Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 19:11

Neil Sedaka est l'un des meilleur compositeur de Teen rock de la fin des fifties et du début des sixties. Neil est né à Brooklin (New York), son père est chauffeur de taxi d'origine Turc Juive et sa mère est une dexcendante de Juifs polonais.
Rapidement son talent pour la musique est indéniable, il prend alors des cours de piano. En 1947 il entre dans l'école de musique de Juiliard, dans la section réservée aux enfants. A 13 ans lorsqu'il joue chez lui du piano il se lie d'amitié avec son voisin Howard Greenfield agé de 16 ans désirant devenir compositeur de musique.
Le duo Sedaka Greenfield sera une véritable machine à tube avec the Diary en 1958(14 eme place), Oh Carol (l'un des plus beau slow de l'histoire) en 1959 (9 eme place), You mean Everything to me en 1960 (17), Calendar girl en 1960 (4), Stairway to Heaven en 1960 (9), Run Samson Run (1960), Little Devil en 1961 (11), Happy birthday sweet sixteen (1961), Breacking up is hard to do (1962) et Nexty door to angel en 1962 (2). L'ensemble de ses tubes du début des sixties sont de véritables perles du teen rock pleine de créativité musicale et mélodique. Oh Carol est écrit en hommage à la petite amie de Neil la chanteuse Carole King.  On peut également noter que Neil et Howard sont aussi les auteurs du gros classique du rock n'roll de la fin des fifties Stupid cupid qui sera un succés pour Connie francis (14 eme place des Charts) et qui sera repris aussi avec génie par Wanda Jackson.
On peut aussi noter l'excellent Rock n'roll I go ape qui sera repris par l'anglais Wee Willie Harris.
Son succés déclina avec l'arrivée des groupes anglais, et quitte RCA en 1967, il se concentre alors sur sa carrière de compositeur. Il écrit alors les tubes We had a good thing pour Patti Drew et Workin' on a groovy thing   pour the 5 th Dimension en 1969.
Il continu durant les décénnies suivantes comme cela à composant avec succés pour des artistes comme Elton John et pour lui même, on peut noter aussi Love will keep us Together qu'il coécrit avec Greenfield pour Captain et Tenille (N° 1 au hit parade). De la même manière il écrira de nombreux autres succés pour différents artistes et écrira les paroles du mini opera Billy the Mountain sur l'album de Frank Zappa Just another band from L.A
Il parait difficile si on s'interresse au rock de ne pas avoir un best of de Neil contenant l'ensemble de ses titres de la fin des fifties et du débiut des sixties. J'ai acheté le Best of de chez Everesty records CBR 1010 qui contient les versions originales de Breaking up is hard to do, The Diary, Happy birthday sweet sixteen, Little devil, Sweet little you, sweet little you, You mean everything to me, Next door to an angel, Oh Carol, King of clown, Stairway to heaven (rien n'à voir avec le titre de Led Zeppelin), Run Samson Run et Calendar girl.
J'ai complète ce Best of par l'album Sedaka the 50's & 60's de chez RCA cpl 1-2254 qui contient également de trés bon titres moins connus comme let's go steady agauin, We can make it if we try, All the word in the world, Walk with me, Crying my heart out for you, The dreamer, You gotta learn your rhythm and blues (un excellent rock), I hope he breaks your heart, Let the people talk, Nobody but you, Alice in wonderland et Forty winks away.
Enfin j'ai acheté l'album Neil Sedaka and the Tokens and the Coins sur Crown records CST - 641 trés réussis qu'il interprette avec l'accompagnement de groupes de doo wop du début des sixties on trouve les titres: While i dream, The taste of a tear, Come back Joe, Don't take me for granted, Mary G, I love y baby, Never till now, Born to be a loser, Lay some kisses on me et Run don't talk.
Enfin je me suis procuré le ep RCA 75.581 contenant Oh Carol mais aussi 3 autres petites perles de 1958 Going home to Mary lou, The girl for me et I ain't hurtin' no more.



 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Teen Rock
commenter cet article

commentaires