Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 21:47

L'énorme hit de 1962 Hey Paula sera le premier single du duo Paula (Jill Jackson) et Paul (Ray Hildebrand) il rentrera même au top Ten rhythm and blues au côté des enregistrement motown de l'époque.
Hildebrand et Jackson sont étudiants à l'Howard Payne college, Hildebrand interprette avec Jackson sa composition la chanson Hey Paula lors d'une soirée de lutte contre le cancer.
On les pousse alors à enregistrer un disque. Ils passent une audition fin 1962 pour le label du Major Bill Smith Lecam records (à Forth Worth), ce label vient d'obtenir un énorme tube national avec Bruce Channel.
Le titre est trés rapidement un énorme tube aux USA.  En effet le disque se vendra à plus de 2 millions d'exemplaires début 1963.
En 1965, Ray hildebrand quitte le duo pour continuer ses études, tandis que Jill (Paula) se marie avec son manager et se lance dans une carrière solo. Dans les années 80 le duo se reforme pour quelques concerts.
En lp le 33 tours Philips PHM 200-078 Young Lovers compile quelques uns des plus belles ballades de teen rock du début des sixties avec évidemment Hey Paula, mais aussi une reprise du tube de Bruce Channel Hey Baby, une reprise des Fleetwoods Come sofly to me, mais également Two people in the world, Sweet baby, Blue roller rink, Young lovers, My happiness, All the love, Gee baby, Don't let it end et Ba-hey-be.
Si vous ètes comme moi convaincu par le talent de ce duo on peut également acheter le lp Philips PHS 600-089 We go together avec les titres We go together, Oh what a love, The beginning of love, Flipped over you, We two forever shall be one, Stepping stone, Average boy and average girl, So fine (reprise de Johnny Otis), Love come once, You send me (reprise de Sam Cooke), Something old, something new et Pledding my love (l'énorme tube de Johnny Ace).
Comme souvent à cette époque le style est plus proche des chansons guimauves du début des sixties que du rock n'roll sauvage des années cinquantes, mais cela n'enlève rien à la qualité vocale et mélodiques de leurs enregistrements.










Partager cet article
Repost0

commentaires