Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 22:43

Flash Cadillac and the Continental Kids est un groupe de Rock n'roll américain de type "Oldies" originaire dont le répertoire est plus proche du doo wop , et Teen Rock que du Rock n'roll sauvage, white rock ou Rockabilly. Le groupe se forme en 1969 à Boulder (Colorado) avec  Angelo Moe au piano (& orgue),  Spike V. Phillips à la guitare, Butch Knight à la basse,  Wally Stewart à la batterie, Spider Dumas Bement au saxophone et Mick Manresa (alias Fash Cadillac) chant et guitare rythmique. Leur premier concert date de Février 1969, en 1971 Sam McFadin remplace Mick en tant que chanteur (un nouveau Flash Cadillac). Le groupe part ensuite à Los Angeles, passe avec succés à l'émission TV American Bandstand et enregistre un album.
Ils obtiendront une renommée mondiale avec leur apparition dans le film de George Lucas American Graffiti dans lequel ils interprettent At the Hop (Reprise de Danny and Juniors), Louie louie (reprise du traditionnel popularisé par les Kingsmen) et Up on the Mountain un Doo wop des Magnificients. Ils apparaîtront aussi dans un épisode de la série télévisée Happy Days, et joue un titre dans la BO du film Apocalypse Now.
Leur premier album Flash Cadillac and the Continental Kids Epic  (EPC S 65438) de 1972 est produit par Kim Fowley et enregistré au Goldstar studios d'Hollywood. Cet album possède évidemment une production de son époque (début des seventies) mais trés réussie ,de même que la trés belle pochette représentant une caricature d'une Cadillac 1953 flammée. La qualité des titres et l'originalité du style fait de cet album un classique du Rock n'roll du début des 1970's. On trouve des reprises:  Muleskinner blues (traditionnel repris avec génie par le Fendermen au début des sixties)  l'instrumental surf Pipeline,  un tube de 1959 de Bob and Travis Tell him No, Crying in the rain des Everly Brothers et  le white rock Endless sleep de Jody Reynolds.
Nous trouvons les  compositions trés réussies de Kris Moe: bien sur leur tube She's o fine (de la bo d'American Graffiti), mais aussi Teenage eyes et Betty Lou, une composition de Kim Fowley Reputation, une composition de Mc Fadin Nothin' for me, et You gotta Rock.
En 1975, lê groupe sort sur Private stock un second lp Sons of the beach, avec également une belle pochette dessinée représetant le groupe en surfeur avec un Hot Rod Ford 1934 . Cette album est stylistiquement inspiré par le surf du début sixties par le son, les mélodies et les vocaux. Ici aucune reprises que de la composition: Summer means fun, Time will tell, Hot summer girls, It's a summer night, C'mon let's go (rien à voir avec le titre de Ritchie Valens), Good times, Rock n'roll, You sat right there, I wish you'd dance, It's hard (To breack the ice) et Rock n'roll menace. Ce disque quoique moins réussie que le précédent reste un album au style trés personnel et trés agréable à l'écoute.





At The Hop ~ She's So Fine - Flash Cadillac and The Continental Kids from American Graffiti


From Happy Days, the clip of Flash and the Kids singing "Young Blood" - 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Guy D'AGUANNO 02/03/2014 20:25

Après ce premier album éponyme en 1973, Flash Cadillac and the Continentals Kids ont fait paraître l'année suivante un 2ème album qui précède donc "Sons of the Beaches". Il s'agit de "There's no
face like chrome". Les reprises ("Message from Garcia" - intialement destiné aux Coasters mais refusé par eux -, "Young blood") sont rares et il faut saluer l'excellence des compositions originales
qui ont le mérite de faire sortir le rock'n'roll 50's de son ghetto en le colorant (juste un peu) d'une musique pop qui lui va si bien. Cet album avait été salué, à l'époque, par les chroniqueurs
de Rock and Folk, qui voyaient là une saine (et mature) évolution du style des Flash Cadillac. Je considère cet album comme un véritable chef d'oeuvre, un hommage au bon vieux rock and roll comme
personne avant eux (à ma connaissance !) n'en avait fait.

Titres de l'album :

Face A : Dancin' (on a saturday night) - Message from Garcia - Heartbeat (rien à voir avec le tube de Buddy Holly !) - Standin' on the corner - Young blood
Face B : The way I feel tonight - Dirty movies - First girl - A fool like you - Rock and Roll heaven

Enfin, je partage l'avis selon lequel le 3ème album ("sons of the beaches") est un peu mou de genou, même si le climat si, particulier du surf chanté est parfaitement rendu. L'ensemble fait tout de
même convenu et "élève appliqué".