Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 22:23

The Road kings est un trio de néo rockabilly Sans-titre-61.jpgoriginaire d'Austin (Texas) qui commence en 1991 en faisant des shows partout au Texas, ils se produisent entre autres au Black cat et au Continental club d'Austin, au Club Da-Da et au trees de Dallas et au Satellite et au Local charm de Houston. Les membres originaux sont Jesse Dayton, Eric Tucker et Jason Burns, aprés avoir enregistrer des albums ils tournent dans des festivals de Rock n'roll en Europe, ils se lancent dans des projets personnels, Dayton une carrière solo, Tuckers devient musicien de studio à New York et Burns devient une référence de la contrebasse pour les maisons de disques de la Côte Ouest.
Au niveau des enregistrements on peut noter en 1993 le cd Rockabilly  qui sort sur Bullet records  (br-88801-2), le son est le style sont moderne, du néo rockabilly avec quelques fois des riffs de guitare bluesy, il sagit que de composition  avec quelques petites merveilles comme la ballade rockabilly Long hard blues, le trés bon rockabilly dans le style Stray Cats 3 eme album Should'a, Could'a, would'a, le Rock n'roll à la Buddy Holly Walk on by, le néo hillbilly rockabilly avec intro à l'orgue d'église particulièrement réussie Sweet sacred music, le rapide et nerveux western swing néo rockabilly Drivin' my tears away, et le trés réussie rockabilly classique Wham! bam! alacazam!  et d'autres titres qui m'embale moins comme la ballade rock  Tongues of fire, le néo rockabilly Voodoo baby, le country rock Wild side of love, la ballade aux sonorités mexicaines Sans-titre-60.jpgNoctural lounge et le blues Conga jump.

Le live at the Satellite Lounge qui sort sur Alterego en 1997 ( ae 8802-2) est particulièrement réussi avec un son et une énergie à couper le souffle, on peut noter de nombreuses composition de Jesse Dayton Lonestar Hoedown, Should 'a Could'a would 'a, Crazy love, Walk on by, Hot headed gal et Long hard look dont certaines sont en version studio sur l'album précédent, associé à des covers trés personnelles comme Her love rubbed off de Car Perkins, Ranch Road de The Reverend Horton Heat, Casting my Spell de Johnnie Otis et Cracker Jack qui sera popularisé par Joe Clay.










Attention ces deux vidéos sont à titre d'infos, elles sont des années 2000 et le style est plus country hillbilly que sur les deux cds qui sont du néo rockabilly.





Jesse Dayton live @ the Granada Theater in Dallas


Partager cet article

Repost 0

commentaires