Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 01:01

Billy Fury est avec Cliff Richard l’un des chanteurs anglais les plus célèbre au niveau international de la fin des 1950’s et du début des 1960’s.DSC06143.jpg
Ronald Wycherley  (alias Billy Fury) est né le 17 Avril 1940 à Liverpool. Il commence très jeune la musique par le piano et à 14 ans il achète sa première guitare. En 1955 il fonde son premier groupe. Il participe à des talent show avec succès et commence en 1958 à composé ses chansons. C’est grâce à un concert à Birken head qu’il est découvert par l’impresario Larry Parnes, qui a dans l’idée de trouver un rival à Marty Wilde.

C’est ce dernier qui lui trouve le nom de scène de Billy Fury et le fait remarquer par la presse habillement par un jeu de scène suggestif et provoquant. En 1959, Fury obtient son premier hit avec Maybe Tomorow, suivi de Margo (N°28 des charts UK)  et de Collette (n°9 des charts UK). Il parallèlement dans différents programmes Tv comme Strictly for sparrows et Oh boy. En Mars 1960 il se classe n°19 avec That’s Love, n°25 avec  Wondrous place et n° 14 avec A thousand stars . C’est cette même année que sort sont premier et absolument indispensable album The Sound Of fury, sans doute le seul album de rocker anglais de cette période que l’on pourrait qualifier de rockabilly, il y est accompagné par Joe Brown à la guitare solo et les chœurs des Four Jays. L’album se classe à la 18 eme place des UK charts album.

Fury est accompagné rapidement par des musiciens attitrés The Blue Flames (avec Georgie Fame au piano) puis à partir de Janvier 1962 par The Tornadoes (qui sont le second groupe instrumental majeur de Grand Bretagne à l’époque aprés The Shadows). Mais dés 1961 il laisse le rock n’roll pour les ballades  comme Halfway to paradise (N°3 des charts), Jealousy (N°2 ), I'd Never Find Another You (n° 5) et Don’t worry (N°40). Son album Halfway to paradise contenant le tube en question se classe n°5 des charts UK

Sa réputationfury est dés 1962 plus à faire et il apparait dans son premier film Play it cool film dans lequel on retrouve d’autres chanteurs de l’époque comme Helen Shapiro, Danny Rivers, Shane Fenton et Bobby Vee et grâce auquel il obtient un tube Once upon a dream (n°7). De 1962 on peut également cité d’autres hits comme Letter Full of Tears (n°32), Last Night Was Made for Love (n°4) et Because of Love (n°18).

 En 1963 il tourne son second film We want Billy! dont l’album se classe n°14 des charts et enregistre l’un des premiers albums live de l’histoire du rock anglais Billy contenant des covers de Rhythm and blues comme Unchain my heart, et qui se classe n°14 des charts UK.
Il obtient cette année là des hits avec Like I've Never Been Gone et When Will You Say I Love You (tout deux N°3), In Summer (n°5), Somebody Else's Girl (n°18) et Do You Really Love Me Too? (n°13).

En 1964 il obtient a nouveau des hits avec I will (n°14) et It’s only make believe (n°10)

En 1965 il apparait dans le film I’ve gotta horse et  obtient d’autres hits avec I'm Lost Without You  (n°16), In Thoughts of You (n°9) et Run to My Lovin' Arms (n°25).

En 1966 il obtient ses 2 derniers hits de la décennie avec I'll Never Quite Get Over You (N°35) et Give Me Your Word (n°27) pour Decca qu’il quitte pour fury2.jpgParlophone.

Après une absence à cause de problèmes de santé à la fin des sixties il apparait en 1973 dans le film That’ll be the day au côté de David Essex et Ringo Starr. Au milieu de la décennie il part en tournée au côté de Marty Wilde.
Dans les années 1980’s malgrés une santé fragile il signe chez Polydor et revient dans les charts avec Love or Money (n°57 en 1982), Devil or Angel (n°52 en 1982) et Forget Him (n°59 en 1983). Fury décède en Janvier 1983 ce qui fait de Forget him un succès posthume.

Au niveau des disques je possède évidemment le 25 cm 33 tours The Sound of Fury (Decca LFT 1329) qui est un des albums incontournables de l'histoire du rock n'roll. Billy est accompagné par Reg Guest au piano, Joe Brown à la guitare, Alan Weighell à la basse, Bill Stark à la contrebasse, Andy White à la batterie et The Four Jays aux choeurs et interprette That's Love, My davice, Phone call, You don't know, Don't say it's over, It's you i need et Don't leave me know qui sont des compositions de Fury mais également Turn my back on you, Since you've been gone et Alright goodbye écrit spécialement pour lui par Wibert Wilberforce.

Je possède d'autres album de Billy Fury, comme Billy Fury The E.P. Collection (See For Miles records - SEE 59) nous trouvons Margo et My christmas prayer (1959), You're having the last dance for me (titre popularisé par the fury3.jpgDrifters), Would you stand by me, Don't Jump (1961), I love how you love me, play it cool, Please don't go et Please don't go (1962), Don't walk away, Wondrous place, What am i living for, That's enough, Keep away, What did i do et Nobody's child (1963), Turn your lamp down low, Saved, You got me dizzy et I can feel it (1965) et I'll never quite get over you (1966).

L'album The Billy Fury Hit Parade (Decca -Tab37) compilant l'ensemble de ses tubes qui rentrent au hit parade entre 1959 et 1965 soit Maybe tomorrow (1959), Collette, That's love (1960), A thousand stars, Halfway to paradise, Jealousy, I'd never find another you (1961), Last night was made for love, Once upon adream, because of love (1962), Like i've never been gone, When will you say i love you, In summer, Somebody else's girl (1963), Do you really love me too, I will, Its only make believe (1964), Lost without you, In thoughts of you et run to my lovin' arms (1965)

L'album de 1963 Billy "Sixteen great songs snug by Billy Fury" ( BGO LP17) contenant que des covers soit  We were meant for each other, Hw many nights, how many days, Willow weep for me, Bumble bee, She cried, Let me know, The chapel on the hill, Like fury4.jpgi'venever been gone, A millin miles for nowhere, I'll show you, Our day will come, All my hopes, One step from heaven, One kiss,Hard times et  (Here am i) Brocken hearted.

Enfin je possède le double lp Billy Fury Collection "The collector series" contenant le génial rock n'roll Don't knock upon my door de 1959 comme d'autres titres également présents comme Margo, Maybe Tomorrow et Gonna type a letter, Don't leave me this way, Collette, Turn my back on you et Alright, goodbye de 1960, Halfway to paradise et Cross my heart de 1961, I love how you love me, The twist kid et Jealousy de 1962, Kansas city, When will you say i love you et Do you really love me too de 1963, Glad all over (rien n'a voir avec le titre de Carl Perkins) et The hippy hippy shake (de Chan Romero) de 1964, In throughts of you et Run to lovin' arms de 1965 et In summer et Nobody's child de 1971.

 

 

BILLY FURY- ONCE UPON A DREAM

 

 

Billy Fury Nothing Shaking

 



 

 


Thats Love - Billy Fury

 


  MAGIC - SHANE FENTON AND BILLY FURY

 


 

 


 

Découvrez la playlist Billy Fury avec Billy Fury, The Gamblers

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires