Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 09:18

Rock n'roll forever DSC06117.jpgest une compilation de rockn'roll sortie sur Collector records (CLS 2306) qui contient 14 rocks blancs rapides. Nous trouvons Eddie Quinteros originaire de San Fransisco avec deux titres de White rock sauvage Lindy Lou et Slow down baby qu'il enregistre pour le label Brent. The Enchanters interprettent deux trés bons instrumentaux rock n'roll avec sax No parking et Everybody rock qui sorte sur le label Confederate, the Thrashers interprettent deux rocks rapides Fort Lauderdale USA avec vocal rappellant mélodiquement sur le refrain  Sweet Little Sixteen de Chuck Berry et l'instrumental Sledge hammer (qui n'est pas sans rappeller le style de Link Wray avec des percutions trés originale) ces faeces sont enregistrées sur le label Clearview, Chuck Comer chante Little More Lovin' un rockabilly rapide dans le style de Sleepy la beef et Eddie Bond enregistré sur le label Vaden (Arkansas),  Stan Vincent & the Dwains interprette The snark instrumental rock n'roll avec piano et guitare qui s'autoproduisent et sortent ce simple sur Dwain records, Carl Phillips chante le rock déchainé Wigman willie (avec deux solos de piano, un solo de sax et un de guitare enregistré sur le label de St Louis Bobbin records),  Chuck Willey chante deux rocks rapides Tear it up (différent du titre de johnny Burnette and Rock n'roll trio, mais également bien sauvage avec un vocal explosif à la LIttle Richard et bel accompagnement sax) et Shake it up (titre débridé avec cris qui s'isnpire du style du Big Bopper), Jim and Rod chantent Didn't it rock (un  rock n'roll rapide à deux voix inspiré par les Everly Brothers enregistré pour le label Challenge), The Techniques interprettent l'intrumental Technique touch (titre avec des passages débridés de piano enregistré pour Locket records), Eddie Daniels chante Whoa whoa baby (un titre du genre des rocks noirs du label Spéciality et Imperial mais ici enregistré pour le label Ebb, influence mélodique et vocal notable d'artiste comme Huey Piano Smith et Fats Domino cet artiste est surtout connu pour avoir travaillé avec Eddie Cochran).

Partager cet article

Repost 0

commentaires