Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 18:12

Comme vous devez le savoir, je suis fan de rock 'n'roll et rockabilly des fifties, mais comme je suis né à la fin des années 1960's (1969), c'est vers 10 - 11 ans que j'ai ma véritable révélation grâce en partie aux enregistrements 25 cm du label de Jacky Chalard Big Beat Records. Et depuis j'ai toujours beaucoup de joie à réécouter les artistes du label. Immaginez ma joie lorsque les Editions Montparnasse m'envoie sortent en bacs ce 27 Aout 2011 une série de Cd et DVD consacrée à ce label légendaire  .

Pour commencer l'adresse des éditions Montparnasse:

 http://www.editionsmontparnasse.fr/recherche?q=big+beat&q_support=0&search_submit.x=0&search_submit.y=0

Visuels-Big-Beat-Story.jpg

Le premier cd qui m'interresse ici est la compilation Big Beat Story dont la jacquette est faite de dessins du dessinateur de BD Frank Margerin (autre figure du renouveau du rock 'n' roll en france à la fin des 1970's et début des 1980's).

Visuel-3D-CD-Vince-Taylor---The-Big-Beat-Years.jpg

Etonnement ce disque ne réédite pas de titres déjas édités durant les 1980's sur le label, mais des titres live (correspondant aux DVD de la même série Big Beat Story VOL. 2) probablement  2000's peut être datant du Festival Rockbrune attitude de 2007? . Nous trouvons donc Gene Summers avec un medley C C rider / Blue moon of Kentucky,  Jesse Garon (qui n'est pas un artiste du label durant les 1980's) avec Le Prince du Rock 'n' Roll et C'est lundi,  le groupe américain Memphis Rockabilly Band avec Milkshake Mademoiselle (titre devenu un classique grâce à Jerry Lee Lewis) et Show me the Money une composition originale de Jeff Spencer leadeur du groupe, la légende du Rock Italien des 1960's Little Tony avec Whole lotta shakin' goin' on (tube 1950's de Jerry Lee Lewis), une chanteur guitariste de la génération 2000's du label Victor Huganet avec une version décoiffante du Rockin' with the Ollies Wee (Buddy Holly), un ancien chanteur du groupe rock des 1960's français Les Vautours  Vic Laurent avec Sans vous je suis fou, l'un des groupes légendaire des débuts du label les Teenkats avec Bye bye blues, Tex French Connection la formation actuelle de Thierry Le Coz le chanteur des Teenkats avec une cover de Teenage Heaven  d'Eddie Cochran, Rollin' Dominos un groupe français spécialiste des covers de Fats Domino ici avec I'm Walkin', Robert Gordon la légende du rokabilly américain US des 1970's avec son énorme tube planétaire sa cover Visuel-a-plat-CD-Breathless---Bad-Bad-Boys.jpgdu Rockabilly boogie de Johnny Burnette & Rock 'n' Roll trio (rappellons ici aussi que Gordon ne fut jusque là jamais un artiste du label Big Beat), Hellcats un groupe français de néo rockabilly avec You're my baby (Roy Orbison) et Pipeline (l'instrumlental srf des Chantays), le groupe américain Leroi Brothers avec Train keep a rollin' (en fait Train kept a rollin' mal orthograpghié de Johnny Burnette & Rock 'n'roll trio) et Chain of love, Crazy Cavan and the Rhythm Rockers le groupe légendaire par excellence du mouvement Teddy Boy Rock 'n' roll de la fin des 1970's et début 1980's avec deux de ses classiques She's the one to blame et Teddy Boy rock 'n' roll et le titre se termine par un instrumental surf à influence shadows Big Beat Family.

En résumé un disque compilant des artistes aux styles assez varié avec des préférences pour Crazy Cavan, Teenkats, Victor Huganet et Tex Mex Connection.

Le disque suivant est consacré aux Big beat Years  de Vince Taylor symbole du rock 'n' roll sauvage à lui tout seul qui nous a quitté il y a 20 ans, et dont les bons enregistrements réalisé par ce dernier pour Big Beat début 1980's pour le 25 cm Luve sont ici  réuni soit les covers de Money honey,  That's all right mama, You'll never walk alone, Fever , Danny , I'm moving on, Cawfish, Milk cow blues, Maybelline et la composition de Jackie Chalard et Patrick Verbeke (tout deux présent sur ces sessions aux côté entre autre de Christophe Deschamp et Jean Jacques Milteau), associé  à un live enregistré au théâtre de l'Empire à Paris ou il est accompagné par la même équipe  de musicien et contenant  son énorme classique Brand new Cadillac et des covers de classiques des 1950's soit C'mon everybody, Blueberry hill, Long tall Sally, Hound dog, Money Honey et Sweet little sixteen.

Ces enregistrements même s'ils n'ont pas la magie des facesVisuel-a-plat-CD-Les-Alligators---Ca-decoiffe.jpg Anglaise des 1950's et du début 1960's de chez Barclay, ils ont une qualité musicale supèrieure à mon goût aux enregistrements de l'artiste de la fin des 1960's et 1970's.

Un troisième album réédite le premier album des Breathless Bad bad boys un groupe de néo rockabilly comprenant deux frères de Cavan Crogan (le leadeur de Crazy Cavan & the Rhythm Rockers) ici rien n'a voir avec le rockabilly Teddy Boys du frère ainé, il sagit de néo rockabilly moderne. L'album contient les titres Bad bad boy, Waitin at the station, She wasn't listning, Listening of steam, She's bad company, Run a mile, Running scared, Do what you want to do, Baby i'm moving in, Burning up, Cooking and washing et Jenny. Je ne m'étendrais pas ici sur le groupe et cet album, j'ai prévu un article complet sur le groupe et ses enregistrements 1980's, mais il sagit sans aucun doute de l'un des meilleurs album de néo rockabilly des 1980's aussi du point de vu des compositions que du style, aussi indispensable artistiquement que les 3 premiers Stray Cats, le 1er Polecats ou  les 2 Shakin' Pyramids, en résumé indispensable

Le quatrième album est consacré aux groupes le plus significatif du rockabilly français de la fin des 1970's et du début des 1980's les Alligators. Leur absolument génial premier 25 cm pour Big beat Records Rockabillygator sera le premier édité par le label, ce disque Les Alligators ça décoiffe! est consacré aux faces chantéesVisuel-a-plat-CD-Sonny-Fisher---Texas-Rockabilly-Tear-Up.jpg en français et postèrieur à Rockabillygator. Nous trouvons les titres Ca cogne (belle cover du So long baby goodbye des Blasters), Ca decoiffe (cover du Reet Petite de Jackie Wilson), Mambo rock (cover de Bill Haley rappelant les faces en français des Rockin' Rebel's), Radioactive (un néo rockabilly assez sympas), Papier glacé (une ballade rock 'n' roll assez émouvante), Papier glacé (un rock rapide assez rigolos), Minuit blues (même si cela n'est pas signalé il s'agit d'une trés bonne cover du white rock fifties Baby that done it de Thomas Wayne,  ensuite suivent les sauvages covers des Chaussettes Noires réalisé sur un EP soit Dactylo Rock, Je t'aime trop, Fou d'elle et Betty, Je suis un alligator est un rockabilly trés réussi, l'album se termine par trois démos de répétitions comme une version différente de Mambo Rock,  un inédit le slow A la sortie et Alligator shoes un white rock décappant. Même si ces faces mise en boite entre 1980 et 1985 n'atteigne pas le génie de Rockabillygator elles sont aussi trés réussi et donne un trés bon exemple de Rockabilly en français pas kitch du tout mais dans un style différent des Costars ou de Casanovas. Les Alligators auront eux aussi droit à un article à part entière sur leurs enregistrements (et particulièrement à propose de leur 1er 25 cm).

Le cinquième album est consacré aux enregistrements 1980's sur Big Beat Records de la légende du rockabilly fifties Sonny Fisher, un article existe déjas sur Rockin' records à propos des 10 titres du 25 cm Texas rockabilly tear up, que nous retrouvons ici soit les titres Drivin's my life away, Sweet sixteen, You're right, Raining in my heart, Truckstop baby, Shake it around, I'm flyin' in, Rockabilly tonight, I miss you Elvis et On the road again le tout suivi des titres enregistrée en live télévisé The Bop 'n' roll Party présentée par Antoine De Caunes (grand fan de rock 'n' roll).

Tout les titres de Fisher de cette époque (ou il est accompagné entre autVisuel-a-plat-DVD-Big-Beat-Story-vol.-1.jpgre par Christophe Deschamps, Jacky Guerard, Jacky Chalard et Patrick Verbeke) sont réellement trés bon à la fois moderne et inventif sans jamais tombé dans le commercial ou la country.

Au niveau des DVD je ne m'étendrais pas sur le Big Beat Story Vol.2, il s'agit de la version filmé des titres live de la compilation cd Big Beat Story qui commence cet article, le DVD Big Beat Story Vol.1 est à mon avis l'évènement absolument et indispensable de cette série consacré au label Big Beat Records.Ce Dvd présenté par Antoine de Caunes raconte avec des documents fabuleux et execivements rares l'histoires du label on y trouve Les Alligators avec Brand new Baby un des chef d'oeuvres joué par le groupe sur leur 25 cm ici en 1980, le sauvage et indomptable Vince Taylor en 1980 chantant Money Honey (Drifters) accompagné par Jacky Chalard et Patrick Verbeke, Toujours en 1980 Crazy Cavan and the Rhythm Rockers (qui sort ses premiers titres pour le label à l'époque) avec Rockabilly Rules Ok !,  Shakin' Stevens legende du rock 'n' roll en Grande Bretagne dont deux albums sortent sur Big Beat accompagné par ses Sunsets, ici en live à Paris en 1980 à l'émission Chorus présenté par Antoine De Caunes avec Ready Teddy et Hot Dog, encore plus fort Victor Leed (autre légende du label) interprettant sur Midi 2 en 1980 interprettant But in your eyes, Freddie Fingers Lee interpretant deux covers déjantées dont il a le secret de son maitre Jerry Lee Lewis soit High school confidential et Whole lotta shakin' goin' on dans l'émission L'Echo des Bananes en 1982 (Freddie sort un 25 cm et un maxi 45 pour Big beat), Casanovas avec Dans ton Jean (leur cover de Little Pig de Dale Hawkins) en 1984 pour Recre A2!! (en fait Casanovas sont les Teenkats), Tex Rubinovitz un artiste de rockabilly US qui sort un indispensable 25 cm pour Big Beat (chroniqué sur Rockin' Records) en 1982 pour l'émission Houba houba avec Antoine de Caunes et Jacky, qui interprette Hot rod man et Bad boy, dans les documents de foux Jezebel Rock (2 25 cm pour Big beat chroniqués sur Rockin' Records) en 1983 sur le JT de Reims interprettant Bird Dog des Everly Brothers, Robert Gordon et Chris Spedding en live dans Chorus en 1980 avec The Way i walk (Jack Scott ) et  Red Hot (Billy Lee Riley) dont Big beat sort un album live dans les 2000's, les américains du Memphis Rockabilly Band (qui enregistre 2 albums pour big Beat) en 1982 dans le Bop 'n' Roll Party chante en live Don't mess with my Ducktail, Jack Scott véritable légende du Rock des fifties en live dans le concert télévisé Bop 'n' roll Party en 1982 interprettant Geraldine, Noêl Deschamps chantant Noir mon frère en 1985 plus rhythm and blues que rock 'n'roll,  splendide Breathless présenté par Eddie Mitchell (coproducteur du groupe) à Chritophe Dechavane en 1986 dans C'est encore mieux l'aprés midi,  Les Alligators interprettant à la télé Ca cogne en 1987, Sonny Fisher  accompagné par Jacky Charlard et Patrick Verbeke, présenté par Wolfman Jack et interprettant en live Rockin' Daddy en 1982 pour le Bop 'n' roll party, encore une autre merveille Vince Taylor interpretant Brand new Cadillac en 1979 pour Chorus présenté par Antoine De Caunes et Jackie, Crazy Cavan & The Rhythm Rockers en 1980 pour Chorus interpretant en live Bonie Maroney (de Larry Williams),

En Bonus bel interwiew de 1982 de Jacky Chalard par Antoine De Caunes pour Houba houba, une document génial Victor Leed qui interprette That's all right Mama en Blues, Rockabilly et Rock 'n'roll, document ultra incroyable live de Vince Taylor et Sonny Fisher au Dépot Vente ( lieux de concert à Neuilly Sur Seine) en 1981 chantant That's all right mama, Quelques documents des sixties comme Danny Boy et les Penitents avec Un collier de tes bras (1962), Les 5 Rocks (Chaussettes Noires avec Eddie Mitchell) en 1961 au Golf Drouot en 1961 chantant Eddie sois bon, Ronnie Bird en 1965 avec Fais attention, Dany Logan et les Pirates avec Comme un fou en 1961 dans Age Tendre & Tête de bois, et une dernière petite perle Chris Evans (deux 25 cm pour Big Beat) en 1981 chantant Ma Pin-up,

Voilà donc un petit article sur l'évènement musicale de la fin de cet été 2011 à ne pas manquer!!

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires