Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 21:20

La compilation 33 tours Don't you step... A tribute to Carl Perkins DSC05772.jpgédité par Rockhouse (LPM 9004) est, comme son nom l'indique une compilation en hommage à Carl Perkins, mais sa particularité est d'avoir choisi de réunir 8 formations japonaises. Nous trouvons Chattanooga choo choo boys avec Put cat clothes on et Glad all over (dans un style qui n'est pas sans rappeller le style des groupes teddy boys), Bloomin' brothers (qui sont déjas chroniqués  sur ce blog)  avec Gone gone gone et Honey don't (du rockabilly tout ce qu'il y a d'authentique), Mutant monster beach party avec All mama's children, Matchbox et Look at the moon (du néo rockabilly trés moderne et sauvage) , Guy bones avec Everybody's tryin' to be my baby et Blue suede shoes (du trés bon néo rockabilly), Rollin' rocks avec Boppin' the blues et Honky tonk gal (du rockabilly authentique), Skinny's avec Your true love et Tennessee (du rockabilly au son authentique), Nashville chicken shakers avec Movie magg (du rockabilly au son authentique) et Long gone daddy - O's avec Don't move me (entre néo rockabilly et son authentique). Une compilation plutôt sympathique qui nous permet d'avoir un apperçu de la scène rockabilly japonaise de la fin des 1980's et début des 1990's.

 

 

Bloomin' Brothers

 

Rollin' Rocks

 

Reportage sur la scène rockab japonaise avec entre autre les Skinnies

 

 

 

Repost 0
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 00:15

Johnny and the Roccos fait partie DSC05928.jpgdes groupes de rockabilly marquant de la scène britanique des années 1980's.

Bob Fish (leadeur et fondateur du groupe) est originaire d'une petit ville du sud de l'Ecosse, à 13 ans il fait partie d'un groupe de skiffle qui passe à la tv 2 ans plus tard. En 1972, il fonde Johnny and the Roccos durant cette décennie, le trio se fait une sérieuse réputation par ses concerts en Europe, mais aussi en accompagnant des rockers des fifties comme Charlie Gracie,Little Richard, Sonny Burgess, Warren Smith, Fats Domio, Janis Marrtin, Hayden Tompson, Billy Lee Riley etc...

Durant les 1980's ils accompagnent Jackie Lee Waukeen Cochran sur son album Fiddle fit man et Frankie Ford sur son son album New Orleans Dynamo.

Sous leurs noms ils sortent en 1975 un lp Johnny and the Roccos sur SRTX (que je n'ai jamais entendu) Bob Fish est à la guitare, Ian Bell à la basse et Nick Maltman à la batterie, en 1982 sort l'album Scots on the rocks et The king is dead (album tribute à Elvis Presley),  en 1983 sort le lp Good rockin' tonight, en 1985 sort l'album Tearin' up the Border, en 1988 sort l'abum Stompin' et Knee deep the blues et en 1989 l'album Feel like rockin'.

Le style du groupe est particulièrment reconnaissable se plaçant à mie chemin du rock n' roll et rockabilly authentique et le son du rock n'roll teddy boy. DSC05927.jpgJe possède de nombreux albums du groupe comme:

 Scots on the rocks (Magnum Force - Carrere CA 683) avec Bob Fish au chant et à la guitare, Ian Bell à la basse, Jim Fisher à la batterie et sur certains titres on peut noter la pressence de Tony Foster au saxophone. Les titres présents sont des covers Cat talk (Lew Williams), Sneaky Pete (Sonny Fisher), Blue blue day (Don Gibson), Cherokee boogie (Moon Mullican), Crazy about Elvis (Geoff Goddard),Crazy baby (The Rockin R's), Rockabilly (Guy Mitchell), Don't wake up the kids (Four Dots), Rock n' roll record girl (Big Al Downing), Hey little girl (Dee clark) et  des compositons  comme  feeling of love et Stomping with the wildcats et 2 instrumentaux The beat et Southern guitar boogie shuffle.

Good Rockin' Tonight (originellement sortie sur Brand new records, j'ai le pressage français sur Lolita 5026 EV 101) Bob Fish est au chant et à la guitare ,Ian Bell à la basse et contrebasse et Jim Fisher à la batterie, on peut noter aussi la présence sur certains titres de Pete Thomas au saxophone, Pete Wingfiled au piano et Eric Rondo aux choeurs. Nous trouvons des covers Good rockin' tonight (Roy Brown / Elvis presley), Flyin' saucers rock 'n' roll (Billy Lee Riley) Honey Hush (Joe Turner / Johnny Burnette), I'm a little mixed up (Betty James), My Baby left me ( Arthur Cruddup / Elvis presley), DSC05926.jpgMiss Bobby Sox (Benny Joy), Apron String (Cliff Richard), Maybellene (Chuck Berry), Grasshopper rock (Link Davis), Saturday night at the duck pond (The Cougars), Jeannie, jeannie, jeannie (Eddie Cochran) et Red Hot (Billy Emerson / Billy Lee Rilley) et 2 compositions Holocaust boogie et Rough cut.

Stompin' (Sun jay - SJLP 575) avec Bob Fish au chant et à la guitare, Kevin Magee à la contrebasse, Dave Joyce à la batterie et sur certains titres Tim Elliot à l'harmonica et Bob Hall au piano. L'album sonne un peu plus rockin' blues que les précédents avec les covers Open up that door (Nappy brown), The worryin' kind (Tommy Sands), Geronimo's rock, Cutie named judie et My next door neighbour  (Jerry Mc Cain), Knee deep in the blues (Melvin Endsley / Marty Robbins), Crazy me (Arthur Gunter), Talkin' off the wall (Eddie Bond), Milk 'em in the morning blues (Tennessee Ernie Ford) , Ride and roll (Sonny Terry) et des compositions originales comme Hoodoo woman, Shake skack a dooby, Shakin' at the north pole et Walkin' out on my blues.

Feel like rockin'  (Sun jay) avec Bob Fish au chant et à la guitare, Kevin Magee à la contrebasse et Ray Thompson à la batterie. Nous trouvons les covers Feel like rockin'  et Tennessee zip (Kenny Parchman), Love's made a fool of you et Tell me how  (Buddy holly), Honey babe (Arthur Gunter), Endless Sleep (Jody Reynolds),DSC05925.jpg Bop a dee (Hal Willis - Rockers 1950's Atlantic records) et des compositions originales Tigh dress, Got no hair, I want somebody, Baby you're playin' with fire, Hold that dog, Pretty little mama et This thing called love.

Je possède également en cd l'album Knee deep in the blues (Stomp records STCD 9.00676 O) sur lequel nous retrouvons des titres présents sur l'album vinyl Stompin'.

Au niveau des 45 tours je possède le génial tube du groupe I hate the disco et Tarzan boogie (deux compositions de Fish issues de l'album Tearin' up the border 1985) et un eps live sur Desperado (DS 21) enregistré le 22 Juin 1984 à Roxburgh (Ecosse) contenant 4 covers Twenty flight rock (Eddie Cochran), Rock around with Ollie Vee (Buddy Holly), Move it (Cliff Richard) et Crossfire (Johnny and the Hurricanes) et une composition originale de Fish l'instrumental Southern guitar boogie shuffle.

 

 Sans-titre-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC07038.jpg  DSC07036.jpg

 

Stompin´with the wildcats

 

Johnny & Roccos Good Rockin' Tonight

 


 Johnny and the Roccos - Honey Hush

 

 JOHNNY & THE ROCCOS - " TWENTY FLIGHT ROCK "

 

 


Johnny and Roccos - Flying saucers rock n'roll 

 

 Johnny and the Roccos - Stompin´with the wildcats

 

 

 Johnny and the Roccos - Maybe baby

 

 

 
Johnny and the Roccos - Honey don't

Johnny and Roccos - Jeannie jeannie, jeannie


 

 Johnny and the Roccos - Move it

 

Repost 0
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 23:27

Comme nous l'avons DSC07626.jpgvu dans un article précédent l'histoire des Teen Kats, en 1983 ils changent de nom pour Casanova et enregistrent un 45 tours pour Big Beat Records (BBR 1725) contenant deux covers en français de deux standard du rockabilly fifties Dans ton jean (Little Pig de Dale Hawkins) et Oui mon cher (Billy Crash craddock). On peut noter sur les photos de la pochette du simple le look "néo rockabilly" influencer par les Stray Cats (Brian Setzer est un de leurs amis) adopté par les membres du groupe. Les ventes seront relativement importantes et feront même un clip.

 

 

 

 

 

teenkats dans ton jean 1983

 

Casanovas - Oui mon cher 

Repost 0
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 18:47

Comme ceux qui ont bien connu DSC07627.jpgles années 1980's, le hit parade de l'époque est occupé par de nombreux artistes qui chantent du rock n'roll en français, à côté de formations comme les Costars, les Forbans ou Jesse Garon nous trouvons les Gracelanders. Ils se forment à Ceret (Pyrénées - Orientales) en 1984 il sont  formé de Patrick à la batterie, Thierry au chant,  Alain au saxophone, Jacquot à la guitare, Djano à la guitare et Beny à la basse en 1987 ils enregistrent un simple sur Krez (3143) contenant deux compositions assez réussies du Batteur Patrick Borg Rock n'roll baby et On en a marre. On peut noter sur la pochette leur sympatique camionette Citroën tube customisé. Ils obtiennent avec ce disque une certaine réputation qui leur permet de passer dans l'émission la Chance aux chansons en Février 1988.

  Leurs blog:

http://lesgracelanders.blogspot.com/

 

 

 

 

Repost 0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 01:31

Marney Webb DSC07010.jpgest chanteur de rockabilly britannique qui enregistre en 1981 un 45 tours pour Creole contenant un vraiment trés bon néo rockabilly rapide et mélodique Still Searchin' couplé à une ballade rock n'roll de style Teddy Boy Don't say we're through. J'ai la chance d'avoir trouvé il y a de cela trés longtemps ce 45 tours en pressage français sur Accord (ACX 135063). Je n'ai pas beaucoup d'infos si ce n'est qu'il est produit par Robb Shenton et Clem Cattini, et que les Ricochets (le groupe de néo rockabilly l'ont accompagne, mais sans pouvoir affirmer qu'ils sont derrière Webb sur ce simple. Ce disque est un collector qui aurait pu facilement faire un tube par sa qualité.

 

 

 

 

Repost 0
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 02:06

La compilation Doo Wop Underground ddoo-wop-underground.jpge 2 cds (Burning airlines - pilot 96) compile des rares faces de doo wop de la seconde moitier des fifties et du début des sixties a été compilé par Mark Lamarr (un comédien, DJ et présentateur TV anglais fanatique de Doo wop). Nous trouvons 56 titres d'une grande qualité artistique par des groupes vocaux peu connus enregistrés sur des labels indépendants ente 1954 et 1964.  Ce qui est assez incroyable c'est que tout les titres sont entrainant faisant un tour d'horizons des différents styles du Doo wop allant du rhythm and blues vocal au doo wop stroll. Nous trouvons de 1954 The Dixie Aires avec I'm not like i used to be (Harlem) et The Hideaways avec Cherie (MGM), de 1955 The Monarchs avec Wanna go home (Wing), The Inspirators avec Three sixty (Treat)et  The Golden tones avec Cryin' the blues (Samson), de 1956 Sonny Brooks & the Savoys  avec Rocka - rolla -rock (Tiptop), The 5 scalders avec If only you were mine (Sugarhill), The Tan Tones avec I love you really i do (Lamp), The Enchanters avec Spellbound by the moon (Stardust) et The Orbits avec I really do (Flair),  de 1957 The Metronomes avec Skitter skatter (Reserve), The Vibes avec Come back baby (ABC), Jimmy Castor & the Junoirs avec The girl of mine (Atomic), The Nobletones avec I'm really too young (Star), The Monitors avec Nita (Circus), The troopers avec Get out (Lamp), Cornell Blalely avec Promise to be true (Fulton), The Vels avec Please be mine (Trebco), The Serenaders avec I wrote a letter (Chockfullofhits), et The Sunbeams avec You've got to rock (Acme), de 1958 Bonnie & the Little Boy Blues avec You better run (Nikkon), The Dadeville's avec Nasty breacks  (Guyden), The Shields avec Nature boy (Tender), The Jaytones avec The Clock (Brunswick), The Noble tones avec I'm really too young (Candy), Artamer James & Group avec Congratulations (Code), The 5 dDelights avec There'll be no goodbye et Okey dokey baby (Newport) et  The Socialites avec King tut rock (Crosstown), de 1959 The Four Bars avec Why did you do it (time), The Tender Tones avec Just for a little While (Ducky), The Superbs avec Beans (Melmar), Joe Lyons & the Arrows avec Shufflin' jive, The Ban Lons avec I like it (Fidelity), Willie Logan & the Equalos avec Patty patty (Mad) et  the Pals avec Baby likes to rock (Turf), de 1960 The Mandells avec Who me (Smart), de 1961 The Hi-lutes avec Walking my baby back home (Record fair), The Chessmen avec Lola (Pac), The Young Hearts avec Do not forsake me (Infinity), The V8's avec Papa's yellow tie (Vibro), The Marvells avec For sentimental reasons et Nat Roman avec Tears from my eyes (Sahara), de 1962 The Hi-Lutes avec Gloria my love (Julia), The Cézannes (featuring Cerressa) avec Pardon me (Markay) et The Fabulous Uptowns avec A new love i have found (Tulip), de 1963 The Avalons avec Begin the beguine (Olimpic), The Ramblers avec Come back home (Trumpet), The Whirlwinds avec Heartbeat (Philips) et Roy Tyson avec Oh what a night for love (Double) de 1964 the Termites avec Give me your hearts et Ernie Farmer & the group avec Things to remember (Young) de date inconnue et Little Henry & the Dewdrops avec What i have i done wrong (label et date inconnus). En résumé l'une des compilations indispensables de doo wop qui ne contient pourtant aucun des classiques du genre.

 

The Metrotones - Skitter Skatter

 

Juniors (1) (Jimmy Castor And The) - This Girl Of Mine

 

Nobletones - I'm Really Too Young

 

The Emares (sitting on top of the world )

 

The Monitors-Nita

 

BONNIE & THE LITTLE BOYS BLUE -YOU'D BETTER RUN

 

Five Scalders - If Only You Were Mine

 

I Love You Really I Do ~ Tan Tones

 

The Four Bars - Why Did You Do It

 

The Chessmen - Lola

 

Shields - Nature Boy

 

Just For A Little While by The Tender Tones

 

The Enchanters - Spellbound By The Moon

 

The Jaytones - The Clock

 

Young Hearts - Do Not Forsake Me

 

Golden Tones CRYIN' THE BLUES

 

The Vels - Please Be Mine

 

Five Delights - Okey Dokey Mama

 

The Ramblers-Come On Back

 

I Wrote A Letter - Serenaders


Socialites - King Tut Rock

 

THE SUNBEAMS you've got to rock'n'roll

 

The Pals - My Baby Likes to Rock

 

The Mandells-Who Me?

 

Whirlwinds - Heartbeat

 

Roy Tyson - Oh what a night for love

 

Ambassadors-Lorraine

 


  Bobby Woods and the Emeralds I Need Your Love

 

Hi-Lites - Gloria (My Darling)

 

Ernie Farmer And Group-Things To Remember

 

Little Henry And Dewdrops-What Have I Done Wrong

 

The Marvells - For Sentimental Reasons

 

Cezannes-Pardon Me

 

Termites-Give Me You Heart


 


Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 00:04

Jimmy Shine de son vrais nom James dennis Flaschlemer est originaire de Temple city (Californie-USA), il est baigné dés sa plus tendre enfance dans le hot rodding, il fabrique dabord un gasser Chevy 1940, puis ne fait qu'amùéliorer ses compétences au long de temps dans la construction de rods ou choppers. Il rentre ensuite chez So-Cal Speed Shop, il travaille alors sur de nombreux projets comme le Ford coupe 1940 de Chuck DeHeras , le Roadster Hiboy de 1929 de Ed Ducazau, la Harley de Dan Kruse, la Mercury 1951 convertible  de Gene Olson’s, le 32 roaster Hiboy de  Bill Lindig et encore bien d'autres. Il construit pour lui deux harley et un Ford Pick up 1934 équipé pour les courses de vitesse de Bonneville. Son succés est tel qu'en 2008 il anime un programme tv Hard Shine., et en 2009 fait 3 pilotes TV pour Discovery Channel.

 

jimmy-shines-34-pickup-hot-rod-3.jpg

 

jimmy_shine.jpg

Son Pick Up 34

Shine.jpg

 

0704_rodp_04_z-1957_chevy-top_view.jpg

1957 Chevy 150 - Dans un style Gasser sixties

 Haas-57-13_jpg.jpg

 

Thacker-Shine4_jpg.jpg

 Ford 32 Hot rod - Bonneville racer

 

 Thacker--20Shine.jpg

 

 

ladner1.jpg

Son Ford Model A 1930 réalisé pour son émission tv Hard Shine

 

 ladner2.jpg

 

56merc_gif.jpg

Mercury 1956 custom

merc2_jpg.jpg

La mercury 1951 de Gene Olsen

merc3_jpg.jpg

 

Hoffman7_jpg.jpg

32 Roadster de Paul Hoffman

DeHeras1_jpg.jpg

Le Ford Coupe 1940 de Chuck De Heras

 

Pour en savoir plus sur Jimmy Shine:

http://www.jimmyshine.com

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & Kustom
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 09:36

Coincoin est membre du forum Koolest kruzers, faisant de nombreux hot rods à des échelles trés différentes du 1/32 au 1/8 eme. Il collectionne dse miniatures de hot rods (diecast et plastique), et restaure des 2CV à l'échelle 1, enfin il roule en 2CV6 qu'il a tranformé en cabriolet Azelle. Je consacre cette article à ses transformation de diecast au 1/18 eme en hot rod traditionnel.

DSCN6120-vi.jpg

 

DSCN6122-vi.jpg

 

DSCN6123-vi.jpg

Ford 32 Dragster 1/18 (réalisé à partir du Ford 32 hot rod ERTL)

 

 DSCN5644-vi.jpg

 

DSCN5646-vi.jpg 

 

DSCN5649-vi.jpg

 

DSCN5657-vi.jpg

Ford '36 pick-up (à partir du Ford 1936 Solido au 1/19 eme) avec Moto hot wheels.

 

DSCN5528-vi.jpg

 

DSCN5529-vi.jpg

 

DSCN5530-vi.jpg

 

DSCN5533-vi.jpg

 

DSCN5535-vi.jpg

Ford 1936 (à partir d'un Solido)

 

CopiedeDSCN3504-vi.jpg

 

DSCN3493-vi.jpg

 

DSCN3496-vi.jpg

 

DSCN3497-vi.jpg

 Ford 32 réalisé à partir du modèle ertl

 

DSCN3732-vi.jpg

 

DSCN3733-vi.jpg

 

DSCN3737-vi.jpg

 

DSCN3736-vi.jpg

 

DSCN3745-vi.jpg

  Un autre Ford 32 réalisé à partir du modèle ERTL 1/18.

 

DSCN3836-vi.jpg

 

DSCN3837-vi.jpg

Les 2 hot rods avec le modèle original ERTL

 

En savoir plus sur les réalisations de coincoin:

http://coincoin652.new.fr/

 

En savoir plus sur ses 2CV echelle1:

 http://public.fotki.com/2cvcoincoin652/

 

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & kustom models
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 01:01

Billy Fury est avec Cliff Richard l’un des chanteurs anglais les plus célèbre au niveau international de la fin des 1950’s et du début des 1960’s.DSC06143.jpg
Ronald Wycherley  (alias Billy Fury) est né le 17 Avril 1940 à Liverpool. Il commence très jeune la musique par le piano et à 14 ans il achète sa première guitare. En 1955 il fonde son premier groupe. Il participe à des talent show avec succès et commence en 1958 à composé ses chansons. C’est grâce à un concert à Birken head qu’il est découvert par l’impresario Larry Parnes, qui a dans l’idée de trouver un rival à Marty Wilde.

C’est ce dernier qui lui trouve le nom de scène de Billy Fury et le fait remarquer par la presse habillement par un jeu de scène suggestif et provoquant. En 1959, Fury obtient son premier hit avec Maybe Tomorow, suivi de Margo (N°28 des charts UK)  et de Collette (n°9 des charts UK). Il parallèlement dans différents programmes Tv comme Strictly for sparrows et Oh boy. En Mars 1960 il se classe n°19 avec That’s Love, n°25 avec  Wondrous place et n° 14 avec A thousand stars . C’est cette même année que sort sont premier et absolument indispensable album The Sound Of fury, sans doute le seul album de rocker anglais de cette période que l’on pourrait qualifier de rockabilly, il y est accompagné par Joe Brown à la guitare solo et les chœurs des Four Jays. L’album se classe à la 18 eme place des UK charts album.

Fury est accompagné rapidement par des musiciens attitrés The Blue Flames (avec Georgie Fame au piano) puis à partir de Janvier 1962 par The Tornadoes (qui sont le second groupe instrumental majeur de Grand Bretagne à l’époque aprés The Shadows). Mais dés 1961 il laisse le rock n’roll pour les ballades  comme Halfway to paradise (N°3 des charts), Jealousy (N°2 ), I'd Never Find Another You (n° 5) et Don’t worry (N°40). Son album Halfway to paradise contenant le tube en question se classe n°5 des charts UK

Sa réputationfury est dés 1962 plus à faire et il apparait dans son premier film Play it cool film dans lequel on retrouve d’autres chanteurs de l’époque comme Helen Shapiro, Danny Rivers, Shane Fenton et Bobby Vee et grâce auquel il obtient un tube Once upon a dream (n°7). De 1962 on peut également cité d’autres hits comme Letter Full of Tears (n°32), Last Night Was Made for Love (n°4) et Because of Love (n°18).

 En 1963 il tourne son second film We want Billy! dont l’album se classe n°14 des charts et enregistre l’un des premiers albums live de l’histoire du rock anglais Billy contenant des covers de Rhythm and blues comme Unchain my heart, et qui se classe n°14 des charts UK.
Il obtient cette année là des hits avec Like I've Never Been Gone et When Will You Say I Love You (tout deux N°3), In Summer (n°5), Somebody Else's Girl (n°18) et Do You Really Love Me Too? (n°13).

En 1964 il obtient a nouveau des hits avec I will (n°14) et It’s only make believe (n°10)

En 1965 il apparait dans le film I’ve gotta horse et  obtient d’autres hits avec I'm Lost Without You  (n°16), In Thoughts of You (n°9) et Run to My Lovin' Arms (n°25).

En 1966 il obtient ses 2 derniers hits de la décennie avec I'll Never Quite Get Over You (N°35) et Give Me Your Word (n°27) pour Decca qu’il quitte pour fury2.jpgParlophone.

Après une absence à cause de problèmes de santé à la fin des sixties il apparait en 1973 dans le film That’ll be the day au côté de David Essex et Ringo Starr. Au milieu de la décennie il part en tournée au côté de Marty Wilde.
Dans les années 1980’s malgrés une santé fragile il signe chez Polydor et revient dans les charts avec Love or Money (n°57 en 1982), Devil or Angel (n°52 en 1982) et Forget Him (n°59 en 1983). Fury décède en Janvier 1983 ce qui fait de Forget him un succès posthume.

Au niveau des disques je possède évidemment le 25 cm 33 tours The Sound of Fury (Decca LFT 1329) qui est un des albums incontournables de l'histoire du rock n'roll. Billy est accompagné par Reg Guest au piano, Joe Brown à la guitare, Alan Weighell à la basse, Bill Stark à la contrebasse, Andy White à la batterie et The Four Jays aux choeurs et interprette That's Love, My davice, Phone call, You don't know, Don't say it's over, It's you i need et Don't leave me know qui sont des compositions de Fury mais également Turn my back on you, Since you've been gone et Alright goodbye écrit spécialement pour lui par Wibert Wilberforce.

Je possède d'autres album de Billy Fury, comme Billy Fury The E.P. Collection (See For Miles records - SEE 59) nous trouvons Margo et My christmas prayer (1959), You're having the last dance for me (titre popularisé par the fury3.jpgDrifters), Would you stand by me, Don't Jump (1961), I love how you love me, play it cool, Please don't go et Please don't go (1962), Don't walk away, Wondrous place, What am i living for, That's enough, Keep away, What did i do et Nobody's child (1963), Turn your lamp down low, Saved, You got me dizzy et I can feel it (1965) et I'll never quite get over you (1966).

L'album The Billy Fury Hit Parade (Decca -Tab37) compilant l'ensemble de ses tubes qui rentrent au hit parade entre 1959 et 1965 soit Maybe tomorrow (1959), Collette, That's love (1960), A thousand stars, Halfway to paradise, Jealousy, I'd never find another you (1961), Last night was made for love, Once upon adream, because of love (1962), Like i've never been gone, When will you say i love you, In summer, Somebody else's girl (1963), Do you really love me too, I will, Its only make believe (1964), Lost without you, In thoughts of you et run to my lovin' arms (1965)

L'album de 1963 Billy "Sixteen great songs snug by Billy Fury" ( BGO LP17) contenant que des covers soit  We were meant for each other, Hw many nights, how many days, Willow weep for me, Bumble bee, She cried, Let me know, The chapel on the hill, Like fury4.jpgi'venever been gone, A millin miles for nowhere, I'll show you, Our day will come, All my hopes, One step from heaven, One kiss,Hard times et  (Here am i) Brocken hearted.

Enfin je possède le double lp Billy Fury Collection "The collector series" contenant le génial rock n'roll Don't knock upon my door de 1959 comme d'autres titres également présents comme Margo, Maybe Tomorrow et Gonna type a letter, Don't leave me this way, Collette, Turn my back on you et Alright, goodbye de 1960, Halfway to paradise et Cross my heart de 1961, I love how you love me, The twist kid et Jealousy de 1962, Kansas city, When will you say i love you et Do you really love me too de 1963, Glad all over (rien n'a voir avec le titre de Carl Perkins) et The hippy hippy shake (de Chan Romero) de 1964, In throughts of you et Run to lovin' arms de 1965 et In summer et Nobody's child de 1971.

 

 

BILLY FURY- ONCE UPON A DREAM

 

 

Billy Fury Nothing Shaking

 



 

 


Thats Love - Billy Fury

 


  MAGIC - SHANE FENTON AND BILLY FURY

 


 

 


 

Découvrez la playlist Billy Fury avec Billy Fury, The Gamblers

 


 

Repost 0
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 23:13

Eric est un autre membre du forum Koolest kruzers, il fait des maquettes de rods et customs depuis trés longtemps, mais aime également les voitures US à l'échelle 1 comme la Car Culture américaine, pour vous dire il a fait la légendaire route 66 de même que de nombreux lieux légendaire dans ce genre et roule en Mercury 1949 coupe Leadsled qu'il restaure, et qui fait l'objet d'une article dans le magazine français (second du nom) Rod & Kustom de Fevrier 2008.

Revenons au kit celui si est réalisé à partir d'une maquette Minicraft au 1/16 eme d'un Ford Sedan 1931, qui reçoit un grand nombre de modification du chassis et de la carrosserie auquelle s'ajoute une multitude de détails incroyables afin de devenir un extraordinaire Hot rod nostalgia.

5r7p4411.jpg

 

img_6330.jpg

 

img_6332.jpg

 

img_6334.jpg

 

img_6338.jpg

 

img_6341.jpg

 

 

Pour en savoir plus sur la personne:

http://public.fotki.com/ericlhomme/

En savoir plus sur la maquette:

http://koolestkruzers.smileyforum.net/t1054-ford-sedan-nostalgia

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hot rod & kustom models
commenter cet article