Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 20:42

Comme nous avons pu le voir, des tribus de jeunes sont nés avec le Rock n'roll, et certaines sont toujours bien vivantes comme les Teddy boys et les Rockers. En France on parle des blousons noirs, voici leur petite histoire.

En 1958, la délinquance juvénile à augmenter de 40% depuis 1954, mais si on se penche de plus prés la délinquance en bande (des blousons noirs n'est en réalité que de 10 %).

Les articles de presses français qui parlent de ces bands en 1957 et 1958 les qualifie de gangs (référence aux cinéma américain sur le sujet comme l'Equipée sauvage).

Il semble que les évènements de Juillet 1959 du square Saint-Lambert et de Bandol durant lesquels deux bandes rivales doivent s'affronter, mais en réalité la bagarre n'a pas lieux et se sont des incidents moins spectaculaires qui ont lieux.

  yu.jpg

Mais cela permet à la presse d'amplifier dafin de créer de nombreux articles à sensation et pseudo sociologique sur le phénomène des bandes de jeunes délinquants au sein des villes française.

On pense aujourd'hui que le mythe des blousons noirs  a servit à la presse pour créer un climat d'insécurité afin de faire oublier les problèmes de l'Algérie.

En France Maurice Papon (alors prefet de Paris) se pose la question complètement délirante s'il ne faudrait pas interdire le rock n'roll!!!!

les-blousons-noirs.jpg

 

Mais tout n'est pas seulement une exagération des médias, les actes de vandalismes ont réellement existés, et les bandes égalements, certaines contenant des centaines de membre.

jpg_blousons_noirs_1-78054.jpg

Mais si on étudie cela de plus prés il semble que le vandalisme est plutôt tourné sur les institutions. Les armes de ces jeunes sauvageons asont les chaines de vélos, les couteaux à cran d'arrêt, les points américains et les barres de métals, ils sèment la terreur dans les fêtes foraines, les centre villes et les concerts, et volent souvent des voitures et des deux roues, leurs moyens de locomotions sont en général des mobylettes coursérisées.

delinquants44.jpg

Sociologiquement, il semble que le phénomène soit lié à l'expansion des villes par les banlieues et la constructions des premiers grands ensembles des premiers programmes HLM. Les jeunes qui s'y retrouvent se réunissent en bandes afin de se sentir plus fort face à une société qui les ignore, et se ratachent à des codes vestimentaires provenant des stéréotypes de la rébellions véhiculés par le cinéma américain (Marlon Brando et James Dean) et à la musique qui met en évidence leur différence avec l'institution (la chansons françaises), le monde de leurs parents (la musette) et la culture bourgeoise (le jazz be-bop et la musique classique) le rock n'roll américain.

PACK971984025.png

Ce phénomène, même s'il porte des noms différents, et quasiment identique dans tout les pays occidentaux à la même époque, en effet on y trouve dans tous des bandes de jeunes en blousons de cuir noir et blue jean, au cheveux long gominés et écoutant du rock américains dont certaines se font remarquer par des actes de violences ou de vandalisme.

 58343gt.jpg

 Cette médiatisation des blousons noirs continue jusqu'en 1962 avant de se fondre dans la délinquance devenu banale.

En effet grâce à une situation économique favorable et au plein emploi la plupart des jeunes en marge de la société finissent par s'y insérer grâce au travail.

 

 

 

 

 


 

 

 

   

 

 

.

 

s la presse.

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Culture Rock n'roll
commenter cet article

commentaires

S. R 30/05/2017 23:35

bonsoir,
est-il possible d'utiliser la photo de la jeune femme blouson noir pour un mémoire? comment faire pour vous contacter? merci

Francesc Josep 03/07/2015 02:20

Nous étions au début des p´tit loulou de cartier,maintenant,certain,nous somment des vraie fans de 50s R&R,une partie très importante dans notres vie.

andré 07/02/2011 10:13


c'est notre jeunesse mais nous n'étions pas tous des délinquants,notre particularité était d'aimer cette musique,nous somes maintenant des gens rangés,parents ou grands parents pour la plupart
retraités,fini les conneries!


beatnick bandit 09/02/2011 00:06



Merci pour ce témoignage, il rajoute du vécu à mon article.



andré 03/02/2011 11:43


j'avais mis l'article sur face book et il a beaucoup plu