Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 15:50

Freddy Cannon est souvent abusivement classé dans les Teenage Idol,mais en réalité il est un rocker dont la carrière commence à éclater en même temps que l’ère des Tennage Idol.DSC05455

Freddy Picariello est né à Revere (Massachusetts), son père conducteur de camion est dans ses loisirs trompettiste dans un orchestre local. Freddy s’interresse surtout à la musique au travers des disques de rhythm and blues d’artistes comme Big Joe Turner ou Buddy Johnson et commence à apprendre la guitare. Début 1955 au sein des Spindrifts (groupe dans lequel il chante et joue de la guitare il obtient un hit local avec Cha-cha-do. Il est guitariste solo dans la session de Ka-Ding Dong des G-Clefs (un groupe de Rhythm and blues Vocal) qui se classe 24 au Billboard Hot 100 de 1956. Puis il fait son service national, se marie et devient père.

Inspiré par les grands rockers noirs Chuck Berry et Little Richard, il forme son propre groupe Karmon & the Hurricanes qui se fait une sérieuse réputation dans la région de Boston, ce qui lui permet de passer régulièrement au dance show de la TV locale le Boston Ballroom. En 1958, il signe un contract avec le Disc Jockey de Boston Jack McDermott qui devient son manager.

Son premier tube Thallahassie Lassie (dont les paroles sont écrites au départ par la mère de Freddie) s’appelle au départ Rock and roll baby, elle est arrangée  et partiellement réécrite par le duo de compositeurs et producteurs Bob Crewe et Frank Slay. OOn peut noter le fabuleux solo de guitare du musicien de studio Kenny Paulson. Le titres est dans un premier temps rejeté par quelques maisons de disques, puis elle est écoutée par le présentateur TV Dick Clark qui a des part dans la compagnie de disque Swan records. Clark propose d’augmenter en studio le son de la batterie et de rajouter des claquements de mains afin de rendre le titre encore plus exitant. Le simple sort sur Swan records, dont le président Bernie Binnick suggère à Freddy un nouveau nom « Freddy Cannon ».DSC05454.jpg

Le titre devient rapidement un hit local dans la région de Boston et Philadelphie, et en 1959 il devient un hit national atteignant la 6 eme place du Bilboard Hot 100 et la 13 eme place dun hit parade R&B, en Grande Bretagne il atteint la place 17 du hit parade. Il obtiendra par la suite 22 titres se classant dans le Billboard.

 Durant les 5 années que Freddy restera chez Swan records, il devient « Boom Boom Cannon », et fera de nombreuses apparitions dans le programme TV. American Bandstand (110 apparitions).

Son second simple Okefenokee (se classera 43 eme dans les charts), suivi de Way down in New Orleans (qui est une version rock d’un titre de 1922)  se classe 3 eme des pop charts aux USA et en Grande Bretagne. Devant se succés Freddie fait une tournée en Grande Bretagne, et en Mars 1960 son album The Explosive Freddy Cannon est le premier album d’un chanteur de rock n’roll à rentrer dans  le hit parade des albums britannique. Dans ses autres tubes on peut noter par exemple Chattanooga Shoe Shine Boy, Muskrat ramble (de Louis Armstrong), Twistin’ all night long (enregistré avec Danny and the Juniors et Frankie Valli and the Four Seasons), Palisades park (qui se classe à la troisième place du hot 100,  à la 15 eme place des charts R&B et 20 eme au hit parade britannique.

Il apparait dans le film Just for fun (au côté entre autres de Johnnie Tillotson et Bobby Vee), en 1963 il signe chez Warner Bros. records, avec qui il obtient de tube au hit parade US Abigail Beecher et Action, il quitte en 1967 Warner et enregistre ensuite sur de nombreux labels. En 1981 il revient dans les hit parades avec Let’s put the fun back in rockn’roll qu’il enregistre avec The Belmonts pour Miasound records, et en 1982 il apparait dans un film indépendant The Junkman. En 2002 il enregistre un Christmas album Have a boom boom Christmas.

 

Au niveau des lp 33 tours je me suis procurer l'album de 1960 Explosive! Freddy Cannon (Top Rank - Swan  25/018)  qui ne contient que du rock (et qui fut cette année là classé n° 1 au hit parade des albums en Grande Bretagne). Nous trouvons les titres Boston (my home town), Kansas cty, Sweet georgia brown, Way down in new orleans, St louis blues, Indiana, Chattanoogie shoe shine boy, Deep in the heart of texas, California, here i come, Okefenokee, Carolina in the morning et Tallahassee lassie. En tout 12 rocks avec une instrumentation s'inspirant du rhythm and blues avec cuivres et piano et des mélodie trés entrainantes dont des covers de Sweet Georgia brown, Kansas city, St Louis blues qui mettent en évidence le goût pronocé de Freddy pour la musique noire, et des rocks absolument incontournable comme le rapide Tallahasse Lassie et le médium Way down in new orleans.

 

Et afin d'avir une vision plus large de l'oeuvre de Freddy Cannon je me suis procurer la compilation Freddy Cannon Sings his hits de Gunshot records (GUN 001) qui contient des rocks toujours avec l'instrumentation rappelant le rock noir et le R & B, certains étaient présents sur son 1er album comme Tallahassie Lassie (1959), Way down yonder in new orleans(1959), Chattanooga shoe-shine boy (1960), California here i come(1960), Boston my home town  et  Okefenokee (1959) (on peut noter la présence d'une version alternative de Tallahassie Lassie), nous trouvons également d'autres rock rapide comme le génial Buzz buzz diddle it (de 1961repris à la fin des 1970's par le groupe anglais Matchbox), Pallisades park (1962), Transistor sister(1961), Teen queen of the week (1962), For me & my girl (1961), Abigail Beecher (1964)et Beechwood city et des medium rock comme Jump over(1960)The Urge (1960), Action (1965)et I f you were rock n'roll records (1962) des titres plus rock sixties comme The dedication song (1966), Muskrat ramble (1960) et Happy shades of blue  (1960)

 

 

Freddy Cannon - Buzz buzz a diddle it
Freddy Cannon - Maverik flat
Freddy Cannon - What do i hear?
Freddy Cannon - Palisades Park

Freddy Cannon - Action
Freddy Cannon - Dedication song
Freddy Cannon - Tallahassee Lassie (1988 live)
Freddy Cannon - Way down in new Orlean
Freddy Cannon - Thallahassee lassie
Freddy Cannon - Palisades park
Freddy Cannon - Abigail Beecher
Freddy Cannon - Chattonooga shoe shine boy

Freddie Cannon - If You Were A Rock And Roll Record

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Teen Rock
commenter cet article

commentaires