Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 14:02

Robert Leroy Johnson  est né le 8 mai 1911 à Hazlehurst (Mississippi).r-johnson.jpg Il est l’un des musicien les plus important de l’histoire de la musique contemporaine étant à l’origine de  du type de chanson et des riffs de guitares qui ont influencés la rock music jusqu’à nos jours. Il est classé comme 5 eme dans le classement des 100 guitaristes les plus  important de tout les temps réalidsé par le magazine Rolling Stones.

Après avoir suivi le guitariste Son House durant la fin des 1920’s, ce qui lui permet probablement d’obtenir une  impressionnante technique de jeu de guitare, qui lui permet de gagner sa vie comme musicien itinérant dans la région du delta du Mississippi.

Le 23 Novembre 1936, Johnson enregistre ses premiers titres à San Antonio (Texas) dans un studio d’enregistrement temporaire de Brunswick records dans la chambre 414 du Gunter Hotel. Durant 3 jours Johnson met en boite 16 titres. Parmis les titres de cette session on peut citer Come on in my Kitchen, Kind hearted blues, I believe i’ll dust my broom et Cross road blues. Il sort à l’époque un simple Terraplane blues / Last fair deal gone down qui sera un petit hit régional se vendant à 5000 exemplaires.

En 1937, Johnson voyage vers Dallas (Texas) pour faire une nouvelle session dans les studios du Brunswick Record Building au 508 Park Avenue. Il sera publié 11 disques de cette session. Les titres des sessions de 1936-37 sortent sur les labels Okeh/Vocalion sur des formats 78 tours

Mais Johnson décède le 16 Aout 1936, avant que la totalité de ses nouveaux disques soit éditées. La rumeur dit qu’il est empoisonné par le tenancier d’un Juke Joint ou il se produisait par ce qu’il avait flurté avec la femme de ce dernier durant la soirée.

Une légende dit que Johnson fait un pacte avec le diable en allant à minuit avec sa guitare à une croisement prés de le plantation Dockery afin de devenir un grand musicine de blues, le diable prend sa guitare joue quelques titres et lui rend. Johnson devient alors un véritable virtuose de la guitare. C’est sans doute une adaptation bluesy de la légende de Faust.

Pra la suite cette légende connaîtra de nombreuses variantes avec des lieux différents, le plus célèbre est sans dout le croisement de Clarksdale (Mississippi).

Dans les titres enregistrés par Johnson ce n’est pas seulement le jeux de guitare qui est exeptionnel mais également le chant complexe (utilisant des microtonalitées) avec une étonante puissance émotionnelle. On retrouve une influence du style vocal de Johnson chez des artistes comme Son House ou Kokomo Arnold particulièrement dans Milcow blues.

C’est longtemps après sa mort lors de la sortie de l’album King of the Delta blues Singers (qui compile des enregistrements de Johnson) que le talent de ce dernier et reconnu par une plus large audience. La reconnaissance du talent de Johnson ne fera par la suite que s’étendre non seulement par des rééditions de ses enregistrements édité en plus grande série et dans le monde entier, mais aussi et surtout à cause du grand nombre d’artistes qui se réclament de son hétritage comme Robert Plant (Led Zeppelin), Eris Clapton, Keith Richard (Rolling Stones), Jeremy Spencer (Fleetwood Mac), Jimmy Hendrix etc…

Il serait un peu long de citer le nombre d’article sde livres de films et de reportages qui traitent de Johnson, mais on peut noter que 5 chansons de ce dernier sont dans les 500 titres qui ont influencé le rock n’roll du Rock n’ Roll hall of fame.

Je possède le Cd Terraplane Blues qui fut édité par les éditions Atlas lors de la collection Les Génie du Blues (BLU-CD 3056) nous y trouvons 7 titres de la session du 23 Novembre 1936 soit Sweet home Chicago, Rambling on my mnd, Kindhearted woman blues, I believ i'll dust my broom, Whenn yougot a good friend, Phonograph blues et Terraplane blues du 26 Novembre 1936 le titre "32 - 20" Blues, 4 titres de la session du 27 Novembre 1936 Walking blues, Preaching blues, They're red hot et  If i had possession over judjement day,  du 19 Juin 1937 nous trouvons I'm a steady rollin' man et 5 titres de la session du 20 Juin 1937 soit Stop breakin' down blues, Traveling riverside blues, milkcow's calf blues, little queen of spades et Me and the devil blues.

 

 

Découvrez la playlist robert johnson avec Robert Johnson

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Rhythm and blues
commenter cet article

commentaires