Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 22:11

Bobby Vee est une des teenage idoles DSC05428les plus talentueusse du début des sixties ne tombant jamais dans le piège de la chanson sirupeuse et insipide qui caractérise souvent le genre à l’époque, il obtient 38 hits qui rentrent au Hot 100 et 10 au top 20..
Ses chansons ont des mélodies et des arrangements originaux et particulièrement réussis dans lesquels on sent l’influence artistique de Buddy Holly.
Bobby Vee (Robert Thomas Velline est né le 30 Avril 1943 à Fargo (Dakota du nord –USA).Sa carrière commence avec la tragédie du 3 Février 1959 qui voit la disparition de Buddy Holly, Big Bopper et Ritchie Valens, en effet Vee qui admire Buddy Holly alors agé de 15 ans et continu la tournée avec son groupe.
C’est cette même année qu’il enregistre Suzie baby (titre inspiré par le Peggy Sue de Buddy Holly) pour un petit label de Minneapolis Soma records.  Il signe à la fin de l’année pour Liberty records pour qui il enregistre rapidemment une cover
DSC05427.jpgdu N°1 des charts UK  de l’époque What do you want ? d’Adam Faith suivi d’ une cover de Devil or Angel (un ballade doo wop 1950’s des Clovers qui atteind la sixième place des charts), mais c’est avec le très bon Rubber Ball qu’il obtient son premier hit majeur qui fait de lui une vedette internationale qui atteint aussi la 6 eme place des charts aux USA.
En 1961 il obtient un second gros hit avec le réussis Take good care of my baby (N°1 aux USA et N° 3 en UK) suivi la même année de More that i can say (N°4 UK) et Run to him (N°2 USA), en 1963 il obtient deux tubes qui atteignent la 3 eme place des charts US The night has a thousand eyes et Come back you grow up (titre qu’il réenregistre en 1967 accompagné par The Strangers).

Comme je l’ai écrit au début de cet article, l’ensemble des titres cités et la majorité des faces Liberty du début des sixties de Bobby Vee sont plutôt des réussites, jamais pénibles et toujours créatives.

En 1963, il enregistre un disque en hommage bobby-vee.jpgà son idôle Buddy Holly I Remember Buddy Holly

On peut aussi noter qu’il enregistre de nombreux « clips » destinés aux juke box à scopitones (des juke box qui passent des films sur un écran à la place de 45 tours), et apparait dans de nombreux films comme en 1962 Swingin’ along (1962), Double trouble (ou Ray Charles interprète What’d’i say) et Bobby Vee (More than i can say), Play it cool, en 1963 Just for fun et en 1967 C’mon let’s live a little.

Je possède deux best of en lp 33 tours de l'artiste chez Liberty records, le premier est un pressage US Liberty (LRP-3245) Bobby Vee's Golden greats compile 15 de ses hits soit  Take good care of my baby, Devil or angel, Rubber ball, Sharing you, Run to him, Punish her, Stayin' in, Please don't ask about Barbara, Walkin' with my angel, More than i can say, how many tears, Suzie Baby, One last kiss, Everyday et Someday, le second est une édition française United artists sur Sunset (SLS 50271) The very best of Bobby Vee avec une grande majorité de titres présent sur le précédent soit Ruber ball, Sharing you, Run to him, Take good care of my baby, Please don't ask to Barbabra, Walkin' with my angel et Devil or angel et des titres non présents comme Charms, Come back when you grow up et The night has a thousand eyes.

J'ai complété avec le CD A Portrait of... Bobby Vee de Revival SPA Double D Entertainmet de 1989 qui contient quelques uns de ses tubes présents sur les disques précédents comme Suzie Baby, Devil r Angel, Rubber ball, More than one can say, The night has a thousand eyes, How many tears, Run to him, Walkin' with my angel, Charms, Someday et Take good care of my baby mais aussi pasmal de titres nouveaux qui sont des covers trés originales et réussies de rock et de doo wop comme Summertime blues (Eddie cochran), Come go with me (The Del Vikings), Little Star (The Elegants), Earth Angel (The Penguins), Donna (Ritchie Valens), Lollipop (The Chordettes) et Sixteen candles (The Crests) et la composition hommage à Buddy Holly Buddy's song.


BOBBY_VEE___BUDDYS_SONG


"The Night Has A Thousand Eyes"


  Bobby Vee - Run to him

Bobby Vee - The Night Has A Thousand Eyes

 


  Bobby Vee - Sharin' you


Découvrez la playlist Bobby Vee avec Various Artists


Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Teen Rock
commenter cet article

commentaires