des compositions de rock n'roll et rockabilly moderne particulièrement originaux et réussis comme par exemple le génial Sans-titre-32.jpgBad reputation, on trouve aussi comme compositions originales Tequila hangover, Make a little love, i just wanna do what the other boys, Angeline, Jelly jar wine, Honky tonk daddy, Messin' round in essen, Mr scandinanvia, Over again, What did i do to deserve a girl like you, Crazy friend, Slot car party, Hey postman, Fourteen hours, hells around the coener et Message to mom et une seule cover Tallassee Lassee de Freddie Cannon.
Dans ces deux albums les King Rats sont John White leather (contrebasse, basse et chant), Luis Graber (chant et guitare), Thorlief Robertson (batterie), Zille (guitare rythmique et chant), Mike Stumpf (choeur guitare et banjo), Frank Ba (piano) et the Yahoos (choeurs)
John Whiteleather & The King Rats MTV Rock n Jock

John Whiteleather & The King Rats - Go Rat Go

 


 

Repost 0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 19:59

Mars Attacks est une formation Suisse/Autrichienne mars-attack-copie-1.jpgde rockabilly authentique et sauvage qui se forme en  1998 avec Roland Riedberger (chant guitare rythmique), Martin Telfser (guitare solo), Oliver Pfanner (contrebasse) et Mops Lüsher (batterie). En 1999 sort leur 1er lp 25 cm Mars attack ... run for your life...! Armadillo records (ARLP-003), un ep 4 titres

Snatch It & Grab It en 2000, un second album Dirty Tricks en 2003 et un troisième album Circle of Love en 2006.

Je possède leur 1er 25cm qui est une véritable réussite contenant de trés bonnes compositions comme les titres  Mars Attacks, Ninety nine ways, Baby baby, Time in my heart, The way i bop, Please can you say et I'm gonna buy me a ticket. mais aussi des covers comme All nite boogie (de Mary Drummond), The Satellite girl (de Jerry Engler) mars-attack.jpget Lies (de Lee Ross). Je me suis également procurer la version cd du disque contenant 4 titres supplémentaires Rockin' bones (popularisé par  Ronnie Dawson), I guess it's meant that way (de Pat Cupp), You're gonna change or i'm gonna leave (de Hank Williams) et Pepper hot baby (de Jay P Morgan).

Je possède également leur 3eme album en cd Circle of love (Rhythm bomb records - Blue lake records LC 12787) contenant lui aussi de nombreuses trés bonnes compositions de rockabilly et white rock toujours aussi sauvages et authentiques comme Circle of love, I'm gonna get ya, Rome wasnt built in a day, Lush, Leavin' it all behind, If i could be true, Misunderstood, Nothing to write home about, She's gone et I just feel so sad. Au niveau des covers nous trouvons I care (de Carl Perkins), Rebound (de Charlie Rich), King of fools (de Edwin bruce) et In my dreams (de Bernice Bedwell).

  Pour en savoir plus sur le groupe:

http://www.myspace.com/marsattacksrockabilly

http://www.rockabilly.ch/marsattacks/

 

 

 

 

 

 

Mars Attacks "Rockabilly" - Leavin´ It All Behind

 

 

Mars Attacks - doggin' my steps  

 

Mars Attacks  - Rockin' & Knockin'

 

 

Mars Attacks live 10.07.2010  

Repost 0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 19:31

Le lp Rockabilly Shakeout ace records (CH 191) compile DSC05997.jpg16 titres de rockabilly 1950's  précédemment sur des 25 cm 33 tours Ace durant les 1970's sous la direction de Ray Topping (chroniqués sur ce blog).Ces titres sont en majorité sortis durant les fifties sur les labels Starday, D et Dixie.

De Starday records nous trouvons de 1955 Uranium fever par Ruddy Gaddis, de 1956 Shadow my baby par Glenn Barber, Chicken Bop par Truitt Forse, Cats just back in town de Bill Mack et Tennessee rock par Hoyt Scoggings, de 1957 All the time par Sleepy La Beef, I don't know when de Hal Harris (enregistré à la fin des 1950's et publié pour la première fois par Ace en 1978). De 'D' Records nous trouvons  de 1958 soit My little baby de Jimmy & Johnny, True affection de Byron Johnson, Hey hey little boy blue de Merle Lindsay et My big fat baby de Sonny Hall & the Echoes et de 1960 Hey hey little boy blue de Merle Lindsay. De Dixie records nous trouvons le célèbre white rock sauvage Spin the bottle de Benny Joy, de Lucky Seven records Prettiest girl at the dance de Gene Wyatt (1958), auquel se rajoute des inédits comme Slippin' 'n' slidin' sometime de Link Davis de 1957 et de 1955 Atom bomb de Glen Barber.

 

 

Rudy Gaddis-Uranium Fever

 

 

Glenn Barber - Shadow my baby


 


  TRUITT FORSE - Chicken bop

 


Hoyt Scoggins-
Tennessee Rock

 

 

 

Sleepy La Beef - All The Time

 

 

 

Hal Harris - I Don't Know When

 


  Sonny Hall & The Echoes - My Big Fat Baby

 


 


 Benny Joy - Spin The Bottle 
 

  Glenn Barber - Atom Bomb

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 00:23

La Compilation Memphis Rockabilly DSC06034.jpgde Ace Records (CH 167) est consacrée à des enregistrement 1950's de rockabilly réalisés dans les studios du label  Erwin records ( situés sur Chelsea Avenue à Memphis) dirigé par un ancien musicien professionnel Marshall E. Ellis. C'est devant le succés de Sun avec les simples Rockabilly d'Elvis Presley, que Ellis décide d'enregistrer des artistes dans ce nouveau style musical, nous trouvons sur ce disque The joint's really jumpin de Jimmy Evans (artiste qui fut en 1954 auditionné sans succés par Sam phillips) enregistré en 1955 avec Carl Simmons (le frère de Gene) et le Pianiste Jimmy Wilson (que l'on trouve sur de nombreuses sessions Sun records), et sort sur le label d'Evans Clearmont records. C'est avec le premier simple de Hoyt Johnson (Erwin 555) que Ellis met en boite un véritable chef d'oeuvre du rockabilly avec les titres Enie Meanie Minie Mo / Standing in your window. Nous trouvons aussi l'un des maitres du genre Eddie Bond avec Boo bop da caa caa de 1959 édité sur l'autre label d'Ellis Stompertime records et Here comes that train enregistré en 1965 pour Erwin records. On trouve également Ray Scotts avec son Boppin' wig wam willie (un rockabilly rapîde) qui sort sur Erwin et une version inédite de ce même titre, Ronnie Moore (le bassiste d'Eddie Bond) avec You have this and more titre qui sort sur Stompertime, les Monarchs IV et l'instrumental Weekend qui sort sur Erwin en 1963 et trés inspiré par le style du Bill Blacks Combo, Pat Ferguson une chanteuse de rock n'roll accompagné à la guitare par Scotty Moore (le légendaire guitariste d'Elvis) sur Fool i am qui sort sur Stompertime, Joel Hogan avec Look coming yonder qui est enregistré durant les 1970's et publié sur Unknown records, Hap Perry est son jusque là inédit Got you on my mind, Bobby Garret's et son synamique Short skirts  enregistré et publié en 1963 sur E & M records et Juke Box mama par Merdel Ford qui sort sur Erwin records.

 

Eddie Bond - HERE COMES THAT TRAIN

 

Jimmy Evans - The Joint's Really Jumpin'

 

Ronnie Moore ... You Have This And More


 

Ray Scott - Boppin' Wig Wam Willie

 

Hoyt Johnson-"Eenie Meenie Minie Mo"

 

Bobby Garrett - Short Skirts

 

Pat Ferguson - Fool I Am



 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Compilations rockabilly 1950's
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 01:08

Merci à  Andre Bette qui m'a fait parvenir une copie d'un article de Cine revue de Mai 1958 sur le film de Alan Freed Mister Rock n'roll afin de le partager avec vous.

Cliquer sur l'article pour l'avoir en grande taille.

20101106151245720

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Bande Originale de film
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 22:04

Les Chaussettes Noires avec son DSC07524chanteur Eddy Mitchell est incontestablement le groupe majeur du rock français du début des années 1960's. Le groupe est fondé en 1960 par Claude Moine (Alias Eddy Mitchell) et Jean Pierre Chichportich (à la batterie) tout deux passionnés de rock et travaillant dans la compagnie d'assurances Phoenix. Il sont rejoint par William Benaïm (originaire d'Alger à la guitare solo), Tony D'Arpa (né en Tunisie à la Guitare rythmique) et Aldo Martinez ( à la basse). Ils s'appellent tout d'abord Eddy Dan et les Danners puis les Five Rocks.

En Novembre 1960 ils signet chez Barclay, et c'est à cause d'un accord publicitaires entre Braclay et la marque de Chausettes Stemm (qui veut lancer la mode des Chaussettes Noires) qu'il deviennent les Chaussettes Noires . Le succés du premier eps 45 tours (contenant la cover du Be bop a lula de Gene Vincent ) sort en Janvier 1961 est le succés est immense et trés rapide, suivit en Mars d'un second contenant le maintenant classique Daniela qui sera un des plus gros tubes du groupe (800 000 exemplaires du Eps sont vendus). Ils triomphe au côté de Johnny Hallyday au premier festival de rock n'roll DSC06133du Palais des Sports.

Jean Pierre Chchportich quitte le groupe pour le service militaire, il est remplacé par Gilbert Bastelica. En 1962 le saxophoniste Mick Picard rejoint le groupe qui particippe à deux films Comment réussir en amour et Les Parisiennes.

En Mars 1962 Eddy Mitchell part à son tour sous les drapeaux, suivit d'autres membres. Mais le groupe continu à enregistrer et à faire des concerts dont en octobre un mythique concert à la Mutualité. En Octobre Eddy Mitchell enregistre son premier Eps 45 tours Solo (Mais reviens-moi)Jusqu'en décembre 1962, les disques des Chaussettes Noires sortent à une vitesse effrénée et les tubes s'enchaînent Dactylo rock, Le twist, Volage , Le twist du canotier (avec Maurice Chevalier) et le groupe fête leur 2 millionième disque vendu.

Début 1963, les Chaussettes Noires enregistrent un disque instrumental Pow Wow et un dernier 45 tours avec Eddy Mitchell Ne délaisse pas.

Fin 1963 Eddy quitte le groupe, début 1964 Aldo, William,  Paul, Gilbert Bastelica (batterie) et Michel Gaucher (saxophone) continuent le groupe avecDSC07454 deux Eps 45 tours mais le groupe se séparre à la fin de l'année.

 

Je possède les deux premiers 25 cm du groupe de 1961 soit:
100% Rock (Barclay 80147) contenant les titres: Hey Pony (cover du Pony time de Chubby Checker), DanièlaFou d'elleBetty (cover de Baby Blue de Gene Vincent),  Tu parles trop (Cover du You talk to much de Joe Jones), Be bop a lula (Cover de Gene Vincent),  La bamba rockOh Mary-LouJe t'aime trop (Cover de I gotta know d'Elvis Presley)  et  Eddie sois bon (cover de Johnny Be good de Chuck Berry).

Rock n' Twist (Barclay 80160) contenant les titres Le twist  (cover de The Twist de Hank Ballard), Vivre sa vie, Rock des karts, C'est tout comme (cover de A mess of blues d'Elvis Presley), Chérie oh chérie, Quand je te vois (Cover de Pretty Little angel eyes de Curtis Lee), Dactylo rock, Madam' madam',Trop jaloux (cover de Lloyd Price) et  Petite Sheila (cover de She she little Sheila de Gene Vincent).

J'ai également quelques 45 tours Eps comme le Barclay 70378 avec Daniela, Je t'aime trop,DSC07457 Eddie soit bon et Betty  le Barclay 70392 avec Madame! Madame!, Dactylo rock, Cherie oh cherie (cover de Sugaree de Marty Robbins) et Trop Jaloux, le Barclay 70427 avec La leçon de twist, Infidèle et Peppermint twist (Cover de Joey Dee), Le Barclay 70458 avec Je reviendrai bientot (cover de Johnny Otis), Shout shout (cover de Ernie Maresca), Roly Poly (cover de Joey Dee)   et Hey Let's twist (Cover de Joey Dee), le Barclay 70470 avec Parce que tu sais , Le temps est lent, Toi quand tu me quittes et C'est la nuit (Cover de The night is so lonely de Gene Vincent) et le Barclay 70529 Ne delisse pas (cover de Gonna get home some how d'Elvis Presley), I revient (cover de Say Mama de Gene Vincent), Jezebel (cover de Gene Vincent) et Ceci est mon histoire (cover de A big fat saturday night de Gene Vincent).

Grâce à une annonce du site web de petites annonces Le Bon Coin je me suis procurer des compilations du groupe soit:

Le double lp Barclay Les Chaussettes Noires Story Vol 1 et Vol 2 ( BA-613) contenant les titres Be bop a lula, Betty, Eddie sois bon, La bamba rockDSC07455, Fou d'elle, Daniela, Le twist, Quand je te vois, C'est la nuit, Peppermint twist, Je reviendrai, La leçon de twist, Tu parles trop, Volage, Hey! pony, Le chemin de la joi, Oui chef... bien chef, Roly poly, Cherie! oh chérie!, Ceci est mon histoire, Parce que tu le sais, Ne délaisse pas et Ca ne peut plus durer comme ça.

Le double lp Barclay Les chaussettes noires volumes 3 et 4  (Barclay 920473/74) contenant les titres Il revient, Jezebel, Vivre sa vie, Les enchainés (cover de Unchained melody), C'est tout comme, Petite sheila, Le twist du père Noël, Hey, let's twist, je t'aime trop, Si seulement (cover de Dirty dirty feeling d'Elvis Presley), Le twist du canotier, Tans pis pour toi (cover de Wildcat de Gene Vincent), Noël de l'An dernier, Petite soeur d'amour (cover de Little sister d'Elvis Presley), Madam, madam, Trop jaloux, O, Mary lou (cover de Going home to Mary Lou de Neil Sedaka), Le temps est lent, Non, ne lui dis pas, Shout! shout!, Peppermint twist N°2, Oublie moi (BO du film Comment réussir en amour), Toi quand tu me quittes (Bo du film Comment réussir en amour), Crois-moi, mon coeur (Bo du film Cherchez l'idole),

DSC07456

Boing boing (Bo du film Comment réussir en amour), C'est bien mieux comme ça (accompagné par Gillian Hills dans la BO du film Les Parisiennes), Rock des karts (BO du film Rock des karts) et Noël de France.

Le lp 33 tours Le disque d'or Les

Chaussettes Noires Barclay (BA-215 90.388) contenant les titres Be bop a lula

, Eddie soit bon,

Fou d'elle, Dactylo rock, Parce que tu le sais, Il revient, Daniela, Jezebel, Les enchaînés, Petit Sheila, Le twist du canotier et O, Mary Lou et le 33 tours Barclay distribution Impact Les Chaussettes Noires ( IM 01) contenant les titres Be-bop a lula, Betty, Ne delaisse pas, Volage, La bamba rock, Oui chef... bien chef, Ceci est mon histoire, C'est la nuit, Le chemin de la joie, Quand je te vois, Ca ne pe

ut plus durer comme ça et Rolly polly.

 

 

 

 

 

DSC07537 DSC07536

DSC07535 DSC07534

DSC07533 DSC07532

 

Les Chaussettes Noires - Be bop a lula

 

 


Les Chaussettes Noires - Daniela (1962)

 

 


Les Chaussettes noires je t'aime trop

 

 


Les Chaussettes Noires Quand je te vois

 

 


Les Chaussettes Noires - Oublie moi

 

 


Eddy Mitchell et Les Chaussettes Noires

 

 


Les Chaussettes Noires - Le Twist (1961)

 

 


Eddy Mitchell Les Chaussettes Noires - Dactylo Rock

 

 


Les Chaussettes Noires - Be Bop A Lula

 

 

Découvrez la playlist 1chaussettes noires avec Les Chaussettes Noires
Repost 0
Published by beatnick bandit - dans French rock twist
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 00:38

Ervin Travis est à monerwin-front-.JPG avis l'un des fans les plus extrémistes de Gene Vincent (et c'est pour moi un compliment), non seulement il admire Gegene, mais il arrive à se rapprocher de vraiment trés prés son timbre de voix tout en retranscrir avec précision sa manière de placer la voix.

On pourait penser alors que Ervin Travis n'est qu'un clône de Gene Vincent à la manière des nombreux clônes d'Elvis Presley, ce n'est pas complètement faux et je pense que cela fait même partie du charme de Travis.

Mais à l'écoute de l'album Shades of blue in Paris qui est enregistré live à Paris en 2002 sur Big Beat Records (BBR 0087) Travis et ses Virginians nous montre que l'on peut être à la fois être fidèle à l'oeuvre d'un pionnier comme Gene tout en gardant une véritable originalité voir même une réelle modernité dans le traitement des titres, de ce fait le disque n'est jamais ennuyeux  voir même assez exitant.

Ervin Travis né en 1961 à Lyon, forme à 21 ans son premier groupe les Memories Gene dont le nom en dit long sur le style. En effet Travis est de ses fans obsessionnels qui n'aura de cesse avec son premier groupe de faire découvrir le génie artistique de Gene au travers de la France comme une sorte de missionnaire du rock n'roll dont le messie est Gegene. Et c'est tout aussi naturellement qu'il forme The Virginians.

L'album live Big Beat précédemment cité puise dans toute les pèriodes artistiques (pourtant assez variées) de Gene Vincent tout en gardant un unité stylistique à l'ensemble de l'album, nous trouvons les titres Dance in the street, Blue eyes crying the rain, You win again, Sexy Ways, Who slapped John?, Flea brain, Frankie and Johnnie, In my dreams, I'm going home, Rip it up, Say mama, You are my sunshine, Right here on earth, Someday, Baby blue, Rocky road blues et  Be bop a lula 2002the day the worls turned blue, Lotta lovin' et Geese.

 

Le myspace du groupe: http://www.myspace.com/ervintravis

 

Ervin Travis & The Virginians

 

 


 

Ervin Travis -

 


ERVIN TRAVIS ROCKY ROAD BLUES "ROLLMOPS"

 


" Ervin Travis & the Virginians LIVE at Oxford café - Béthun


Ervin Travis

 


Ervin Travis And The Virginians

 


ERVIN TRAVIS FRANKIE & JOHNNIE "ROLLMOPS"

Repost 0
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 23:55

Earl and the Overtones earlovertones.jpgest une formation de rockabilly authentique française (de la ville de Bourges).

En 2004 Earl accompagné par The Overtones (en fait ils sagit des Wild Goners) enregistre un trés bon album Dreamin... love affair (BLR-CD) sur du matèriel d'enregistrement de studio vintage  (JCR recording service à Vevey - Suisse) pour le label Suisse Blue Lake Records.

En grande majorité le style va du rockabilly "brut de pomme" au white rock sauvage, mais avec  quelques influences rockin' blues et country boogie. Nous trouvons de trés bonnes compositions comme Dreamin'Love Affair, Leave My Woman Alone, Don't Be Square et She's A Sweetie, et des covers de titres plus ou moins connus voir carrément obscure comme  Kathleen et I'm Glad My Baby Is Gone (Glen Glenn), She's Mine (Johnny Jano), Best  Dressed Beggar In Town (Houston Turner), I'm Gonna Move (Benny Joy), Nancy (Pat Tedder), Dry Run (Jimmy Bradford), Run Baby Run (Claude King), Big Bad Wolf (Clinton O'Neal & the Country Drifters) et Blue Swinging Mama (Larry Dawd).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 

 
Repost 0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 22:37

The 2-Tones est un groupe de rock n'roll2tonest.jpg et rockabilly de la scène hollandaise des années 2000 's formé par Tony "SwingTony" Gilde au chant et guitare solo, Jolanda "Devil Woman" De Regt à la contrebasse, Erik "Enrico" Knulst à la guitare ryhmique et banjo et 
Rik "Ricky" Lingier à la batterie. Chacun ayant fait partie antèrieurement d'autres formations comme The Starlets, Bobo's, Swingtones et The Donuts.

C'est sans doute grâce à leurs participations à des groupes de style différents que le Cd Raririty records  (C192657) No more nothin' regroupe dans les 24 titres présent enregistrés par le groupe sont surtout des titres de rockabilly, mais nous trouvons également des titres de Rock n'roll, de jump, de western swing, de country et de jive. Mais tout ces titres (essentiellement des covers) sont joués incontestablement avec beaucoup de talent mais aussi et surtout avec une véritable personnalité et un style personnel reconnaissable.

Nous y trouvons les titres You can do no wrong (Carl Perkins), Standing on a rock, Tennessee toddy (Marty Robbins), You're there (Skeet McDonald), Milk 'em in the morning blues (Tennessee Ernie Ford), Getting tired of me (BR 549), Buzz buzz (Bobby Day), One toothbrush (Phil Trigwell and the Deputies), Rockin' rollin' stone (Andy Starr), Honkey tonk queen (Bobby Hankins), If i ever, Cincinnati lou ( Merle Travis), Chicken shack boogie (Amos Milburn), Ready eye, No more nothin' (Zeb Turner), Take a boogie real lowe, Don't fuck around with love (The Blenders), Cherokee boogie (Johnny Horton), Doggone lie (Autrey Inman), Mister Whiz (Jerry Reed), Pretty little lady (The Keytones), I wonder if you wonder (Jimmy Kirkland), Head home (Charlie Gracie) et Something i said (Lew Williams).

 

 

 

 

 

 

 


 
Repost 0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 17:31

C'est avec une grande surprise que je met la main dans une boutique de disques DSC07470.jpgd'occasion sur ce fabuleux 25 cm 33 tours de Bill Haley & his Comets en pressage us sur DECCA records (DL 5560) pour vraiment pas cher!!. Il se caractérise par la légendaire pochette représentant un hot rod dessinné dont l'équipage est constitué de Bill et de son groupe, un must pour moi de la pochette rock n'roll.

Ce 25 cm contient son légendaire Rock around the Clock, mais c'est sa cover du Shake Rattle and Roll de Big Joe Turner qui se place en 1er titre de la face A et le titre au disque. On n'y trouve également ses autres classiques sur Decca soit les titres A.B.C. Boogie, Thirteen women, Dim, dim the lights, Happy baby, Birth of the boogie et Mambo rock.

Ce 25 cm sort fin 1954 avant que Rock around the clock devienne un hit mondial avec la bande Original du film Blackboard jungle en 1955, qui sera mis en avant sur le 33 tours Rock around the clock Decca (dont nous parlons dans l'article du blog consacré aux enregistrements Decca de Bill Haley). Les musiciens lors de ses sessions sont Bill Haley à la guitare rythmique et au chant, Danny Cedronne à la guitare solo sur Shake rattle & roll, A.B.C Boogie, Dim, dim the light et Happy baby, Franny Beecher à la guitare solo sur Rock around the clock, Thirteen women, birth of the boogie et Mambo rock, Bill Williamson à la steel guitare, Johnny Grande au piano, Marshall lytle à la contrebasse, Billy Gussak à la batterie et Joey d'Ambrosio au saxophone.

 

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Jump and Jive
commenter cet article