Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 01:00

Bobby Darin fait partie de la vague DSC05432.jpgdes chanteurs « pour teenagers » qui commençent à envahir les charts à partir de 1958 et 1959. Comme nous avons pu le voir pour d’autres chanteurs de l’époque comme Fabian, Freddy Cannon ou Neil Seidaka ils ont tous commençé en chantant de bon rock n’roll et Darin est également dans ce cas. Ses qualités vocales l’amèneront durant les années 1960’s à se diriger non pas vers les ballades à la guimauve mais vers une carrière réussie de crooner à la Frank Sinatra.

 Walben Perciville Cassotto est né le 14 Mai 1936 dans le bronx, nous ne connaissons rien de son père, et sera élevé par sa grand-mère Polly, car sa mère Nina est trop jeune pour pouvoir élever son fils (ayant eut Bobby à 17 ans), Charlie Maffia est le second mari Nina mais fera office de père à Darin. Dés son plus jeune age il est fasciné par la musique, et son talent aidant à l’age de 16 ans il joue du piano, de la batterie, de la guitare, de l’harmonica et du xylophone.

Il fait des études plutôt brillante dans la prestigieuse Bronx High School of Science, mais à la place de continuer ses études au Hunter College, il commence sa carrière dans les théâtre de New York et passe avec son combo dans des petits night clubs de la ville.

Il comprend DSC05431.jpgseul que son véritable nom n’est pas assez « vendeur » pour sa future carrière et choisi Bobby (en référence avec le diminutif qu’on lui donné lorsqu’il était enfant) et choisi Darin en regardant l’enseigne d’un restaurant chinois dont le mauvais fonctionnement électrique faisait lire aux piétons « Darin Duck » à la place de « Mandarin duck ».

En 1956, l’agent de Darin lui fait signer un contrat avec Decca records comme chanteur mais également compositeur, sa carrière est alors en parallèle avec celle de la  chanteuse Connie Francis pour qui il écrit de nombreux titres. Il est indéniable qu’une idylle amoureuse mais qui restera platonique existe à cette période entre Bobby et Connie, mais qui ne débouchera jamais sur quelque chose de concret. Dans l’émission tv This is your life Connie dit que l’un des plus grands mystères de sa vie est sans doute la raison pour laquelle elle ne s’est pas marié avec Darin. Pour sa chanson My first real love (composition de Darin-Kirshner ) ou durant la session d’enregistrement Darin joue de la batterie elle dit les paroles Well, he was my first real love and i never stopped loving him all my life.

Bobby et Connie vont régulièrement voir les artistes qui passent à l’Appollo Theater comme James Brown ou Ray Charles. Darin devient rapidemment grand amateur de musique noire, et son premier simple de 1956 sur Decca est une cover du Rock Island Line de Leadbelly, mais influencé par la version skiffle de Lonnie Donegan. Il interprète le titre dans le Dorsey Brothers T.V Show, mais le simple avec Timber en face B (Decca 29883) ne rencontre qu’un succès d’estime. Il réalise ensuite trois autres simples pour Decca Silly Willy / Blue Eyed Mermaid (Decca 29922) , The Greatest Builder Of Them All / Hear Them Bells (Decca 30031) et Dealer In Dreams / Help Me (Decca 30225).

En 1957, Darin quitte donc Decca pour Atlantic records (plus pécisément sa filiale Atco) comme pour Decca il devient non seulement un artiste mais aussi un compositeur.
Il publie cette année là 2 simples Million Dollar Baby / Talk To Me (Atco 6092) et Don't Call My Name / Pretty Betty (Atco 6103) mais sans rencontrer un succès notable.

En 1958, il enregistre 5 simples pour Atco dont 3 tubes, le premier est Just In Case You Change Your Mind / So Mean (Atco 6109) le second est son premier hit majeur le rock rapide Splish splash, qui se vend très rapidement à plus de 1 million d’exemplaire et se classe N°3 Pop charts, N°1 R&B charts, N°2 Cash box et N°18 des UK charts) le titre possède des paroles comiques coécritent avec le DJ radio « Murray the K » Kaufman, Early in the Morning /(titre qui sera enregistré par Buddy Holly pour Decca)/ Now We're One (Atco 6121) se classe 24 des pop charts, N°8 des charts R &B et 25 du cash box, Queen of the Hop (très bon rock) / Lost Love (US Atco 6127/UK London 8737) qui se classe 9 des pop charts,  6 des charts R &B, 12 au Cash box et 24 des UK charts et enfin Mighty Mighty Man / You're Gone (Atco 6128). On peut également noter que devant le succès de l’artiste chez Atlantic, Decca sort le simple de Darin soit Silly Willy / Dealer In Dreams (Decca 30737) mais sans succès.

En 1959 Darin sort trois simples le rock rapide Plain Jane / While I'm Gone (Atco 6133) qui se classe 38 des pop charts et 30 du cash box,  suivi du medium rock Dream lover (qui se vend à plusieurs millions d’exemplaire) avec en face B Bullmoose (US Atco 6140/UK London 8867) qui se classe second des Pop charts, quatrième des charts R & B, troisième au cash box et premier des UK charts et Mack the knife (un standard écrit par  Kurt Weill pour son célèbre Threepenny Opera (Opera de 4 sous). Son style vocal se place ici plutôt dans le style de Frankie Laine (plus jazz pop que rock), le titre se place à la première place des hit parades durant 9 semaines et se vend également à plus d’1 million d’exemplaire. Il obtient avec se titre le Grammy Award du disque de l’année 1960. Le titre est édité sur le simple (US Atco 6147/UK London 8939) avecx en face B Was There A Call For Me qui se classe premier des pop charts, sixième des charts R & B, premier au cash box et premier des UK charts,

Devant sa célébrité montante il enregistre en 1960 de nombreux titres dont 6 se classes dans les hit parades comme en particulier avec Beyond the Sea en une version anglaise jazzy de La mer de Charles Trenet qui sort avec en face B That's The Way Love Is (US Atco 6158/UK London 9034) qui se classe 6 des pop charts, 15 des Charts R &B, 7 au cash box et 8 des UK charts, on peut citer aussi Clementine / Tall story (US Atco 6161/UK London 9086) qui se classe 21 des Pop charts, 13 au cash box et 8 des UK charts, Won't You Come Home Bill Bailey? (US Atco 6167/UK London 9142) qui se classe 19 des pop charts, 16 au cash box et 34 au UK charts, Beachcomber / Autumn Blues (Atco 6173) 100 au pop charts et 50 au cash box, Artificial Flowers (Atco 6179) 20 au pop charts et 19 au cash box et Christmas Auld Lang Syne (Atco 6183) 51 des pop charts et 50 au cash box. Les records de vente que Daruin remporte cet année là il les doit aux talents conjugués des fondateurs de Atlantic records Ahmet et Nesuhi Ertegûn et du producteur Jerry Wexler associé également aux arrangements de Richard Wess.

Les titres Mack the Knife et Beyond the sea qui ne sont pas vraiment des rockc font de Darin une des vedettes de premier plan du début des 1960’s. Il fait alors salles combles lors de ses performances au Copacabana nightclub de new York, et se produit avec autant de succés dans les Casinos de Las Vegas. C’est également en 1960 qu’il commence sa carrière d’acteur dans le film Dan Raven avec en vedette Skip Homeier qu’il poursuit avec la comédie romantique  pour adolescents Come September, dans laquelle il rencontre Sandra Dee alors agé de 18 ans avec qui il se marie.

Durant les 1960’s il fait une carrière de producteur devenant le mentor de Roger McGuinn avant qu’il ne forme son groupe The Birds.

En 1961 , il continu à se distinguer dans les charts avec le très bon simple Lazy river / Oo-Ee Train (US Atco 6188/UK London 9303) qui se classe 14 des Pop charts, 18 au cashbox et second des UK charts, Nature boy / Look for my true love  (US Atco 6196/UK London 9375) qui se classe 40 des pop charts, 31 au cash box et 24 des UK charts, avec la BO du film come September soit Theme From "Come September" / Walk Back To Me (US Atco 6200/UK London 9407) qui se classe 113 des pop charts, 55 au cash box et 50 des Uk charts, You Must Have Been a Beautiful Baby / Sorrow Tomorrow  (US Atco 6206/UK London 9429) qui se classe 5 des Pop charts, 7 au cash box et 10 des UK charts, enfin sort le simple (US Atco 6214/UK London 9474) contenant Irresistible You (15 pop charts et 16 au cash box) couplé avec un nouveau très bon rock Multiplication (30 pop charts, 26 cash box et 5 des UK charts). De son union avec Sandra Dee né cette année là leur fils Dodd Mitchell Darin.

En 1962 il obtient de nouveaux hits avec Things / Jailer Bring Me Water  (US Atco 6229/UK London 9575 ) (N°3 des Pop charts, 10 au cash box et 2 des UK charts titre qui sera interprété par Dean Martin en 1967 lors de l’émission TV Movin’ with Nancy), What'd I Say (Part 1)/ What'd I Say (Part 2) (Atco 6221) cover du classique de Ray Charles qui se classe 24 des pop charts et 6 au cashbox), Baby Face / You Know How  (US Atco 6236/UK London 9624) qui se classe 42 des pop charts, 38 au cashbox et 40 des UK charts et I found a new baby /Keep-a-walkin’ (Atco 6244) qui se classe 90 des pop charts. C’est à la fin de cette année qu’il quitte Atlantic pour Capitol records et sort le simple If A Man Answers/All By Myself (US Capitol 4837/UK Capitol 15272) qui se classe 32 des pop charts, 28 au cash box et 24 des UK charts. On peut enfin noter qu’il tourne dans les films  Too late blues, State fair, Hel lis for heroes, If an answer et Pressure point.

En 1963, il gagne le Golden Globe award du  "Most Promising Male Newcomer" pour son rôle dans Pressure point.. Les 2 simples suivant qu’il sort pour Capitol sont des hits comme You’re the reason i’m leaving (N°3 des charts) et 18 Yellow roses (N°10 des charts). Qui sont les premiers de la série de hits qu’il obtient pour Capitol records, pèriode que je ne détaille pas plus car ce n’est plus du rock n’roll.
En 1964 il est producteurs des albums Soul city de Rosey Grier et Made in the shade de Jimmy Boyd.

En 1966, il resigne chez Atlantic et obtient encore un gros hit avec la chanson folk   If i were a carpenter,

En 1967, Darin divorce de Sandra Dee.

En 1968, il particippe à la campagnede Robert Kennedy

En 1969, il fonde une maison de disque Direction records, et obtient un tube avec Simple song of Freedom.

Dans les 1970’s il enregistre des albums pour Motown records, en 1972 il présente sa propre émission tv The Bobby Darin Amusement Company, en Juin il se marie avec Andrea Yeager, mais décède le 19 Decembre 1973 à l’âge de 37 ans.

En 1990, Darin est introduit au Rock n’roll hall of fame et en 1999 au Songwriters hall of fame.

Je possède 2 lps de Darin, le trés bon Bobby Darin - Star-Collection sur le label midi (mid 20 031) qui est plutôt un album rock soit les titresSplish splash, jailer bring me water, I got a woman, Dream lover, Oo - Ee train, Mack the knife, Things, Sorrow tomorrow, Beyond the sea, Queen of the hop, I'll b there et Multiplication.Autre disque excellent le Twist avec Bobby Darin (Atlantic - 312.004) qui contient 12 rock enregistré par Darin à la fin des fifties et compilé sur ce disque en 1962 soit les titres Bullmose, Early in the morning, Mighty myghty man, You know how, Somebody to love, Multiplication, Irresistible you, Queen of the hop, You must have been a beautiful baby, Keep a walkin', Pity miss kitty et I ain't sharn' Sharon.

 

Découvrez la playlist 1 Bobby Darin avec Bobby Darin

 

 

  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Teen Rock
commenter cet article

commentaires