Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 22:14

Don Gibson est une desdon_gibson-rockin_rollin.jpg figures majeures de la scène country music américaine de laseconde moitier des années 1950’s jusqu’à la fin des 1970’s il place durant cette période presque une centaine de titres au hit parade !! .
C’est le 23 Avril 1928 que Donald Eugene Gibson voit le jour à Shelby (en Caroline du Nord-USA). Il enregistre avec son groupe Sons of the Soil son premier titre en 1948.
Mais c’est en 1957 pour RCA qu’il obtient ses premiers hits avec Oh lonesome me et I can’t stop loving you (qui sera aussi un tube pour Ray Charles avec sa cover). Il obtient ensuite d’autres hits avec Blue blue day et Look who’s blue en 1958, en 1959 avec Don’t tell me your troubles, en 1961 avec le génial Sea of Heartbreack et en 1962 avec Lonesome No1 et I can mend your broken hreart.

Sa carrière continu avec succès jusqu’au 1970’s on il est introduit en 1973 au Nashville Songwriters Hall of Fame, don-gibson-a-legend-in-my-time-download-18444.jpeget en 2003 au Country Music Hall of Fame avant de décéder en 2003.

La période qui nous intéresse est évidemment sa période RCA entre 1956 et 1962 durant laquelle il va laisser quelques petites perles du country rock n’roll.

En effet Gibson va faire durant cette période un pont stylistique particulièrement réussi entre le style des chanteurs de country et celui des rockers mais sans pour autant faire du rockabilly. Son style n’est pas si de celui de  certaines faces de rockers comme Jack Scott.

Gibson met toujours en avant la mélodie et le chant sans jamais tomber une seul fois dans la ballade ennuyeuse, lui préférant des rythmes mediums ou relevés juste ce qu’il faut.
On arrive même à se demander si certaines faces de Gibson ne sont pas du vrais rock n’roll et plus vraiment de la country music.

Je possède le 33 tours Bear Family Rockin' Rollin' Don Gibson (BFX 15089) contenant une grande partie de ses hits country rock de 1957 Sittin' here cryin', I love you still, I can't leave et Blue blue day, de 1958 Oh lonesome me et I don't know it, de 1959 Even tho' et Didn't work out, did it?, de 1960 Far far away et de 1961 Sea of heartreack auquel se rajoute des inédits comme Pretty rainbow, Tell it like it is, Who cares for me, Sweet sweet girl, Don't tell me your troubles et I sat back and let it happen.
J'ai également le CD A legend in time (Bear family BCD 15401) contenant quelques doublons mais aussi des titres nouveaux soit de 1957 Sittin'' here cryin' et Blue blue day, de 1958 I can't stop loving you, Look who's blue bad bad day, sweet sweet girl, Give myself a party et Oh lonesome blue, de 1959 If you don't know it, Who cares, lonesome old house, Don't tell me your troubles et I couldn't care less, de 1960 Didn't work out did it, A legend in my time, Far far away et Sweet dreams, de 1961 Sea of heartbreack et Lonesome number one, de 1962 I can mend your broken heart, et Sat back and let it happen paru sur le lp précité, et 4 nouveaux inédits If you knew me, If you don't knox sorro, Think of me et I'm crying inside.

 


Don Gibson - Oh, Lonesome Me

 

 Don Gibson - Oh, Lonesome Me (color)

 

Don Gibson - Blue blue day

 

Don Gibson - Gonna Give Myself a Party

 

Don Gibson and the Jordanaires - I Can't Stop Loving You

Découvrez la playlist Don Gibson avec Don Gibson

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Hillbilly Rock Country Rock
commenter cet article

commentaires