Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 21:22

Joe Brown originaire du Lincolnshire,DSC06918 est le guitariste britannique de studio et de live le plus  célèbre de la fin des 1950’s et début 1960’s. En 1956 Brown part s’installer avec sa famille à Londres, il forme alors son premier groupe The Spacemen (un groupe de skiffle). En 1958, le producteur Jack Good fait de Joe Brown le guitariste leadeur de sa nouvelle émission tv  Boy meets Girls (devenu légendaire depuis dont on peut noter le passage d’Eddie Cochran). Il est le guitariste des tournées de Gene Vincent et d’Eddie Cochran en Grande Bretagne.

En 1959 il signe un contrat avec Decca records, et sort son premier simple People Gotta Talk début 1960, il signe avec l’impresario Larry Parnes et enregistre son second simple  Jellied Eels et c’est avec son troisième simple Decca qu’il obtient cette même année son premier tube avec The Darktown Strutters Ball. En 1961 il signe chez Piccadilly records il enregistre cette année là 3  simple sur Piccadilly :  I'm Henry The Eighth suivi de Crazy Mixed Up Kid et c’est aussi avec son troisième simple Shine / The Switch qu’il obtient son second tube nationale. Durant ses sessions son groupe est The Bruvvers ces derniers donnent aux enregistrements de Joe un style très personnel, nous trouvons dans ce groupe deux membres des Spacemen les frères Tony and Pete Oakman.

En 1962 Joe Brown and the Bruvvers font leur première tournée nationale, publie 4 simples qui se classeront tout les 4 aux hits parade britannique What a crazy world livin’ in suivi de A Picture of you (gros tube qui atteint la seconde place des charts), suivi de Your tender look et de It only took a minute (également un gros tube qui atteint la 6 eme place du hit parade), il est élu par le magazine NME le chanteur de l’année. En 1963 il obtient trois nouveaux tubes avec That's What Love Will Do, Nature's Time For Love et Sally Ann.

Durant le reste des années 60 il continu à enregistrer de très nombreux titres et participe à  un spectacle au côté de Marty Wilde What a Crazy World, à des films dont Charlie Girl in the West End et à des programmes tv variés dont une émission pour enfants de la BBC television du nom de Joe & co.

Je possède son album A picture of you sur Golden Guinea (GGL 0146), il est relativement inégal, dans l'ensemble plutôt pop que rock, A Picture of you est sans aucun doute le meilleur titre avec sa mélodie particulièrement réussie sa guitare électro accoustique des plus réussie et sa production quasi spectorienne, sort également du lot l'instrumental The Switch trés rock sorte de pont entre lestyles des Shadows et de Johnny Kidd, Stick around un médium rock trés réussi dans l'esprit des ballades de Buddy holly et les meilleurs Bobby Vee, et Talking guitar est un trés original et trés bon blues dans l'esprit d'Eddie Cochran, à côté de ces bons titres d'autres restes relativement interressant sans être transcendant comme le Skiffle country Bluegrass Lonely Island Pearl, le sympathique médium rock amusant Shine, la ballade pop skiffle What a crazy world we're living in et l'instrumental Pop corn (différent du titre de Benny Hill) qui est assez réussi, le reste est quand même un peu pénible et vraiment trop variété malgrés les passages de guitare souvent interressants comme les titres A lay-about's lament, The surrey with the fringe on top (malgrés ses sonorités skiffle est vraiment trop variété), Good Luck and goodbye, I'm Henery the eighth i am, English Country garden et Put on a happy face.


Joe Brown - A Picture Of You


Joe Brown And The Bruvvers It Only Took A Minute

Partager cet article

Repost 0

commentaires